≡ Menu

Les 9 ennemis de la séduction

Allongé sur mon lit après une terrible journée de taff, je me suis livré à une réflexion personnelle des plus intéressantes…

Je me suis demandé : « Mais quels sont les obstacles qui m’empêchent de séduire beaucoup plus ? »

Tiens, ça me donne envie d’écrire, alors pourquoi pas en faire un article pour toi. Pour nous. Pour tous !

Allez on s’en paye une tranche !

The enemy number one, pour moi en tout cas, j’ai nommée Madame La Grosse Flemme.

Ennemi de la séduction n° 1 : Madame La Grosse Flemme

Ses sœurs jumelles s’incrustent tout autant dans le processus d’inaction et de non-drague. Elles sont la Fainéantise et l’Oisiveté. Le frérot Mou du Bulbe est assez présent aussi. Et que dire de la tata Zone de Confort. Toute une famille de parasites !

Comme en plus, tu t’offres le luxe de leur donner à manger des cochonneries comme la télé, les jeux vidéo, les drogues douces qui font planer (mais malheureusement pas trop bouger) ou les soirées plan-plan où tu vois toujours les mêmes tronches, c’est pas gagné d’avance !

Une solution possible ? Arrêter toutes ces conneries immédiatement où je te coupe les couilles, puisque tu t’en sers pas pour baiser !

Non… Je rigole, mec. Tu peux simplement gérer tes weekends en t’offrant une soirée comme tu les aimes le vendredi et une autre où tu te bouges les fesses le samedi.

Si celle du vendredi te permettra de kiffer et de préserver ce que tu as déjà (tes vieux potes, beuveries, parties de jeux vidéos, fumette…), l’autre t’obligera à découvrir de nouveaux horizons et à te sortir les doigts du Q ! Il n’y a que comme ça que tu auras du succès. Tout est une question de gestion.

L’antidragueur ? Alors qu’il voulait sortir, il passe sa soirée du samedi soir à fumer des spliffs et à jouer aux jeux vidéos tout en se matant un petit porno au passage sur internet.

Bon, je reconnais que ça m’arrive bien trop souvent ! Shame on you, Fresh !

Ennemi de la séduction n° 2 : la branlette

Bien aidée par son acolyte Mr X, expert en pornographie et Mr @ qui fournit gratuitement.

Comme ils font mal à ta séduction ces deux-là !

Imagine le gars qui vit dans une caverne. Il a hérité de milliers de boîtes de petits pois et il aime ça, mais bon, sans plus. Ça le nourrit quoi.

À quelques kilomètres de là, derrière les sentiers battus se trouve une autre caverne, magique celle-là. De la nourriture raffinée à perte de vue, du salé au sucré, du lourd au léger, venant de tous les pays du monde. Et en plus… de belles serveuses pour te donner la fourchette !

Un endroit un peu difficile à accéder lorsqu’on ne connaît pas trop les sentiers battus, mais où tu te gaves comme un roi une fois arrivé. Et d’où tu repars repus et comblé.

Hélas, ce gars-là se contente de satisfaire ses besoins les plus urgents en s’envoyant toute la journée ses petits pois. Ben oui, c’est nourrissant.

Perso je kiffe les petits pois. Ok, ça va un jour, deux jours, une semaine… une vie entière ? Non ! Enfin si, à condition de se contenter de peu.

Cet homme-là, fainéant et fébrile ne fait que se contenter. Il se contente et passe à côté de tant de bonnes choses.

Peut-on se contenter longtemps de petits pois alors que tous les restos du monde sont à notre portée ? En voilà une réflexion philosophique !

Peut-on se satisfaire de la branlette quotidienne alors que de petites chéries aimeraient tant le faire pour nous, pour peu qu’on se donne la peine d’aller les chercher ?

Fais ton choix, amigo…

Ennemi de la séduction n° 3 : la procrastination

Oh, comme il est fier le Fresh d’envoyer un mot comme ça dans son article. Comme tu le sais ou pas, il s’agit de la tendance à tout remettre au lendemain.

Et je parie qu’en tant qu’apprenti séducteur, tu procrastines beaucoup, n’est-ce pas ?

Surtout quand tu te dis que tu n’es pas encore prêt, que tu dois voir, lire, observer, apprendre encore…

Non, non, et non ! Ce ne sont que des excuses pour alimenter les deux premiers points (autrement dit, rester dans ta zone de confort et te branler devant internet !).

Ne te mens pas à toi-même et réalise dès maintenant ce à quoi tu aspires réellement : draguer, séduire, plaire, charmer, regarder les filles dans les yeux, leur sourire, leur dire bonjour, leur taper la discute, déclarer ta flamme

N’attends pas d’avoir un âge où tu te sentiras trop vieux et trop faible pour te bouger.

N’attends pas LE bon moment, car ce moment… c’est maintenant ! Il n’y a que le présent qui compte.

N’attends pas de regretter ce dont tu es passé à côté.

Agis tout de suite. Ne sois pas un procrastinateur en puissance !

Ennemi de la séduction n° 4 : ta personnalité

Ce point-là a déjà été bien développé, et devrait l’être encore et encore.

Cette part de toi qui te rend hésitant, fébrile, mal à l’aise, gêné, honteux, ridicule va te freiner dans tes tentatives de drague. Ne l’écoute pas !

Appuies-toi sur l’autre partie de toi, celle qui te rend motivé, à l’aise, audacieux, relâché, insouciant, décontracté, dépourvu de doutes, de pression.

Cette part de toi t’assure qu’il ne peut rien t’arriver de mal, mais au contraire, que du bon. Crois-là.

Ennemi de la séduction n° 5 : tes croyances

Question pour un champion !

Lequel de nos deux lascars va être le plus à l’aise en drague ?

  • Celui qui croit que les belles filles sont inaccessibles ou qu’elles ont toutes un mec. Qu’elles n’aiment pas se faire draguer, ni se faire attraper comme des chiennes. Qu’il faut beaucoup de temps et de blabla pour les avoir. Celui qui les idéalise, les met sur un piédestal
  • Ou celui qui ne va pas se poser de questions, qui va se dire qu’on est tous fait pareils, tous égaux. Qu’il faut tenter sa chance et vérifier si le courant passe avec les filles qui lui plaisent. Celui qui pense sincèrement que les filles aiment le sexe, à condition que l’on s’occupe bien d’elles et qu’on les honore dignement. Qu’on est pas tenu d’être un gentil toutou avec elles, au contraire.

Lequel des deux à ton avis ?

Ne laisse pas tes croyances fausses et limitantes t’empêcher de te libérer !

Ennemi de la séduction n° 6 : ta petite voix intérieure

Pas très sympathique celle-là de te dire que c’est même pas la peine d’essayer, que tu vas te faire remballer illico presto, qu’elle a déjà un copain, que ça va la faire chier que tu la dragues…

Encore un point qui mériterait d’être développé dans un prochain article : cette satanée voix intérieure !

La bonne nouvelle est qu’il est possible de modifier son discours pour le rendre plus motivant.

La mauvaise, c’est qu’il faut d’abord changer les points 4 et 5 et ça ne se fait pas du jour au lendemain. Il faut travailler sur soi-même… tout en agissant !

Mais une fois que tu la maîtrises mieux, cette petite voix, elle te laissera la porte ouverte à tout. Elle t’encouragera même à aller séduire, devenir libre, dire ce que tu veux à qui tu veux, dépasser tes limites.

Il faut mettre cette petite voix de ton côté, c’est tout le challenge proposé à l’apprenti séducteur.

Ennemi de la séduction n° 7 : la logistique

Tu habites à la campagne, où il y a plus de vaches et de moutons que de jolies filles. Merde alors !

Tu pourrais t’amuser à convoiter la fille du fermier qui est vraiment très jolie, célibataire, avec de gros seins.

Mais après… Si ça marche pas ?

Si tu ne peux pas migrer vers de plus grandes villes, pourquoi pas t’offrir quelques weekends ou vacances dans des lieux plus propices à la drague ?

Pendant ces quelques jours au moins, tu pourras tout tester, expérimenter des techniques, méthodes, approches…

Tu ne connaîtras personne et tu pourras te lâcher à mort dans un endroit totalement hors du temps et de l’espace. Tu n’auras rien à perdre ni à craindre, juste à vivre tes expériences les plus folles et sortir de ta brousse.

Ça sera ton petit plaisir, à répéter à l’infini !

Tiens, c’est décidé. Cet été je vais à Miami !

(Oh, elle est belle ta rime. Oh, Fresh mon amour, tu es un poète. :-p)

Ennemi de la séduction n° 8 : les autres

« L’enfer c’est les autres. »

Tu connais le gars qui a dit ça ? Il n’a pas si tort au fond, surtout quand ces autres te jugent, te dénigrent et veulent mettre des barrières à ta nouvelle vie de séducteur.

Ne les écoute pas, ignore ces critiques si elles ne sont pas constructives. Les gens sont souvent jaloux et méchants.

Peut-être que ton collègue qui semble se moquer de toi en a secrètement ras-le-bol de sa bobonne qui ne veut plus baiser et de son fiston capricieux. Sans doute qu’il aimerait bien retrouver ce pouvoir de séduction que tu es en train de développer et qu’il t’envie ta liberté.

La méchanceté et la mesquinerie proviennent sans aucun doute de personnes qui sont elles-mêmes en souffrance. Donc, pourquoi en tenir compte et considérer ça comme un obstacle ?

Les gens heureux ne veulent pas faire le mal. Au contraire, ils aiment et aident leur prochain.

Oublie les mesquins et n’avance qu’à l’aide des bonnes critiques, celles qui sont fondées et ne veulent pas blesser…

Ennemi de la séduction n° 9 : le manque de temps

Va te cacher avec ton excuse pourrie, on a toujours du temps pour ce que l’on aime.

À nous maintenant de faire valser ces obstacles pour enfin s’en libérer.

Je te souhaite un bon été plein de rencontres et de surprises.

À propos de l’auteur : A 31 ans, Freshstart a décidé de remettre sa vie et ses croyances à plat. Enseignant dans les DOM-TOM, ce passionné d’écriture et de musique s’intéresse tout particulièrement au développement personnel en relation avec la séduction. Ses deux mots d’ordre : action et écriture.

  • Juste dit :

    Merci c’est très motivant

  • Flaw dit :

    J’adore ton article Fresh comme d’habitude, très perspicace, à une époque je me serais reconnu dans les 9 points…

  • >