≡ Menu

Comment savoir si une fille est amoureuse ?

Cher lecteur, as-tu des sentiments pour une fille en particulier ? Es-tu amoureux d’elle ?

Aimerais-tu savoir si ses sentiments sont réciproques ?

Aimerais-tu avoir plus de certitude concernant ses sentiments pour toi afin d’éviter de te faire rejeter ?

Ou bien aimerais-tu avoir plus de certitude concernant la sincérité de ses sentiments ? As-tu peur qu’elle joue avec tes pieds ?

Je sais parfaitement comment tu te sens. J’ai été des dizaines de fois dans la même situation.

Est-ce que cette femme est amoureuse de moi ? C'est ce que cet homme désespéré se demande.

Est-elle amoureuse ? Pourquoi est-ce qu’elle m’envoie ces signes ambigus ? Qu’est-ce qu’elle essaie de me faire comprendre ? Dois-je lui déclarer mes sentiments ou pas ? Je n’en peux plus. Cette femme me rend dingue !

Je me rappelle ma toute première déclaration d’amour au coin de la rue du lycée. C’était également mon premier vrai rejet. Je m’en rappelle comme si c’était hier, tellement j’en ai souffert. Après l’avoir invitée à faire une promenade au parc, je lui ai fait ma déclaration.

« Désolée, j’ai des sentiments pour un autre garçon. On peut rester amis, si tu veux. »

Pas besoin de te dire à quel point je me suis senti nul et humilié.

Si seulement je savais à l’époque ce que je sais maintenant, ça m’aurait épargné beaucoup de bobos au cœur. Par la suite j’ai encore souvent mordu la poussière : au lycée, à la fac, au boulot, dans mon cercle d’amis…

J’ai flashé sur des filles qui n’étaient pas amoureuses de moi.

Râteau !

AÏE !

Ou pire encore : pas de râteau, car je n’avais pas les couilles de tenter ma chance.

J’ai également loupé des signes de filles qui étaient amoureuses de moi.

J’ai rien vu, rien compris…

Bien entendu, il ne s’est rien passé, car en général, les filles sont moins entreprenantes que les mecs. (Darwin sais très bien pourquoi, mais ça c’est une toute autre histoire.)

Pourquoi ai-je décidé d’écrire cet article ?

Pour plusieurs raisons :

  • Pour t’aider à y voir plus clair. Quand on est amoureux, on a l’esprit troublé. Et quand on a l’esprit troublé on commet plus facilement des erreurs de jugement.
  • Pour te donner les meilleurs outils pour interpréter la situation et le comportement de cette fille correctement. Autrement dit, pour que tu puisses toi-même répondre à la question « Est-ce que cette fille est amoureuse de moi ? »
  • Pour réduire ta souffrance maintenant. Après avoir lu cet article, tu te sentiras mieux. Tu seras inspiré et soulagé.
  • Pour t’éviter de souffrir dans le futur. Avec ce que tu apprendras dans cet article, tu seras mieux équipé pour agir de manière adéquate dans des situations similaires.

« Konsti, pourquoi devrais-je te croire, toi ? »

Lis la suite de cet article et tu comprendras pourquoi.

J’ai presque 40 ans. J’ai commencé à pratiquer activement la drague à 17 ans. Fais le calcul.

La drague, l’amour, le sexe et les relations sont ma passion et mon métier.

Je suis psychologue (diplômé à l’université de Gand).

J’ai une femme depuis 11 ans et un fils de 6 ans. Je continue à pratiquer la drague. Nous avons une relation ouverte.

J’ai toujours eu des copines en dehors de ma relation. En ce moment j’en ai 2. Mon record est de 9 copines simultanées.

Je lis énormément sur la séduction : ouvrages populaires et articles scientifiques.

Bref, je vis la drague, les relations, le sexe. Je chope régulièrement des nanas qui ont de 10 à 20 ans de moins que moi. Oui, j’en suis fier !

Voilà…

Passons maintenant aux choses sérieuses.

Avant de te donner les signes les plus fiables, je vais t’apprendre quelques autres trucs qui t’aideront à mieux comprendre ce que c’est d’être amoureux et à être plus précis dans ton interprétation des signes, des paroles et des comportements de la nana.

Je te conseille fortement de lire l’ensemble de cet article. Il te retournera le cerveau. Tu ne verras plus jamais l’état amoureux de la même façon.

De l’indifférence à l’état amoureux : un continuum

Est-elle amoureuse ou ne l’est-elle pas ? Ce n’est pas noir ou blanc. Peut-être qu’elle l’est un peu.

Tu peux voir l’état amoureux comme un continuum.

Continuum indifférence - état amoureux

À l’extrémité gauche du continuum elle est indifférente, à l’extrémité droite elle est obsédée. Entre les deux extrémités plusieurs nuances existent :

  1. Elle est indifférente.
  2. Elle te trouve sympa.
  3. Elle est curieuse.
  4. Elle est un peu attirée.
  5. Elle est attirée.
  6. Elle est très attirée.
  7. Elle est un peu amoureuse.
  8. Elle est amoureuse.
  9. Elle est très amoureuse.
  10. Elle est prête à sacrifier sa vie pour Vous, Ô Dieu Tout Puissant.

Ce n’est pas scientifique, mon truc, mais tu vois où je veux en venir : un fille un peu amoureuse se comportera probablement différemment qu’une fille follement amoureuse. Une fille un peu amoureuse pourra probablement mieux se maîtriser qu’une fille qui t’a dans la peau.

L’état amoureux est un état complexe

Gauche : scan d'un cerveau amoureux. Droite : scan d'un cerveau qui n'est pas amoureux.

Gauche : scan du cerveau de quelqu’un qui est amoureux. Droite : scan d’un cerveau qui n’est pas amoureux, qui ne l’est plus ou qui ne l’a jamais été.

Pour le formuler simplement, quand une fille est amoureuse, elle a le cerveau qui clignote.

L’état amoureux est un état physiologique et mental :

  • papillons dans le ventre ;
  • le cœur qui bat la chamade ;
  • ne plus avoir faim ;
  • penser tout le temps à l’autre.

Ce que tu dois surtout comprendre, c’est qu’être amoureux est un état TEMPORAIRE. Ça peut durer de quelques jours à quelques mois.

Quand une fille est amoureuse, un truc magique se produit dans son cerveau (ça vaut aussi pour les mecs) : les centres responsables du plaisir et du stress deviennent actifs simultanément. L’état amoureux est gai et stressant en même temps.

L’état amoureux ressemble également à une addiction. Les mêmes centres du cerveau sont activés et les mêmes neurotransmetteurs secrétés (dopamine, norépinéphrine, sérotonine, ocytocine, etc.)

C’est pour ça que quand on est amoureux on désire constamment être en présence de l’autre et on pense constamment à l’autre. C’est comme un toxicomane en sevrage : il a besoin de sa came. Il est en manque. Le manque est un sentiment horrible : c’est un mélange d’angoisse, de stress, de désir, d’espoir, de frustration…

Quand une fille est amoureuse, elle n’est pas dans son état normal. C’est le moins que l’on puisse dire.

Maintenant, passons au point suivant. Quand tu interprètes le langage du corps, les paroles et le comportement de la fille, quasiment tous les mecs (y compris toi et moi) commettent l’erreur d’interprétation suivante…

Attention au « sexual overperception bias »

Cette erreur d’interprétation s’appelle le « sexual overperception bias ». C’est un biais cognitif : une erreur de jugement, une erreur de perception, une erreur d’interprétation.

Le « sexual overperception bias », c’est quand tu interprètes les signes ambigus d’une fille comme des signes d’intérêt. Parfois ces signes apparemment ambigus sont juste des signes de gentillesse ou de politesse.

Elle te regarde une fraction de seconde trop longtemps dans les yeux ?

Elle te sourit chaleureusement ?

Elle te fait un compliment ?

Elle se montre attentionnée et serviable ?

La petite voix dans ta tête : « Whoa ! Elle veut ma bite ! »

Pas spécialement, peut-être qu’elle est juste gentille ou polie.

Un peu plus loin nous verrons comment être plus précis dans tes interprétations et ainsi diminuer le risque d’avoir de faux positifs.

Le concept suivant est un concept dont on ne parle pas dans la communauté de séduction francophone (ni dans la communauté américaine d’ailleurs).

Ce concept est tellement important, qu’il devrait être mentionné dans chaque contenu traitant de séduction. Ce concept explique tellement de phénomènes dans les interactions homme-femme. Ce concept détermine également si oui ou non une technique de drague fonctionnera ou pas… Ce concept détermine s’il faut y aller de manière directe ou pas… S’il faut faire le pas ou pas… Si t’as une chance ou pas…

« Mate value » et l’état amoureux

Ce fameux concept est le concept du « mate value » de David M. Buss, psychologue évolutionniste et pionnier de l’étude du comportement sexuel humain d’un point de vue Darwinien.

« Mate value », c’est quoi exactement ?

J’essaie de traduire :

  • mate : partenaire
  • value : valeur

Ta « mate value » c’est ta valeur sur le marché de l’amour, ta valeur en tant que partenaire (potentiel).

T’as déjà vu ou entendu parler d’un top-modèle amoureuse d’un clochard ou, pour prendre un exemple moins extrême, d’une star amoureuse d’un fan ? Je ne dis pas que c’est impossible. Il y a sûrement des exceptions, mais ce n’est pas la norme.

Voici où je veux en venir…

Une fille tombe amoureuse de quelqu’un qui a une « mate value » similaire ou plus élevée que la sienne.

Qu’est-ce qui constitue la « mate value » d’un mec ?

Plusieurs facteurs :

  • Son apparence physique, sa beauté physique, son corps, son visage symétrique ;
  • Ses traits masculins ;
  • Sa dominance ;
  • Son statut social ;
  • Son statut économique ;
  • Son intelligence (QI) ;
  • Son intelligence émotionnelle (EQ) ;
  • Sa personnalité ;
  • Et peut-être encore quelques autres facteurs.

Qu’est-ce qui constitue la « mate value » d’une femme ?

Les filles ont moins de chance que les mecs. Elles ont une plus petite marge de manœuvre, car leur « mate value » est surtout constituée de leur apparence physique.

  • Est-elle belle ?
  • Est-elle en bonne santé ?
  • Est-elle jeune ?
  • A-t-elle une belle paire de nibards, un corps en forme de sablier et un beau cul ?

Les mecs sont avant tout intéressés par l’aspect visuel. Donc, si t’es une fille moche, ben…

Comment dire…

Sans vouloir te vexer…

T’es probablement dans la merde.

Le concept du « mate value  » explique pourquoi tu ne voudrais pas coucher avec Oprah Winfrey, Margaret Thatcher ou Angela Merkel. Malgré leur popularité, leur pouvoir et leur richesse, leur « mate value » est en plein déclin avec chaque année qui passe.

La valeur sur le marché de l'amour d'Angela Merkel est faible malgré sa puissance, richesse et popularité.

Mais pourquoi est-ce que je ne te plais pas ? Je suis riche, populaire et puissante.

Le concept du « mate value  » explique pourquoi Hugh Hefner, Mick Jagger et Jay Z chopent ou pourraient choper à la pelle. Ils sont riches et populaires (et probablement intelligents) et par conséquent ils ont une « mate value » très élevée.

Je t’explique autrement…

Si tu étais une fille, serais-tu attirée par le mec que tu es maintenant ? En tant que mec qu’as-tu à mettre sur la table ? Quelles sont tes qualités ? Quels sont tes points forts ?

En termes de « mate value », quel score te donnerais-tu ?

Quel score donnerais-tu à la fille ?

Si vous avez le même score ou si ton score est plus élevé que le sien, y’a moyen.

Par contre si ton score est inférieur au sien, alors ça craint…

Attention aux 3C quand tu interprètes les signes d’intérêt

Comment interpréter les signes d’intérêt plus correctement ? Comment commettre moins d’erreurs d’interprétation ?

Nous allons faire appel à « la méthode des 3C ». Je l’ai apprise dans un des bouquins d’Allan et Barbara Pease (je ne me souviens plus lequel).

Les 3C pour interpréter le langage du corps correctement : contexte, cohérence et clusters.

Les 3C sont  :

  1. contexte
  2. cohérence
  3. clusters

C1 : contexte

Quand tu interprètes les signes non-verbaux, tiens compte du contexte. Une fille qui croise les bras à l’arrêt de bus en hiver est une fille qui a froid.

Une fille qui croise les bras parce que tu pénètres (he he) son espace privé est une fille qui se protège. Le même signe peut signifier plusieurs choses selon le contexte.

C2 : cohérence

Est-ce que ses paroles sont cohérentes avec son langage du corps ? Est-ce qu’elle te dit « Je suis contente de te voir ! » avec un grand sourire et des étincelles dans les yeux ? C’est bon signe. Elle est sincère.

Est-ce qu’elle te dit « Noooooon ! Laisse-moi tranquille ! » en rigolant, en baissant le regard et en te pinçant le bras ? C’est bon signe. Elle flirte avec toi.

Est-ce qu’elle te dit « Moi aussi je t’aime bien. » avec un langage du corps froid, fermé et distant ? Aïe ! Mauvais signe. Elle ne veut pas te vexer.

Quand ses paroles et son langage du corps ne sont pas cohérents, crois son langage du corps.

C3 : clusters

Ne regarde pas les signes individuellement. Quand tu interprètes son langage du corps, garde une vue d’ensemble.

Regarde ses jambes, son torse, ses bras et ses mains, son visage, sa tension musculaire, la tension dans ses épaules… Vers où pointent ses pieds ? Vers où est-ce qu’elle regarde ? Est-ce qu’elle sourit ou est-ce qu’elle a les lèvres pincées ?

Bref, base-toi sur les clusters, c’est à dire sur l’ensemble des signes.

Voyons maintenant les signes les plus fiables.

Est-elle amoureuse ? Les 11 signes les plus fiables

Signe n° 1 : elle te le dit

« Je suis amoureuse de toi. » ou « Je t’aime ! », quelle douce musique à tes oreilles.

Malheureusement c’est un truc qu’on ne te dit pas (assez) souvent, sauf si t’es bogosse, riche et/ou populaire.

Quand une fille te dit ça, pour connaître ses vraies intentions, tiens compte des 3 C’s.

Signe n° 2 : elle s’ouvre entièrement quand vous faites l’amour

Quand vous faites l’amour, tu le vois et tu le sens à la façon dont elle te regarde, dont elle gémit et dont elle bouge.

Tu le vois à son regard intense – ce mélange de vulnérabilité, d’angoisse, de surprise et de plaisir – durant ses orgasmes.

Vos va-et-vient sont en parfaite synchronisation…

Elle te caresse le visage…

Elle te cherche du regard…

Ses gémissements viennent du plus profond de son âme…

Sans vouloir sonner pseudo-scientifique, un échange d’énergie, une connexion émotionnelle intense, pure et parfaite s’établit.

Tu sens qu’elle le sent… Tu sens qu’elle projette son amour… Tu sens qu’elle veut fusionner avec toi…

Si t’as déjà vécu ça, alors tu sais de quoi je parle.

Signe n°3 : elle devient nerveuse en ta présence.

Les 2 signes précédents sont des signes flagrants quasi infaillibles. Quand tu vois un des deux signes précédents (ou les deux), c’est bon. Tu peux être certain sans l’ombre d’un doute : elle est amoureuse.

À partir de ce 3e signe, c’est déjà moins évident. Tu dois être plus prudent, ouvert et nuancé dans tes interprétations.

Tu devras tenir compte :

  • de vos « mate values » respectives ;
  • des 3C ;
  • du continuum indifférence – état amoureux.

Quand l’état de la fille change en ta présence, c’est généralement bon signe. C’est que tu ne la laisses pas indifférente.

Mais attention aux interprétations fautives !

Devient-elle nerveuse parce que tu lui plais ? Ou parce qu’elle ne veut pas que ses amies la voient en interaction avec toi ?

Est-ce qu’elle se dit : « Oh la la ! Il est trop mignon. Je perds mes moyens. » ?

Ou bien : « Bweurk ! Je ne veux pas que ce boulet vienne me faire chier en présence de mes amies. » ?

Tu dois pouvoir distinguer d’une part le mépris et le dégoût et d’autre part la nervosité liée à l’attirance.

Mépris : elle tourne des yeux et soupire ou elle sourit asymétriquement (elle sourit d’un coin de la lèvre.)

Expression faciale du mépris : tourner des yeux et soupirer.

Expression faciale du mépris : tourner des yeux et soupirer.

Dégout : la lèvre supérieure se relève, le nez se plisse et les narines remontent et se dilatent.

Expression faciale du dégoût : lèvre supérieure relevée, nez plissé et narines remontées et dilatées.

Expression faciale du dégoût : lèvre supérieure relevée, nez plissé et narines remontées et dilatées.

Encore une fois, afin de pouvoir distinguer mépris, dégoût et nervosité, tiens également compte du contexte et de vos « mate values » respectives.

Ses ami(e)s ou collègues sont présents ou pas ?

As-tu une « mate value » plus élevée que la sienne ou pas ?

Signe ° 4 : elle est super gentille et complaisante

Comme je le dis dans le petit guide de drague hyper populaire L’attirance sexuelle (il a été téléchargé je ne sais combien de dizaines de milliers de fois), la complaisance est LE signe d’intérêt le plus fiable.

Elle te suit partout (ou presque) ? Elle fait tout ce que tu lui demandes (ou presque) ? C’est hyper bon signe.

Comment tester sa complaisance ? En avançant dans les phases de séduction.

Vous vous envoyez des textos (ou des messages sur Whatsapp, Viber, Snapchat ou ne sais-je quelle autre application) ? Propose le rendez-vous ! Si elle accepte, c’est bon signe. Par contre, si elle esquive le sujet ou si elle refuse carrément, c’est moins bon signe.

Vous êtes en rendez-vous ? Essaie de l’embrasser ! Si elle se laisse embrasser, c’est bon signe, c’est évident. Si elle tourne la tête, c’est moins bon signe, mais ce n’est pas une fatalité. Au moins tu as une idée de son degré de complaisance. Concernant le premier baiser je t’invite à lire ces articles :

Est-ce qu’à la fin du rendez-vous elle accepte d’aller chez toi ou chez elle ?

Une fois chez toi ou chez elle, quand tu essaies de la chauffer, est-ce qu’elle se laisse aller ou pas ?

Plus elle est complaisante, plus c’est bon signe.

Attention ! Une fille peut être amoureuse sans être complaisante. Elle peut avoir peur d’être blessée. Je ne peux pas le répéter assez souvent : tiens compte de vos « mate values », des 3C et du continuum indifférence – état amoureux.

Signe n° 5 : elle essaie de se vendre, de se prouver, de t’impressionner

Cher lecteur, est-ce que tu essayerais de te vendre ou de te prouver auprès d’une personne qui ne t’intéresse pas ?

Je ne le pense pas…

Imagine la fille la plus laide de ta classe ou la femme la plus laide au boulot. Combien d’importance est-ce que tu accordes au regard qu’elle porte sur toi ? Ce qu’elle pense de toi te laisse probablement indifférent (sauf si c’est ton prof ou ta supérieure, mais ça c’est une autre histoire).

Maintenant, imagine la fille ou la femme la plus attirante de ta classe ou ton boulot. Combien d’importance est-ce que tu accordes à l’opinion qu’elle a de toi ? C’est déjà une autre paire de manches.

Dans la tête des filles ça marche exactement de la même façon.

Quand une fille essaie de se prouver, de se vendre auprès de toi et de t’impressionner, elle te dit implicitement : « Le regard que tu portes sur moi est important pour moi. Je souhaite que tu penses du bien de moi. »

Attention !

Ce signe n’est pas suffisant en soi. Une fille qui se vend n’est pas nécessairement une fille amoureuse. Tiens compte des 3C’s, surtout des clusters et du contexte.

  • Contexte : Si vous êtes entourés d’autres gens, il se peut qu’à travers son interaction avec toi elle essaie de faire bonne impression auprès des autres gens. Autrement dit, il se peut qu’elle t’utilise comme pion pour essayer de faire monter sa valeur aux yeux des autres. Tu connais le phénomène : tu discutes avec un pote. Y’a un groupe de filles un peu plus loin, du coup ton pote se met à parler plus haut et fort. En fait il essaie de capter l’attention des filles. C’est un peu le même principe.
  • Clusters : y’a-t-il d’autres signes qui pourraient indiquer qu’elle est amoureuse ? Les filles sont capables de se vendre auprès d’un gars qu’elles ont « friendzoné ». Alors elles le font juste pour recevoir de la validation, pour se flatter l’ego, pour un petit rush de dopamine, l’équivalent du « like » sur les réseaux sociaux…

Signe n° 6 : elle répond à tes messages rapidement, avec enthousiasme et ses messages sont plus longs que les tiens

Ça veut très probablement dire, dans le pire des cas, qu’elle veut te revoir et dans le meilleur des cas, qu’elle te veut tout court.

Fais une petite introspection. Observe-toi toi-même. Comment réagis-tu quand tu reçois des messages d’une nana qui te plaît ? Comment as-tu envie de répondre ? Et qu’as-tu envie de répondre ?

Voici comment…

Tu as envie de lui envoyer plein de messages marrants et originaux. Tu as envie de la faire rire. Tu as envie de lui envoyer des photos mignonnes ou drôles. Tu as envie de lui poser plein de questions. Tu as envie d’alimenter la conversation. Tu as envie de répondre immédiatement…

Au fond t’as juste envie de lui envoyer « Je t’aime » en espérant qu’elle te réponde « Moi aussi, je t’aime. »

Mais…

Tu n’as pas les couilles !

Pour les filles, c’est la même chose.

Si tu décèles le même enthousiasme dans les messages de la fille, c’est hyper bon signe.

Signe n° 7 : elle a le regard qui brille et les pupilles qui se dilatent

Quand une fille est amoureuse, ça se voit dans son regard (à condition qu’elle ne t’évite pas du regard).

Elle a une lueur dans le regard. Et il parait, selon la science (et plein de blogueurs qui se copient les uns les autres), que ses pupilles se dilatent.

Bon, pour être franc, j’ai déjà essayé d’observer ça et j’ai pas vu grand-chose.

« Parce qu’aucune femme n’a déjà été amoureuse de toi, Konsti. »

AÏE ! Touché ! Salopard !

Pour être sérieux, dans le noir ses pupilles se dilatent, amoureuse ou pas. Quand il fait clair, ses pupilles se contractent, amoureuse ou pas.

Au lieu de te focaliser sur ses pupilles, regarde l’ensemble de son visage et de son langage du corps. Clusters, remember ?!

Fille amoureuse : contact visuel prolongé, lueur dans le regard et sourire bébête.

Si elle te regarde longtemps dans les yeux, avec une lueur dans le regard et un sourire bébête, c’est bon signe.

Signe n° 8 : elle rougit

Aaaaaaah ! Encore un fameux signe qui ne peut pas être contrôlé volontairement. C’est purement le travail du système nerveux autonome. C’est une réaction déclenchée par les parties primitives du cerveau (cerveau mammifère et cerveau reptilien).

(Enfin si, ça peut être contrôlé volontairement, mais ça demande de l’entrainement et il n’y a que très peu de gens qui savent le faire, comme des yogis, des moines, etc.)

Rougir est une réaction au stress social. Quand une personne rougit, elle accorde de l’importance à ce que les autres (et en l’occurrence toi) pensent d’elle. Mieux encore, elle perçoit les autres comme étant supérieurs et elle a peur d’être mal perçue.

Une fille qui rougit en ta présence est une fille qui accorde de l’importance au regard que tu portes sur elle. Elle a une haute estime de toi.

Mais attention ! Il se peut que ce soit une fille timide qui rougit souvent et facilement.

Donc, devine ce que je vais répétér…

Oui…

Tiens compte des 3C, de vos « mate values » respectives et du continuum indifférence – état amoureux.

Si tu as un point de comparaison, si tu connais la baseline de la fille, alors tu pourras interpréter ses rougeurs plus facilement. Est-ce qu’elle rougit en présence des autres en général ? Ou est-ce qu’elle rougit seulement en ta présence ?

Signe n° 9 : ses ami(e)s se comportent bizarrement, ils te regardent et parlent derrière ton dos

Sois franc, cher lecteur ! Tu adores les ragots, n’est-ce pas ?

Moi aussi.

Tu vois l’image : le groupe d’ami(e)s te regarde du coin de l’oeil, une des amies se penche en avant, met sa main devant sa bouche pour qu’on ne puisse pas lire ses lèvres et murmure quelque chose à l’oreille de l’autre.

Est-ce que cette fille est amoureuse de toi ? Tiens compte du contexte : les ragots et les amies qui parlent derrière ton dos peuvent être un indice.

« Le voilà ! C’est lui ! Là-bas derrière son écran. Tu sais ce qu’on dit de lui ? Il paraît que… »

Qu’est-ce qu’elle dit ?

Voici ce qu’elle dit : « C’est lui ! »

C’est lui quoi ?

C’est de lui qu’elle est amoureuse ?

Ou c’est lui qui est amoureux d’elle ?

Pour le savoir ?

Tout à fait : les 3C, vos « mate values » respectives et le continuum indifférence – état amoureux.

Signe n° 10 : elle cherche à être en ta présence

C’est probablement un des signes les plus fiables, les moins ambigus…

Pourquoi est-ce qu’elle cherche à être en ta présence ? Il n’y a pas 36 solutions. Elle est intéressée, elle est attirée, quelque chose la motive à se rapprocher de toi…

Même dans ce cas, reste un minimum vigilant : applique la règle des 3C, tiens compte de vos « mate values » respectives, tiens compte du continuum indifférence – état amoureux…

Signe n° 11 : Elle te taquine, elle te provoque…

Tu lui plais et elle cherche à provoquer une réaction. Car en provoquant une réaction elle a un sentiment de contrôle sur toi.

En fait, te taquiner est une stratégie pour gérer son angoisse. Elle veut être rassurée. Elle essaie d’extraire des informations pertinentes. Elle veut savoir si ses sentiments sont réciproques ou pas tout en évitant de se faire rejeter.

Si elle te pince le bras ou les fesses pour ensuite s’encourir et si tu ne mords pas à l’hameçon, si tu ne lui cours par après, elle ne s’est pas faite rejeter ouvertement. Ce n’est pas un « Désolé, ce n’est pas réciproque. Je préfère qu’on reste amis. ». Tu n’avais juste pas envie de jouer à touche-touche. Autrement dit, une fille qui te taquine est une fille qui teste ta réactivité.

Et une fille qui teste ta réactivité…

… est une fille qui teste ta complaisance !

Pour finir, cher auditeur, il m’est impossible de te donner une réponse incontestable.

J’aimerais tant pouvoir te dire : « Oui, oui, elle est amoureuse de toi ! »

Malheureusement, je ne peux pas.

Statistiquement tu as 9 chances sur 10 qu’elle ne le soit pas.

D’où vient ce chiffre ?

Des commentaires et de ma boîte e-mail. 9 mecs sur 10 qui m’écrivent sont dans la merde « friend zone »

Pour conclure, est-elle amoureuse ?

Est-ce que cette femme est amoureuse de toi ? Voici une synthèse des points les plus importants.

1. Statistiquement parlant : non, elle n’est pas amoureuse

Tout d’abord, statistiquement parlant, il est plus probable qu’elle ne soit pas amoureuse. Pour ça il y a plusieurs raisons (évolutionnaires). Premièrement, dans le contexte de l’accouplement (dans le sens large du terme) les filles sont plus sélectives, exigeantes et prudentes dans la sélection que les mecs. Deuxièmement, les filles ont généralement plus d’options que les mecs (une fille a plus de mecs qui lui courent après que l’inverse). Troisièmement, l’accouplement contient beaucoup plus de risques pour une fille que pour un homme.

2. Continuum : 0 = indifférente, 10 = follement amoureuse

Ensuite, l’état amoureux est un état fluide et temporaire qui peut être placé sur un continuum (0 = indifférente, 10 = follement amoureuse). L’intensité de l’état amoureux peut donc varier. Ce qui est une bonne nouvelle, car il se peut qu’elle soit intéressée, sans être amoureuse. Et avec le temps elle peut développer des sentiments plus intenses et profonds pour toi. Elle peut tomber amoureuse ! Mais encore une fois, c’est moins probable que le scénario inverse. Dans la plupart des cas, l’intérêt initial de la fille se dissipe et le mec se retrouve dans la « friend zone » ou se fait rejeter (indirectement et gentiment).

3. « Sexual overperception bias »

Point suivant : attention au « sexual overperception bias ». Ce n’est pas parce que tu espères qu’elle soit amoureuse, qu’elle l’est réellement. Le « sexual overperception bias » c’est l’interprétation fautive des signes de gentillesse et de politesse de la fille comme des signes d’intérêt. Le « sexual overperception bias » a une raison d’être évolutionnaire : ce biais cognitif incite les mecs à prendre l’initiative et à surmonter la peur du rejet. Pour la survie de l’espèce, mieux vaut avoir des mecs qui foirent auprès des filles pas intéressées (faux positifs) que des mecs qui ne tentent rien auprès des filles intéressées (faux négatifs). Sur 100 sourires féminins il doit bien en avoir quelques uns qui sont réellement des signes d’intérêt, non ? C’est ça la logique évolutionnaire derrière le « sexual overperception bias ».

4. « Mate value »

Quatrièmement, pour interpréter son langage du corps et son comportement plus correctement, tiens compte de vos « mate values » respectives. Les femmes tombent généralement amoureuses d’hommes qui ont une « mate value » similaire ou plus élevée que la leur. Pour te donner un exemple classique, si tu es un garçon de 20 ans et si tu te demandes si cette femme de 20 est amoureuse de toi, la réponse est probablement « non ».

5. Les 3C

Pour interpréter son comportement et son langage du corps tiens compte des 3C : clusters, cohérence et contexte.

6. Différences individuelles

Tiens également compte des différences individuelles. Une fille introvertie n’exprimera probablement pas l’état amoureux de la même façon qu’une fille extravertie. Pour interpréter le comportement et le langage du corps de cette fille en particulier correctement, tu dois d’abord établir sa « baseline » et ensuite tenir compte des 3C.

7. Les 11 signes

Pour savoir si cette fille est amoureuse de toi, essaie d’identifier un maximum des 11 signes traités ci-dessus.

8. Ta situation → commentaire

Si après avoir lu cet article, tu n’es toujours pas certain, alors tu peux me décrire ta situation dans les commentaires ci-dessous.

Ressources supplémentaires

Si tu souhaites aller plus loin, j’ai rassemblé ci-dessous 9 ressources supplémentaires pour toi.

Produits et services

Si tu as des sentiments pour une fille en particulier et si tu penses que pour la séduire tu dois t’y prendre plus lentement et plus prudemment, alors tu te prendras un râteau que tu ne seras pas prêt d’oublier. Clique ici pour la solution !

Aimerais-tu que je te souffle à l’oreille mot pour mot quoi dire et quoi écrire à cette fille pour la séduire ? Découvre le micro-coaching ici.

5 articles

2 épisodes du CoachDrague Podcast

Es-tu amoureux en ce moment ? Quelques réflexions et observations sur l’état amoureux – Ép. 123

Tu comptes déclarer tes sentiments à cette fille par message ? Écoute ça d’abord ! – Ép. 122

À propos de l’auteur : Je m’appelle Konsti. Je suis psychologue, le fondateur de CoachDrague et l’auteur des guides Plus jamais seul ! et Tu la veux, tu l’auras. Je suis passionné par l’analyse profonde des interactions homme-femme, le polyamour, l’hypnose et la sexualité. Mon style de drague est direct et sincère.

  • Yvain dit :

    Je suis toujours heureux de lire les articles de Konsti, ils sont toujours riches d’enseignement, pour moi, il fait partie des meilleurs.

    Difficile de cerner vraiment ce que veulent les femmes et de savoir ce qu’il en est. Laissez-moi vous donner un exemple de ce que j’ai vécu. Je travaille dans le commerce dans un rayon alimentaire, je suis donc en contact avec pas mal de gens. J’avais remarqué une jeune fille plutôt pas mal qui venait de temps avec sa mère.

    Un jour, je fais remarquer à sa mère que la jeune fille n’est pas avec elle, histoire de faire embrayer la conversation sur elle. J’apprends donc que cette fille a 34 ans, soit le même âge que moi et qu’elle est prof de français, autrement dit, elle a fait les mêmes études que moi également. Je me suis donc dit que ça faisait pas mal de points communs et qu’elle pourrait faire une bonne partenaire.

    A la fin de la conversation que j’ai eu avec sa mère, celle-ci me dit « à bientôt ». Je revois la fille et la mère quelque temps après, la mère s’approche de mon rayon et me dit « bonjour, vous voyez, je vous ai amené ma fille ». Je commence à discuter un peu avec la fille et puis peu après, j’invite la fille. Je pensais avoir le feu vert, car on sentait bien que la mère essayait de m’inciter à la courtiser. La fille ne m’avait pas envoyé de signes de désintérêt, mais on sentait qu’elle était timide, ce qui est étonnant de la part d’une prof qui est censé savoir tenir une classe d’adolescents.

    Et bien, lorsque j’ai invité la meuf, je me suis fait dégager comme une merde. La meuf m’a fait une réponse négative, m’a dit que j’étais très agréable et sympathique et m’a serré la main et puis ensuite elle a ajouté qu’elle ne savait pas bien et qu’elle planait dans sa vie en ce moment.

    Tout s’est passé début août 2017. Depuis, la fille continue de venir à mon rayon avec sa mère, mais je n’ai plus cherché à engager la conversation avec elle et c’est à la mère que j’adresse en particulier quand elles viennent. Et pourtant quand je vois cette fille, on sent qu’elle est intimidée, qu’elle est nerveuse et maladroite.

    Alors qu’est-ce qu’il en est exactement de ce qu’elle ressent pour moi ? Je l’ignore…

    • Konsti dit :

      Salut Yvain, merci pour ton commentaire intéressant.

      Je pensais avoir le feu vert, car on sentait bien que la mère essayait de m’inciter à la courtiser.

      Ce n’est pas parce que la mère te donne le feu vert, que la fille te le donne aussi.

      mais on sentait qu’elle était timide, ce qui est étonnant de la part d’une prof qui est censé savoir tenir une classe d’adolescents.

      On peut être timide dans un contexte, mais ne pas l’être dans un autre. Elle donne cours tous les jours, mais elle ne se fait pas draguer tous les jours au supermarché. Cela explique la spécificité de sa réaction timide.

      Et bien, lorsque j’ai invité la meuf, je me suis fait dégager comme une merde. La meuf m’a fait une réponse négative, m’a dit que j’étais très agréable et sympathique et m’a serré la main et puis ensuite elle a ajouté qu’elle ne savait pas bien et qu’elle planait dans sa vie en ce moment.

      Je n’ai pas l’impression que tu t’es « fait dégager comme une merde ». Elle t’a rejeté gentiment.

      Alors qu’est-ce qu’il en est exactement de ce qu’elle ressent pour moi ? Je l’ignore…

      Tu le dis toi-même : elle est intimidée, nerveuse et maladroite.

      Alors qu’est-ce qu’il en est exactement de ce qu’elle ressent pour moi ? Je l’ignore…

      En fait, tu aimerais savoir si elle est intéressée. Une chose est sûre, tu ne la laisses pas indifférente. Maintenant, est-ce de l’attirance ou juste un malaise du genre « Mec, on a eu une interaction gênante. Chaque fois que je te croise je revis cette gêne. Laisse-moi tranquille. » ? Je ne sais pas…

      J’aimerais te dire qu’elle est intéressée.

      Mais si je me base sur mon expérience et mes connaissances théoriques (psychologie évolutionniste en général, « sexual conflict theory » en particulier et les milliers d’e-mails des lecteurs et clients que j’ai traités), alors j’ai plutôt tendance à te dire…

      … désolé, mec, elle n’est pas intéressée.

      Mais ça ne t’empêche pas de lui faire un gros sourire et un clin d’oeil et de lui parler dans un rayon plus calme ou même à l’extérieur du supermarché. L’extérieur du supermarché est un endroit plus ouvert et moins intimidant.

      Courage ! :-)

  • christopher dit :

    Salut coach, comment revenir vers une fille qui t’a déjà rejeté ?

  • Alexandre dit :

    Salut konsti

    Je m’appelle Alexandre et j’ai 13 ans.

    Comme tu peux te douter, j’aime une fille qui a 2 ans de moins que moi mais que j’aime beaucoup. J’ai fait le calcul des mates values et on a le même score. Nous sommes déjà sortis ensemble une fois mais elle parlais pas quand je venais la voir car elle est très timide. Aujourd’hui nous ne sortons plus ensemble mais cependant beaucoup des signes si dessus sont ressemblant mais je ne sais pas si elle m’aime comme elle est timide. De plus, je ne sais pas comment faire pour qu’elle me parle plus quand moi je lui parles. Merci d’avance

    Alexandre

    • Konsti dit :

      Salut Aelxandre, ça roule ? :)

      J’ai fait le calcul des mates values et on a le même score.

      Bien joué, champion ! ;)

      Aujourd’hui nous ne sortons plus ensemble mais cependant beaucoup des signes si dessus sont ressemblant mais je ne sais pas si elle m’aime comme elle est timide. De plus, je ne sais pas comment faire pour qu’elle me parle plus quand moi je lui parles. Merci d’avance

      Avec les filles timides il faut être un peu plus patient.

      Je t’invite à lire l’article Comment séduire une fille timide en 3 conseils ?

      Courage !

      • Alexandre dit :

        Merci konsti

        Juste une 1 autre question si ca te dérange pas.

        Le seul moment où je peux lui parler, elle a ses écouteurs et même si ça me dérange pas d’aller lui parler en surmontant ma peur, je sais pas si elle va pas me prendre pour un forceur tu comprend ?

        Est-ce que tu peux répondre le plus rapidement possible parce que demain soir c’est les vacances et je vais prendre son num avant, il me manque juste cet élément pour que réussisse bien ma drague.

        Merci d’avance. Je te tiens au courant de comment ça se passera.

        Alexandre

        • Konsti dit :

          Va lui parler. T’as rien à perdre.

          je sais pas si elle va pas me prendre pour un forceur tu comprend ?

          Je ne le pense pas.

          Vas-y, mec. Fonce ! Tu seras content de l’avoir fait.

  • Nicolas dit :

    Salut konsti
    J’espère que tu vas bien.
    Je m’appelle Nicolas et même si c’c’est pas vraiment en rapport avec l’article j’ai besoin de ton aide.
    Y a environ 5 mois, je suis tombé amoureux d’une fille (ou je la désirais je sais pas vraiment) que je n’avais encore jamais contactée mais que j’ai tout de suite eu envie d’elle. Je vais donc l’aborder et j’avais un bon feeling avec elle. Deux semaines plus tard, je suis sorti avec elle mais d’un coup, il ne s’est plus rien passé : quand je lui parlais, elle baissait les yeux et rougissait mais ne disait plus rien. J’ai essayé de la prendre par la main, de prendre les devants, mais rien n’as marché.
    Par la suite elle m’a quitté en disant qu’il ne se passerait rien entre nous (je comprends vraiment pas les filles). Cela doit faire deux mois qu’elle m’a quitté et je me suis remis à l’aimer.
    Comment faire pour l’aborder maintenant ?
    Merci d’avance et merci pour tous les articles que tu postes.
    Nicolas

    • Konsti dit :

      Salut Nicolas, ça roule ? 😉

      Je comprends parfaitement comment tu te sens. L’état amoureux est un état de souffrance, surtout si les sentiments ne sont pas réciproques.

      Comment faire pour l’aborder maintenant ?

      Vous avez un passé commun, donc tu peux l’aborder de manière normale. C’est même conseillé.

      Tu l’abordes avec : « Salut, ça fait longtemps. Tu vas bien ? Alors, quoi de neuf ? » Et tu dis ça de manière décontractée (enfin, tu essaies de paraître décontracté) et avec le sourire.

      Puis, tu essaies de développer la conversation. Si elle n’est pas réceptive, alors y’a pas grand-chose que tu puisses faire.

      Idéalement, tu devrais te concentrer sur d’autres nanas, même si tu n’en as pas envie. Pour l’instant toute ton énergie, tes pensées et tes émotions sont focalisées sur cette fille. Mais malgré ça, essaie de faire de nouvelles rencontres.

      Je t’invite également à lire les articles suivants :

      Courage, mec ! Si t’as encore des questions n’hésite pas, car, encore une fois, je sais à quel point être amoureux peut être hard !

      • Nicolas dit :

        Merci beaucoup konsti
        T’as raison je vais me concentrer sur d’autres filles et je sais que ca va être compliquer mais j’ai rien a perdre c’est une fille comme les autres.
        Autres questions qui est de manière générale. Comment écarter une fille de son groupe d’amis qui peut parfois être gênant ?

        • Konsti dit :

          Merci beaucoup konsti

          Avec plaisir, Nicolas. 😉

          Comment écarter une fille de son groupe d’amis qui peut parfois être gênant ?

          Dans quel contexte exactement ? La fac, l’école, dans un bar, etc. ?

          • Nicolas dit :

            Contexte du collège ce qui est super compliquer je trouves parce que tout ce dit et se sait très vite

            • Konsti dit :

              Je vois. La pression sociale rend le truc assez compliqué.

              Ce que tu peux faire c’est l’aborder après les cours, en dehors de l’établissement. Ou bien tu attends le moment où le gibier s’éloigne du troupeau, façon de parler, par exemple quand elle va aux toilettes.

              • Nicolas dit :

                Merci a nouveau 😉😉
                Vendredi, je voulais aller la voir j’étais chaud mais elle était pas la. 😢😢
                Un peu plus tard le midi y a ses potes qui sont venus me dire que la fille en question voulait me voir j’ai dit que pour mercredi ce serait bon j’ai défini le lieu ( truc important le lieu se situera dans le collège ) mais comment savoir si elle le veux vraiment ? Voila je sais pas trop comme’t faire
                Merci d’avance
                Nicolas

  • >