≡ Menu

Je suis un gros dragueur et je l’assume, partie 2/2

Cher lecteur, je viens de trouver une perle rare. J’ai rencontré beaucoup d’excellents dragueurs dans ma vie. Mais lui… C’est tout simplement le meilleur. Il est tellement confiant et doué que ça en est ri-di-cule. Ça fait même peur à voir. Le slogan de CoachDrague « La drague directe, pure et dure, pas de censure » lui va comme un gant. Ce mec n’est pas un séducteur. Ce mec est un gros dragueur. C’est avec grand plaisir que je te présente la nouvelle acquisition de CoachDrague. Voici le seul, l’unique, l’énigmatique… Hippolyte, le gros dragueur ! Ceci est la 2e partie de sa présentation. Pour lire la 1e partie, clique ici !

J’ai été nul avec les filles, moi aussi, à un moment de mon existence. Comme tout le monde.

Mon problème ?

Je ne comprenais rien aux femmes.

Je trouvais leur réactions bêtes, déplacées, illogiques …

Pourquoi les filles semblent-elles courir après le salaud de service alors que moi j’étais un gars bien ?

Ces interrogations intempestives allaient bientôt devenir une force pour moi. 

Les origines d’Hippolyte, le gros dragueur

Qu’est-ce qui a fait que Hippolyte est devenue Hippolyte, le gros draguer qui les séduit toutes ?

Une jolie blonde qui m’a brisé le cœur.

Nous sommes restés un an ensemble. J’étais gentil, amoureux, attentionné, mais surtout jaloux, trop démonstratif, agressif, vite choqué…

Un jour, alors que nous étions à la mer pour une semaine en amoureux, elle est partie d’un moment à l’autre avec sa valise, me laissant comme seule explication : « Tu es un loser. Tu me fais chier. Je m’ennuie ici avec toi et tu m’étouffes ! »

Sur le moment je lui en ai voulu énormément, mais aujourd’hui je l’en remercie. Pendant un an, j’ai tenté de comprendre sa réaction et de la récupérer.

Je suis passé par l’étude de plein de techniques de communication, de psychologie, de développement personnel…

Jusqu’à ce que je tombe sur mes réponses.

Juste pour une nuit…

Finalement, je l’ai récupérée, mais juste pour une nuit.

Après cela, bye bye !

Avant cela, j’ai été quelqu’un de très angoissé et stressé. L’anxiété rythmait ma vie. J’ai entrepris plein de choses pour m’en débarrasser, car…

J’en avais marre !

À présent je connais peu de gens aussi détendus que moi.

On ne naît pas dragueur, on le devient !

À propos de l’auteur : Hippolyte est un gros dragueur. Il est passionné par le sport, la musique, mais surtout… par les femmes et la drague. Collectionnant les conquêtes depuis ses 13 ans, une rupture difficile à l’âge de 18 ans le poussa à développer son jeu de séduction à un niveau extrême.

  • nitram dit :

    Bonjour, Hippolyte! Juste pour info quel âge as-tu ?

    Bienvenue à coach drague

    • Hippolyte dit :

      Salut Nitram !

      J’aurai 21 ans le mois prochain.

      Hippo

  • No dit :

    Salut Hippolyte, j’aime bien ton style, c’est sobre, osé, efficace.

    Est-ce que tu pourras nous raconter comment tu t’es débarrassé de ton anxiété ? Ça m’intéresse beaucoup.

    • Hippolyte dit :

      Merci No!

      Pour mon anxiété, j’en parlerai lors d’un podcast avec Konsti dans les semaines qui arrivent. C’est un long travail sur moi-même qui a été réalisé.

      Hippo

  • Euhhh dit :

    J’approuve pas le personnage, désolé Konsti. Hippolyte me semble d’un cliché…

    Le BG sportif clubber consommateur de nanas, naïvement sûr de lui…
    Je le trouve vraiment pas à ta hauteur Konsti.

    Un tel concentré de narcissisme, d’arrogance hollywoodienne, c’est ce genre de “doctrine de séduction” qui pourri les esprits. Et justement, sur coachdrague, l’esprit me semblait plus terre à terre et plus axé sur le quotidien…
    Tant pis !

  • >