≡ Menu

Comment exciter une femme rapidement et lui faire l’amour en étant direct et sincère ?

  • Comment exciter une femme rapidement ?
  • Comment conclure rapidement ?
  • Et surtout, comment exciter une femme et conclure rapidement en étant super franc et direct ?

C’est ce dont nous allons parler dans ce blogpost.

J’ai perdu une de mes copines et j’ai trouvé une candidate potentielle pour la remplacer. Le rendez-vous avec cette candidate a eu lieu samedi passé.

Alors, que s’est-il passé ?

Je lui ai donné rendez-vous dans un de mes bars favoris à Louvain, ici en Belgique. La particularité de ce bar est qu’il y a quelques petits coins plus sombres et isolés. Les lumières sont tamisées, il y a des bougies, on y joue de la house ou de la musique lounge. Il y a donc une ambiance sensuelle. C’est parfait, c’est ce que je recherche.

J’avais du retard, elle aussi.

Quand elle est entrée, je l’ai embrassée sur la bouche

… histoire de poser immédiatement le cadre de l’interaction.

Ensuite, je l’ai guidée vers un des petits coins plus sombres et isolés dans le bar. Ce petit coin consiste d’une table haute, et deux tabourets contre le mur.

La table haute et les tabourets me permettent de m’asseoir, ou de rester debout, tout près d’elle, carrément dans sa zone intime, sa bulle intime.

Donc, je la guide vers le petit coin sombre. Je l’assieds sur le tabouret. Et je me mets immédiatement à côté d’elle. Je pénètre sa zone intime. Pourquoi ?

Pour créer de la tension sexuelle !

On discute, je la regarde droit dans les yeux, je me rapproche d’elle, je l’embrasse, je lui caresse les cheveux, etc. J’attaque dès le début !

Elle réagit très bien. Au début elle est un peu nerveuse, mais elle se détend très vite.

Il y a de la tension sexuelle, elle réagit bien, c’est alors le moment de lui annoncer la bonne nouvelle, c’est-à-dire que j’ai une femme, un gosse, que je vois d’autres femmes et que je travaille comme coach de drague.

Pourquoi est-ce que je dis ça aux femmes que je rencontre ? Par principe ! Par respect pour ma femme et par respect pour la femme en face de moi. C’est plus facile et ça évite plein de complications.

Comme tu peux te l’imaginer, lui annoncer cette « bonne nouvelle » est un moment clé.

Elle le prend plutôt mal.

Pas grave, j’ai l’habitude qu’elles le prennent mal. C’est pour ça aussi que j’installe d’abord de la tension sexuelle et que je leur dit la vérité une fois la tension sexuelle installée.

Si il n’y a pas de tension sexuelle, et je leur dévoile que j’ai une famille et que je vois d’autres nanas, alors c’est foutu.

Mais…

S’il y a de la tension sexuelle, alors elles changent plus facilement d’avis

Elles mettent plus facilement leurs principes de côté. Et par la suite elles justifient leur comportement plus facilement.

Donc, elle le prend mal, mais elle reste.

Et bien entendu, j’ai aussi dû neutraliser quelques objections, comme :

  • « Si tu vois d’autres femmes, alors c’est que tu n’aimes pas ta femme. »
  • « Moi je veux un mec pour moi toute seule. »
  • « Je ne veux pas juste être un numéro. »
  • « Je ne cherche pas du cul, je cherche une relation sérieuse. »
  • Etc.

Maintenant, tu te demandes sûrement « Konsti, qu’est-ce que tu réponds à tout ça. Qu’est-ce que tu dis ? Comment est-ce que tu neutralises ces objections ? »

Je ne vais y répondre dans cet article, sinon ça va devenir trop long. Le plus important est de ne pas paniquer, de rester calme, de montrer de la compréhension et de l’empathie. Elles ont juste peur. Elles veulent être rassurées.

Ok, la suite de l’histoire… On continue à discuter. Je vois qu’elle reste réceptive. Donc, je continue tout simplement à la séduire.

J’amplifie de nouveau la tension sexuelle

Je pénètre sa bulle intime, je l’embrasse soudainement, parfois je me colle carrément contre elle. Je lui fais sentir mon désir. Et puis je m’éloigne un petit peu, et puis je recommence.

Elle le prend bien, elle se détend de plus en plus, et elle participe de plus en plus. Elle m’embrasse, elle me caresse…

C’est bon signe.

Après le deuxième verre, je lui dis : « Prends ta veste. On va ailleurs. »

Je l’emmène dans un autre bar, mais avec la même ambiance.

Je l’assieds sur un tabouret et je répète la procédure : je pénètre sa bulle intime, je l’embrasse, je lui murmure des trucs à l’oreille… Je la caresse… Je lui prends la main et lui fait sentir sur mon érection… Je me colle contre elle… Et ainsi de suite…

A un moment je fais une petite analyse logistique : où est-ce qu’elle habite, est-ce qu’elle habite seule, son moyen de locomotion, à quelle heure est-ce qu’elle doit se lever le lendemain, etc.

Ensuite, je lui propose d’aller chez elle. Elle refuse et me sort un tas d’excuses.

Pas grave. Je change de sujet.

Un quart d’heure plus tard je lui dis : « Prends ta veste. On part. »

Elle me demande où est-ce qu’on va.

Je lui réponds : « On va d’abord s’acheter une bouteille de vin. Et ensuite on va chez toi. »

Elle me regarde d’un air surpris.

Je lui dis : « C’est ma responsabilité, ma décision. Tu n’y es pour rien. Quand tu raconteras ton histoire à tes copines, tu leur diras que je t’ai forcé, arnaqué, manipulé ou je ne sais quoi. Tu leur dis que tu n’avais pas le choix. Voilà, tu restes une fille sage. Et c’est quelque chose qui t’est arrivé. Tu n’y es absolument pour rien. Ce n’est pas de ta responsabilité. Si ça dépendait de toi, tu ne l’aurais pas fait. Voilà, comme ça té réputation reste intacte. »

Ça lui plait comme explication. Elle prend sa veste et on part.

En route on s’achète une petite bouteille de vin blanc.

Chez elle je continue également à guider l’interaction de A à Z

Je lui dis de prendre des verres, je me renseigne sur sa musique. Elle n’a pas la musque que je cherche.

Encore une fois, je cherche à créer une ambiance sensuelle et érotique. Je cherche une musique qui contribue à cette ambiance.

Sur mon smartphone, je tape « erotic lounge » dans la barre de recherche et je choisis une vidéo YouTube qui dure 5h. Et hop, la musique, c’est en ordre.

Ensuite, j’expérimente avec l’éclairage. Elle a plein de petites lampes d’ambiance. J’allume deux petites lumières basses, qui éclairent vers le sol.

C’est incroyable ce que tu peux réaliser juste avec de la musique et le bon éclairage. La musique et l’éclairage ont un impact énorme sur l’ambiance, et par conséquent sur la tension sexuelle. C’est magique.

Ensuite, je serre le vin. Je m’assieds à côté d’elle. Et je l’embrasse passionnellement.

Je prends mon temps

Encore une fois, l’ambiance est magique.

Je lui enlève son pull… Un peu plus tard son soutien… Encore un peu plus tard son pantalon… Je la couche sur le fauteuil.

On fait l’amour passionnellement. Elle est tellement belle et sexy quand elle jouit. Et ses orgasmes sont super intenses. Elle crie, elle hurle quand elle jouit. Et elle cambre violemment, ce sont des gros spasmes.

À un moment, quand j’étais en train de la lécher et de masser son point G avec deux doigts, elle s’est mise à crier :

« Noooooon, nooooon, nooooon, noooon, arrête ! Noooooon, s’il te plait. Je n’en peux plus. Stop, stop, stop. »

Et moi bien entendu, étant un mec respectueux, j’ai augmenté la cadence, le ritme et la pression.

Et là elle s’est mise à hurler…

« Aaaaaarggghhh, aaaarrrgghhh ! »

Elle avait perdu tout contrôle. Elle cambrait, tremblait… Sur son visage elle avait une expression d’angoisse ET d’extase. Elle ne savait plus ce qu’il lui arrivait.

Ensuite, nous avons fait l’amour par terre. Sur le sol. Sur un matelas dépliable… C’était magique.

Pour terminer elle m’a ramené à la maison en voiture. Il faut savoir que le trajet fait 40 minutes.

Maintenant on continue à garder le contact. On continue à s’envoyer des textos.

Mais, un nouvel obstacle est apparu. Elle en a parlé à des collègues et des copines. Et bien entendu, elles lui ont déconseillé de poursuivre cette histoire avec un mec comme moi. Un mec qui a une femme, un gosse, qui est coach de drague, aie, aie, aie… ça ne peut que mal se terminer. C’est malheureusement ce qu’elles pensent. Ce qui est dommage, car en réalité, avec moi ça se passe super bien.

Voici ce que je lui propose :

100% de sincérité, 100% de liberté et 100% de plaisir

C’est simple, transparent et happy happy joy joy. Il n’y a pas de complications émotionnelles. Que du plaisir et du partage !

Mais bon, les femmes, et les hommes aussi, sont des créatures irrationnelles. Et la monogamie est très ancrée dans notre culture. Malheureusement, tout ce qui dévie de la monogamie est souvent mal vu.

Voilà…

Alors, comment exciter une femme rapidement et lui faire l’amour en étant direct et sincère ? Voici une synthèse :

  1. Utilise l’environnement en TA faveur. Choisis des environnements propices à l’intimité. Si nécessaire modifies ces environnements, afin de pouvoir créer une ambiance sensuelle et érotique plus facilement.
  2. Le moyen le plus simple et le plus rapide pour créer de la tension sexuelle est de te rapprocher physiquement d’elle. C’est de pénétrer sa zone intime, sa bulle intime. Important : ce rapprochement se fait de manière décontractée, fluide et GRADUELLE !
  3. Guide l’interaction de A à Z. Tu es le responsable du déroulement de l’interaction.

À propos de l’auteur : Je m’appelle Konsti. Je suis psychologue, le fondateur de CoachDrague et l’auteur des guides Plus jamais seul ! et Tu la veux, tu l’auras. Je suis passionné par l’analyse profonde des interactions homme-femme, le polyamour, l’hypnose et la sexualité. Mon style de drague est direct et sincère.

>