≡ Menu

Faut-il ralentir ton jeu de séduction pour ne pas paraître collant ?

Ceci est un article dans la catégorie Le coach de drague TE répond. La particularité de cette catégorie est que le coach de drague reprend et répond aux questions des lecteurs. Si tu as une question, alors clique ici pour la poser.

« Wow ! Ça va trop vite. C’est pas possible. C’est trop beau pour être vrai. Y’a quelque chose qui cloche. Je dois ralentir mon jeu de séduction, sinon je risque de me faire griller. » T’as déjà eu cette pensée-là ?

Tu abordes une fille. Tu lui plais. Elle te plait. Le courant passe tout de suite. Mais tu préfères ne pas te précipiter et prendre ton temps. Ou pire encore, tu préfères jouer la carte de l’indifférence (car tu as lu ou entendu quelque part qu’il ne faut pas montrer ton intérêt à une fille). T’as déjà eu ça ?

Bref, en draguant une fille, as-tu déjà appuyé sur le frein pour ne pas paraître trop collant ?

C’est ce que Liham a eu récemment.

Est-ce que ça a marché pour lui ?

Tu le découvriras dans un instant.

Voici son 1er message datant du 6 du mois à 4h26:

Salut Konsti,

avec confiance, je commence une séduction très rapprochée dès le début avec une jeune fille cool. Tout se passe très bien.

La fille est chaude. Elle me trouve mignon. Je la caresse, la prend par la main, on se fait des câlins, mais pas de baiser. Dix minutes plus tard je vais fumer une cigarette pour ne pas passer pour un type collant et pour décompresser après l’émotion.

Je reviens au bar après ma cigarette et là, la fille change de comportement et devient distante.

Aurais-je dû rester avec elle et continuer ma séduction qui était bien partie ? Le fait de l’avoir laissée l’a sûrement vexée, d’où son comportement ?

Cette fille est volatile. Il est possible que je ne termine pas la soirée avec elle. Donc je lui demande quand même son numéro. Elle refuse. Je décide d’arrêter cette séduction, car j’ai du respect pour moi-même et ne préfère pas insister et passer pour un lourd au yeux d’une fille qui n’est pas intéressée.

Mais en même temps je pense que c’était un test pour que j’insiste encore ?

Konsti, pourquoi ce comportement de sa part ?

Aurais-je dû ne pas fumer ma cigarette et rester collé à elle pendant toute la soirée ?

Ma réponse du 6 du mois à 15h28 :

T’aurais dû l’embrasser pendant que vous étiez en train de vous faire des câlins.

Konsti
Lic. en psychologie et coach en séduction

Sa réponse du 7 du mois à 02h44 :

J’ai voulu l’embrasser mais elle a levé la tête, bref pas grave.

Est-ce qu’il est bon de faire des pauses pendant la séduction (du genre fumer une clope pour ne pas être collant) ?

Ma réponse du 7 du mois à 16h19 :

Tu peux essayer de l’embrasser plusieurs fois.

Quand tu essaies d’embrasser une fille pour la première fois, il se peut qu’elle refuse. Ça arrive assez souvent. Ça fait partie du jeu.

Que faire alors ?

Si elle reste, alors tu restes aussi et tu réessayes un peu plus tard.

Le plus important est de ne pas te laisser déstabiliser émotionnellement, de ne pas réagir avec déception quand elle refuse ton baiser.

Tu essaies de l’embrasser. Elle tourne la tête. Tu t’en fous. Tu continues à t’amuser comme si de rien n’était. Tu réessayes plus tard. Et tu continues jusqu’à ce qu’elle craque.

Ensuite, faut-il faire des pauses dans la séduction (pour ne pas paraître collant) ?

Ça dépend.

Dans ton cas, je dirais que non. Des pauses si tôt dans l’interaction font baisser la tension sexuelle et refroidissent la fille.

(Collant ou pas, tu devrais te foutre complètement de la façon dont elle te perçoit.)

Au lieu de prendre des pauses (pour ne pas paraître collant), mieux vaut varier le rythme et l’intensité de la tension sexuelle : tu te rapproches et tu t’éloignes.

Tu te rapproches, tu t’éloignes.

Tu mets ta main sur sa hanche et tu lui murmures à l’oreille.

Tu lui caresses les cheveux. Tu sens son parfum. Tu es doux, tendre et attentionné.

Bam !

Tu la surprends.

Tu deviens dominant et animal.

Tu la prends par le poignet et tu la tires brusquement contre toi, corps à corps. Tu la regardes droit dans les yeux, tes lèvres à quelques centimètres des siennes, tu ne l’embrasses pas.

La tension monte…

Tu la regardes dans les yeux…

Tu baisses ton regard et tu regardes ses lèvres.

Ses yeux… Ses lèvres… Ses yeux… Ses lèvres…

Tu lui caresses les cheveux, tu la tires de nouveau vers toi, tendrement cette fois-ci, et tu lui fais un petit bisou juste derrière l’oreille ou dans le cou. Tu la prends par la main et tu la guides vers le bar (ou n’importe quel autre endroit).

Et tu recommences…

Ainsi tu fais monter la tension sexuelle, encore et encore. En amplifiant la tension sexuelle, tu as plus de chances qu’elle accepte de t’embrasser dès la première tentative.

Que dis-je ?

Elle se jettera sur toi, par excitation, voire par frustration, pour que tu l’embrasses !

Bref, mon cher ami, dans ton cas tu étais encore trop préoccupé par ton image, et pas assez par les papillons dans ton ventre et l’électricité dans tes couilles.

Bien à toi,

Konsti
Lic. en psychologie et coach en séduction

Sa réponse du 8 du mois à 03h33 :

Salut Konsti !

Tu peux utiliser cette discussion dans ton blog avec plaisir, ça va aider d’autres gars comme moi. Comment je pourrais te le refuser, toi qui nous aide sur la chose la plus importante dans la vie et que peu osent vraiment avouer : ne pas être affecté par le rejet.

Merci, tu me confirmes ce que j’ai constaté, les filles disent non au début pour nous tester. Il faut rester détaché, par la suite la fille a beaucoup plus de respect pour l’homme qui sait rester fort même après un rejet.

Au cours de la soirée, cette fille  m’a relancé subtilement, mais mon ego m’a poussé à la nier par vengeance, car elle n’avait pas voulu me donner son numéro.

J’aurais dû insister tout en restant cool. Les filles disent rarement oui du premier coup, une leçon de plus à mon parcours. C’est ma nouvelle devise depuis peu : soit persister soit être rejeté.

J’enregistre ton conseil pour la tension sexuelle ! Merci, à chaque fois je fais des pauses, alors que je suis bien parti, je retiens la leçon.

Encore merci, je sais que tu reçois beaucoup de mails.

La morale de l’histoire : concentre-toi sur le ton émotionnel de l’interaction et non pas sur ce qu’elle pourrait penser de toi. Autrement dit, concentre-toi sur les papillons dans ton ventre, les scintillements dans tes couilles et les pulsations dans ta bite et non pas sur la petite voix dans ta tête.

Donc, faut-il ralentir son jeu de séduction pour ne pas paraître collant ?

Non !

Pour finir, j’aimerais ajouter une chose concernant ce fameux premier baiser.

Quand une fille refuse ton baiser, beaucoup de mecs (surtout les débutants) voient ça comme un échec : « Je te veux. Je te cours après. Je te vois comme étant supérieure. Je viens d’essayer de t’embrasser après avoir pris mon courage à deux mains. Tu m’as flanqué un râteau. Et maintenant j’ai mal. »

Résultat ?

Elle sent que quelque chose vient de se briser en toi. Un malaise s’installe. Le déséquilibre s’amplifie : toi en bas, elle en haut.

Game over !

Quand une fille refuse ton baiser, tu dois interpréter ce refus comme une partie intégrante de la parade nuptiale. Ce refus est juste un indicateur de « sa température » et de son état d’esprit. Tu dois interpréter ça comme : « Nous sommes dans une dynamique de séduction et nous allons nous embrasser. »

Pour beaucoup de mecs, le premier baiser est un moment-clé. Ça ne l’est pas. Ce qui compte vraiment est la gestion des émotions (dont la tension sexuelle) et la gestion de la logistique. Et le baiser n’est qu’un (petit) composant de la gestion des émotions.

Ton but n’est pas de l’embrasser, mais d’amplifier les papillons dans ton ventre et les scintillements dans tes couilles.

Si tu as une question, clique ici pour me la poser.

À propos de l’auteur : Je m’appelle Konsti. Je suis psychologue, le fondateur de CoachDrague et l’auteur des guides Plus jamais seul ! et Tu la veux, tu l’auras. Je suis passionné par l’analyse profonde des interactions homme-femme, le polyamour, l’hypnose et la sexualité. Mon style de drague est direct et sincère.

  • yahn dit :

    Bonjour Konsti,

    je suis avec une fille très hésitante.

    À chaque fois que je veux me rapprocher d’elle, elle me fuit.

    Je suis sûr qu’elle m’aime, parce qu’elle a versé des larmes quand je lui ai dit à la rentrée prochaine.

    Je sais qu’elle est timide et très conservatrice.

    Comment faire pour lui donner plus de confiance et l’embrasser ?

    • Konsti dit :

      Voici comment :

      • en étant patient (mais pas trop quand-même) ;
      • en prenant l’initiative (c’est à toi de créer de l’intimité et de la tension sexuelle) ;
      • en étant direct et sincère ;
      • en lui montrant via ton comportement que tu n’as pas de mauvaises intentions.

      Comment lui prouver que tu n’as pas de mauvaises intentions ?

      Cela se fera naturellement suite à tes initiatives et ta communication directe et sincère.

  • >