≡ Menu

Que veulent les femmes réellement ? La réponse te surprendra !

Exclusivité ! CoachDrague a l’honneur et le privilège de pouvoir partager les techniques de drague surprenantes de 60 Years Of Challenge (alias Sixty). Sixty est coach en séduction anglophone depuis plus de 10 ans et les membres de FastSeduction, le premier et le plus grand forum de séduction au monde, l’ont élu auteur n°1 de tous les temps devant Mystery, Neil Strauss et David DeAngelo. Dans cet article il nous montre que dans le jeu de la séduction TU n’es finalement PAS si important que ça.

Ce n’est pas toi. C’est le cul !

Le plaisir…

Les méthodes de séduction les plus efficaces ont toutes UNE chose en commun :

Le plaisir d’abord et toi ensuite

Petite parenthèse : pour mieux faire passer le message, j’utilise les mots « sexe » et « plaisir » de manière interchangeable :

  • Quand tu la regardes de manière séduisante et quand tu te rapproches d’elle physiquement, tu lui proposes du… plaisir.
  • Quand tu lui parles ouvertement de tes désirs sexuels, tu lui proposes du… plaisir.
  • Quand tu lui prends la main et tu la tires vers toi, tu lui proposes du… plaisir.

En revanche, quand tu essayes de dire les « bonnes choses » et d’être drôle et intéressant, tu ne lui proposes pas du plaisir. Tu essayes de te vendre, toi.

Bon, je sais que tu es un mec drôle et intéressant. Mais tu n’es pas plus drôle et intéressant que le plaisir.

Se vendre soi-même est approprié dans beaucoup de situations : travail, la première rencontre avec les parents de ta copine…

Mais pour séduire une fille rapidement, le moyen le plus efficace est de lui vendre l’idée du plaisir.

Ne le prends pas personnellement

En te vendant toi-même, il t’est beaucoup plus difficile d’accepter le rejet. Tu essayes de paraître intéressant, tu lui montres ta personnalité et tu partages des détails intimes. Elle réagit : « Non, c’est gentil. Merci, mais je ne suis pas intéressée. » Aïe… ça fait mal. Et tu n’as plus trop envie d’être persistant.

Imaginons que tu sors ce soir pour draguer. Quel sera ton but ? Te promouvoir, toi (et éventuellement le sexe par la suite) ? Ou promouvoir l’idée du sexe (de préférence avec toi) ?

Si tu passes 90% de ton temps à te promouvoir toi et que 10% à promouvoir le plaisir, je te conseille d’inverser les choses.

La réalité est que TU n’es pas si important. Le sexe est une expérience fantastique en soi. Toi, tu es remplaçable.

Tu n’es pas convaincu ? Il te suffit juste d’observer le phénomène du « transfert de l’excitation ». Tu chauffes une fille et c’est son petit ami qui en tire les bénéfices.

Réfléchis. Si « quelque chose se passe », combien est dû à ce que tu as dit ou fait ? Et combien est dû au fait que le sexe est une expérience agréable en soi ?

Est-ce toi ou est-ce l’expérience ?

Soyons raisonnables. Et disons que c’est un mélange des deux. Je sais, nous aimerions tous croire que c’est dû à notre charisme irrésistible et nos pouvoirs de séduction infaillibles.

Ton plus grand atout n’est pas ton charisme, ta tchatche, ton fric, ton intelligence ou ton beau corps. C’est ta capacité de lui procurer du plaisir. C’est tout… Et ce n’est pas toujours facile à admettre.

Quand on parle à un groupe de filles, même en étant poli, pourquoi a-t-on toujours cette tendance à ignorer la fille la moins attirante ? Car on croit qu’elle ne peut pas nous procurer du plaisir. Les femmes sont pareilles. Si tu ne leur offres pas de plaisir, elles t’ignoreront.

Les femmes adorent le plaisir

Le sexe est l’expérience humaine la plus agréable. Nous aimons tous le plaisir. Pareil pour les femmes.

Beaucoup d’hommes ont des difficultés à croire que « les femmes adorent le sexe ». Mais quand tu leur dis que « les femmes adorent le plaisir », là ils captent instantanément.

Quand tu dragues une femme, tu n’essaies pas de la convaincre de risquer sa vie en escaladant le Mont Blanc.

Quand tu ramènes une fille chez toi, tu n’essaies pas de la convaincre de courir un marathon avec toi. Ça serait trop difficile. Lui vendre l’idée du plaisir, par contre, c’est facile.

Tu dois comprendre que le plaisir est un « produit » que les femmes veulent acheter. C’est pour ça que je rigole quand j’entends « qu’il faut attendre un certain nombre de rendez-vous avant de mettre une femme dans son lit ».

De nouveau, on ne lui demande pas de commettre un meurtre ou de nous prêter 100 000 euros. On parle de plaisir !

Le sexe est une drogue

Est-ce que un toxicomane refuserait une ligne de coke ? Bien sûr que non. Et bien, le sexe est une drogue. Et en plus, le sexe est une drogue GRATUITE.

Autrement dit, quand l’attirance est mutuelle, vivre une expérience agréable -comme le sexe- ne demande pas beaucoup de persuasion. La plupart du temps le sexe se vend tout seul.

Décider d’avoir des rapports sexuels dépend surtout de l’humeur et des émotions (envie et excitation). Une fois que la séduction est explicite et mutuelle, toi l’individu, tu ne joues plus aucun rôle.

Tu viens de lui montrer à quel point tu es un mec fantastique. Tu lui plais. Tu n’as plus besoin d’essayer de te vendre, toi. Il est temps de vendre… LE PLAISIR !

Bien sûr que tu es un mec confiant et attirant. Mais n’oublie surtout pas que le plaisir en soi est encore plus attirant.

Donc ?

Ce n’est pas toi. C’est le plaisir !

À propos de l’auteur : Sixty (Chris Andersen), coach en séduction, est l’auteur n° 1 de tous les temps sur FastSeduction (le plus grand forum de séduction au monde) devant Mystery, Neil Strauss et David DeAngelo. Dans The Complete Game System il enseigne sa méthode de drague naturelle qui a révolutionné la communauté de séduction.

  • Nicky dit :

    Salut,

    Sixty écrit des choses vraiment très intéressantes !

    Je me pose tout de même une question.

    On ne doit pas se vendre, on doit vendre le PLAISIR. Très bonne idée, j’adhère à 100%.
    Mais comment faire alors ?

    Se vendre soi-même, on sait comment faire. Mais qu’en est-il pour le PLAISIR ?

    Nicky

    • Pierre-André dit :

      Ton langage corporel et ta façon de la regarder, très sexuée. Pas besoin de plus. Si tu crois que tu peux lui apporter du plaisir, laisse ce feeling être bien présent en toi, elle le sentira très bien. Les femmes sont particulièrement douées pour dénicher les hommes qui savent comment s’y prendre.

      • Nicky dit :

        Merci pour ta réponse Pierre-André.

        Après réflexion je dirais que pour vendre le PLAISIR, tout se passe à travers une projection d’un état sexuel.

        En quelques mots, je pense que ça peut se résumer dans le fait d’être sexuellement excité et SURTOUT de projeter cet état.

        J’irais même plus loin en disant que les femmes veulent du sexe, du plaisir ! Et souvent, elles le veulent TOUT DE SUITE, c’est-à-dire que si nous faisons pas en sorte de leur donner ce plaisir, ça sera un autre qui le fera à notre place.
        C’est le comble n’est-ce pas ! Je ne sais pas ce qui en est pour vous, mais juste cette pensée me retire toutes angoisses et me poussent à agir. Agir de manière directe et assumée.

        Comme tu le fais remarqué, Pierre-André, ça se passe par le regard et le langage corporel.
        Pour compléter, je rajouterais en plus d’un regard sensuel, on peut « vendre ce plaisir » grace aux touchés, à la proximité, mais aussi à un ton de voix.

        Encore une fois, je constate que ça ne se passe absolument pas dans le verbal, mais bien dans le NON-VERBAL.

        Nicky

  • Pierre-André dit :

    Ouais! Quelle révélation!

    Dire que c’est l’évidence et qu’il s’agissait simplement de se le faire montrer. C’est régulièrement ce que je vis mais je n’avais pas vu que tout se joue seulement là: le plaisir.

    Une anecdote: une fois, pour draguer une fille sur internet, je l’ai invitée à venir m’aider à choisir mes nouveaux jeans avec comme but avoué que ceux-ci me découpent des fesses d’enfer, à son goût. C’est elle qui allait avoir le dernier mot. Je lui ai fait endurer ça pendant 2 heures. OK, c’est vrai que j’ai déjà fini 2è dans un concours de fessier avec 250 autres gars; donc elle avait du plaisir à regarder (je le savais) et elle aurait le goût d’en savoir plus sur mon anatomie. Une fois les jeans achetés, elle m’a amené chez elle. Je n’ai même pas eu besoin de faire les propositions! Je lui avais laisser entrevoir un plaisir potentiel et elle n’allait surtout pas manquer une telle opportunité!

    Bonne chasse.

    PS De grâce, soyez créatifs et trouvez-vous une idée de sortie pas ordinaire bien à vous; elles aimeront car ça se sentira que ça n’est pas une copie mais bien votre idée.

  • william dit :

    Je ne pense pas que le sexe puisse se réduire à du plaisir.Peu etre qu’en soit il n’est que ça,mais pour beaucoup de femme c’est aussi une notion qui est lié a leur honneur,leur famille,réputation etc.

    Elles ne se prennent peu etre pas toutes la tete à ce sujet,mais je pense que beaucoup de femmes « traditionelles » auront beau etre exité,elle ne se jetterons pas pour autant sur un homme qui ne correspond pas aux valeurs auquels elles aspirent(qu’il soit beau,intelligent,riche,ou nimporte quoi d’autre)

    • Pierre-André dit :

      Salut William

      Je pensais aussi ça jusqu’à ce que je vois une femme trèèèèès honorable devenir complètement gaga devant un gars qui savait s’y prendre…

      Crois-moi, quand tu pèses sur le bon « piton », elles craquent!

      Ceci dit, ce n’est plus pareil quand tu te retrouves avec la même femme à tous les soirs; alors les valeurs et la communauté d’intérêts prend de l’importance mais ça peut prendre pas mal de temps avant que ça dépasse l’intérêt direct pour le plaisir que tu peux lui apporter, si tu sais t’y prendre, bien sûr!

      Bonne chasse

  • bobo dit :

    salut, voila! enfaite j’ai rencontré une fille au travail et je travail dans les vendange ont coupe du raisain ont est habillé avec des kawé ont a des bouts de raisin qui colle partout sur le corps et je trouve cette fille trop charmente et mignone , et donc ont a deja parler ensemble mes que des sujet futil!

    je ne c’est pas comment faire pour dire ce que je ressent a cette fille.

    j’ai deja essayer mes j’ai pa pu!

    aider mpi svp!

    • yann dit :

      salut Bobo,
      Je ne sais pas si ton problème est toujours d’actualité mais au cas où ça le serait toujours alors voici ma réponse: la prochaine fois que tu la vois, dis lui ceci (avec tes propres mots et surtout avec beaucoup de concupiscence dans la voix):
      « hmm j’avais déjà remarqué à quel point ce kawé était sexy sur toi mais aujourd’hui c’est encore plus waow, ok tu me diras ce soir autour d’un verre, comment tu fais pour être toujours aussi belle! Et si t’es bien sage peut-être que j’accepterai de boire un dernier verre chez toi »

      c’est une manière personnelle à moi de réagir surtout quand je sens que la fille me paralyse. Je me la joue jusqu’auboutiste tout d’un coup et tant pis pour la suite!!!
      Bonne chance et bonne chasse à toi mec!!

  • Solingen dit :

    Bonjour à tous,

    Pour commencer, je citerai Pierre-André :

    « Ouais! Quelle révélation! Dire que c’est l’évidence et qu’il s’agissait simplement de se le faire montrer. C’est régulièrement ce que je vis mais je n’avais pas vu que tout se joue seulement là: le plaisir. »

    +1 à tout ça, surtout pour le « Dire que c’est l’évidence et qu’il s’agissait simplement de se le faire montrer. »

    :-O

    Alors là, pour une surprise, cet article en a été une énorme !!!!

    Je peux même dire que j’ai reçu une gifle en lisant ça.

    Après coup, j’ai constaté beaucoup de choses.

    Je vais citer un exemple : J’ai rencontré une fille par internet il y a deux mois. Après de bonnes discutions en ligne, je lui ai proposé une rencontre pour aller boire un coup dans un bar.

    La rencontre s’est faite. Mais, elle n’est pas allée plus loin. Quelques jours après, elle me disait qu’elle avait trouvé un autre mec avec qui elle s’entendait très bien et qu’entre nous ça n’irait pas plus loin.

    Le rateau typique ;-)

    Je me suis posé la question, mais qu’est-ce-qui a cloché ? j’ai trouvé la réponse sur cette page.

    Lors de notre rencontre, j’ai remarqué qu’elle était habillée de façon à bien mettre en avant son physique, notamment son décolleté (sans pour autant avoir une poitrine très importante).

    Elle était « prête ». Nos conversations sur internet avaient fait beaucoup avancé les choses. Il ne manquait plus que la petite touche finale.

    Conclusion : Elle voulait du plaisir !!!!!!!!!! et moi, je n’ai fait que me mettre en avant au lieu de lui donner ce qu’elle était venue chercher.

    J’avais quand même instauré une certaine tension sexuelle, mais le principal n’était pas là. A savoir le contenu de cette page.

    C’est pathétique de se tromper d’objectif comme ça :’-( mais, je ne ferai plus jamais cette erreur.

    Merci Sixty

  • Yannick dit :

    Bravo pour l’article :-)

    Je dirai même qu’il faudrait appliquer ce concept dans sa vie global avec divers variantes.

    Dès demain je l’applique sur le terrain.

    Thank

  • >