≡ Menu

Parfois les filles te rejettent par peur

Tout est dit dans le titre.

Quand on se fait rejeter, nous, les mecs, avons trop souvent tendance à le prendre personnellement.

« J’ai foiré. »

« Je ne suis pas assez bien. »

« Je n’avais pas la bonne énergie. »

« Je ne suis pas assez bien habillé. »

« J’aurais dû utiliser une autre phrase de drague. »

« Je ceci… »

« Je cela… »

« Je, je, je… »

STOP !

Est-ce que tu te rends compte que certaines filles te rejettent non pas parce que « tu n’es pas assez bien », mais parce qu’elles pensent « qu’ELLES ne sont pas assez bien » ?

Est-ce que tu te rends compte que…

Certaines filles te rejettent par peur ?!

Par nervosité…

Par timidité…

Tu l’abordes.

Elle n’en revient pas.

Elle n’y croit pas.

Elle n’est pas prête.

Elle est intimidée.

Elle chie dans son froc.

Je ne parle pas de peur dans le sens de « Ce gros pervers veut me violer. J’espère qu’il me laisse tranquille. »

Mais bien de peur dans le sens de « C’est trop beau pour être vrai. C’est des trucs qu’on ne voit que dans les films. Où est la caméra cachée ? »

J’ai repensé à ma première fois dans le club libertin. Et plus précisément au moment où j’ai chié dans mon froc après avoir reçu le signe d’intérêt le plus flagrant que je n’ai jamais reçu.

Une belle blonde en lingerie, le regard brûlant de désir, m’effleurant le bras et le poignet, m’invitant à la suivre pour…

Ben…

Pour faire…

Euh… Enfin, tu vois l’image.

Je n’ai pas accepté l’invitation

Je l’ai « rejetée ».

Je ne sais pas comment ELLE l’a interprété.

En tout cas, je ne l’ai pas rejetée parce qu’elle ne m’intéressait pas. Je n’ai pas accepté son invitation, car j’ai chié dans mon froc.

Si un mec « rejette » une fille par peur, pourquoi est-ce que l’inverse ne serait-il pas possible ?

« Oui mais, Konsti, les mecs et les filles, c’est différent. Qu’un mec rejette une fille par peur, c’est possible. Mais quand une fille rejette un mec, c’est parce qu’elle n’est pas intéressée. »

Et pourtant…

C’est bien possible.

Il m’arrive d’aborder une fille et de voir…

Des taches rouges apparaître sur son visage

De la voir rigoler nerveusement.

De la voir baisser le regard.

De l’entendre bégayer.

Et de la voir s’éclipser.

:-)

« Mince, alors ! J’aurais dû faire ceci… J’aurais dû faire cela… »

Ben non… Elle avait peur. Elle était timide !

Récemment, j’aborde une fille dans la rue.

« Salut, je t’ai vue. Tu me plais. » Ou un truc du genre.

Elle, rougissant et scrutant l’environnement : « C’est une blague ? Où est la caméra cachée ? »

Moi : « Non, non… Je suis sérieux. Il n’y a pas de caméra cachée. »

Elle : « Désolée, j’ai un rendez-vous avec mon petit ami. »

Chacun poursuit son chemin.

Plus tard, je passe devant une terrasse. Qui vois-je là en train de boire un verre tranquillement avec ses copines ? Et aucun petit ami à repérer dans les environs…

Bon, peut-être que je n’ai pas bien interprété sa réaction.

Peut-être qu’elle n’était pas timide.

Peut-être qu’elle n’était réellement pas intéressée.

Peut-être que son petit ami était, juste à ce moment-là, allé faire un petit caca.

Possible…

Quoi qu’il en soit, la morale de l’histoire est que certaines filles peuvent te rejeter par peur. Mais ça je l’avais déjà dit dans le titre.

À propos de l’auteur : Je m’appelle Konsti. Je suis psychologue, le fondateur de CoachDrague et l’auteur des guides Plus jamais seul ! et Tu la veux, tu l’auras. Je suis passionné par l’analyse profonde des interactions homme-femme, le polyamour, l’hypnose et la sexualité. Mon style de drague est direct et sincère.

  • Jules dit :

    C’est vrai, y’a déjà une fille qui m’a dit un truc du genre « C’est une blague ? ».

    Elles n’ont tellement pas l’habitude de se faire aborder de manière directe.

  • >