≡ Menu

Comment plaire à une fille ? Cette question te sabote, voici pourquoi (et la solution).

Cher lecteur, j’ai une question importante à te poser. Sois très honnête avec toi-même, car ta réponse a un impact immense sur ton succès auprès des femmes.

Voici la question…

Qu’est-ce qui est plus important pour toi : séduire la fille ou vouloir plaire à la fille ?

Séduire la fille ou vouloir faire une bonne impression ?

Séduire la fille ou ta réputation ?

Ça fait trois questions, je sais. Mais elles peuvent se résumer à ça : qu’est-ce qui te préoccupe le plus ?

La conquête ou le regard des autres ?

Prends ton temps…

Réfléchis bien…

Et de nouveau, sois très honnête avec toi-même !

Alors, ta réponse ?

Pourquoi est-ce que je te demande ça ? Tous les jours je reçois des dizaines de questions de la part de mes chers lecteurs. Et je constate que la plupart des mecs sont au fond plus motivés par leur réputation que par les filles.

La majorité préfère plaire aux filles plutôt que de les séduire

Ils accordent plus d’importance à être bien perçus qu’à VRAIMENT les séduire. À quoi est-ce que ça se voit ? Aux questions qu’ils me posent, à la façon dont ils les posent et à leurs comportements vis-à-vis des filles.

Voici quelques exemples :

  • Comment plaire aux filles ?
  • Comment attirer les filles ?
  • Comment me rendre intéressant envers les femmes ?
  • Comment développer mon sens de l’humour ?
  • Comment aborder une fille sans me faire rejeter ?
  • Quand et comment dois-je l’embrasser ?
  • J’ai envie de coucher avec elle, mais je ne sais pas comment la convaincre.
  • Comment séduire ma collègue sans que les autres le sachent ?
  • Cette fille était distante, alors je lui ai flanqué un de ces « negs » ! T’aurais dû voir sa tronche.
  • Comment faire pour devenir un mâle dominant ?
  • Elle m’envoyait des signes, mais je suis resté indifférent pour lui montrer que c’est moi le prix.
  • J’ai envie d’elle, mais c’est un peu trop tôt encore. Je ne veux pas qu’elle pense que je suis un pervers ou un frustré.
  • Et ainsi de suite.

Tout ça revient au même : vouloir plaire…

La peur d’être mal perçu !

  • « Comment plaire aux filles ? » signifie : « Je veux qu’elle pense du bien de moi. Je ne veux SURTOUT pas qu’elle pense du mal de moi. » Bref, la peur d’être mal perçu…
  • « Comment attirer les filles ? » signifie : « Elle m’attire, mais j’ai peur de le lui montrer. Si j’arrive à l’attirer, alors c’est elle qui devra faire le premier pas. Ainsi j’évite ce vilain regard désapprobateur. » Encore une fois : la peur d’être mal perçu…
  • Pareil pour « Comment me rendre intéressant aux yeux des femmes ? » Pourquoi veux-tu te rendre intéressant à leurs yeux? Pour leur plaire… Pour qu’elles te trouvent sympa… Pour qu’elles pensent du bien de toi ! Tu l’as bien deviné : la peur d’être mal perçu…
  • « Comment développer mon sens de l’humour ? » signifie : « Je veux être drôle, car j’ai lu et entendu que les femmes adorent les mecs qui ont le sens de l’humour. Je veux être drôle pour plaire aux femmes. Je veux être drôle pour qu’elles pensent du bien de moi. » Oui, tout à fait : la peur d’être mal perçu…
  • « Comment aborder une fille sans me faire rejeter ? » signifie : « Je veux l’aborder, mais j’ai peur de foirer. J’ai peur qu’elle, les gens autour, mes amis ou mes collègues pensent du mal de moi. » C’est quoi ? La peur d’être mal perçu !
  • « Quand et comment dois-je l’embrasser ? », « J’ai envie de coucher avec elle, mais je ne sais pas comment la convaincre. » et « J’ai envie d’elle, mais c’est un peu trop tôt encore. Je ne veux pas qu’elle pense que je suis un pervers ou un frustré. » signifient tout simplement : « Je la veux, mais j’ai peur d’être mal perçu. » La peur d’être mal perçu, encore et encore…
  • « Comment séduire ma collègue sans que les autres le sachent ? » signifie : « Je ne veux pas brusquer mes collègues et mon patron. J’ai peur de perdre mon job. » La peur d’être mal perçu, encore et toujours…
  • « Cette fille était distante, alors je lui ai flanqué un de ces « negs » ! T’aurais dû voir sa tronche. » Ouais, c’est ça… Bravo… Alors, t’en es fier ? Je vais te dire ce que c’est : tu veux être cool ! C’est tout… Ce qui compte pour toi c’est d’aller chez te potes et de leur raconter cette histoire pour qu’ils te disent : « Whooaaa ! T’es trop cool ! » La peur d’être mal perçu… par tes potes.
  • « Comment faire pour devenir un mâle dominant ? » Si tu poses cette question, alors tu confirmes que tu n’en es PAS un. Un mâle dominant ne se pose pas cette question. « Comment devenir un mâle dominant ? » signifie : « J’ai un manque d’estime personnelle et je veux que les autres me respectent ! » Comme d’habitude : la peur d’être mal perçu…
  • « Elle m’envoyait des signes, mais je suis resté indifférent pour lui montrer que c’est moi le prix ! » Le prix ? Quel prix ? Tu veux quoi finalement ? La baiser ou un applaudissement ?

« Mais, Konsti. C’est quand même normal de faire attention à sa réputation ? »

Oui, c’est normal. C’est humain.

MAIS !

Ça freine ton développement.

Vouloir plaire réduit ton succès auprès des femmes

En voulant plaire, tu deviens plus prudent. Tu prends plus de détours pour séduire les filles. Et parfois, tu renonces même à la séduction pour protéger ta réputation.

La solution ?

C’est évident : oublie le regard des autres. Accepte l’éventualité d’être mal perçu !

Ce que les autres pensent…

On s’en bat les couilles !

Tu la veux ? Oui, tu la veux ! Et alors ?

Tu veux la baiser ? Oui, tu veux la baiser ! Et alors ?

Tu la veux comme petite amie, mais elle ne veut pas. Et alors ?

Tu veux la baiser, mais elle ne veut pas. Et alors ?

Tu veux la baiser, mais elle te traite de sale pervers. Et alors ?

Tu l’abordes. Tu te prends un vilain râteau. Et tout le monde se moque de toi. Et alors ? Ce n’est qu’une illusion. Personne ne se moquera de toi.

Tu dois comprendre 2 choses.

  • Premièrement, l’angoisse d’être mal perçu te procure plus de souffrance que le fait d’être réellement mal perçu.
  • Et deuxièmement, si tu t’en bats les couilles de ce que les autres pensent de toi, alors les autres te respecteront beaucoup plus. Oui, en n’essayant pas de plaire, tu plairas plus !

Comment ne plus avoir peur d’être mal perçu ?

Accepte le risque

Accepte consciemment la possibilité d’être mal perçu : « Oui je suis un chaud lapin. Oui, je veux niquer. Oui, je suis frustré. Oui, je suis nul en drague. Oui, je suis un sale pervers. Oui, je me suis pris un râteau. MAIS ! Je sais au moins ce que je veux et j’assume ! »

Ouvre-toi

Communique de manière directe et honnête avec TOUT le monde. En exprimant tes intentions, tes désirs, tes besoins et tes émotions ouvertement et honnêtement avec TOUT le monde. Avec tes amis, tes collègues, ta maman, ton papa… Tout le monde !

C’est comme ça que j’ai trouvé il y a quelques temps une femme pour faire un trio avec ma copine et moi. En demandant à une de mes partenaires d’affaires tout simplement :

– « Dis, tu connais pas une femme bisexuelle qui aurait envie de faire un trio avec moi et ma copine ?

– Peut-être… Laisse-moi réfléchir. Ah oui… J’en connais une.

– Ok, file-lui mes coordonnées. Et dis-lui de me contacter. »

Quelques jours plus tard la femme en question me contacte. On se donne rendez-vous. Et c’était tout de suite dans la poche. ;-) Oui, parfois c’est vraiment aussi simple que ça.

Confronte l’angoisse

Tu as peur d’aborder une gonzesse avec plein de monde autour ? Aborde-la ! Juste avant l’approche tu chieras dans ton froc, mais cette angoisse partira instantanément dès que tu fais le déclic dans ta tête. Le déclic « Ok, j’y vais. Je fonce ! »

Conclusion ?

Le regard des autres…

Tu t’en bats les couilles !

Et tes couilles se videront plus souvent et elles t’en remercieront !

À propos de l’auteur : Je m’appelle Konsti. Je suis psychologue, le fondateur de CoachDrague et l’auteur des guides Plus jamais seul ! et Tu la veux, tu l’auras. Je suis passionné par l’analyse profonde des interactions homme-femme, le polyamour, l’hypnose et la sexualité. Mon style de drague est direct et sincère.

  • hugo dit :

    J’adore! Et je suis daccord avec toi.

  • Marc Grobéty dit :

    Trop bien cet article ta trop raison plus on y va direct plus sa montre notre confiance en nous et le fait de pas vouloir plaire et de s’en battre les couilles et presque d’une manière pour les filles d’après moi attirant

  • ilyas dit :

    C’est vrai ce que tu dis, pour ma part quand je vois une jolie fille je regarde instinctivement autour pour voir si’il y a des gens qui me regardent :/

    J’espère que cet article abattra cette angoisse, je te remercie :)

    • Konsti dit :

      Salut Ilyas, cet article n’abattra pas ton angoisse…

      L’angoisse se vainc en agissant malgré l’angoisse ! Tu chies dans ton froc, mais tu agis quand-même… C’est tout.

  • flay dit :

    Cool cet article. Il tombe vraiment bien. Actuellement je suis en train de perdre la main dans une situation car justement je me suis trop préoccupé du regard des autres.

  • Thierry dit :

    Bonjour,

    J’ai abordé 2 filles très désirables.

    Une m’a répondu : « Tu n’es pas mon style », l’autre m’a répondu: « j’aime les hommes plus barraqués ».

    Comment neutraliser ses objections ? Cela vaut-il la peine de continuer l’interaction où il est préférable de passer à d’autres filles.

    Je les aies regardé dans les yeux mais cela n’as pas suffit.

    • Dref dit :

      Je dirais avec de l’humour ! Sinon tempi pour elles =)

  • Lavercandière dit :

    « Accepte consciemment la possibilité d’être mal perçu : “Oui je suis un chaud lapin. Oui, je veux niquer. Oui, je suis frustré. Oui, je suis nul en drague. Oui, je suis un sale pervers. Oui, je me suis pris un râteau. MAIS ! Je sais au moins ce que je veux et j’assume !”  »

    Je ne comprends pas : si on estime être mal perçu, tout ça devrait être faux, non ?

    On me dit souvent que je suis un chaud lapin frustré et en manque parce que je vais spontanément aborder les filles qui me plaisent. Pourtant, je ne me sens pas particulièrement en manque. Et cette remarque n’a pas non plus d’importance réelle : mais je n’ai pas à assumer être un chaud lapin frustré puisque je sais que je ne le suis pas. Je sais juste ce que je veux.

    Sinon, tes articles sont vraiment bien, Konsti. Il est rare que quelqu’un conseille en séduction d’être sincère et direct ; une grande partie des personnes qui m’ont donné leur avis sur la question ne jouait que sur des effets de surface, manipulaient….

    On a souvent tendance à oublier que ce n’est qu’une interaction sociale comme une autre. Qu’on se fasse des amis ou qu’on séduise une femme, il y a toujours cette intérêt envers une personne d’une part, et la séduction que tu opères en elle d’autre part.

  • laurent dit :

    ce sont ces genres de reactions que j’avais dans le passe mais j’ai remarque que quelque soit ce que rtu fera ou dira l’homme aura toujours quelque a dire donc mieux vaut les ignorer et faire ce que l’on a envie de faire j’aime ton article… Excusez moi pour les accents mon clavier est un peu complique

  • Golden_glays dit :

    Bonjour,

    Je suis quelques uns de tes articles depuis quelque temps, pour ainsi dire depuis assez longtemps, et je trouve tes conseils très pertinents.

    Pourtant avec celui ci j’ai du mal à appliquer ce que tu conseilles par rapport au fait de communiquer honnêtement et directement avec tout le monde (au travail, avec les gens en général, famille etc sans penser en premier lieu au femmes). Sur communiquer j’entends par là dans les mots, mais aussi dans les actes, l’attitude etc

    J’ai toujours eu peur d’être mal perçu, et vu que je suis un peu con après avoir lu cet article j’y suis allé franco. Le fait de communiquer de manière et directe et honnête avec les gens m’a quasiment toujours fait défaut. C’est là que l’on s’aperçoit que les gens sont malhonnêtes et hypocrites justement, surtout dans leur relations sociales, celui qui est honnête et direct se fait (j’en ai l’impression) forcément jarter.

    Tu me diras qu’il faut peut être changer de fréquentations et que la qualité de mes relations ne pourra qu’en être meilleure, mais aujourd’hui il me semble que la plupart des relations sociales sont comme ça, chacun pense à son propre intérêt, et personne ne veut baisser sa culotte devant les autres, quitte à transpirer d’hypocrisie pour être « in », pour être apprécié. Celui qui le fait est mort. :)

    En entreprise, nous pouvons avoir un petit reflet de ce qu’il se passe dans la société d’aujourd’hui : tout le monde est faux cul. Celui qui est honnête, je ne sais pas s’il survit vraiment au final.

    La question qui me vient alors est la suivante : y a-t-il une limite ? Et si oui, où est elle ? Peut on s’en accorder une ou cela revient à dire que nous ne sommes pas honnête avec nous même à 100% ? C’est peut être aussi parce que l’honnêteté peut faire défaut à « l’empathie » (en voulant être honnête on ne pense qu’à ce que l’on veut dire, sans penser à la réaction de l’autre) qu’il y a une couille dans le pâté alors ?

    Merci d’avoir lu jusqu’ici, et continues tes écritures en tout cas.

    Max

  • Lionel dit :

    Bonjour, je suis amoureux d’une fille que je connais depuis 4 ans. Elle me fait des signes, mais au lieu d’aller lui parler je reste planté. Je suis timide et ça même avec des amies. Je voudrais l’aborder et lui montrer qu’elle me plait sans passer pour quelqu’un de relou. Mais le problème est que je suis timide. Il y a deux ans elle m’a dit qu’elle voulait que l’on se connaisse davantage. Mais je ne lui ai jamais redemandé, alors que mes amis me disaient qu’elle me regardait de façon amoureuse, mais je ne l’ai pas vu. Pourriez-vous m’aider svp ?

    • Konsti dit :

      Le premier pas consiste à aller lui parler. Si ça fait 4 ans que tu la connais et si elle te fait réellement les yeux doux, alors un simple « Salut, ça va ? » suffit.

  • Sulfus dit :

    J’aimerais aborder une fille de mon quartier, comment faire ?

  • >