≡ Menu

Technique de drague pour allumer une fille… et te faire payer un verre

Dans cet article je te dévoilerai une technique de drague unique. Unique car je ne l’ai partagée qu’avec 3 amis proches.

Je te préviens. Cette technique est mesquine, mais hyper efficace.

Le but de cette technique de séduction est d’exciter la fille sans même qu’elle ne s’en aperçoive et de te faire payer un verre. Oui, tu fais d’une pierre deux coups  : fille excitée et boisson gratuite.

Voici ce qui pourrait t’arriver à toi aussi.

La puissance de cette technique de séduction mystérieuse

Une nuit d’été dans un café branché d’Anvers, je m’apprête à l’aborder. Blonde, petite et un visage lisse, elle est moins innocente qu’elle en à l’air. Et elle n’est pas seule. Elles sont 6 ou 7 au total. Tant mieux. Je l’aborde de manière directe. Sans prêter d’attention à ses amies. Pas besoin, car elles sont en train de parler avec beaucoup d’énergie et d’enthousiasme.

Je me présente. On parle quelques minutes. Soudain… Silence… 2 minutes plus tard on s’embrasse passionnellement. N’en croyant pas leurs yeux, ses amies poussent des cris d’excitation : « Wooohoooooooo ! Qu’est-ce qui se passe ? C’est le grand amooouuuur ? Holalaaaa ! Hi hi hi… » Enfin, tu vois l’image…

Que s’est-il passé ?

Autre anecdote. Dans un bar un peu moins branché à Gand, ça fait dix minutes que je l’observe. Elle danse. Elle s’amuse. Avec son regard provoquant (et surtout ses fesses voluptueuses) elle m’excite. C’est ma première approche de la soirée et j’hésite à l’aborder. J’avoue… Je chie dans mon froc.

Soudain elle s’éloigne. « Et merde… Je le savais… J’ai loupé l’occasion. J’aurais dû l’aborder. »

« Aaaahhhh ? Oui, oui, oui… Elle va au distributeur de cigarettes. Super ! C’est maintenant ou jamais ! »

Et hop. Je l’aborde de manière directe (comme d’habitude, quoi…) : « Salut, bien que je suis aussi fumeur, je ne suis pas là pour m’acheter des cigarettes… Mais pour faire ta connaissance. » Elle rigole. On se présente l’un à l’autre.

« Viens, on va s’asseoir au bar, pour discuter un peu. »

Elle accepte. Cool ! Je m’attendais à un peu plus de résistance.

On s’assied… On échange quelques mots… Soudain… Silence… 2 minutes plus tard on se touche… On se caresse sensuellement… Et elle me paie un verre. Encore deux minutes plus tard elle accepte d’aller chez moi : « Mais ne te fais pas d’idées. Je ne suis pas comme ça…. Je ne suis pas une fille facile… »

« Je sais… »

:-)

Que s’est-il passé ?

Je te présente…

Le RDG : Le regard-double-gain

Le regard-double-gain est inspirée du Regard d’amour et de La bulle intime (clique sur les liens pour en savoir plus). Cette technique de séduction s’exécute après l’approche, durant l’interaction face à face, dans un bar ou en boîte.

Ok… Prêt ? Voici en quoi elle consiste.

Première étape : le défi

Tu lui lances un défi. Tu lui dis : « Tu m’as l’air d’une fille confiante. J’adore ça. Mais… Pour être sûr, on va le vérifier. On va faire un petit jeu toi et moi. Un jeu tout simple. Et le perdant paie un verre au gagnant. Ok ? »

Elle : « Euh… Je ne sais pas… Il consiste en quoi ce jeu ? »

Toi : « C’est simple… On se fixe du regard… On se regarde droit dans les yeux. Et celui qui détourne le regard en premier, perd… et paie un verre à l’autre. Deal ? »

Les filles adorent les challenges. Et surtout un challenge de ce genre.

Elle : « Oh ! D’accord ! »

Toi : « Prête ? Allez… 3… 2… 1… Go ! »

Et vous vous regardez droit dans les yeux.

Accroche-toi, car c’est maintenant que ça devient mesquin !

Deuxième étape : l’excitation

Pendant le contact visuel tu commences à t’imaginer… à visualiser de manière claire et vive que tu es en train de lui faire l’amour, de lui bouffer la chatte, de lui lécher les nichons, qu’elle est en train de cambrer et de gémir de plaisir…

Bref, tu t’imagines une scène érotique avec cette fille.

Le but est de t’exciter sexuellement… sans censure… sans te retenir. Au point que tu bandes ! Plus tu es excité, mieux c’est ! Plus tu bandes dur, mieux c’est !

Et tu continues à la regarder. Tu t’excites. Tu la regardes droit dans les yeux. Tu t’excites encore plus. Tu continues à la regarder… Jusqu’à ce qu’elle craque et baisse le regard !

C’est tout…

Est-ce que tu te rends compte de l’ingéniosité… de l’efficacité… de la puissance du RDG ?

L’ingéniosité de cette technique de séduction

Projection sexuelle

En la regardant droit dans les yeux ET en t’excitant tu projettes ton excitation sexuelle sur elle. Tu la contamines avec ton excitation sexuelle. Résultat ?

Vous entrerez dans La bulle intime et elle s’excitera aussi ! C’est purement le travail des neurones miroirs.

Une fois qu’elle commence à s’exciter il y aura une forte, très forte tension sexuelle ENTRE vous. Et cette tension sexuelle pourra être amplifiée encore davantage, tant que vous continuez à vous regarder.

Justification

Vous avez une raison, une justification, de vous regarder constamment dans les yeux : le défi. Un contact visuel prolongé pourrait créer une tension désagréable ou « bizarre ».

Mais cette raison, cette justification (le défi) neutralise cette éventuelle tension désagréable ou « bizarre ». Elle ne pourra pas se dire : « Brrrrr… Mais pourquoi me regarde-t-il ainsi ? »

Ben non, puisque se fixer du regard est justement le but du jeu. Le jeu qu’elle vient d’accepter…

Piège mental

Mieux encore. Le défi est un piège mental qui la pousse à continuer à te regarder droit dans les yeux, ce qui te donne plus de temps pour créer de la tension sexuelle.

Et tu verras… Elle s’appliquera et se donnera à fond pour gagner ! Une boisson ET surtout sa réputation de fille confiante sont en jeu.

Donc, si elle perd, elle ne devra pas seulement te payer un verre. Non, il y a quelque chose de beaucoup plus important : son égo prendra un coup !

Premièrement, car elle vient de perdre un jeu. Et personne n’aime perdre. Deuxièmement, perdre signifie qu’elle n’est PAS une fille confiante.

Double gain

Si elle n’arrive pas à supporter la tension sexuelle et baisse le regard de manière flagrante, alors elle vient de se soumettre.

La soumission est le signe d’intérêt le plus fiable. C’est dans la poche ! En plus, tu gagnes une boisson gratuite.

Par contre, si elle détourne le regard, suite à une distraction par exemple, sans avoir réussi à l’exciter, alors au moins tu auras gagné une boisson gratuite.

Sa compétitivité joue en ta faveur

Souvent – pour gagner – elles essayeront de te distraire : en te touchant, en faisant des gestes bizarres, en te taquinant… Tant mieux ! Puisque la seule règle est de maintenir de regard, ça te permet de la distraire en retour.

Mais tu ne vas pas faire le clown. Non, tu vas amplifier la tension sexuelle : en te rapprochant d’elle, en lui prenant la main, en la caressant sensuellement…

Et de nouveau, c’est masqué, c’est justifié, car c’est en fonction du jeu. Donc, c’est permis !

Que faire ensuite ?

Tu « escalades intimement » ! Comment exactement dépend de la situation. Si elle est prête à être embrassée, tu l’embrasses… Ou bien tu l’invites à aller ailleurs…

De nouveau, ça dépend de la situation : l’heure, l’endroit, ses amies, son moyen de transport… Tu devras donc faire une petite analyse logistique avant ou après Le RDG et te baser sur ton intuition et ton expérience afin de maximiser tes chances.

Attention ! Le regard-double-gain contient un risque… Un seul… Si tu détournes le regard, tu devras lui payer une boisson. Mais bon… Le jeu en vaut la chandelle.

Et évidemment, on compte tous sur toi pour ne pas détourner le regard. Il n’y a qu’une seule option : persister ! Tu la regardes droit dans les yeux… Tu t’excites… Encore et encore… Jusqu’à ce qu’elle craque !

Une fille excitée et soumise qui t’offre une boisson… Le rêve de tout homme.

À propos de l’auteur : Je m’appelle Konsti. Je suis psychologue, le fondateur de CoachDrague et l’auteur des guides Plus jamais seul ! et Tu la veux, tu l’auras. Je suis passionné par l’analyse profonde des interactions homme-femme, le polyamour, l’hypnose et la sexualité. Mon style de drague est direct et sincère.

  • Allan Kikker dit :

    Avec ma copine, on pratique régulièrement ce genre de concours de celui qui tiendra le regard le plus longtemps. Ainsi que d’autres variantes du style « je te tiens tu me tiens par la barbichette » …

    Mais ce que je trouve super ingénieux de ta part, c’est que tu utilises le jeu pour sexualiser très rapidement là où je l’utilises habituellement juste pour le fun et pour taquiner.

    Bien vu ! ;)

    • Konsti dit :

      Hey, Allan ! :-)

      Comment va ?

      Quelle chance. Je viens juste de m’apercevoir que ton message s’est retrouvé dans le « fichier spam ». Bizarre… En général Akismet fait bien son travail. Enfin, bref…

      Ah oui… Je suis également un grand fan de « je te tiens, tu me tiens par la barbichette. »

      Tu sais quoi ? Tu viens de me donner une idée.

      De promouvoir « Le Regard-Double-Gain » ! Je te présente…

      « La Barbichette-Double-Gain »

      Ça sonne trop bête… :-D

      Enfin, le principe est le même, mais en se tenant par la barbichette. Et évidemment sans les paroles.

      « La Barbichette-Double-Gain » facilite le contact physique intime : tu la tiens par la barbichette et doucement… lentement… sensuellement… tu commences à lui caresser le visage sois disant pour la distraire.

      Contact visuel constant, silence, contact physique et excitation sexuelle… Un cocktail explosif !

      Vu que cette idée vient justement de naître grâce à toi, je ne l’ai donc pas encore testée sur le terrain.

      Mais mon petit doigt me dit qu’elle marchera à merveille.

      • Allan Kikker dit :

        Ca va bien, l’année démarre vite … presque trop !
        Je vois que de ton côté tu ne chômes pas non plus … J’imagine que tu as encore plus de boulot depuis que Robby s’est recentré sur ses études (de mémoire) ? :)

        Je te recontacte par e-mail sous peu.

        • Konsti dit :

          Oh, oui… Beaucoup de boulot. Mais…

          Choisissez un travail que vous aimez et vous n’aurez pas à travailler un seul jour de votre vie. – Confucius

          J’attends ton e-mail… :-)

  • françois dit :

    MOOOOOORRREE FIRRREEEEE…chapeau,de loin l’article qu’il me fallait mais juste une question je croyais que les neurones miroir ne fonctionnent qu’avec des émotions explicites par exemple si quelqu’un est triste c’est un signe visible donc ces neurones y réagissent mais si le signe n’est pas visible alors…je sais pas trop si vous pouvez me certifier que sa marche réellement; elle sera ma technique favorite

    • Konsti dit :

      Hello François. TOUTES les émotions sont explicites, mêmes les plus faibles et celles que l’on essaye de masquer. Autrement dit, toutes les émotions, aussi faibles et éphémères qu’elles soient, se communiquent via le langage du corps et l’intonation.

      Je pense même que les émotions se communiquent – se transmettent par l’un ET se captent par l’autre et vice versa – via TOUS les sens. Oui, même via le toucher, l’odorat et le goût. Mais je n’en suis pas certain. Je ne me suis (pas encore ?) renseigné la-dessus. Et en fait je n’en ai pas besoin.

      Voici ma logique.

      Communication émotionnelle via le toucher

      Les émotions déclenchent des réactions galvaniques. Nos pores se dilatent ou se contractent en fonction des émotions. Nous transpirons plus ou moins en fonction des émotions. Nos muscles se contractent ou se décontractent en fonction des émotions.

      Exemple : mains moites et angoisse.

      Ok, il est clair que pour la communication émotionnelle via le toucher il doit y avoir un contact physique. Mais même s’il n’y en a pas, les changements physiologiques, comme la tension musculaire et la production de phéromones, se captent via le regard et l’odorat respectivement.

      Projection émotionnelle via le goût

      La salive est constitue d’eau, d’enzymes et de je ne sais quoi d’autre. Si les émotions ont un telle influence sur notre physique et notre physiologie, je ne vois pas pourquoi elle n’auront pas d’influence sur la sécrétion, la constitution et l’acidité de la salive.

      Exemple : angoisse et bouche sèche.

      Il est clair que pour parler de communication émotionnelle strictement via le goût vous devrez vous rouler une pelle.

      Projection émotionnelle via l’odorat

      Les émotions influencent la production de phéromones et la transpiration… Et ces minuscules substances chimiques se captent via le nez.

      Les neurones miroirs fonctionnent de manière 100% inconsciente

      Que tu le veuilles ou non, il y TOUJOURS une ou plusieurs émotions qui vivent en toi (c’est valable pour tout le monde). Mais nous n’en sommes pas toujours conscients. Premièrement, car on leur prête pas toujours d’attention (car on est trop occupé avec l’une ou l’autre activité, par exemple). Deuxièmement, car elles sont souvent tellement faibles qu’elles échappent à la conscience.

      Ensuite, les neurones miroirs fonctionnent de manière TOTALEMENT inconsciente. Et elles fonctionnent TOUJOURS quand tu es en présence d’autres personnes. Je pense même qu’elle fonctionnent quand tu vois une personne à la télé ou sur ton ordi… Et même quand tu ne fais que penser à une autre personne. Mais je ne suis pas sûr de ce dernier point.

      Bref… Je vais un peu trop loin avec tout ça.

      Voici où je veux en venir exactement. Si tu es excité sexuellement, tu produiras suffisamment de signes non verbaux pour stimuler les neurones miroirs de la fille. Même si ces signes sont moins explicites et visibles que celles d’une tristesse intense par exemple.

      Pas besoin d’accentuer ton état émotionnel avec des gestes, des grimasses ou quoi que ce soit. Rien de tout ça…

      Contente-toi de te détendre, de la regarder droit dans les yeux et de visualiser clairement une scène qui t’excite et qui te fait bander violemment. Donc, la partie de l’excitation est en fait une technique mentale… une technique de visualisation… une sorte de méditation.

      Conclusion ?

      Évidemment que cette technique marche. Elle marche à merveille. Mais la question est… Est-ce que TOI tu arriveras à la faire marcher ? Est-ce que tu arriveras à maintenir le contact visuel ? Est-ce que tu arriveras à maintenir le contact visuel ET à t’exciter comme un porc ?

      Car si tu chies dans ton froc, tu lui transmettras une toute autre émotion : de l’angoisse, du stress, de la nervosité…

  • jeff dit :

    Et si on rougi pendant le  » combat  » de regards ? lol

    • Konsti dit :

      Tu rigoles, mais en fait c’est une très bonne question, Jeff.

      Ça dépend de la cause…

      Si tu rougis car t’es chaud comme un lapin, alors c’est parfait.

      Si tu rougis de timidité, alors… t’es mort !

  • Philippe dit :

    Salut Konsti

    Super génial ta méthode.
    Ça laisse entrevoir d’énormes possibilités de jeu avec les femmes.
    Et puis avec cette méthode tu peux aborder n’importe quelle femme.

    Ça nous donne pleins de phrase d’abordage.

    Le regard est quelque chose de vraiment très fort pour une femme.
    Si un homme regarde une femme très profondément,celle ci le voit très confiant.

    Mais il y a plusieurs regards.
    Il y a le regard curieux.
    L’homme regarde la femme curieusement,pour voir sa beauté.
    Ensuite il détourne le regard.
    Ce regard là ne donne pas une bonne opinion pour la femme.

    Il y a le regard fuyant.
    C’est pire.
    Comme si l’homme voulait regarder la femme en cachette.
    Il ne la regardera jamais vraiment dans les yeux.

    Il a le regard souriant.
    C’est de celui là que je voudrais vous parler.
    Celui là,pour toutes les femmes,c’est du bonheur.
    C’est un regard droit dans les yeux,la tête bien relevée,la démarche lente et sensuel.
    L’homme se sent en parfaite harmonie,se sent beau.

    Il a l’impression d’avoir du charme,il sourit.
    Un sourire léger.
    Pas un sourire à pleines dents à se démonter la mâchoire.
    Il démontre une grande confiance en soi.

    Regardez les femmes dans les yeux,même les plus belles,avec un léger sourire.
    Elles se sentent aimer.

    Je vais vous raconter une petite histoire qui m’est arrivé,il y a quelques semaines.
    Je rentrais d’un match de foot avec mon frère et nos 2 fils respectifs.
    Il était tard et l’on avait pas mangé.
    Nous décidons donc de s’arrêter dans une pizzeria.
    On rentre dans la pizzeria.
    La serveuse nous amène à notre table.

    A coté de notre table,2 couples avec leurs enfants étaient déjà en train de manger.
    En passant devant leur table,je dis bonjour et je regarde une des femmes,dans les yeux avec un léger sourire.
    Elle me regarde et sourit aussi.
    C’est une femme très belle.
    Je crois que mon regard ne l’a pas laissé indifférente.

    Quand je me suis assis,je me tenais à peu près en face d’elle à la table à coté.
    Au début du repas,nos regards se sont croisés.
    Juste croisés.
    Plus tard,de nouveau,nos regards se croisent.
    Je la regarde très profondément.
    Elle me regarde aussi et sourit.

    Pendant tout le repas,nous n’avons pas arrêter de nous regarder.
    C’était marrant et en même temps très sensuel.
    Elle avait un très beau sourire.
    C’était un peu comme un jeu.
    Je vous rappelle que je ne la connaissais pas et qu’elle était avec son mari et ses enfants.

    A un moment,je l’ai regardé avec un regard d’une forte intensité,je lui ai souri.
    Elle a fait de même.
    Mais j’ai vu que ça la mettait mal à l’aise.
    Et elle a baissé les yeux.
    C’est sur ,je l’avais séduit

    Elle ne pouvait pas s’empêcher par moment,de me regarder.
    Vous savez comme quand on est attiré par la beauté d’une femme.
    Et je ne suis pas un top modèle,loin de là.

    J’ai compris qu’avec le regard et le sourire,on pouvait séduire n’importe quelle femme.
    Le regard peut être un jeu de séduction incroyable.
    Maintenant,j’aime regarder les femmes dans les yeux.
    Parce qu’elles me le rendent bien.
    Ça donne une confiance à toute épreuve.

    Regardez les femmes dans les yeux avec le sourire.

    Merci à toi,Konsti pour ton article.

    Philippe

    • Konsti dit :

      Holala, Philippe. Encore une intervention de qualité. Je n’ai absolument rien à ajouter.

      Si…

      Une chose : j’adore le fait que tu vois immédiatement des opportunités pour t’amuser et pour enrichir et adapter cette technique de drague (comme en faire une phrase d’approche).

      Et une deuxième chose : j’adore ton histoire dans la pizzeria. Il n’en faut pas plus. C’est beau. C’est simple. C’est naturel.

      C’est exactement ce qui manque à beaucoup de mecs dans la communauté de séduction. Ils réfléchissent, ils analysent, ils se cassent la tête, ils se tracassent, ils essayent absolument de « capter » rationnellement et de contrôler.

      Mais la séduction n’est pas un jeu rationnel. C’est un jeu émotionnel !

      Pour réussir dans la séduction, il ne faut pas réfléchir. Il faut ressentir et agir. La réflexion, c’est pour après la séduction.

      Pour réussir dans la séduction, il ne faut pas essayer de contrôler. Il faut justement abandonner le besoin de contrôler. Le contrôle, c’est pour les devoirs de maths.

      Donc, cher lecteur, si tu te reconnais dans la description de l’homme qui veut absolument contrôler et maîtriser la séduction rationnellement , alors je parie que cette séduction est pour toi souvent synonyme de souffrance, de frustration et de désespoir. Je te conseille de lire et surtout de t’imprégner des émotions que Philippe transmet dans ses commentaires : légèreté, plaisir et partage…

  • Thierry dit :

    C’est super tout cela !

    Konsti, aurais-tu une technique de drague similaire au RDG mais cette fois-ci pour aborder des filles pendant le jour et donc en utilisant aussi un challenge très simple mais terriblement efficace et avec l’intensité du regard pour la séduire.

    • Konsti dit :

      Hello Thierry,

      ça fait plus d’un an que je suis ton évolution à distance. Je lis tes e-mails, tes commentaires, tes questions…

      Donc, je vais te répondre en toute sincérité. Vu la situation dans laquelle tu te trouves, même la technique de drague la plus atomique de l’univers ne te servira absolument à rien.

      La solution ne réside pas dans les techniques… TA solution ne réside même pas chez les filles…

      Je viens de répondre à un autre de tes commentaires. Tu y trouveras ma réponse : clique ici.

  • Flow dit :

    Excellente cette technique. Je la teste au plus vite ! :D

  • Link a dit :

    Comment sait-on si la fille sera contente ou d’accord de se faire embrasser ?

    Ou au contraire, qu’on va se prendre une baffe ?

    • Konsti dit :

      D’abord en essayant. Ensuite, dès que tu auras accumulé un peu d’expérience, tu sentiras si oui ou non elle sera prête.

      • Link a dit :

        En essayant donc risque de se prendre une baffe et de se faire traiter d’obsédé ?!

        • Konsti dit :

          Oui, exactement.

          Bon, fais-moi confiance : tu ne vas pas te prendre de baffes et tu ne vas pas te faire traiter d’obsédé.

          • Link a dit :

            Maime si elle me trouve vraiment moche?

            • Konsti dit :

              Pareil : tu ne te prendras pas de baffes et tu ne te feras pas traiter d’obsédé.

              Laisse-moi te poser 3 questions :

              1. Est-ce que tu t’es déjà pris de baffes ?
              2. Est-ce que tu t’es déjà fait traiter d’obsédé ?
              3. Est-ce que tu as essayé d’appliquer cette technique ?

              Je vais me permettre de répondre à ces 3 questions à ta place :

              1. Non.
              2. Non.
              3. Et non !
              • Link a dit :

                Ok, mais on sait jamais. Mais comment tu sais que j’ai jamais utilisé cette technique ? :-o

                En plus d’ être le roi des dragueur, tu es divin ?!

              • Konsti dit :

                En plus d’être le roi des dragueur, tu es divin ?!

                Mais quelle question. Ça saute aux yeux, non ?! 😉

  • Link a dit :

    Encore une question. Je dois commencer à te saouler, mais ça me vient comme ça.

    Peut-on utiliser cette technique à travers un écran ?

    Merci d’ avance

    • Konsti dit :

      Tu peux « utiliser » cette technique à travers un écran, mais à quoi bon ?

      C’est comme si tu me demandais si tu peux danser un slow avec une fille à travers un écran.

      • link a dit :

        Pour draguer après la journée sur skype par exemple, quand on ne voit plus la fille.

        • Konsti dit :

          De nouveau, tu peux « utiliser » cette technique de drague via Skype, mais ça n’a pas beaucoup de sens à cause de l’emplacement de ta webcam.

          Quand tu la regardes droit dans les yeux sur ton écran, alors tu regardes en fait ton écran. Du point de vue de la fille tu regardes alors un peu vers le bas.

          En conséquence, pour donner l’impression à la fille que tu la regardes dans les yeux, tu dois regarder droit dans ta webcam. Mais dans ce cas-ci tu regardes ta webcam et non pas la fille.

          Bref, je te conseille d’appliquer cette technique quand tu es vraiment en face d’une fille.

  • Opera dit :

    Testé et validé ce weekend ! Cette technique est magique :)

  • BrussToutPuissant dit :

    Cette technique n’a rien de magique.

    Le fait d’augmenter son propre niveau d’excitation entraine une dilatation de sa pupille. Etant donné que vous la regardez droit dans les yeux la fille observe cette dilatation de la pupille.

    Or une étude très sérieuse a montré qu’il s’agissait d’un facteur d’attraction absolument massif (généralement inconscient). Une pupille dilaté est en effet l’indicateur d’une personne qui est confiante, n’éprouve pas de peur.

  • BrussToutPuissant dit :

     » La soumission est le signe d’intérêt le plus fiable  » heu…ca peut aussi simplement vouloir dire qu’elle éprouve une gène comme la plus part des gens à être fixé dans les yeux non ?

    • Konsti dit :

      Oui, ça pourrait signifier ça. Mais ici, dans ce contexte, cette gêne est une bonne chose.

      Ici elle ne baisse pas le regard en se demandant « mais pourquoi est-ce qu’il me regarde comme ça ? ». Elle baisse le regard parce qu’elle n’arrive plus à supporter la tension. C’est une nuance importante.

  • Abou dit :

    Bonjour Konsti,

    Je m’appelle Aboubaker et je suis un étudiant de 27 ans au Canada actuellement. J’apprécie votre méthode d’utiliser des cas concrets afin d’enseigner à tes lecteurs les erreurs à ne pas commettre en séduction.

    En ce qui me concerne à ce sujet, ma perte de cheveux qui a commencé vers mes 19 ans m’empêche de vouloir séduire les filles au point que je réagis maladroitement quand c’est elles qui prennent l’initiative.

    En effet, j’habite dans une résidence universitaire. Un soir ou j’étais avec des gars de la résidence au salon commun de l’immeuble, y’a l’un d’entre nous qui avait dit que lorsque il sort dehors avec sa copine ça ne le dérangerait pas que les autres mecs matent sa copine et que ça montre qu’elle a de la valeur, puis une fille canadienne qui habite dans la résidence aussi se joint à nous et elle me demande directement à moi si je veux sortir avec ou épouser une canadienne. Ma réponse était « Non » parce que j’avais pas compris que la fille me draguais sur le coup.

    Je lui avais expliqué le sujet comme j’avais vu qu’elle était H.S et elle était d’accord avec l’autre gars. Elle m’avait dit que ça rassure le mec que sa copine a de la valeur ensuite elle est venue s’installer juste en face de moi et placer ses basket juste à côté de mon bras. Du coup, je lui avais demandé si elle voulait que je lèche ses pieds. Elle avait compris que c’était une façon de lui dire  « Remets tes pieds par terre  ».

    J’avais commencé à discuter avec un autre gars car j’avais pas compris que la fille était venue s’asseoir en face de moi pour discuter avec moi et je me suis tourné vers la fille quelque instants après comme j’avais senti qu’elle me fixait et là on avait échangé des petits regards coquins avec un sourire et là elle me dit  « Tu te fous de ma gueule ? » alors comme j’avais pas bien compris sa question je lui avais répondu « Non on parle d’autre chose » et elle m’avait répondu  « ok » en fronçant un peu ses sourcils puis avait commencé à manipuler son cellulaire.

    Elle avait l’air fâché et depuis elle est froide et distante avec moi. Elle me dit rien à part un simple bonjour. J’avais essayé de recalibrer mon game et de me rattraper en essayant d’avoir une conversation avec elle les jours suivants, mais elle n’était pas réceptive.

    Alors j’avais décidé de ne pas insister pour ne pas paraître needy. En effet, nous n’avons pas cours depuis le Mercredi dernier et elle en a profité pour aller voir sa famille car elle n’est pas de la ville ou nous étudions. Comme on dit que chaque situation est contextuelle, j’aimerais connaître quel comportement je dois adopter à son retour.

    Comment créer du désir sexuel etc.

    J’espère de tout cœur que vous allez me répondre.

    Merci d’avance et bonne journée.

    • Konsti dit :

      Euh… Pour être franc, je suis un peu confus par ton compte rendu.

      J’ai l’impression qu’au niveau de ton intuition et ta fluidité sociale il y a encore du travail à faire.

      j’aimerais connaître quel comportement je dois adopter à son retour.

      Léger, chaleureux et nonchalant. Un comportement no big deal.

  • Gedeon dit :

    Oufff !!! Enfin une arme bien redoutable. J’ai hâte de la tester ce soir avec ma copine…

    • Konsti dit :

      Content d’entendre ça, Gedeon. 😉 N’hésite pas à revenir vers nous pour nous faire part de ton expérience.

  • >