≡ Menu

La meilleure phrase de drague pour aborder une femme

Je te conseille de lire attentivement cet article. Il contient ma meilleure phrase d’approche. Ou plutôt les principes fondamentaux des meilleures phrases d’approche : le comment et le pourquoi.

Ces principes te permettront de fabriquer tes propres phrases d’approche sur place quand tu en auras besoin.

Mais avant de commencer, j’ai une chose importante à te dire… très importante.

99% des hommes se sabotent. Ils essaient de se protéger. Ils cherchent des excuses, même en ayant tous les outils à leur disposition : « Oui, mais… Oui, mais… Oui, mais… » Pas de « Oui, mais… » ! Il faut s’y mettre. C’est tout. Tu dois décider de t’y mettre… maintenant.

Ceci pourrait être un article banal. Rien de plus. Un article comme tu en lis des dizaines par semaine. Mais cet article pourrait aussi bien être le début d’une nouvelle vie. Le début du succès. Le nouveau toi.

Un article banal ? Ou le début du succès ? C’est ton choix. Si tu lis cet article pour ensuite passer à autre chose, alors autant ne pas le lire. Par contre, si tu souhaites appliquer et tester ce qui m’a pris plus de 5 ans à développer et à optimiser, alors c’est un grand honneur pour moi de le partager avec toi.

« Quelle est la meilleure phrase d’approche ? »

C’est la question que je reçois le plus souvent. Je n’ai jamais dévoilé ce qui va suivre au grand public. Les seules personnes à qui j’ai dévoilé cette astuce sont mes amis dragueurs très proches et mes élèves.

La meilleure phrase d’approche reprend plusieurs éléments :

  • Elle doit être sincère, naturelle et spontanée.
  • Elle doit être claire et ciblée.
  • Elle doit neutraliser à l’avance les éventuelles objections.

Le problème de beaucoup de phrases d’approche, c’est justement qu’elles déclenchent des éléments négatifs comme :

1. La méfiance

Les femmes sont très intuitives. Elles sentent quand ce que tu dis n’est pas sincère. Elles sentent que tu répètes quelque chose de préfabriqué. Elles sentent que tu cherches à cacher quelque chose. Bref, elles sentent que « quelque chose ne va pas » chez toi.

Résultat ? Elle te trouve bizarre, se renferme et se barre.

2. L’indifférence

À force de vouloir éviter le râteau à tout prix , beaucoup d’hommes restent trop vagues, trop sages, trop prudents… Tout simplement, ils ne font rien pour faire comprendre leurs vrais intentions correctement.

  • « Salut, ça a l’air bon ce que tu bois. C’est quoi ? »
  • « Tu n’aurais pas une cigarette ? »
  • « Excusez-moi. Je cherche l’avenue Marie-Louise. »

Résultat ? Une conversation fade, formelle et de courte durée : « Merci… Euh… Bonne journée/soirée. »

3. Les objections

Si après une approche vague, sage et prudente, tu essaies néanmoins de prolonger la conversation également de manière vague, sage et prudente, tu déclencheras des objections.

Elle pensera :

  • « Qu’est-ce qu’il me veut exactement ? »
  • « Pourquoi vient-il me parler ? »
  • « Quand est-ce qu’il va partir ? »

Elle dira :

  • « Désolé, mais je n’ai pas le temps. Je dois m’en aller. »
  • « Je vais aux toilettes. À plus tard peut-être. »

Aïe, aïe, aïe.

4. D’autres éléments négatifs

Pas besoin de compléter la liste. C’est la solution qui nous intéresse. Les principes de base. En appliquant ces principes de base tu éviteras 95% des éléments négatifs automatiquement.

La meilleure phrase d’approche : les principes de base

De nouveau, la meilleure phrase d’approche reprend plusieurs éléments.

  • Elle doit être sincère, naturelle et spontanée.
  • Elle doit être claire et ciblée.
  • Elle doit neutraliser à l’avance les éventuelles objections.

Voici comment appliquer ces éléments concrètement :

  • Sincère, naturelle et spontanée : tu décris tes pensées et émotions. Tu penses à haute voix.
  • Claire et ciblée : tu exprimes tes intentions. Tu lui dis exactement ce que tu attends d’elle.
  • Neutraliser à l’avance les éventuelles objections : tu décris la situation. Tu décris l’environnement et ton comportement (et éventuellement son comportement à elle).

Et maintenant, ces principes de base, on vas les appliquer. Je vais te donner un exemple concret. Je vais te donner MA phrase d’approche. Voici, en gros la phrase que j’utilise pour aborder les filles en rue et même en bar. La phrase qui me permet de…

Prendre des numéros en moins de 3 minutes, d’obtenir des rendez-vous intimes, des baisers et même plus…

Certains détails de ma phrase d’approche changent selon les circonstances (la femme, l’endroit…). Prenons la rue comme exemple :

Hé, salut. En fait, j’étais en train de marcher dans la rue quand je t’ai vue. J’ai hésité à venir te parler, mais je me suis dis que si je ne le faisais pas, j’aurais plein de regrets en rentrant chez moi ce soir. Alors me voici.

Tu vois ? Tu y reconnais les éléments nécessaires ? Faisons l’analyse ensemble.

  • Sincère, naturelle et spontanée. C.à.d. décrire tes pensées et émotions et penser à haute voix : « J’ai hésité à venir te parler, mais je me suis dis que si je ne le faisais pas, j’aurais plein de regrets en rentrant chez moi ce soir. »
  • Claire et ciblée. C.à.d. exprimer tes intentions. Lui dire ce que tu attends d’elle : « […] venir te parler, […] si je ne le faisais pas, j’aurais plein de regrets […] » Ce qui signifie : « Je veux qu’on parle, je veux que tu me parles, car tu me plais. »
  • Neutraliser à l’avance les éventuelles objections. C.à.d. décrire la situation, l’environnement et ton comportement (et éventuellement son comportement à elle) : « […] j’étais en train de marcher dans la rue quand je t’ai vue. J’ai hésité à venir te parler, mais je me suis dis que si je ne le faisais pas, j’aurais plein de regrets en rentrant chez moi ce soir. Alors me voici. »

Surtout ce dernier point est hyper puissant

Bon, tout le monde apprécie la sincérité. En exprimant tes intentions tu lui montres que tu es confiant et tout le monde apprécie la confiance en soi.

Par contre, très peu de personnes savent que décrire la situation neutralise les objections. Que décrire la situation désarme l’autre. Pour mieux comprendre, il faut juste se mettre à la place de la femme.

Moi : « […] j’étais en train de marcher dans la rue […] »

Elle pense inconsciemment : « Oui, c’est vrai. »

Moi : « […] quand je t’ai vue […] »

Elle pense inconsciemment : « Oui, c’est vrai. »

Moi : « […] j’ai hésité à venir te parler […] »

Elle pense inconsciemment : « Oui, c’est vrai. Aborder quelqu’un dans la rue demande du courage. »

Moi : « […] mais je me suis dis que si je ne le faisais pas, j’aurais plein de regrets en rentrant chez moi ce soir […] »

Elle inconsciemment : « Oui, c’est vrai. S’il m’aborde en rue, ce qui demande du courage, c’est que je dois lui plaire. Et je sais que ne pas le faire, peut entraîner des regrets. »

Tu vois ce qui se passe dans son esprit ?

« Oui, oui, oui, oui, oui… »

Tu la conditionnes mentalement à dire « oui ». Tu l’incites à être complaisante. Tu déclenches des mécanismes de persuasion hyper puissants : l’engagement et la cohérence

C’est la nature humaine. Une fois que tu as dis « oui » à quelqu’un (il ne faut même pas le dire, il suffit juste de le penser), il est très probable que tu continueras dans la même direction. Il est très probable que tu continueras à lui dire « oui ». Si ton pote te demande de l’aide et tu acceptes, la prochaine fois qu’il te demandera de l’aide, tu accepteras probablement aussi. C’est le même principe.

Alors, quand tu abordes une femme de cette façon, elle ne peut pas te dire : « Mais pourquoi viens-tu me parler ? » ou « Désolé je ne peux pas t’aider. » Les seules choses qu’elle peut dire sont :

  • « Waow ! Ok, pourquoi pas. » avec un grand sourire.
  • « C’est gentil, mais j’ai un copain. »
  • « C’est gentil, mais je ne suis pas intéressée. »

C’est tout. Dans tous les cas, tu es vite fixé, tu ne perds pas ton temps inutilement. Tu sais ce que 90% des femmes me disent quand je les aborde de cette manière ? Même celles qui ont un copain ? Souvent elle rougissent même : « Waow ! C’est la première fois qu’on m’aborde de cette manière. »

Attention !

Je dois absolument te préciser plusieurs éléments. Tu dois combiner cette phrase d’approche avec les éléments suivants pour mettre toutes les chances de ton côté.

1. Approcher de dos et sur le côté

Lorsqu’elle est en mouvement, privilégie l’approche de dos et sur le côté. Tu dois avoir un pas d’avance sur elle, pour qu’elle puisse avoir un aperçu rapide de qui lui parle. Un homme qui l’aborde directement de face, ou en lui tapotant sur l’épaule est presque automatiquement vu comme un intrus, comme une menace.

2. Parler haut et fort + interjection

Tu dois obtenir son attention. Comment ? En augmentant le volume de ta voix et en utilisant une interjection comme : « Hé ! Salut ! » ou « Dis-moi ! » Juste le fait qu’elle ne t’entende pas peut suffire à te prendre un râteau.

Donc : « Hé ! Salut ! » ou « Dis-moi ! » HAUT ET FORT !

3. Sourire

Tu dois l’approcher en souriant. Le sourire désarme et permet à l’autre de s’ouvrir. Le sourire rassure. Je sais, c’est un conseil banal, mais crois-moi, beaucoup d’hommes oublient.

4. Bonne distance interpersonnelle

Le plus grand obstacle dans la drague est l’angoisse. Plus précisément l’angoisse de se faire rejeter. Certains hommes essaient d’éviter le râteau en abordant de trop loin. Ils ne veulent pas brusquer la femme. Mais en abordant de trop loin, tu lui donnes justement l’occasion de te nier. De te rejeter.

Elle se dit : « Pourquoi m’aborde-t-il de si loin ? Il a sûrement quelque chose à cacher. Un double agenda… De mauvaises intentions… Brrr… Il est bizarre. Je vais faire semblant de ne pas le remarquer. » Et elle poursuit son chemin. Distance physique égale distance émotionnelle. La solution ?

Réduire la distance interpersonnelle. Quelle est la distance physique moyenne entre toi et tes amis ? C’est la bonne distance pour aborder une femme. Entre 30 et 70cm.

Avec les principes de base (sincérité, clarté et neutralisation des objections), le sourire et l’approche de dos et sur le côté tu la désarmes.

Avec une « petite » distance interpersonnelle, les interjections et en parlant haut et fort tu captes son attention. Tu ne lui donnes pas l’occasion de te nier.

Maintenant tu as à ta disposition tous les ingrédients nécessaires pour aborder les femmes correctement. Et puisque la répétition est le meilleur ami de l’apprentissage, je vais te donner un résumé des éléments clés.

L’approche : éléments clés

  1. Sincérité : décrire tes pensées et émotions
  2. Clarté : exprimer tes intentions
  3. Neutraliser les objections : décrire la situation
  4. Approcher de dos et sur le côté
  5. Parler haut et fort
  6. Interjection
  7. Sourire
  8. Distance interpersonnelle : 30 à 70cm

Pour finir je vais te donner un exercice pratique :

  1. Fixe-toi l’objectif d’aborder entre 5 et 10 femmes.
  2. Fixe une date limite.
  3. Imprime les 8 éléments clés de l’approche (la liste ci-dessus) : sélectionne la liste → ctrl+p → imprime la sélection uniquement.
  4. Aborde le nombre de femmes que tu t’es fixé comme objectif :
    1. Après chaque approche, coche sur la check-list tous les éléments que tu as appliqués pendant cette approche.
    2. Après chaque approche, évalue la qualité de l’interaction en donnant un score de 1 (nul) à 10 (très bien).
  5. Essaie d’améliorer l’approche suivante en faisant attention aux éléments qui manquaient dans les approches précédentes.

Ne sois pas effrayé. Le premier pas est le plus difficile. La pire chose qui pourrait t’arriver est qu’elle te dise, en étant flattée et avec un grand sourire : « J’ai un petit ami. Je ne suis pas intéressée. » C’est tout.

Plus de 85% de mes élèves sont passés à ce type d’approche. Crois-moi, ce n’est PAS un hasard. Leurs résultats parlent d’eux-mêmes.

Cependant, si tu as besoin d’un coup de main… Si tu n’arrives pas à mettre ces conseils en pratique… Si tu n’arrives pas à faire le premier pas… Si ton angoisse d’aborder les femmes est encore trop forte, alors je t’invite à télécharger Plus jamais seul !.

Tu y découvriras ma méthode, celle que j’utilise dans mes coachings et qui en plus est scientifiquement prouvée, pour pulvériser l’angoisse d’aborder… et plein d’autres techniques de drague testées et prouvées.

Clique ici pour télécharger Plus jamais seul !.

Ouf. On y est. N’oublie surtout pas de me tenir au courant.

À propos de l’auteur : Konsti, master en psychologie, est le fondateur de Human Attraction et l’auteur des bestsellers Plus Jamais Seul ! et Tu La Veux, Tu L’Auras. Il est passionné par l’analyse profonde des interactions homme-femme, l’hypnose et la sexualité. Son style de drague est direct et sincère.

{ 52 commentaires… add one }

  • Salut,

    Je suis très heureux de venir chercher conseil auprès de vos expériences.

    Mon histoire date de trois ans. Au départ en une semaine la fille m’avait fixé un rendez-vous auquel je suis venu en retard . Les choses ont tourné la première année de fac au romantisme, mais sans action de ma part. L’année s’est écoulée et les grandes vacances nous ont éloignés (pas de contact).

    En deuxième année de fac, dès le début des cours, mes amis m’ont demandé ce que j’ai fait à la plus belle fille, car elle n’arrêtait pas de me regarder en classe. Beaucoup de mecs la désirent. Un autre mec de la classe est venu l’attaquer ainsi que d’autres. Même le plus chaud et riche étudiant y étaient, mais rien n’ a marché pour eux. Je faisais semblant de la surveiller.

    Un jour elle décide de venir s’assoir à coté de moi en classe et me dire que chaque chose à une fin après avoir échangé avec un dragueur .

    À la fin de la deuxième année, après quelques efforts fournis, elle décide de venir chez moi le dernier jour des examens. Le jour venu, on s’était rendu chez moi. Déjà devant la porte elle ne voulait pas entrer, car la porte était cassée. Après avoir insisté elle rentre dans ma chambre. Et juste après elle me dit qu’elle doit partir pour une commission et qu’elle m’appellera plus tard. Le soir j’ai essayé de l’appeler, mais c’était le répondeur et avec un autre numéro ça a passé.

    La troisième année on échangeait peu, mais nos regards étaient toujours attractifs. Un jour je décide de l’appeler au téléphone et lui avoue tout mon amour pour elle. Elle m’a répondu « oui » et qu’elle était d’accord. Une semaine après c’était les vacances et je l’appelle, mais elle ne décroche pas.

    Un jour elle m’appelle pour venir l’aider à préparer son examen de seconde session. Je suis venu, on a travaillé et en rigolant je lui ai dit que s’il arrivait que je voyage, je reviendrais la trouver avec deux enfants.

    Le lendemain elle me dit qu’elle a un fiancé et qu’elle va se marier. Je lui ai répondu : « Et moi alors ? » Elle me dit qu’elle ne m’a jamais aimé et que depuis le début elle avait décidé de ne pas sortir avec un étudiant de son niveau.

    J’ai répondu : « J’ai mal, mais je n’y peux rien, car le mariage ne dépend pas de nous. » Un mois après elle décide de m’appeler pour me demander pourquoi je ne l’appelle plus. J’ai répondu : « Pour éviter de te déranger. »

    À la rentrée de la quatrième année, je ne fais plus son cas, mais on se regarde toujours. J’ai encore une fois demandé de sortir avec elle, mais elle m’a proposé juste une amitié.

    S’il vous plaît, dites moi si elle m’aime ! Est-ce que j’ai encore une chance avec elle ? Et comment procéder, car je crois que j’aime cette fille.

    • Hello Yacouba,

      merci pour ta question détaillée.

      Je vais être très franc avec toi.

      1. Est-ce qu’elle t’aime ?

      Tu veux entendre (lire) un grand « OUI !!! », mais malheureusement ce n’est pas le cas. Elle ne t’aime PAS !

      Premièrement, elle le dit elle-même.

      Et deuxièmement elle ne se comporte pas comme si elle t’aimait vraiment. Elle ne t’aime pas vraiment au sens « Je t’aime. Je suis amoureuse de toi. Fais-moi l’amour. Fais-moi des bébés… Tu es mon Roméo. Je suis ta Juliette… »

      Par contre elle t’aime bien. Elle t’aime bien comme un « simple ami ». Elle aime SURTOUT l’attention que tu lui prêtes… Tu lui flattes l’égo ! Elle aime surtout ce dernier point : ton attention qui flatte son égo !

      2. Est-ce que tu as encore une chance avec elle ?

      Bien sûr que tu as encore une chance avec elle ! Mais dans une autre vie, dans un autre monde. Donc… NON ! On se parle entre hommes : « T’es grillé, mon vieux… C’est foutu… » Ça fait plus de 3 ans que tu lui cours après. Ça fait plus de 3 ans qu’elle fait en sorte que tu lui cours après. Trois ans, c’est beaucoup trop. Des histoires pareilles, ça ne marche que dans les films.

      3. Comment procéder, car tu crois que tu aimes cette fille ?

      Le problème se situe dans l’investissement et l’équilibre. Tu as investi beaucoup plus qu’elle (plus d’efforts, plus d’émotions, plus de pensées…). Votre relation est en déséquilibre. Le « rapport de force » est en déséquilibre. Tu te trouves dans la position de faiblesse, elle dans la position de force. Tu es en manque. Tu es le demandeur. Tu lui cours après… Et elle le sent, elle le sait et elle adore, car, comme je viens de le dire, ça lui flatte l’égo.

      Et c’est justement parce que tu as tellement investi, que tu « l’aimes ». Plus on s’investit, plus on aime. Voici une petite comparaison pour illustrer ce mécanisme psychologique : tu trouves 50€ par terre vs. tu bosses 10h pour 50€. Quel billet de 50€ aura PLUS DE VALEUR POUR TOI ? Exactement… Le deuxième… Car tu a investi beaucoup plus de temps et d’efforts pour le gagner.

      Donc, toi représentes pour elle les 50€ trouvés par terre et elle représente pour toi les 50€ pour lesquels t’as bossé comme un dingue.

      Alors, quoi faire ? Comment procéder ?

      Tu dois rétablir l’équilibre en arrêtant d’investir. TU DOIS LA LAISSER TOMBER ! Tu dois l’oublier. Tu dois te focaliser sur d’autres nanas…

      Premièrement, ça te fera du bien émotionnellement et psychologiquement. La souffrance, le besoin diminuera…

      Et deuxièmement, c’est ta seule petite chance de rétablir la balance. Regarde ce qui s’est passé.

      Je te cite :

      Un mois après elle décide de m’appeler pour me demander pourquoi je ne l’appelle plus. J’ai répondu : “Pour éviter de te déranger.”

      À la rentrée de la quatrième année, je ne fais plus son cas, mais on se regarde toujours. J’ai encore une fois demandé de sortir avec elle, mais elle m’a proposé juste une amitié.

      Quand tu t’éloignes, elle se rapproche… Quand tu te rapproches, elle s’éloigne… C’est la dynamique que vous avez installée inconsciemment dans votre « relation ». C’est des petits jeux de merde, mais parfois c’est comme ça que ça marche.

      Je répète : tu dois rétablir l’équilibre en arrêtant d’investir. TU LA LAISSES TOMBER ! La vie continue… Tu dois draguer d’autres nanas. Il y en a asses pour tout le monde. Ce petit jeu a duré plus de trois ans. Et ça fait 2 ans en 51 semaines de trop.

      Bonne chance et bonne drague !

      • dennis

        tu veux qq chose de plus pratique et pas compliqué ???
        que ton objectif soit (face)  » mlle vraiment tu m’as attiré par ta beauté alors excuse moi si je l’ai exprimé de cette façon mais le plus essentiel c qu’ il fallait le dire !!voici mon num (0*****) ! et sois sur que j attend ton appel …. bye a+ «  » et n’oublie pas le grand sourire !!!!!!!!

        sois sur quelle tombera !!! et si la prochaine fois tu lui demande qq chose et elle te repond par «  »non » » alors c serai ton tour de lui dire «  »ok . comme tu veux » » !!!!

        • Hello Dennis ! :-)

          mlle vraiment tu m’as attiré par ta beauté alors excuse moi si je l’ai exprimé de cette façon mais le plus essentiel c qu’ il fallait le dire !!voici mon num (0*****) ! et sois sur que j attend ton appel …. bye a+

          Pas mal du tout, ta phrase de drague !

          sois sur quelle tombera !!!

          Qu’elle sera sous le charme, oui, mais qu’elle tombera, je n’en suis pas si sûr. Je ne compte plus le nombre de fois que j’ai donné mon numéro… en vain.

          Quoi qu’il en soit, ça reste une belle phrase ! :-)

  • David

    J’ai vraiment aimé cet article. Tout a été dit. La seule chose que je n’ai pas bien saisi c’est ce que tu veux dire par « l’approcher de dos et de coté ».

    • Salut David et merci pour ton commentaire. Avec tout le boulot qu’on a eu pour le blog, je peux enfin commencer à répondre aux commentaires ;)

      Et pour te répondre :

      Que veut dire “l’approcher de dos et de côté” ?

      Pour bien t’imager, je vais te décrire une situation.

      Imagine que tu marches dans la rue. Tu es sur un longue avenue… Tu as deux cas de figures (même trois).

      1. Tu avances et tu croises une fille qui vient DE FACE.

      2. Tu avances et tu vois une fille (qui de dos) semble être à ton goût.

      3. Tu avances et tu remarques une fille à l’arrêt.

      Alors :

      1. La fille vient de face

      Surtout pour ceux qui débutent la drague de rue : NE PAS aborder de face. N’essaie pas d’attirer son attention lorsqu’elle arrive en face de toi. Avec ton angoisse, et vu que cette façon de faire est considérée comme une intrusion, tu risquerais de prendre un râteau inutile.

      Donc, que faire ?

      Tu la laisses passer et une fois qu’elle est passée, tu fais demi-tour et tu vas l’aborder de dos! Donc tu te retrouves dans la situation n° 2. Tu vois ?

      Et bien entendu, tu dois la dépasser de l’un ou l’autre pas avant de débuter verbalement.

      2. La fille de dos

      Là, rien de spécial. Tu fais comme je viens de décrire.

      3. La fille à l’arrêt

      Et ici, c’est différent. Elle est à l’arrêt, donc il suffit juste de te diriger vers elle et débuter la conversation.

  • mogas

    Salut,

    C’est vrai que les femmes sont fermées et que les hommes ont leur honneur. C’est très difficile tout ça, mais la modernité le veut ainsi. Les femmes ont posé leurs conditions.

    J’ai une question : le physique de l’homme peut-il faire pencher la balance beaucoup pour une femme ?

    • Hello Mogas,

      merci pour ton commentaire.

      Je ne suis pas sûr de bien comprendre ta question, mais je vais quand-même y répondre.

      Soyons honnêtes, le physique joue un rôle. Un beau physique est plus attirant et ça POURRAIT (conditionnel !) faciliter le processus de séduction.

      MAIS ! MAIS ! MAIS !

      Le physique n’est pas le facteur le plus important. Un physique ingrat peut être compensé très facilement (avec une bonne hygiène, par exemple). Les facteurs les plus importants sont la personnalité et les compétences sociales !

  • nelson

    Merci, tu m’as aidé beaucoup. Le gros problème réside en moi.

    Merci vraiment pour tout.

  • Viktor

    Salut,

    Il y a quelques temps, j’étais tombé sur le trailer d’un comédie américaine qui finira probablement en direct-to-DVD chez nous: »My Girlfriend’s Boyfriend »

    http://trailers.apple.com/trailers/independent/mygirlfriendsboyfriend/

    Ce qui est marrant, c’est que dans ce trailer l’alpha male (joué par Michael Landes) utilise quasiment mot pour mot la même phrase que toi (vers le milieu du trailer). La petite différence, c’est que ça n’est pas exactement une phrase d’accroche mais plutôt la 2eme ou 3eme phase de l’interaction.

    Ci-dessous l’analyse que j’en avais faite (qui d’ailleurs est elle aussi très proche de la tienne)

    Son accroche :

    « I try not to be one of these… crazy men who asked random girls he meets in a restaurant for their phone numbers, but I have this strange feeling that if I don’t make an exception this one time, I’m really gonna regret it. »

    Ce qui donnerait a peu près:

    « Normalement, j’essaie de ne pas être un ces… hommes un peu fous qui demandent leur téléphone aux jeunes femmes qu’il rencontre par hasard, mais j’ai cette impression bizarre que si je ne le fais pas _cette_ fois, je vais _vraiment_ le regretter… »

    Analysons:

    La référence a son propre processus de séduction crée une suspension de la réalité: la fille ne peut pas penser « encore un de ces dragueurs qui demandent leur tel a toutes les filles qu’ils rencontrent… » puisqu’il lui dit qu’il n’est pas ce type de mec juste _avant_ qu’elle ne le pense (et c’est parce qu’il le dit qu’elle le pense !). Techniquement, ça s’appelle « voler sa frame ».

    L’accroche permet une subtile qualification positive de sa propre personnalité : « je suis un peu fou » est une fausse remarque négative qui signifie en fait « je suis entreprenant, je prend des risques ».

    L’évocation de son état intérieur par les termes « j’ai cette impression bizarre » / « je vais vraiment le regretter » a pour objectif de signifier « je suis a l’écoute de mes sensations / j’ai une bonne capacité d’introspection / je suis capable de verbaliser mes sentiments » et de provoquer un effet miroir chez la fille : toi aussi tu ressens une impression bizarre, toi aussi tu vas le regretter.

    Naturellement, il faut insister sur _cette_ et _vraiment_.

    La pause entre « ces » et « hommes » est très importante: grâce a elle, l’accroche n’apparait pas comme une phrase préparée a l’avance (ce qu’elle est).

    Il faut aussi le Body Language qui va avec: corps fixe qui dit « _tu_ es en train de me regarder », mouvement du bras qui dit « cet espace m’appartient » la main grande ouverte légèrement inclinée vers le haut en signe de puissance.

    Le look général est a la fois décontracté et rassurant: barbe de 3 jours, chemise claire et veste classique, bonne coupe de cheveux, sourire protecteur…

  • Evrard

    Il y’a une fille que j’aime vraiment. Elle ne reste pas dans la même ville que moi, mais chaque vacance elle vient.

    Ses parents restent dans mon quartier. La première fois elle m’a dit que je n’ai pas de chances avec elle, car elle a des sentiments pour une autre personne.

    Elle m’a demandé de ne pas insister, ni de garder espoir.

    J’ai voulu le faire et elle a commencé à m’éviter lorsqu’on se croise. Quand elle est repartie, on ne s’est plus parlé.

    Puis un jour j’ai téléphoné pour savoir comment elle va. Peu après elle m’a envoyé un sms pour me remercier, car elle croyait que je la déteste.

    Quand elle revenu pour les fêtes de noël je lui ai fait comprendre que je ne la déteste pas, que je l’aime et que je rêve de former un beau couple avec elle.

    Elle m’a dit de ne pas être pressé. Je lui ai dit que je suis patient et que je continue à garder espoir.

    On a même fait une sortie, mais pas juste à deux.

    Je lui ai fait de petits cadeaux. Elle m’a remercié. Elle est repartie.

    Je l’appelle chaque semaine pour avoir des nouvelles.

    Le jour de la st-valentin elle m’a souhaité bonne fête par sms, mais une heure après elle m’envoie un autre sms me conseillant de ne pas aimer une fille qui ne ressent pas la même chose que moi, car cela peut me tuer le cœur.

    Le lendemain je l’ai appelée et elle m’a expliqué qu’elle a vécu cette situation et qu’elle ne voudrait pas qu’il m’arrive la même chose. Elle a d’autres prétendants et ça lui met la pression.

    Elle veut que j’abandonne, sinon on risque de se détester. Moi je tiens vraiment à la conquérir.

    Que faut-il faire?

    • Salut Evrard,

      merci pour ton commentaire. Ma réponse : oublie-la ! T’es grillé. C’est foutu.

      Elle ne te veut pas comme petit ami, ni comme amant.

      Plus tu insistes et plus tu la contactes, plus tu ne feras que renforcer cette dynamique.

      Je sais que t’es amoureux d’elle et que tu la veux ABSOLUMENT. Je sais que c’est DUR, mais malgré les émotions que tu éprouves pour elle, tu DOIS LA LAISSER TOMBER. Sinon tu risques de t’enfoncer encore plus dans le désespoir et la frustration.

      Il n’y a pas de mal de courir après une fille, tant que c’est léger… Tant que c’est pour jouer…

      Mais dès que tu t’attaches à elle, sans que cela ne soit réciproque, t’es MORT !

      Donc…

      LAISSE TOMBER !

  • Thib

    Salut Konsti !

    Tout d’abord merci pour tout ton travail qui m’a éclairé la vie.

    Je m’explique : 

    Il y a peu de temps une fille superbe et moi avions de bonnes relation. Je lui avait demandé franchement de sortir avec moi, mais elle avait prétexté d’être encore déçue par son ex-copain et qu’il lui fallait encore du temps.

    Le temps a passé, et elle m’a annoncé qu’elle avait trouvé un copain dont elle était follement amoureuse. Bon perdant je n’ai rien dit.

    Seulement voilà, elle m’a invitée à venir chez elle, j’y suis allé. Ce qui s’est passé reste encore très net dans ma mémoire. Étant plutôt doué dans les massages, ELLE m’as demandé de la masser. Chose que j’ai faite.

    Au bout d’un moment, sur un fond musical qu’elle aimée bien, elle se rapproche de moi, dos contre torse, et me caresse les cheveux sans regarder, puis continue, je rentre dans son petit jeu, passe ma tête sur son épaule, elle colle sa joue sur la mienne, et…

    Pauvre néophyte que je suis, sentant très nettement la tension sexuelle ( j’avais une érection, c’est pour dire ) je tiens absolument à m’en échapper par une blague. Elle rigole, et la tension disparait.

    Nous partons chacun de notre côté et voilà.

    Je sais, j’aurais dû l’embrasser, la serrer contre moi. On aurait pu faire l’amour dans la jardin de sa résidence même, mais j’étais encore naïf.

    Maintenant, un nouveau cas va se produire je pense.

    Je suis grand, blond, les yeux gris bleus, de l’humour et je suis nageur depuis 5 ans (j’ai 17 ans). Et à mon cours de natation lundi, une fille tout à fait dans mes gouts : mignonne avec un corps de nageuse ( fin et bien proportionné ) super douée je ne le nie pas, on se faisait indirectement la course. Du moins, je lui faisais. Elle nage mieux que moi, elle va plus vite.

    Et elle me regardait tout le temps (je le sais puisque moi aussi et quand je dis « regardait » c’est que quand elle a changée de ligne, à la fin de l’épreuve, elle me regardait encore, du moins sa tête dans ma direction).

    Et à la fin de la séance, vu qu’on faisait un volley elle est venue jouer avec nous.

    Et bon voila quoi, je ne lui ai pas parlée pour ne pas faire mon intéressé. Grâce aux réseaux sociaux j’en ai appris d’avantages sur elle. Elle s’appelle Véronique, elle a un copain ( dont elle n’a aucune photo), elle pratique l’équitation et étudie dans le lycée quasi-adjacent au mien.

    À ton avis comment dois-je l’aborder ?

    • Salut Thib,

      merci pour ton beau commentaire.

      Aaaaarrghhh !!!!

      Pauvre néophyte que je suis, sentant très nettement la tension sexuelle ( j’avais une érection, c’est pour dire ) je tiens absolument à m’en échapper par une blague. Elle rigole, et la tension disparait.

      Nous partons chacun de notre côté et voilà.

      Je sais, j’aurais dû l’embrasser, la serrer contre moi. On aurait pu faire l’amour dans la jardin de sa résidence même, mais j’étais encore naïf.

      Très bonne analyse. La prochaine fois tu glisses ta langue dans sa gorge, tu lui pinces les fesses et tu lui fais sentir le volcan dans ton pantalon (tu colles ton érection contre son corps).

      À ton avis comment dois-je l’aborder ?

      Le « comment » n’est pas important du tout. Aborde-la et un point c’est tout. Oui, même si c’est l’approche la plus maladroite de tout l’univers. :-)

      • Zetr

        Salut Thib,

        je te propose dans ton cas en complément de ce qui vient d’être dit ceci : « Bonjour, je me suis toujours dit que j’étais le meilleur nageur, mais à te voir nager avec cette rapidité je pense que je me suis trompé un peu… Ça fait combien de temps que tu nages ? »

        Un truc du genre mais prête attention aux modifications éventuelles à venir par rapport à ce que j’écris.

  • THOMAS

    Bonjour,

    Je suis un étudiant de 23ans.

    Tout d’abord merci pour ton article en ligne qui est très intéressant et enrichissant.

    Je m’intéresse beaucoup a la drague, non pas parce que je suis célibataire endurcie ou encore quelqu’un de trop timide mais c’est un sujet qui m’intéresse pour relation entre homme et femme et quelle sont les meilleurs façons d’aborder quelqu’un et comment ça se fait que ça fonctionne mieux d’une manière que d’une autre, le fait de jouer avec « le subconscient ».

    J’ai lu plusieurs livre qui confirme le fait d’aborder des personnes dans la rue afin d’être moins timide et d’acquérir une certaine expérience et confiance en soi.

    Voici mon pseudo problème:

    Mon meilleur amie (qui est un homme) n’est pas du genre dragueur, lorsqu’on aborde le sujet il me confie que ça le gonfle. Cela fait très longtemps qu’il a embrassé une fille en soirée ou en RDV.

    Je lui ai proposé d’aller parler à des inconnues dans la rue pour le décoincer, mais il n’est pas trop chaud.

    J’ai vraiment envie de l’aider et qu’on puisse s’amuser à allé draguer tout les deux.

    Aurais-tu un conseil?

    • Hello Thomas,

      oh que oui ! J’ai une solution simple et efficace.

      La meilleure façon de le faire changer d’avis, c’est de lui donner le bon exemple. N’essaie pas de le convaincre, car ça ne marchera pas. Il résistera encore plus.

      Je sais de quoi je parle. S’il veut essayer, il viendra demander ton aide.

      Sinon, laisse tomber !

      C’est à lui de venir et non pas à toi de le pousser.

  • DEHAY

    Bonjour,

    Je vis actuellement une situation assez difficile moralement. Je m’explique, j’ai vécu pendant quelques semaines une très belle relation amitié-amoureuse.

    Avec une fille qui a 20 ans de moins que moi.

    Mais depuis que je lui ai déclaré mes sentiments sincères, elle a tendance à me fuire. Comme si elle avait « peur » que cette relation devienne plus sérieuse.

    Que dois-je faire pour rétablir un certain équilibre ???

    Merci

    • Salut Dehay.

      Je m’explique, j’ai vécu pendant quelques semaines une très belle relation amitié-amoureuse.

      Tu veux dire quoi exactement par « relation amitié-amoureuse » ? Vers où penchait la balance : l’amitié ou l’amour ?

      Mais depuis que je lui ai déclaré mes sentiments sincères, elle a tendance à me fuir.

      Comment as-tu déclaré tes sentiments ? Qu’as-tu dit ?

      Que dois-je faire pour rétablir un certain équilibre ???

      Premièrement, ne pas lui courir après.

      Et deuxièmement, ça dépend… Donne-moi plus d’infos et je te donnerai une réponse plus précise.

  • Ravi

    Salut,

    J’aurais une question : une fois l’approche réalisée, que lui dire ? De quoi parler après l’approche ?

  • Leite

    Bonsoir, je viens de lire votre article part hasard. En ce moment je parle avec une fille que je viens de rencontrer dans une préparation militaire qui va durer 1 an.

    Ça fait 2, 3 jours qu’on se parle du matin au soir. Et je crois que je suis en train de tomber amoureux, mais je ne sais pas comment avouer mon attirance et lui dire que je l’aime.

    J’ai peur qu’elle me dise un truc négatif et après tout au long de la formation on va s’éviter si ça fini mal. Ce n’est pas ce que je veux.

    Malgré avoir lu l’article je ne connais pas la meilleure façon de lui dire. Si vous pouvez me donner un petit conseil. Je ne sais pas si je dois attendre la fin de la formation pour lui dire ou si je lui dévoile tout maintenant ?

  • Barack

    Bonjour, J’ai 17 ans je suis en terminale et une fille de mon lycée me plait paticuliérement. Je la croise pratiquement tous les jours et un jeu de regards s’effectue entre nous. Je ne sais pas si c’est parce que j’ai commencé à la regarder que maintenant elle me regarde ? A des moments j’ai l’impression quel mignore ! Est-ce parqu’elle est timide ?

    J’aimerais savoir comment l’aborder sans créer une amitier mais plutôt des sentiments forts qui pourraient mener à l’amour. Je suis assez timide mais avec un peu de courage j’arrive à gerer ma timidité. Merci de m’aider j’aimerais vraiment aborder cette fille sans passer pour looser.

  • Gaël

    Salut,

    Je viens de lire ton article et cela m’a redonné confiance en moi étant donné que je suis un hyper-stréssé pour a peu près toute chose, les filles cela était aussi très dur je vais maintenant essayer ta méthode (pour le check-list on verra plus tard) et je te ferais part de mes résultats en attendant un grand merci a toi ;)

    Cordialement
    Gaël

  • dydy13

    Bonsoir, je suis un étudient de 21ans

    Tout d’abord je trouve votre blog super intéressant et instructif !!!
    Je voudrai avoir quelque conseil pour trouver la petite phrase accrocheuse!!!

    Puisque malheureusement c’est mon handicap je sais que cet obstacle franchi je pourrais déroulez la conversation(si conversation il y a lol!!!!) mais aujourd’hui je reste bloqué a l »étape 1

  • konan

    salut ca fait un bon moment que je suis amoureus d’une fille mais le prbleme est que c’est la soeur d’un ami . Je lais draguer elle ma dit non acause de lamitier qui existe entre moi et son frere. Moi et son frere nous partageons la meme chambre. Comment la convaicre ? C’est mal coucher avec la soeur de son ami

  • Carmel

    Salut tout le monde.

  • salomon

    bonjour,

    article super interessant, moi qui me demandais pourquoi mes phrases de drague tombaient souvent à l’eau, après lecture de l’article et introspection, je me rends compte que je tirais à coté, et que je devais passer pour un gars un peu lourd « salut, quand je t’ai vue apparaître, j’ai été simplement soufflé, et je me suis dis que je devais absolument essayer de faire ta connaissance… comment tu t’appelle ? » avec un grand sourire.

    ça m’a toujours paru ne pas être une mauvaise entrée en matière, mais sans doute pas assez claire ?

    • Salut Salomon,

      je trouve ta phrase très bien.

      “salut, quand je t’ai vue apparaître, j’ai été simplement soufflé, et je me suis dis que je devais absolument essayer de faire ta connaissance… comment tu t’appelle ?” avec un grand sourire.

      Si la phrase « ne fonctionne pas », c’est probablement dû à ton langage du corps. Et ton langage du corps reflète ton état intérieur.

      Donc, ce n’est pas la phrase en soi qui « marche » ou « ne marche pas ».

      Ce qui compte est la façon dont tu présentes cette phrase.

      Quand tu prononces ta phrase à une fille, comment te sens-tu ? Que te dit ton dialogue interne ? Que communiques-tu à travers ton regard, ton sourire et ton visage ? Que communiques-tu avec ton style vestimentaire ?

      Ce sont ces choses-là qui font que ça « marche » ou pas.

      Et bien entendu, il y a encore un facteur avec lequel on doit tenir compte : le facteur le plus important…

      LA FILLE !

      Parfois, quoi que tu fasses, elles ne sont juste pas réceptives.

      C’est la vie. :-)

  • Fab

    Salut Konsti,

    Honnêtement, je te tire mon chapeau pour la dimension altruiste de ton blog avec des conseils simples, pragmatiques et… gratuits :)

    Merci!
    Fab

    • Salut Fab,

      merci pour le compliment. :-)

      Dis, Fab, je suis déjà à plus de 310 jours de nofap. :-p :-p

  • Imed

    Salut Konsti;

    Honnêtement un article trés enrichissant a propos de la phrase d’approche par contre j’ai toujours cette petite remarque lorsqu’on dit ‘ J’ai hésité à venir te parler ‘ on envoi un signe de doute que je suis pas sur de vouloir t’aborder et on passe pour quelqu’un qui n’as pas vraiment confiance en lui ! Pour le reste toute est intéressant.Merci :)

    • Salut Imed,

      ça dépend de la façon dont tu le dis.

      « J’ai hésité à venir te parler » on envoi un signe de doute que je suis pas sur de vouloir t’aborder et on passe pour quelqu’un qui n’a pas vraiment confiance en lui !

      Si tu n’as pas confiance en toi, alors peu importe ce que tu dis, tu passeras pour quelqu’un qui n’a pas confiance en lui.

  • Joker

    Salut Konsti , est-ce que tu pourras m’aider stplé ..

    J’ai connu une fille y a deux ans , mais on se parlait pas, presque jamais.. Depuis une semaine j’ai commencé à lui parler en la demandant de sortir avec moi mais la fille ne veut pas de relation pour le moment parce qu’elle trouve que c’est une perte de temps à son age ..

    Comment je dois m’y prendre?

    • Dis-lui clairement que tu ne veux pas de relation non plus.

      Et que par « sortir » tu ne veux pas dire « être en couple », mais littéralement « sortir », c’est-à-dire « sortir pour boire un verre », « sortir en boîte pour s’éclater », « sortir pour voir un film au cinoche », etc.

  • Adrien

    Bonjour,

    Tout d’abord, je voulais vous remercier pour cet article très enrichissant!

    Voilà,

    il y a un peu plus d’un an, une fille a emménagé dans l’appartement juste en face du mien. Après quelques semaines, j’ai pris mon courage à deux mains, et je suis allé lui parler. De fil en aiguilles, nous sommes sorti ensemble pendant environ 8 mois. J’étais heureux avec elle, et elle aussi, on s’aimait sincèrement.

    Pendant les vacances, elle est partie en voyage pendant 2 mois. J’ai commencé à remarqué que quelque chose n’allait pas. A son retour, nous avons décidé de nous quitté car elle m’a avoué que ce voyage lui avait rappelé une ancienne relation, et qu’elle n’était finalement pas prête, qu’elle préférait être seule. J’ai réagi comme il fallait, je lui ai dit que je comprenais.

    Pendant trois semaines, je ne lui parlais plus, je ne lui disais que bonjour, quand je la croisais, mais non sans mal. L’or d’une soirée, elle m’a appelé car elle avait besoin de me parler. Elle était presque en pleur, elle était « mal ». Elle regrettais qu’on ne se parle plus et voulais qu’on reste ami. Je lui ai dit que ne pouvais pas, que c’était trop difficile pour moi, que je ne pouvais pas me satisfaire d’une amitié.

    J’ai finalement tenté l’amitié, en restant ouvert à la conversation, restant souriant et intéressé. Mais je sais au fond de moi que je vise quelque chose de plus charnel.

    Récemment, elle m’a demandé pour me voir, pour me parler, ce que nous avons fait. Nous avons ri comme au bon vieux temps et discuté de tout et de rien. Elle m’a ensuite serré dans ses bras en me disant que c’était bon de me revoir, en poussant un soupir. Comme tu peux l’imaginer, cela à fait ressurgir beaucoup de sentiments en moi.

    Alors voici la question fatidique… Dois-je l’oublier?

    Merci beaucoup

    • Hello Adrien,

      merci pour cette belle histoire. :-)

      Alors…

      Alors voici la question fatidique… Dois-je l’oublier?

      Je crois que tu es mieux placé que moi pour y répondre.

      Faut-il l’oublier ?

      Ça dépend de ton objectif avec cette fille. Que veux-tu exactement ?

      Ça dépend également de la façon dont tu gères tes émotions.

      Supposons que la « friend zone » soit définitive, pourrais-tu réellement te contenter d’une amitié ? Juste une amitié ?

      Autre petite chose :

      Elle m’a ensuite serré dans ses bras en me disant que c’était bon de me revoir, en poussant un soupir.

      Qu’as-tu fait exactement à ce moment-là ? N’as-tu pas essayé de créer de la tension sexuelle ? Voire de l’embrasser ?

  • Florian

    Salut konsti,

    bon alors en fait je suis tombé amoureux d’une fille il y a peu et je suis sur d’être amoureux d’elle car j’ai lu ton article et c’est exactement ce que je ressens. Mais le problème est que je suis beaucoup trop timide et je n’arrive pas a vaincre cette timidité.

    Donc j’aimerais que tu me dise comment je pourrai faire pour l’approcher et que cela colle bien entre nous. Je la vois tout le jour mais ne lui parle que depuis peu de temps.

    • Salut Florian,

      tu dis que tu es trop timide et que tu n’arrives pas à vaincre cette timidité. Si tu es un vrai timide, alors le meilleur moyen de vaincre ta timidité est de suivre une thérapie de groupe.

      Par contre, si ta timidité se limite à la peur d’aborder les femmes, la peur de montrer ton intérêt, ne pas savoir quoi dire, bref, la peur du râteau, alors le meilleur moyen de vaincre cette « timidité » est la confrontation.

      Par confrontation je veux dire agir malgré la peur. Faire justement ce qui te fait peur.

      Donc j’aimerais que tu me dise comment je pourrai faire pour l’approcher et que cela colle bien entre nous.

      Je t’invite à lire l’article suivant : Comment Mieux Draguer Grâce À Ton Pire Ennemi

  • Paula

    Votre article ainsi que tous les commentaires sont forts intéressants. Je suis totalement d’accord, il faut être naturel même si l’on est maladroit, personnellement je préfère, que de sentir la personne en face réciter je ne sais quoi ou encore pire être trop sûr d’elle.

    Après, la « technique » de drague, s’il y en a une, évolue aussi en fonction de la personne que l’on a en face de soi. Je me laissais aborder d’une certaine manière à 20 ans ou 30 ans que maintenant je ne supporte plus. Énormément de critères doivent être pris en compte. Mais cela doit toujours se faire de manière respectueuse, cela est très important.

    • Salut Paula,

      merci pour ton commentaire.

      Je me laissais aborder d’une certaine manière à 20 ans ou 30 ans que maintenant je ne supporte plus.

      De quelle manière te laissais-tu aborder à 20 ou à 30 ans ? Pourquoi ne supportes-tu plus cette manière de t’aborder ? Et de quelle manière préfères-tu te faire aborder maintenant ?

      Je parie 100€ que tu ne vas pas répondre à ma question et que ton commentaire avait comme but la publication du lien vers ton article.

  • Arthur

    Salut jeunes séducteurs.

    J’ai lu cet article et quelques commentaires, c’est bonne théorie mais pas la meilleure… C’est surtout en abordant les filles en étant direct que tu te fais griller, les filles intéressantes ( pas salope ) sont très très mefiantes… Elles savent que les mecs sont generalement des pervers et sutout qu’ils jouent souvent à un double jeu.

    Donc si vous voulez séduire une fille, montrez vous galents et mignons. Et surtout, mentez mais en le faisant bien.. Il faut toujours mentir pour séduire, mais attention, racontez pas des bobards gros comme un camion. Elle le remarquera.

    Et aprés quelque chose qui n’est pas mentionnée, mais qui est la plus importante, le physique.. Et oui c’est le plus important, il n’y a que a voir les meilleurs sededucteurs, ils sont bg.. Mais tu peux être beau avec quelque effort, faire la musculation, c la plus important.. Prendre soin de sa peau et de son corps, bien se coiffer et surtout bien s’habiller. Aller pas seduire en etant habille decatlon.. Vous allez passeer pour un bizu.

    Il faut etre doux avec la fille et le donner le sentiment que tu la protege, si tu fais 1m40 et que tu es pas musclé et faible.. Ta interet d’etre bourré de tune et tu ne seras pas sur que la fille t’aime toi et pas ta tune.

    Voilà, j’ai 17 ans je ne suis pas psychologue ou truc dans le genre. Mais je suis sortis avec tellement de fille que je connais quasiment tout.

    Ps: Desole pour les fautes d’orthographes, je suis sur mon tel. Si vous avez des questions ou autres n’hesitez pas, et le.mec fondateur du site, dis moi ce que tu en penses.

    Merci et bon courrage à vous ;)

    • Hahaha, Arthur, ton commentaire m’a bien fait rire. :-)

      Une « petite » chose : non, il ne faut pas mentir pour séduire !

      • goro

        Tu n’as pas de l’expérience qu’en séduction, si tu ne lui avais pas répondu je l’aurais fait, en différent ^^.

        C’est avec des attitudes comme la sienne que les femmes sont comme il pense qu’elles sont, méfiantes et pouvant difficilement se laisser à rêver que l’homme en face d’elle est réellement honnête (et encore, je ne conçoit pas que l’on s’intéresse à cela à son âge, sûrement une jalousie cachée de mon sub-conscient).

        Du coup, on se retrouve plutôt dans un jeu qui demande des mises à jour, que dans une réelle communication.

        En exemple caricatural :
        - un homme aborde une femme et lui dit qu’elle est belle
        - elle est séduite, cherche à aller plus loin avec lui mais l’homme voulait juste … était malhonnête en quelque sorte

        - un homme honnête aborde cette femme en lui disant qu’elle est belle
        - elle lui fait passer son chemin

        - un homme malhonnête aborde cette femme en lui demandant l’heure
        - bis répétitat

        - l’homme honnête à qui on a conseillé une attitude d’homme malhonnête (dans le cas relativement véridique que plus aucune attitude honnête ne puisse passer pour tel) essaie et est rembarré.

        - l’homme ne peut pas aller au stade supérieur parce que les techniques de drague deviennent de plus en plus complexes. Sa simple honnêteté a déjà été présentée mot pour mot à une telle majorité de femmes par des hommes malhonnêtes qu’elle le fait passer pour celui qu’il n’est pas.

        - les hommes malhonnêtes continuent de détruire petit à petit leur environnement pour qu’aucune démarche ne puisse paraître honnête ou non, le physique passant en premier et les mots ne compteront que lorsque le temps sera passé.

        - les hommes honnêtes arrivent à jouer le jeu, mais sont pris pour malhonnête au début; le temps que l’esprit de la femme dise « ça y est, le dernier a été un salaud au bout de 3 semaines » maintenant c’est bon.

        - sauf que des malhonnêtes tenaces sont passés avant. Le temps passant, il devient insupportable d’attendre encore et encore que la femme puisse nous accorder une once de confiance. De ce fait, on fini par partir et laisser la place à un homme malhonnête qui tiendra facilement puisque courant généralement sur plusieurs tableaux …

        Bref, rien n’est impossible, mais vive l’humain pour se gâcher ce qu’il peut avoir de plus beau …

  • sheed

    Bonjour.

    Je parle à une fille depuis quelques temps, on se parle bien et elle m’a avoué qu’elle avait un mec.
    J’ai été chez elle il y’a quelques jours, on a rien fait de plus, que quelques calins..

    Elle m’a avoué que je lui plaisais physiquement, mais que tant qu’elle sera avec son gars il n’y aura rien. Je sais que je ne dois pas l’attendre, mais je ne sais pas si je dois la jouer distant pour qu’elle me court après, ou la jouer genre le mec qui va lui apporter ce que son mec ne lui apporte pas.

    Quelle serait la meilleure solution ?

  • Benjamin

    J’aimerais savoir un truc, une fois que tu l’approches, tu parles de quoi avec elle ?

  • Paul

    Bonjour konsti!

    Alors voici mon problème : je suis hyper timide, impossible d’approcher une fille.

    Mais j’ai parlé par message à une fille et le courant passait super bien. Je lui ai dit que je la trouvais belle et elle étais flattée.

    Hier je lui ai dit que je l’aimais.

    Le lendemain elle m a répondu que c’était pas possible car c’est la meilleure amie de mon frère.

    Je pense aller la voir bientôt.

    Ai-je une chance ?

    Dois je continuer à y croire ?

  • Terry

    Salut Konsti.

    Je n ai pas de soucis particulier pour aborder les filles mais j aimerais savoir:

    T’ es tu déjà retrouvé dans cette situation si étrange où une jeune et jolie fille te regarde, tu la regardes aussi et elle te sourit.

    Parfois, surpris, tu penses que le sourire ne t’est pas destiné (etant mignon aux dires de certaines filles et très costaud, je n’en demeure pas moins timide lorsqu’une fille me plaît beaucoup).

    Alors souvent je reponds aussi par un sourire et je me déplace légèrement pour savoir si je ne me suis pas fait un film et je l’observe me chercher ( c’est assez marrant à voir comme situation).

    Quand nos regard se croisent de nouveau, elle me sourit encore puis je vais à sa rencontre. Je l aborde avec avec assurance (sans trop de fierté) et sourire et elle fait mine de ne pas être intéressée.

    Je précise que ça m’est deja arrivé plusieurs fois (boite, train , avion…) et je ne sais comment reagir si ce n est que de lui balancer des saloperies verbales.

    Merci d avance pour ta réponse et celles d’autres ayant déjà vécu cela.

  • Blin

    Alex.

    Salut konsti, je m’appelle Alex et j’ai 26 ans.

    J’aurais besoin que tu éclaires mes lumières.

    Il y a une fille au boulot qui me plait énormément.

    Après avoir eu l’occasion de discuter avec elle à plusieurs reprises (le courant passe plutôt bien), je me suis décidé à aller la voir et lui donner mon numéro de téléphone de manière à pouvoir la joindre pour prendre un café ensemble.

    Vu que je fais partie des responsables de l’entreprise ou je travaille, je ne souhaitais pas continuer à la voir au boulot (risque de nous attirer des problèmes).

    Une semaine s’est passée sans que j’ai eu de ses nouvelles. Je suis donc retourné la voir en lui disant que je m’y étais certainement mal pris, que m’a première démarche avait étée peu galante.

    A ça elle m’a répondu qu’elle n’avait pas eu le temps d’enregistrer mon numéro… Je lui ai donc demandé le sien, qu’elle à bien voulu me donner sans formuler d’objections.

    Suite à ça, je lui écrit un sms quelques jours plus tard en lui proposant de boire un café avec moi.

    Dans un premier temps elle accepte. Le jour du rdv elle m’envoit un sms en me disant qu’elle doit aller aider une amie et qu’elle ne sait pas à qu’elle heure elle va finir…

    Suite à ce dernier sms, j’ai décidé de ne plus lui écrire de manière à ne pas passer pour un gros lourd trop insistant.

    Je ne sais pas trop de quelle manière je pourrais la relancer.

    Je voulais savoir ce que tu en penses, car ce n’est pas le genre de fille qui lâche son numéro comme ça, seulement je suis un peu perdu quand à ce qu’elle pourrait penser de moi ou à ses attentes.

    Je ne lui ai pas dit non plus qu’elle me plaisait énormément, de peur de prendre un bon gros râteau.

    Est ce que je devrais tous lui dire de manière à en avoir le coeur net?

  • dann

    Salut ! Pas mal ton article… Voilà je t’explique.

    Je suis vendeur dans un carrefour et je suis tombé red dingue de ma manager commerciale.

    Elle a entre 30 et 38ans .

    Elle est tellement belle..

    Elle a une fille de 8ans .

    Divorcée. Mais….

    Elle a un petit copain.

    Je lui ai déjà apporté un café elle m’a dit qu’elle en buvait pas . J’ai testé avec un chocolat, pareil !

    Et c’est vrai elle n’en boit jamais ! Elle sourit toujours avec moi. Toujours.

    Elle se colle souvent à moi en me parlant et des fois j’ai l’impression qu’elle est flattée quand je l’admire !

    Cependant je n’ose pas lui dire que je suis fou d’elle.

    Je viens de commencer il y a deux mois. Elle ça fait 15 ans qu’elle est la. Je lui ai déjà laissé des mots sur son bureau (sans les signer) en lui disant qu’elle était magnifique qu’elle me rendait dingue.

    Je suis sur qu’elle sait que c’est moi car j’ai tout fait pour éveiller les soupçons.

    Sauf que… Ce soir, un manager est venu lui apporter des fleurs.

    Un mec d’un an de moins que moi qui est formateur commercial âgé de 23ans. Elle a dit « oooooh c’est mignoooon viens que jte fasse un bisous » ! Et moi j’etais avec un collègue au bureau d’à coté… Quand le mec est parti mon collègue m’a dis  » ça sent la haine dans ton regard » et elle a entendu ! Lol.

    La question que je veux te poser c’est:

    Voilà j’ai decidé de lui offrir un bouquet 4fois plus gros 4fois plus beau. Est-ce une bonne chose?

    Et oui j’ai des concurrents qui veulent aussi la conquérir alors j’ai décide d’etre le plus original possible..

    Aide moi s’il te plait. Je sais plus quoi faire sérieux.

    Merci de ton aide

  • Framsnap

    Cela fait un an que je suis celibataire maintenant. Je sors peu, je suis un peu dégouté par l’amour. Je vois beaucoup de filles qui me plaisent mais je ne me trouve pas spécialement beau.

    Je ne sais pas vraiment quoi dire. Je crois que je manque tout simplement de confiance en moi.

    Que faire ? Avant les filles venaient plus d’elles-même vers moi… je comprend pas par moments

Publie ton commentaire