≡ Menu

J’ai peur de draguer dans la rue, qu’est-ce qui cloche chez moi ?

Ceci est un article dans la catégorie Le coach de drague TE répond. La particularité de cette catégorie est que le coach de drague reprend et répond aux questions des lecteurs. Si tu as une question, alors clique ici pour la poser.

Ronan n’a aucun problème à flirter avec les caissières dans le supermarché. Par contre, quand il croise une fille dans la rue…

Il bloque.

Il continue son chemin.

À tel point qu’il se demande ce qui cloche chez lui.

Voici ce qu’il écrit :

Bonjour, j’ai commencé à lire l’e-book Plus jamais seul. Je suis un peu perdu. Par où commencer?

Mon problème, c’est la peur d’aborder les femmes. Pourtant quand je vais faire mes courses je suis toujours enthousiaste, joyeux. Je plaisante avec les caissières des supermarchés.

Pourquoi je bloque en croisant une fille dans la rue ?

Je la croise et je continue mon chemin !

Peux-tu m’aider ? M’expliquer qu’est-ce qui cloche chez moi ?

Amicalement,

Ronan

Hello Ronan,

qu’est-ce qui cloche chez toi ?

Rien.

Tu as juste peur d’aborder des filles dans la rue. C’est tout. Je dirais que 95% des mecs en souffrent. La peur de l’approche est un phénomène normal.

C’est normal, mais ce n’est pas gai.

Alors, que faire ?

Comment vaincre cette peur de l’approche ?

La peur se vainc en agissant.

La peur de l’approche se vainc en abordant.

Je sais, tu souhaiterais que la peur parte avant. Malheureusement, ce n’est pas comme ça que ça marche. La peur part après.

« Avant ? Après ? Je ne comprends pas très bien, Konsti. »

Je traduis : tu voudrais d’abord avoir confiance en toi pour ensuite passer à l’action. Malheureusement, ce n’est pas comme ça que ça marche.

Tu dois d’abord passer à l’action pour ensuite devenir plus confiant.

Dans un monde idéal :

1. peur ⇒ 2. vaincre la peur et plus de confiance en soi ⇒ 3. action

En réalité :

1. peur ⇒ 2. action, malgré la peur ⇒ 3. vaincre la peur et plus de confiance en soi

Tu es toujours enthousiaste et joyeux avec les caissières. Toujours ? Vraiment toujours ? L’as-tu toujours été ?

Je parie que non.

Premièrement, c’est un endroit « plus légitime » pour mener une conversation. Si tu vas dans un supermarché, tu dois d’office passer par la caisse. Cette légitimité réduit la pression sociale et par conséquent la peur d’interagir. Bref, dans un tel contexte, c’est plus facile d’entamer la conversation.

Deuxièmement, c’est parce que tu as développé l’habitude d’interagir avec les caissières…

… qu’il t’es plus facile d’interagir avec les caissières.

Tu es beaucoup plus spontané, confiant, drôle, léger et je ne sais quoi avec les caissières, parce que tu as justement interagi (plus) souvent avec les caissières.

Tu es beaucoup plus spontané, confiant, drôle, léger et je ne sais quoi avec les caissières, parce que tu as parcouru le processus suivant encore et encore :

1. peur ⇒ 2. action, malgré la peur ⇒ 3. vaincre la peur et plus de confiance en soi

Tu es beaucoup plus spontané, confiant, drôle, léger et je ne sais quoi avec les caissières, parce que tu as parcouru le processus suivant encore et encore :

1. peur ⇒ 2. conversation avec les caissières ⇒ 3. spontané, confiant, drôle et léger avec les caissières.

J’ai une bonne nouvelle pour toi

Dans la rue, où dans n’importe quel autre contexte, ça marche exactement de la même façon.

Tu as peur.

Tu agis malgré la peur. Et à force d’agir malgré la peur…

Tu deviens plus confiant.

Concrètement, tu vois une jolie fille marcher dans la rue. Tu chies dans ton froc. Tu abordes malgré la peur (oui, ton approche sera maladroite). Tu répètes ce schéma encore et encore.

Et tu deviendras plus confiant et compétent dans la drague de rue.

« Oui mais, Konsti. C’est bizarre d’aborder des filles dans la rue. Dans le supermarché c’est normal, c’est légitime de parler à une caissière. Draguer dans la rue n’est pas normal, ce n’est pas légitime. »

Crois-moi, pour beaucoup de gens ce n’est pas normal non plus de parler à une caissière. Ils ont leurs « raisons » pour justifier leur « peur de parler aux caissières ».

Deuxièmement, ton attirance pour une fille est une raison suffisante pour l’aborder dans la rue.

Troisièmement, tu n’as PAS du tout besoin de quelconque raison pour aborder dans la rue.

Quatrièmement, en draguant dans la rue, tu te différencies automatiquement de 99% des mecs, vu que ces 99% ne draguent PAS dans la rue. Donc, en draguant dans la rue, tu te positionnes favorablement par rapport aux autres mecs. Tu « ouvres » un tout nouveau marché. Tu augmentes tes chances de faire de belles rencontres.

Pour terminer, tu t’es procuré Plus jamais seul ! et tu ne sais pas par où commencer.

Tu as plusieurs options :

  • Option 1 : pour la peur d’aborder dans la rue en particulier, je t’invite à faire les missions 1 (identification de tes angoisse) et 4 (vaincre l’angoisse à l’aide des concepts de confrontation, répétition et progression) de Plus jamais seul !.
  • Option 2 : tu choisis les missions à la carte. Tu choisis et tu exécutes les missions de Plus jamais seul ! qui te conviennent (et/ou celles qui te plaisent).
  • Option 3 : tu utilises un des plannings tout-faits. Dans le dossier Planning Missions tu trouveras 4 plannings : le planning Dynamite, le planning Steady, le planning Croissance et le planning Levier. Tu choisis le planning qui te convient le mieux selon ta motivation et ton emploi du temps. Après avoir choisi ton planning, tu l’exécutes tout simplement… C’est aussi simple que ça.

Quelle est la meilleure option ?

Composer toi-même ton menu ?

Ou suivre un planning tout fait ?

Peu importe…

Ce qui compte, c’est le travail sur le terrain.

Le nombre d’heures passées sur le terrain.

Plus ce nombre d’heures est élevé, plus tu seras enthousiaste, joyeux et plaisant avec les filles dans la rue.

Il te suffit juste de commencer.

Oui, tu as la trouille. Oui, tu foireras. Oui, tu seras maladroit.

Mais…

Tu seras SUPER content de l’avoir fait. Quel que soit le résultat.

Et alors ce tout tout premier pas…

… tu ne devras plus JAMAIS le faire.

Bonne drague !

Cher lecteur, si tu as une question, clique ici pour me la poser.

À propos de l’auteur : Je m’appelle Konsti. Je suis psychologue, le fondateur de CoachDrague et l’auteur des guides Plus jamais seul ! et Tu la veux, tu l’auras. Je suis passionné par l’analyse profonde des interactions homme-femme, le polyamour, l’hypnose et la sexualité. Mon style de drague est direct et sincère.

  • David dit :

    Bonjour,

    Pour ma part moi c’est la peur du rapprochement physique ! Grâce à plus jamais seul je peux maintenant aborder, taquiner mais pas baiser :p

  • Pachenko dit :

    Oui c’est bien tes conseils Konsti.

    Pour moi aussi c’était hyper difficile au début. Mais une fois lancé, on se sent tellement bien qu’on n’a plus envie d’arrêter.

    Pour aider notre ami concernant la peur d’aborder, j’ai une remède simple et très efficace qui marche bien pour moi : c’est le fait de sourire avant d’aborder une fille.

    Je sais que ça peut paraître bête mais essaies. Tu me donneras raison. Ca me met super à l’aise même si c’est mon premier abordage du jour.

    Et en plus quand je souris, je « fixe mes yeux sur la fille » jusqu’à m’approcher d’elle. Car si je regarde ailleurs même une seconde, des tonnes d’excuses remplissent mes pensées et du coup ça me bloque.

    Cela veut dire que quand je vois une fille, je commence par sourire (un vrai) et je ne la quitte pas des yeux. Je m’approche d’elle, car en la regardant ton cerveau ne peut pas vraiment beaucoup réfléchir.

    Ne juges pas encore, essayes et tu verras.

    Donc voilà, tout ce que je peux apporter pour aider notre cher camarade.

    Encore merci une fois Konsti. Grace à tes conseils, j’ai gagné le respect total de mes potes , je sors actuellement avec 2 « CANONS » superstylées. L’une d’elle a 3 ans de plus que moi et elle le sait.
    Certains de mes potes commencent même à croire que j’ai vendu mon âme au diable ( no délire) parce qu’avant je ne parlait qu’à 2 femmes : ma mère et ma sœur.

    Bon à plus.

  • Pachenko dit :

    Au fait, par rapport à ce que je viens de dire plus haut, j’aimerais juste rajouter pour notre ami que le fait de sourire en abordant permettre à plus de 95% des filles de te recevoir positivement.

    Donc même si tu te fais rejeter, ça sera avec politesse du genre  » je suis pressé désolé » avec un sourire bien sûr. C’est bien pour le moral d’un débutant en drague de rue. Plus tôt que de recevoir un « tu me déranges laisses-moi tranquille » en tirant la tronche, ça ça fait mal.

    Et un autre truc pour te mettre plus en confiance est de parler HYPER doucement. Comme si on est au lit après avoir fait l’amour. C’est hyper efficace.

    Bon j’ai trop parlé mais je ne suis pas encore un pro. Je continue de progresser grace aux articles de Konsti. Bon courage.

    • David dit :

      Salut Pachenko, moi j’aborde mais je ne suis pas satisfait car certes j’aborde des filles super jolies mais il y a toujours ces filles HYPER CANONS qui ont 5 ans voire 10 ans de plus que toi et qui te mettront un râteau à coup sûr parce que je fais plus jeune que j’en ai l’air
      Aurais-tu un conseil? :D

  • Vincent de Web Dating Assistant dit :

    Bonsoir Konsti,

    En effet, le conseil que tu donnes est très efficace le meilleur remède contre la peur c’est l’action ! Je pense que la première chose à travailler pour réussir en séduction ce sont les croyances : si on croit que ce n’est pas normal d’aborder des inconnues dans la rue, c’est déjà mal parti.

    Après la confiance est quelque chose qui se construit petit à petit, aborder une femme sans avoir aucune expérience c’est comme essayer de faire 200 pompes d’un coup sans avoir d’entraînement. Il faut des étapes de transition : commencer par demander l’heure, demander une direction et puis ensuite juste échanger quelques phrases. Et enfin une fois qu’on est prêt on essaye de prendre le numéro.

    Au plaisir de lire tes prochains articles !

    Vincent de Web Dating Assistant

  • David dit :

    Salut Konsti, je suis en quête d’un bel avenir, j’aborde, j’ai pas peur du râteau et encore moins peur de devenir un séducteur (UN VRAI SALAUD!!!^^)

    Mais à propos de cet article, j’ai une question à te poser, c’est au sujet de « La fille super canon ». Parce que ce genre de fille, comme elles ont un physique avantageux, elles nous prennent vite de haut quand on les aborde. Elles attendent juste de se faire aborder d’une façon originale pour faire la différence entre toi et tous les autres mecs qui sont venus l’accoster dans la journée.

    Alors, est-ce que t’aurais un conseil à me donner à ce sujet? Ici, je te parle bien de la meuf qui se fait aborder tous les jours!
    Merci, à bientôt :)

  • David dit :

    Si tu ne l’abordes pas subtilement, elle va te passer un « shit test » dès la première phrase et là, tu te retrouves dans la merde!

  • >