≡ Menu

La séduction, est-ce un jeu de hasard ?

Oui…

Et non.

La séduction c’est comme le poker : un peu de chance et beaucoup de compétences.

Plus tu développes tes compétences, plus tu mets la chance de ton côté.

Et pour développer tes compétences, tu dois draguer régulièrement.

Loi des grands nombres et compétences sociales

Plus tu dragues de femmes, plus tes chances de conclure augmentent. C’est la loi des grands nombres.

Plus tu dragues, plus tu développes tes compétences sociales.

Et plus tu développes tes compétences sociales, plus ton pourcentage de réussite augmentera.

Quelles sont les compétences nécessaires pour réussir dans la drague ?

Ces compétences se situent à trois niveaux :

  1. l’environnement ;
  2. la relation ;
  3. l’individu.

Environnement

L’environnement est l’élément ayant la plus grande influence sur les pensées, les émotions et le comportement de l’individu.

Il est donc crucial de savoir « utiliser » l’environnement en ta faveur pour augmenter tes chances de réussir, c’est-à-dire de conclure.

Les « compétences environnementales » indispensables sont l’analyse logistique et l’organisation de l’environnement.

Analyse logistique

Pour séduire une femme tu dois tracer le plus rapidement possible une carte de son environnement.

  • Est-elle célibataire ?
  • Où est-ce qu’elle habite ?
  • Quel est son moyen de transport ?
  • Quel est son emploi du temps ?
  • Quel sont les caractéristiques de son cercle social (présent au moment même de votre interaction, mais aussi en général : ses ami(e)s, sa famille, ses collègues…) ?

Organisation de l’environnement

Puisque l’environnement est l’élément ayant la plus grande influence sur l’être humain, alors pourquoi ne pas le manipuler activement afin de maximiser tes chances ?

Entre parenthèses : l’analyse logistique signifie analyser l’environnement et s’adapter en fonction de celui-ci. Donc, en quelque sorte, tu gardes l’environnement intact. L’organisation de l’environnement, en revanche, signifie manipuler l’environnement activement. Tu adaptes l’environnement en fonction de ton objectif, qui est de séduire la ou les filles.

Voici quelques exemples de comment manipuler l’environnement activement.

Tu as un rendez-vous avec une fille dans un bar. Mais, pour une raison ou une autre, l’ambiance n’est pas optimale : musique rock et trop de lumière. Cette ambiance de foyer de jeunesse est tout sauf séduisante.

Comment surmonter cet obstacle ?

En commandant les boissons tu demandes tout simplement au barman de tamiser la lumière et de mettre une musique plus sensuelle :

Salut… Un coca et un Mojito, s’il te plait. Et dis… Je pourrais te demander un petit service ? Je suis ici avec une belle gonzesse et je voudrais mettre toutes les chances de mon côté. Tu pourrais juste tamiser un peu les lumières et mettre une musique un peu plus sensuelle ? Genre musique lounge, ou piano jazz…

Si tes demandes ne vont pas trop à l’encontre du style du bar, il acceptera sans aucun problème. Et sinon, vous terminez vite vos boissons et vous allez ailleurs.

Un autre exemple tout simple est de créer une ambiance séduisante dans ton appart ou ta chambre : lumière tamisée, quelques bougies, boissons alcoolisées, musique sensuelle et… tes chaussettes, tes caleçons et tes kleenex usés (clin d’œil) sous le lit. Il n’en faut pas plus.

Relation

Le but des compétences relationnelles est de comprendre et de guider les émotions de la fille. Les compétences relationnelles les plus importantes sont l’écoute active, la conversation et le contact physique. Dans cet ordre-là. L’écoute active est donc la compétence la plus importante.

Écoute active

Plus la fille parle, mieux c’est.

Laisse-la parler…

Laisse-la s’investir…

Et écoute-la attentivement !

Tu n’as pas besoin d’avoir la tchatche de Voltaire. Si tu sais poser des questions ouvertes pour inciter la fille à parler et à se dévoiler, alors tu maîtrises la technique verbale la plus importante.

Conversation

Un grand problème en matière de séduction de beaucoup d’hommes est de ne pas savoir quoi dire : « Konsti, je ne sais pas quoi dire. Aide-moi, s’il te plaît. »

Bref, ils croient qu’ils doivent faire la plus grande partie du travail. Ce qui n’est pas vrai.

De nouveau, plus la fille s’investit, mieux c’est. Et si elle s’investit plus que toi, alors tu es sur la bonne voie.

Comment faire en sorte qu’elle s’investisse ?

En s’intéressant sincèrement à elle. En l’écoutant activement. En lui posant des questions… ouvertes.

Bon, de temps en temps tu devras te dévoiler toi aussi. Tu devras raconter quelque chose sur toi. C’est normal. La séduction est un jeu qui se joue à deux.

Tu n’as pas besoin de techniques de drague verbales hyper avancées (et souvent peu efficaces). Tu n’as pas besoin de routines mécaniques, de techniques d’hypnose ou je ne sais quoi.

Savoir écouter attentivement et savoir parler, comme tu parles à tes amis, est plus que suffisant.

Contact physique

Pareil ! Tu n’as pas besoin de techniques ou de schémas de « kino escalation » hyper compliqués.

Savoir toucher une femme de manière calme et détendue est plus que suffisant : lui prendre la main, lui caresser les cheveux, la tirer doucement mais fermement vers toi pour l’embrasser

Il n’en faut pas plus.

Individu

L’individu… Il s’agit de TOI, indépendamment de l’environnement et de la fille.

La compétence individuelle la plus importante… Je dirais même, la compétence la plus importante tout court est l’intelligence émotionnelle. Plus précisément, savoir gérer tes émotions négatives comme l’angoisse, la colère et la honte.

Les mécanismes sous-jacents des émotions négatives sont les mêmes dans tous les contextes. Autrement dit, peu importe le contexte, les émotions négatives sont le résultat des mêmes processus internes.

Quand tu te fâches, par exemple, tu parcours toujours les mêmes étapes mentales (de manière inconsciente), peu importe que ce soit ton pote qui sabote ta tentative de séduction, ton patron qui te traite injustement ou un soulard qui essaye de piquer ta place au bar.

Pourquoi est-ce si important de savoir gérer les émotions négatives ?

Premièrement, pour ton bonheur et ton bien-être en général.

Et deuxièmement, pour augmenter ton succès en matière de séduction en particulier.

Les émotions sont contagieuses. Si tu chies dans ton froc ou si tu te fâches, la fille le sentira et ces émotions négatives influenceront son comportement… en ta défaveur.

Game over…

Inversement, si tu éprouves de bonnes émotions, la fille le sentira aussi et ces émotions positives influenceront son comportement… en ta faveur.

Et c’est parti !

En plus, les émotions négatives consomment de l’énergie physique ET mentale. Tes capacités d’écoute active diminueront et le risque de « ne pas savoir quoi dire » augmentera.

Game over…

Pire encore, ne pas savoir gérer les émotions négatives rendra ton apprentissage de la drague à long terme plus difficile et douloureux.

En apprenant à draguer, tu seras confronté à des situations peu agréables. Tu te prendras des râteaux… Certaines filles réagiront mal… Des « mecs alpha » essayeront de saboter tes tentatives de séduction et de te dominer…

Si tu ne sais pas comment gérer tes émotions, alors la frustration, le désespoir, la honte et la déprime ne feront que s’accumuler.

Crois-moi, j’en ai vu beaucoup s’effondrer en larmes… littéralement :

Je voulais l’embrasser, mais elle voulait qu’on reste amis. C’est déjà la troisième fois en deux semaines. Je n’y arriverai jamais. C’est trop dur…

Les échecs font partie du jeu. Je dirais même que le succès est le résultat d’une accumulation d’échecs.

Comment gérer les émotions négatives ?

Les techniques les plus simples et les plus puissantes sont la relaxation active et l’optimisme conscient ! L’efficacité de ces techniques est scientifiquement prouvée.

Relaxation active

Le stress et les émotions négatives en général se manifestent automatiquement et de manière inconsciente.

Un événement négatif se produit. Et paf… Stress… Angoisse… Frustration…

Ça vient tout seul. Tu ne dois faire aucun effort.

En revanche, la relaxation est un processus actif et conscient. Se détendre ne se fait PAS automatiquement. Ça demande un effort.

La bonne nouvelle est que la relaxation est une compétence qui se développe.

Comment ?

En t’entrainant à te détendre régulièrement… dès qu’une émotion négative se manifeste.

Plus tu pratiques la relaxation active, plus tu en feras une habitude et moins ça te demandera d’efforts !

Et quand je dis détendre, c’est exactement ça : détendre ton corps. Détendre les muscles de ton corps. Te concentrer sur ta respiration… Bien expirer… En expirant tu détends tous les muscles de ton corps. Tu relâches activement la tension.

Émotion négative…

Expire…

Détends-toi…

Et ça dans n’importe quel contexte. Pas seulement avec les femmes.

Le but c’est d’en faire une habitude !

Optimisme conscient

Les pensées et les émotions sont liées. Les émotions négatives sont souvent le résultat d’interprétations négatives :

  1. un événement se produit ;
  2. tu l’interprètes négativement ;
  3. tu ressens une émotion négative.

Par exemple :

  1. Tu abordes une fille. Elle te dit : « Non, merci. »
  2. Tu interprètes ça négativement en te disant : « Putain, encore un râteau. Je suis nul. »
  3. Résultat : désespoir, frustration, déprime…

Comment développer cet optimisme ?

Tout comme la relaxation active, l’optimisme conscient demande un effort. Au lieu de penser en termes d’échecs, pense en termes d’apprentissage.

Par exemple :

  1. Tu abordes une fille. Elle te dit : « Non, merci. »
  2. Tu interprètes ça comme une opportunité d’apprendre en te disant : « Tiens, pourquoi a-t-elle réagi ainsi ? Qu’est-ce qui l’a poussé à me rejeter ? Que puis-je apprendre de cet événement ? Quelle erreur ai-je commise ? Comment puis-je faire mieux la prochaine fois ? »
  3. Résultat : curiosité, espoir, motivation…

En conclusion, la séduction c’est comme le poker.

Développe les compétences nécessaires et tu mettras toutes les chances de ton côté.

À propos de l’auteur : Je m’appelle Konsti. Je suis psychologue, le fondateur de CoachDrague et l’auteur des guides Plus jamais seul ! et Tu la veux, tu l’auras. Je suis passionné par l’analyse profonde des interactions homme-femme, le polyamour, l’hypnose et la sexualité. Mon style de drague est direct et sincère.

  • zenati dit :

    bonjour, konsti je suis entriérement daccord avec se qui tu as écrit cest simple claire et concret il y a que la pratique et la remise en question qui fera progrésser un bon séducteur..

    • Konsti dit :

      Exactement !

      […] il y a que la pratique et la remise en question qui fera progrésser un bon séducteur.

      Je n’aurais pas pu mieux le dire, Zenati.

  • Eric dit :

    Bonjour Konsti,

    Que dire c’est un parfait résumé,de toute façon je suis de ton école ;-)…

    Tu donnes les bases, les concepts après il n’y a plus qu’à… agir!

    C’est simple, clair et à relire avant d’aller draguer…

    Si tu pouvais unventer l

    Plusieurs chose que j’aimerai dire et ajouter.

    1) j’aurais donner l’ordre suivant:

    L’individu: maitriser ces principales émotions.

    Relation: créer la confiance.

    Environemment: logistique.

    2) j’aime le sujet de la maîtrise des émotions

    On les retrouvent chez chacun de nous elles sont humaines

    • Eric dit :

      Pardon j’ai appuyer sur entrée…alors que j’écrivais…

      et je voulais parler de maîtrise des émotions…

      je ne maîtrise pas mon clavier :-).

      Si tu pouvais inventer la machine à donner des coup de pieds au cul pour agir!!! j’étais en train d’écrire!!!

      2)Pour les émotions, je voulais écrire les choses suivantes:

      C’est un peut simpliste mais j’aime bien quand c’est simple…

      Les principales émotions que l’on retrouve chez les hommes et les femmes (nous ne sommes pas si différents que ça!!) sont: le désir, la peur, la colère, la tristesse et la joie. (on peut évidemment en trouver d’autres mais qui à mon avis sont des composantes et des nuances de celles-ci).

      Celles-ci apparaissent dans certaines situations et dans nos rapports sociaux, nous devons être capable de les contrôler, pour la drague (séduire) mais aussi pour le reste : travail, relations, communication…

      Pas toujours facile, mais en cherchant, en analysant et en agissant, c’est possible…

      Nous pouvons ne pas être esclave de nos émotions, contrairement à ce que pensent beaucoup de personnes…

      Ce n’est pas de moi, c’est de manière simpliste la théorie comportementaliste ou (béhaviorisme pour les puristes).

      Il nous faut agir pour contrôler les émotions qui peuvent avoir des effets néfastes sur notre comportement.

      La joie n’est pas un problème on la recherche, on cherche à la communiquer (on peut utiliser un petits truc de PNL, genre associer un objet, un geste à une pensée joyeuse…)

      Pour la peur cela va dans le sens de tes articles, il faut ce confronter a elle et agir, d’où la machine !

      Et la colère pour ma part mais je ne suis pas un maître Zen, mais il faut essayer d’être zen !!! Toujours pour rester simple la canaliser.

      Voilà c’est dit, en espérant avoir été utile.

      • Konsti dit :

        Salut Eric,

        merci pour ta contribution.

        Tu donnes les bases, les concepts après il n’y a plus qu’à… agir!

        Si seulement j’avais une baguette magique, ou comme tu le dis si bien, une machine à donner des coup de pieds au cul.

        Par contre, j’ai une autre machine qui donne de bons coups, non pas « au », mais bien « dans le cul », mais ça c’est une autre histoire. Non… Je rigole… (En fait, non, je ne rigole pas vraiment.) :-p

        « Allez, Konsti… Un peu de sérieux. »

        « Oui, pardon… »

        Non, vraiment. Tu ne peux pas t’imaginer à quel point je me casse la tête afin de trouver les mots justes pour inciter certains lecteurs à agir… tout simplement.

        Mieux vaut draguer en devenant tout rouge, en bégayant, en tremblant et en utilisant la phrase de drague la plus nulle, que de ne pas draguer. Enfin, je parle de ceux qui veulent draguer, mais qui n’y arrivent pas et non pas des mecs qui sont en couple ou qui n’ont pas besoin d’apprendre à draguer. C’est évident…

        Et puisque tu mentionnes « la machine à donner des coups de pieds », je suppose que tu as des difficultés à passer à l’acte. Est-ce juste ou est-ce que je me trompe ?

        En fait, un bon coach ou un bon « wingman » devrait faire l’affaire.

        1) j’aurais donner l’ordre suivant:
        L’individu: maitriser ces principales émotions.
        Relation: créer la confiance.
        Environnement: logistique.

        En fait, oui, t’as raison. C’est plus « logique ». Je ne sais pas pourquoi j’ai pris l’ordre inverse.

        Et pour finir, PNL, behaviorisme… Je vois que tu t’y connais et que tu maitrises bien les concepts. Pas mal, pas mal du tout.

        Encore merci pour cette belle contribution.

        • Eric dit :

          « je suppose que tu as des difficultés à passer à l’acte. Est-ce juste ou est-ce que je me trompe ? »

          Non tu ne te trompes pas! Enfin il y a des jours, des situations où j’aurais besoin d’un bon…. wing, et non pas de ta machine ;-)… La mienne marche très bien ;-) …
          Merci de ta réponse

  • >