≡ Menu

Une technique pour ne pas perdre tes moyens avec la fille qui te plaît, partie 1/2

Quand une fille ne t’intéresse pas, tu n’as aucun problème à rester toi-même.

Par contre, quand une fille te plaît, tu deviens mou, gentil, prudent, formel, poli, etc.

Ou pire encore, quand une fille te plaît…

… tu bloques !

Tu trembles !

Tu bafouilles !

Horrible comme sensation, n’est-ce pas ?

C’est une réaction de peur, tout simplement.

Quand une fille ne te plaît pas, tu t’en fous si toi tu lui plais ou pas. Tu n’as rien à gagner (à part un peu de validation) et rien à perdre.

Par contre, quand une fille te plaît, du coup, tu as bel et bien un truc à perdre : une partenaire potentielle.

Comment ne plus perdre tes moyens ?

Maintenant, je vais te donner une astuce super simple pour piéger ton cerveau afin que tu ne bafouilles plus.

La voici…

Ne donne pas le temps à ton cerveau de déclencher la réaction de peur.

Exprime ton intérêt dès le début.

Fais-lui carrément du rentre-dedans dès le début.

Quand je fais du rentre-dedans à une fille, je suis parfois même vulgaire.

Je lui dis qu’elle me plait, qu’elle m’excite, que j’ai envie de coucher avec elle

Je lui prends la main et j’essaie de la mettre sur ma bite.

J’essaie de l’embrasser à plusieurs reprises.

Et ainsi de suite.

« Mais Konsti, t’es malade !?! »

Oui.

« Mais Konsti, est-ce que ça marche ?! »

Être mou, prudent, évasif, timide, etc. est-ce que ça marche ?

Premièrement, pour piéger ton cerveau et ne pas avoir cette réaction de peur, oh que oui, ça marche à merveille.

Deuxièmement, pour séduire la fille, ça dépend. Aucune technique ou méthode de drague ne fonctionne à 100%, c’est évident.

Troisièmement, il faut savoir comment faire ce rentre-dedans hardcore. Tu dois tenir compte de 5 facteurs. (Quand tu les maîtrises, tu ne dois même pas y penser.)

Un de ces facteurs est la régularité : tu dois exprimer ton intérêt, ton attirance, ton désir régulièrement.

Régulièrement ≠ constamment

Attention, régulièrement ne veut pas dire constamment.

De temps en temps, une petite « injection surprise » suffit.

Voici un exemple.

Elle me raconte un truc peu pertinent : « Blabla mon boulot, blabla… Mon patron m’a dit que blabla… Et alors, ma collègue blabla… » Pendant qu’elle raconte je me penche en avant, l’embrasse dans le cou et retourne à ma position initiale et continue à l’écouter, comme si de rien n’était.

Elle ?

Bouche bée !

:-O

Moi ?

Indifférent, innocent et souriant.

:-)

Ensuite, je lui raconte un truc : « Mon père blabla… Avant, il travaillait dans blabla… Mais il a dû déménager blabla… Au fait, tes seins son bien plus gros que je ne pensais. Soit… Donc, mon père blabla… »

Elle ?

Comme un lapin ébloui par des phares

Moi ?

Indifférent, innocent et souriant.

:-)

Ensuite, pendant que je lui raconte un autre truc : « Blabla mon boulot… » je lui prends la main et commence à la caresser.

Ensuite, pendant qu’elle raconte, en plein milieu de sa phrase, je me penche en avant et j’essaie de l’embrasser.

Elle tourne la tête.

Moi ?

Indifférent, innocent et souriant.

:-)

Avance rapide…

Nous nous roulons des pelles dans un coin du bar et on se tripote.

Quand tu communiques de cette façon, quand tu exprimes ton intérêt régulièrement, tu dois avant tout comprendre et accepter qu’elle te résistera.

Elle te « rejettera » à plusieurs reprises

Mais !

Si tu restes indifférent, léger et souriant, alors sa muraille commencera à s’éffondrer petit à petit.

Tu la verras littéralement fondre devant tes yeux.

Encore une fois, quand tu communiques de manière directe, tu dois tenir compte de 5 facteurs. La régularité est un de ces facteurs.

Si un de ces 5 facteurs manque, alors tu risques de passer pour un mec « needy » ou bien de la saouler.

En revanche, si ces 5 facteurs sont présents, alors tu passeras pour un mec confiant, dominant, charismatique et séduisant.

À part la régularité, quels sont ces 4 autres facteurs ?

Tu trouveras la réponse dans Tu la veux, tu l’auras (p. 46 – p. 50).

À propos de l’auteur : Je m’appelle Konsti. Je suis psychologue, le fondateur de CoachDrague et l’auteur des guides Plus jamais seul ! et Tu la veux, tu l’auras. Je suis passionné par l’analyse profonde des interactions homme-femme, le polyamour, l’hypnose et la sexualité. Mon style de drague est direct et sincère.

>