≡ Menu

Le véritable dragueur, un véritable salaud ? Partie 2/2

Cher lecteur…

L’article précédent où je décris une soirée de mon existence, t’as peut-être choqué.

Cet article-ci risque aussi  de te choquer.

J’ai moi-même été mal à l’aise en les écrivant.

Mais je prends le risque.

Je vais parler d’une réalité à ne pas négliger pour améliorer son « game », son jeu de séduction.

Voici ce qui nous intéresse…

Faut-il être un salaud pour être un bon séducteur ?

Oui !

Enfin, pas besoin d’en être vraiment un. Inspire-toi juste de certains comportements.

C’est bien connu, la femme court après le salaud de service, tandis qu’elle laisse le gentil de côté.

Beaucoup trouvent ça injuste ! Moi aussi, jusqu’à ce que j’ai décidé d’utiliser ce fait social à mon avantage.

J’ai donc commencé par jouer un rôle, pour finalement m’y plaire et en faire un trait de ma personnalité.

« Salaud ! »

« Connard ! »

« Salopard ! »

« Enfoiré ! »

Voici des insultes que je me prends souvent dans la figure de la part de mes copines.

La raison est que je mens sans vergogne. Je manipule. Je suis infidèle. J’enchaîne les filles. Je souffle le chaud et le froid en alternant promesses et indifférence.

Elles reviennent malgré tout.

Voilà comment je vois les choses : le dragueur compulsif a généralement besoin de beaucoup d’amour et d’attention. Il adore les femmes. Il pourrait passer sa vie dans leurs bras. Une journée heureuse est une journée dans un lit avec une jolie femme. Discuter, la regarder dans les yeux, lui faire l’amour, s’enivrer de son odeur, de son corps, sa chaleur et son sourire.

Il est donc, à la base, un grand romantique, un amoureux, un rêveur…

La société nous incite à croire que les femmes aiment ces traits de caractère. Beaucoup y croient encore.

Nous ne vivons pas dans un conte de fées

Sur le terrain, retour à la réalité : l’amour dévoilé repousse les femmes. L’indifférence et la saloperie les attirent !

Ça été très dur pour moi d’accepter cela. J’ai longtemps trouvé ça injuste.

Je m’en suis vraiment rendu compte au fur et à mesure de mes expériences (douloureuses).

Cher lecteur, cela risque peut-être de te troubler, mais…

La saloperie est une base pour séduire les femmes.

Non, nous ne vivons pas dans un conte de fée et c’est important que tu le saches.

Imagine…

Depuis six mois, une fille prend le même métro que toi tous les matins.

Tu la trouves magnifique. Tu l’examines sous tous ses angles. Même sa personnalité te semble incroyable. De plus, elle te rend même tes regards en coin.

Tu en es donc sûr : elle est faite pour toi.

Un jour, en sortant du métro, tu arrives à avouer à la jolie fille que tu l’aimes. Que tu as eu un coup de foudre incroyable pour elle. Que tu ferais n’importe quoi pour être avec elle.

Dans un monde idéal, elle te répondrait qu’elle aussi. Puis vous vous embrasseriez sous la pluie passionnément. Vous vous marieriez peut-être même quelques semaines plus tard.

Mais nous ne vivons pas dans un monde idéal. Ce genre de scénario n’arrivera probablement jamais.

Ce qui est plus probable, c’est qu’elle va te prendre pour un type chelou et déguerpir. Puis un mec comme moi va passer par là. Il va la remarquer. Il va l’aborder avec un truc bidon. Il va discuter un peu avec elle et il va la baiser.

Toi, tu auras le cœur brisé. Et tu te sentiras con. Oh, je sais bien qu’il y a beaucoup de gars qui me détestent d’avoir conclu avec la femme de leur vie.

Eh bien, cher lecteur, que dirais-tu de t’en inspirer ?

Que ce soit pour enchaîner les conquêtes ou pour vraiment trouver LA fille, tu aurais tout intérêt à t’inspirer du salaud de service.

Pas obligé évidemment de réellement devenir un salaud sans scrupules et sans éthique.

Inspires-toi seulement du meilleur. De ce qui marche avec les filles.

Je tiens à dire aussi que je me concentre sur la saloperie pendant la séduction et la drague. Tu as bien plus intérêt à t’inspirer du salaud lors des premières phases d’une relation que lorsque tu as déjà entamé une vraie relation de longue durée.

Cependant, certaines caractéristiques du salaud, ou plutôt de l’homme dominant et entreprenant, devront être conservées pour garder ta copine. Tromper n’est bien sûr pas idéal pour la stabilité d’un couple. Être complètement au service de ta copine non plus !

Il faut trouver un juste milieu. Mais garde en tête que le Don Juan a bien plus d’intérêt à être un salaud que le gars déjà en couple depuis un certain temps avec sa copine.

Revenons donc au sujet principal : le saloperie et la drague !

On dit souvent que tout bienfait sera rendu et qu’on récolte ce que l’on sème. Pas dans le monde de la séduction, ou plutôt de la drague pure et dure, où il s’agira d’enchaîner les conquêtes.

Pourquoi le mec gentil n’a pas de succès avec les femmes ?

  • Il est à leur disposition.
  • Il ne représente pas de défi pour elles.
  • Il est acquis.
  • On s’ennuie en sa compagnie.
  • Il est banal.
  • On peut être très ami avec lui, mais rien de plus.
  • On ne vit pas de folles aventures avec lui.
  • Il n’est pas viril.
  • Il n’est pas entreprenant.
  • Etc.

Je simplifie. Mais c’est ce que les filles ont comme image de lui, consciemment ou non.

En fait, c’est conscient, puisque un tas de copines me l’ont avoué d’elles-mêmes.

Voici une petite anecdote pour t’aider à mieux comprendre

Moi-même, en tant que salaud, ma nature de gentil amoureux et romantique ressort parfois de façon incontrôlable. Tant que ça n’arrive pas trop souvent, ça va. 

Pour t’aider à comprendre, je vais te raconter une histoire.

Une histoire vraiment simple…

Cela fait un mois que je sors avec une fille magnifique et vraiment intéressante. L’autre soir, alors que je passais la soirée seul, j’étais impatient de retrouver sa jolie frimousse, son sourire et son corps de rêve.

Je décide de lui envoyer le message suivant, mot pour mot, vers 1h30 du matin : « Tu dors sûrement déjà mais tant pis, il fallait que je t’envoie un message ^^ Bonne nuit Marine, fais de beaux rêves ! Hâte de te voir demain… Bisous ! »

C’était prévisible, je n’ai pas eu de réponse.

Elle m’en enverra un au soir pour me demander l’heure à laquelle on se voit.

Dans un monde idéal, ou si on avait encore 14 ans (à cette âge-là, les filles ne sont pas encore aussi douées qu’à 20 ans), elle m’aurait répondu le lendemain matin un truc du genre : « Oh c’est mignon mon chéri, moi aussi j’ai vraiment hâte ! Bisous tout plein, à tout à l’heure ! »

Le fait qu’elle n’ait pas répondu est dû à ma gentillesse, mon don gratuit de moi, qui fait de moi quelqu’un d’acquis. Comment désirer quelque chose qu’on a déjà ? Voudrais-tu une cigarette si tu en avais déjà une en bouche ?

Pour obtenir son attention et une réponse, j’aurais dû envoyer un message de ce style : « Hello Marine. Dis, pour demain soir, ça va peut-être être chaud pour qu’on se voie. Des trucs à faire. Je t’expliquerai. On se tient au courant. Biz. »

Je te dis cela pour que tu comprennes, car faire cela n’a pas réellement d’intérêt. Le mieux aurait été de s’abstenir d’envoyer un quelconque message.

Bien que ce que je fais soit bien calculé et calibré, avec le temps j’ai appris à bien jongler avec tout ça. Après avoir envoyé ce message et remarqué son indifférence (prévisible), j’ai attendu qu’elle m’envoie un message elle-même.

Puis j’ai attendu un certain temps avant d’y répondre. Ensuite, je me suis comporté froidement au début de notre rendez-vous chez moi.

Je souffle le chaud et le froid. Elle reçoit d’abord une certaine dose d’attention, puis en est privée. C’est difficile à expliquer, mais je suis sûr que tu vois où je veux en venir.

Ces mascarades — car c’est bien de cela dont il s’agit — font monter l’intérêt et l’amour que te porte la personne « manipulée ».

C’est triste, mais très intéressant.

Les femmes manient ça à la perfection dès leur plus jeune âge. Par contre, les hommes prennent du temps avant de comprendre ce mécanisme. 

Je le redis, au bout d’un certain temps et quand on fait confiance à sa copine, il est temps de mettre un terme à ces manipulations. L’un et l’autre. Car on se retrouve vite dans un cercle vicieux qui tourne mal.

Aujourd’hui, avec ma copine « officielle », nous avons discuté de tout ceci et nous choisissons, peu à peu, de lâcher du lest.

Manifester son intérêt au cours de la séduction est donc, à la base, une erreur. On peut cependant en faire un atout en utilisant le push and pull (souffler le chaud et le froid).

Combien de fois n’ai-je pas dit à une fille rencontrée en soirée que je l’adore, que je l’aime, que je la trouve incroyablement belle, juste avant d’en embrasser une autre devant elle, ou juste avant de devenir complètement indifférent, d’un seul coup…

Quelques minutes après, je reviens à la charge : « Je voudrais te connaître. Tu me plais vraiment ! » Indifférence, le retour : « Ta copine est plutôt attirante … »

Souffler le chaud et le froid… Cette technique fait perdre la tête des filles. Mais elle te fera aussi passer pour un enfoiré. Pourtant, un tas de filles le font aussi.

Les saloperies à utiliser dans ta séduction

Rends-la jalouse

Il faut qu’elle comprenne qu’elle n’est pas unique dans ta vie, même si tu lui dis le contraire.

Par exemple, en discutant avec elle, tu envois des textos à une autre fille sans t’en cacher. Tu remarques son agacement. Tu lui dis alors, radieux, tout sourire, tout bisounours : « Ooh, t’es jalouse, mon chaton ? T’inquiète. Tu sais très bien que je n’ai d’yeux que pour toi ! »

Tu vois le tableau ?

Même si elle comprend ton ironie, elle voudra y croire quand même un peu… :-)

Souffle le chaud et le froid

Sois indifférent. Puis chaleureux et attentionné. Puis de nouveau indifférent. Chaleureux et attentionné. Indifférent. Chaleureux et attentionné. Et ainsi de suite.

Par exemple, tu viens de dire à une fille, que tu viens de baiser pour la première fois, qu’elle te plaît vraiment.

Elle te répond un peu gênée : « C’est gentil. »

Joue maintenant la carte de la froideur et de l’indifférence : « Bon, tu vas devoir bouger bientôt. Des trucs à faire. »

Reste mystérieux sur ce que tu fais

Par exemple, tu discutes avec une fille de ton groupe social et tu réussis à la convaincre de prendre un verre avec toi.

Elle veut faire ça lundi soir. Non, tu n’es pas libre. Tu as un cours de boxe à 20h. Si elle te demande pourquoi, dis-lui que tu as un truc à faire.

C’est tout.

Double effet : non seulement tu gardes le contrôle en choisissant le moment du rendez-vous (voir point suivant), mais en plus tu ne dévoiles pas toute ta vie. C’est bête, mais ça va l’intriguer.

Autre exemple…

Elle : « Tu SMS qui ? »

Toi en souriant : « Ça te regarde ? T’inquiète. Rien d’important. »

Sois entreprenant et dominant

Quelques exemples…

Lors de la première rencontre, tu prends le numéro. Tu ne le demande pas.

Tu choisis le lieu du rencard.

Après le rencard tu la ramènes chez toi et non pas chez elle afin de mieux garder le contrôle.

Exemple : aborder dans la rue 

Retiens ça : le mec avec des couilles, franc, viril et direct a plus de chances que le gars honnête, gentil et amoureux.

Ça s’explique, à la base, par le fait que le premier gars décrit semble avoir plus de testostérone. Il passe pour un meilleur procréateur. Les femmes sont instinctivement plus attirées par ce genre de mec. 

Je ne te demande pas non plus d’aborder comme un bourrin, sans classe. 

Le principal est d’avoir une approche élégante, classe, intelligente. Tout en démontrant que tu es un mâle dominant et confiant.

Le contraste est mortel : le côté viril et salaud réveille en elles leur côté primitif, attiré par le mâle alpha plein de testo. Tandis que ton côté smart, malin, propre sur toi, rassurera son côté plus « civilisé ». Elle pourra s’offrir à toi sans honte : tu es visiblement un gentleman. 

Concrètement, ça donne quoi ? 

En rue, par exemple, voici comment j’aborde une fille qui marche et qui me plait. Je la rattrape. Je tente de l’arrêter en me mettant de 3/4 vis-à-vis d’elle.

Je ne la touche généralement pas dans les premières secondes,au risque de l’effrayer.

Ceux qui attrapent la fille par l’épaule en la retournant d’un coup prennent trop de risques. Elle n’a pas encore eu le temps de te voir, elle va prendre ça pour une agression et la suite se déroulera moins bien. 

Je dis quelque chose du genre :

« Hey, salut. Voilà, en fait, je t’ai vue passer et j’ai trouvé que tu avais l’air intéressante. J’aime bien ton style. Je me suis dit que j’allais venir te parler pour faire connaissance. C’est un peu bizarre, je sais, mais pourquoi pas finalement ? »

:-)

Et puis j’enchaîne avec : « Tu fais quoi de beau ? »

Ou bien : « Tu t’appelles comment ? »

Mes mots lui dévoilent mon intérêt. Mais mon langage du corps, mon sourire, mon regard, trahissent une gentillesse, une amabilité et un côté « étudiant inoffensif ».

Ce mix entre amabilité et virilité amène à des sommets en séduction. 

Le bon dragueur est intelligent, malin et sympathique ET il a des couilles. 

Certains players adoptent un style de séduction intello, drôle et subtil…

Laisse tomber ça ! 

Ça me fait penser à une réplique du film Les Lois de L’attraction, où lors d’une soirée une fille dit à sa copine sur un ton désespéré : « Ce mec est persuadé qu’il faut être drôle pour baiser. »

Cela après qu’un gars, avec un air de Playboy, vient de lâcher une vanne pour ensuite leur chercher à boire. 

Je vois pas mal de mecs, plutôt intelligents, qui essaient de séduire en faisant des jeux de mots, des vannes, des private jokes… Bref, en tournant autour du pot. 

L’impression que ça donne ?

Tu surjoues. Tu as l’air d’être le mec qui ferait n’importe quoi pour CETTE meuf. En gros, ça te rend needy.

J’ai eu ma période comme ça aussi… Et ça ne marche pas. 

Tu veux vraiment être subtil et intello dans ta façon de draguer ? Tu veux étaler ta culture générale ?

Je te donne le droit de le faire, à une condition :  ne prend pas de détours inutiles. Si tu veux baiser une fille, fais-le lui comprendre franchement. 

T’es un gars malin et c’est super. Mais sois un gars malin qui a des couilles, de la testo et qui est dominant. 

Petit exemple à ne pas reproduire : en traînant sur le Facebook de ma copine tant convoitée, j’ai découvert une discussion qu’elle a eue avec un type de sa classe. 

Lui : « Hey, t’aime aussi la série Games Of Thrones il parait ?? :) » 

Elle : « Oui c’est pas mal :) »

Lui : « T’as vu l’épisode untel blablablabla »

Elle : « Blablabla »

Lui, après une longue discussion inutile, il se décide enfin : « Ça pourrait être cool qu’on matte un épisode une fois ensemble, genre avec des popcorns et du coca, comme au ciné :D »

Elle : « Ouais pourquoi pas, on fera ça avec les collocs chez moi à la sortie du prochain épisode, on se tient au jus vieux. :) »

Tu te dis peut-être qu’il aura au moins obtenu de la voir, chez elle en plus !

Moi ce que je me dis…

C’est que ce loser perd son temps.

Non pas parce qu’elle sort déjà avec quelqu’un. Moi, en l’occurrence. Car une fille en couple n’est pas plus dur à avoir qu’une fille célibataire. Mais bien que tout ce qu’il fait, c’est copiner avec elle.

Il se jette lui-même dans l’horrible « friend zone » 

En lisant la conversation, je dis à ma copine sur un ton taquin qu’elle semble avoir beaucoup de succès auprès de ce gars, mais qu’il aurait vraiment besoin de mes conseils.

Le plus drôle dans cette histoire c’est qu’elle ne l’a même pas vu de cet œil là : « Quoi ? Mais non, ahah ! C’est juste un ami ! »

Elle ne s’est même pas rendue compte de sa tentative ratée de la draguer. 

Voilà comment Hippo aurait procédé à sa place : 

Moi : « Hello Chaton ! Et quoi, t’aimes aussi Game Of Thrones on dirait, avec toutes tes publications qui polluent mon fil d’actualité ! Tu vas finir par me spoiler. :) »

Elle : « Hihi désolée, je sais que je suis saoulante avec ça, mais j’aime vraiment cette série. »

Moi : « Nice, et bien le prochain sort vendredi. Je passe chez toi vendredi soir on le mattera ensemble. Je prendrai du vin. T’aimes le rouge ? » 

Elle : « Oui j’adore ! Ok faisons ça :) À vendredi Hippo ! »

Moi : « C’est bien c’est rare les filles qui aiment le rouge:) À vendredi. x »

Tu captes la différence ?

J’en ai rien à foutre de la convaincre que je suis intelligent, drôle, etc.

J’en ai rien à foutre, car c’est une évidence. Les filles n’ont pas à douter de ça. 

Je démontre mon intérêt sans pour autant montrer le moindre signe de demande. Je veux la sauter, ou plutôt, je vais la sauter et j’assume. Les meufs réagissent toujours bien à ça.

Et si j’étais tombé sur une fille chiante qui aurait refusé ma proposition ? Je te montre …

Elle : « Tu as cru toi ! Je suis pas une fille facile. Les dragueurs comme toi je connais très bien ! Et en plus j’ai un copain ! » 

Moi : « Hahah ! Mais de quoi parles-tu Marine ? Tu es une fille plutôt drôle dans ton genre. :D »

Elle : « Je sais que tu veux juste me sauter… »

Moi : « Et bien. :D Tu vas bien vite en besogne. Ça va, tu prends pas trop la grosse tête ?  :)  Bon sérieusement, vin rouge ou autre chose ? »

Elle : « Hippo… Tu abuses. »

Moi : « Quel est le problème Marine ? On va juste regarder un putain d’épisode de GoT avec une putain de bouteille de vin rouge, what’s the big deal ?! »

Elle : « Bon ok pour le rouge… À vendredi, mais n’oublie pas que j’ai un copain et qu’il n’y aura rien Hippo… »

Moi : « Rho… T’inquiète Marine, je t’en veux pas pour ça. ;)  À vendredi ! x »

Rholala, ce genre de conversation, j’en ai eu si souvent… C’est tellement drôle et excitant Quand tu auras ce déclic, tu ne pourras plus t’en passer.

Sois franc et direct.

Sois le prix.

Arrête de surjouer et d’essayer d’être intéressant.

Conclusion

Pour conclure cet article,  je dirais que pour mieux draguer, il faut s’inspirer de certains traits du salaud.

Ou en tout cas se débarrasser de son côté trop gentil qui fait de toi le bon ami, le confident et rien de plus.

Si tu décides de coucher avec des filles différentes chaque semaine, tu n’auras, de toute façon, pas le choix.

Cependant, tu peux bien sûr conserver une certaine intégrité en t’inspirant de ces traits sans pour autant aller trop loin.

Si ton but est de te mettre en couple, débarrasse-toi peu à peu de ces techniques en même temps que la confiance mutuelle et l’amour dans votre couple se développent.

Ne fais pas la même erreur que moi quand j’avais 17-18 ans. À savoir étouffer ma copine avec la démonstration trop importante de mes sentiments. Le push and pull (souffler le chaud et le froid) est parfois utile même dans une longue relation.

Sur ce, cher lecteur, j’espère que tu ne me détestes pas pour ces deux articles.

Et que mes conseils vont t’aider à toutes les fourrer ! Héhé :-)

Je te dis à bientôt pour un nouvel article.

À propos de l’auteur : Hippolyte est un gros dragueur. Il est passionné par le sport, la musique, mais surtout… par les femmes et la drague. Collectionnant les conquêtes depuis ses 13 ans, une rupture difficile à l’âge de 18 ans le poussa à développer son jeu de séduction à un niveau extrême.

  • Marx dit :

    Très bon article mec !

    Les exemples sont concrets et facilement assimilables.

    On y sent clairement la touche CoachDrague.

  • Euhhh dit :

    C’est sur que jouer l’indifférence, chaud froid etc, ça marche. Mais Hyppolite je te trouve un peu contradictoire. Tu joues un espèce de jeu classique du « je suis le prix » tout en encourageant à la directeté. Moi si je suis directe, j’assume ne pas être le prix, j’assume être a fond sur elle, et je cherche pas à faire un petit jeu « fuis moi je te suis »…

    • Hippolyte dit :

      Hello Euhhhh

      Draguer efficacement sans respecter ces deux règles (être direct et rester le prix), c’est presque impossible.

      Dans toutes les situations de séduction.

      Ce sont des contradictions mais qui vont merveilleusement bien ensemble. ;-)

      Petit exemple très simple :

      « Donne-moi ton numéro, on ira se poser dans le petit parc près du centre. Tu amènes du champagne et je m’occupe du reste. »

      Je suis très direct mais je reste le prix. C’est moi qui prends les rênes. La fille, elle suit, elle admire et elle la ferme.

      Pareil quand tu abordes. Tu lui montre ton intérêt : « tu sembles intéressante, donne-moi ton numéro, on va prendre un verre ». Et ton corps lui montre ton indifférence : tu regardes un peu ailleurs, hyper confiant. Elle a beau être magnifique, avec ton langage corporel tu lui montres que tu la considères comme une merde, pour exagérer un peu ;-)

      Autre chose très importante : malgré que tu prennes le numéro de la fille, ton langage aussi traduit cette dominance, ce prix : tu dis « donne-moi ton numéro » et surtout pas « est-ce que je peux prendre ton numéro ? ». Tu dis « nous irons prendre un verre la semaine prochaine » et pas « ça te dis qu’on aille prendre un verre un jour ? ». La bonne utilisation des mots est importante aussi en ce sens.

      Un pote vient de me dire qu’il foire tout le temps malgré qu’il soit direct dans son approche. Quand je le vois aborder il cherche le regard de la fille, il cherche comme une quelconque confirmation de son intérêt. Il lui pose milles questions, il répond trop intelligemment et il est tout tendu.

      Je lui ai donc expliqué qu’il a oublié la deuxième règle. Quand il appliquera cela, son jeu de séduction s’en portera beaucoup mieux.

      Hippo

  • Thierry dit :

    Salut Hippolyte,

    Merci pour tous les articles . Tu es vraiment un tombeur, je suis impatient de découvrir ton visage ainsi que des vidéos où l’on te voit aborder des filles en rue pour voir ton attitude, et mieux comprendre mes erreurs que je commets.

    Thierry

  • Fifi dit :

    Moi, une fille (femme…) j’aimerais bien te rencontrer, Hippolyte.

    Non pas pour baiser mais pour voir ton tatouage (j’adooore les tatouages) ;-P

    En fait j’aimerais voir en real life si ce que je lis correspond à l’image que je me fais du play-boy.

    Parfois tu parles de mensonges et/ou de non-dits dans ce que tu écris. Ca j’aime pas.

    • Hippolyte dit :

      Salut Fifi,

      Si tu passes près de chez moi (LLN) ou sur Bruxelles, on peut se croiser une fois. Pour cela contacte-moi sur mon Facebook, c’est Hippolyte CoachDrague. Je n’y suis pas souvent et n’y poste pas grand-chose mais je répondrai à ton message.

      Si tu es une femme, je comprends complètement que tu n’aimes pas certaines choses de ce que je dis ici et tu n’es pas la seule !

      Les mensonges et les non-dits font pourtant partie de la séduction, d’une séduction efficace qui marche bien. Et pour les filles aussi. ;-) Un peu tragiquement, le respect et la séduction ne vont pas bien ensemble.

      Pour ce qui est de mes relations sérieuses, j’ai un vrai problème d’addiction à la drague et je suis obligé de mentir vis-à-vis de ma fidélité et de mon train de vie pour que ça fonctionne…

      On me dit toujours de rester célibataire et de me contenter des coups d’un soir et des « plans cul » mais je reste un homme avec des sentiments qui veut parfois construire de vraies relations aussi…

      Hippo

  • Chris dit :

    Bonjour Hippo, je suis de Bruxelles et j’aimerais vraiment te recontrer pour faire une sortie ou autre. Tu fait des coaching ou autre? Je suis dans la drague depuis bientôt un an, et un petit coup de pouce me ferais pas de mal, je stagne et je veut savoir les raisons!! à bientôt.

    Chris

    • Hippolyte dit :

      Hello Chris!

      Oui je fais des coaching! Pour cela envoie un mail à coachdrague@humanattraction.be.

      Konsti te répondra avec toutes les infos.

      Au plaisir de te rencontrer et de pouvoir t’aider à progresser un max,

      Hippo

  • Angela dit :

    Mon Dieu… Le niveau suprême de la bêtise est atteint avec cet article. Petit message à tous les messieurs gentils, intelligents, bons et attentionnés : restez comme vous êtes, les filles viendront à vous. Ça sera des filles de qualité qui en valent la peine, et pas celles qui se laissent « baiser » par le premier mâle en rut qui se présente. Je suis personnellement une femme qu’on dit très jolie, et je me fais beaucoup aborder. Et croyez-moi, ce qui est needy pour moi, c’est le type d’homme décrit dans cet article!

    • Hippolyte dit :

      Bonjour Angela,

      C’est une belle utopie que tu nous présente là.

      Mais c’est malheureusement faux : les gentils n’attirent pas et n’attireront jamais les femmes.

      Je ne m’attendais pas à ce que les femmes adhèrent au contenu de mes articles.

      Je suis tout à fait honnête dans l’écriture de ceux-ci, et c’est ce qui me différencie des autres coachs. Je ne m’encombre pas de morale et d’éthique. J’explique simplement aux hommes comment draguer efficacement.

      Hippo

  • lisa dit :

    gros débile tes un immature incapable de comprendre qu une femme c’est pas une jument à monter.. et- ta peur d’une relation qui marche avec une femme tout ça parce que ta été blessé à 18 ans..

    gros connard vide

  • fanny dit :

    N’importe quoi, on attire ce que l’on est, les salops attirent les salopes, au mieux si ce n’est pas une salope vous vous choperez une dépendante affective, bref, 2 profils de nana déséquilibrés.

    De plus, pas étonnant que les relations h/f deviennent superficielles et de méfiance, sur les sites pour femmes on dit aux nanas de se comporter comme cela. Ce qui fait que chacun fait le fier et l’indifférent pour attirer l’autre alors que ça ne crée qu’un éloignement progressif, car avouons le à force de se prendre la tête pour comprendre l’autre, on finit par se fatiguer et ne plus avoir confiance.

    UN conseil : arrêtez les manipulations amoureuses, ce n’est pas sain et jouer à un jeu n’est pas naturel et l’autre s’en rend compte, soyez vous même ! Et vous attirez ce que vous êtes. Toute manipulation est mauvaise pour des relations saines. ;)

  • DarkGally dit :

    Bonjour (ou soir…bref on s’en fout). Je dois dire que je n’adhère pas à tout, mais il y a une grande part de vrai, je le reconnais.

    Par exemple, moi ma came ce sont les vrais gentils (genre le BFF dont personne ne veut). Le fait est que ma sincérité fini par les faire fuir (parce que ça fait fille accro) ou les transforme en connards (je suis magicienne à mes heures).

    Et tu as raison, la séduction c’est ce que tu expliques, il ne faut pas se mentir. Savoir être un trophée sûr de soi. Et ça marche dans les deux sens.

    Perso, même si mon but est une relation sérieuse, c’est un jeu que je sais que je dois acquérir.

    T’as songé à écrire pour les filles ?

  • schtroumpf_farceur dit :

    Ahahah, qu’il est drôle de lire les commentaires de bien-pensants.
    Je t’apporte mon soutien Hyppo, enfin tu n’en as pas besoin, mais je sais que c’est toujours bon à lire quand on écrit des articles.

    « les femmes sont les moins bonnes conseillères en matière de séduction », les commentaires de cet article le montrent une nouvelle fois.

    • Hippolyte dit :

      Hello Schtroupf,

      En effet je m’attendais aux critiques en écrivant ceci…

      Et comme tu le dis, inutile de se voiler la face, les femmes ne donneront jamais, ou presque, de bons conseils en matière de séduction. ;-) Hypocrisie?

      Merci pour ton soutient, en tout cas!

  • lisa dit :

    c’est incroyable les conneries .. immoral et manipulateur et fier d’être un gros connard .. en fait 1 rien du tout .. tellement vide à l’intérieur, que tu te donnes une image, pour faire l’intéressant.. en fait, il est vrai qu’on aime la séduction, mais bien plus l’amour et je ne me lasserai pas de l’homme qui m’aime et me le montre.. parce que respect et confiance sont des ciments de relation.. sur quelles bases fonder une relation authentique ? sur ces arguments : aucune .. voulez vous rester seul, sans ami, sans amour dans votre vie? là si ce type existe (jen doute c’est un comédien qui essaie de se convaincre) c’est tout de meme le profil du pauvre gars résigné à qui il ne reste plus que la manipulation et l’immoralité, qui ne croit plus en rien et n’arrive même plus à oser, être audacieux, prendre des risques, être spontané, qui s’est fermé et détruit l’autre, il applique une recette au gout détestable.. c’est un nihiliste, un pauvre type incapable de créer une relation qui évolue et il n’avance qu’avec des masques.. du vide .. des grimaces ..

    • Hippolyte dit :

      Chère Lisa,

      Tu n’as pas l’air de m’apprécier beaucoup. Et je le comprends.

      Oui, je suis un salaud, un peu misogyne, nihiliste, immoral, déçu de la vie, frustré, manipulateur, Don Juan … Je ne m’en cache pas, en tout cas, pas ici.

      Je donne des conseils aux hommes sans mentir, sans hypocrisie, sans faire attention à ce que je dis d’immoral, sans faire attention à ce que les féministes pourront en penser, sans tabou, sans censure…

      Mais je reste parfois un type appréciable pour certaines après avoir découvert qui j’étais.

      Si tu es non loin de Bruxelles, rencontrons-nous. ;-) Qui sait, tu changerais d’avis? Ou bien tu comprendrais mieux.

      Si tu aimes les articles de l’ami Konsti, c’est normal que tu n’adhère pas forcément aux miens, nous n’avons pas la même vision des choses et de la vie.

      Hippo

    • Chris dit :

      Bonjour Lisa :)

      C’est tout à fait normale qu’une fille lambda réagisse de cette manière, mais je n’ai qu’une seule chose a te dire.

      Rappel toi de la manière dont tu a été traitée avec un mec qui te donnais envie et avec un mec avec qui tu restais par principe …

      J’ai eu ma période « mec gentil » et ça ne mord pas avec les filles, crois moi ! Le salaud s’en sors à tout les coups …

      Sur ce, passe une bonne soirée et hésite pas à rencontrer Hyppo, tu apprendra beaucoup en sa présence :)

      • melodie dit :

        chris, hippo

        voyons les gars, je ne sais pas dans quel monde vous vivez mais la réalité est tout autre! bien sur que non les nanas n’aiment pas les connards et ni les gentils d’ailleurs!!! il serait peut être intéressant de développer le mot gentil.. évidement si gentil veut dire « toutou » alors oui, ça peut devenir pénible. Ce que demande une femme c’est que le mec la drague mais n’en fasse pas trop même s’il ressent de l’affection. Il doit être mystérieux et apporter tout son ressenti par son corps pour que la femme est envie de le découvrir autrement, de même elle doit être intrigante et ne pas tout donner en l’espace de quelques mois sous prétexte qu’elle est amoureuse; qu’elle se pose des questions sur lui. Et la ça marche parce que nous sommes dans le jeu de la séduction et l’homme en chasse!!

        N’oublions pas, depuis la nuit des temps l’homme est un chasseur et a besoin de chasser c’est ce qui fait qu’une relation dure, il faut surprendre, sans trop donner, c’est dur pour celui qui n’est pas patient mais c’est ainsi. et une fois que la confiance est installée et que le manque se crée alors c’est dans la poche, la relation peut alors commencer.. et qui a dit que l’homme viril, franc, direct avec des couilles ce qui est plutot de bonnes qualités à mon sens ne peut conjuguer cela avec de la sympathie, de l’attention et du romantisme.. oh la la quel cliché tout ça!!

        effectivement hippo, pour toi ça sent la grande carence affective et la peur profonde de l’abandon. Mais tu n’avais que 18ans. On est tous passé par la et pour autant, on est à nouveau tombé amoureux de mecs beaux, virils intelligents, doux et romantiques. L’amour c’est pas je te prends et je te baise, l’amour ce n’est pas quelque chose qui se contrôle ou qui se maitrise, c’est du pipo tout ça!! si ça ne marche pas, c’est que les corps qui se rencontrent ne sont pas fait pour etre ensemble meme si tu penses vivre une belle histoire.

        La rencontre, c’est avant tout hormonal, comme dans la nature, on le sait qui on attire, c’est une histoire d’odeur, de douceur, observez bien et vous verrez, c’est chimique et nos corps transmettent des messages, faites confiance à dame nature plutôt que de passer pour de véritables écervelés et vous verrez, vous en ressortirez beaucoup plus apaisés… un chasseur oui! mais qui croit en ce qu’il fait et non pas parce qu’il a été déçu, sinon ça ne peut pas fonctionner en ce sens!! je crois que dans cette nouvelle société, nous nous égarons à force de vouloir tout controler et finissons par en payer le prix fort!! celui de finir seul et névrosé!!

  • Lars dit :

    Salut Hippo, j’ai lu tous les textes, les pour et les contres de ta méthode. Je ne sais pas laquelle adhérer, parce que les deux cas de figure sont vrais, la femme qui court après le salaud, ça existe, et la femme qui est sensible au gars attentionnée qui a dévoilé son amour, aussi.

    Je voudrais avoir un conseil de ta part… Dans mon boulot, je suis tombé follement amoureux d’une femme, de la même génération que moi, divorcée avec des enfants comme moi. Evidemment elle a quelqu’un, évidemment parce que à mes yeux, n’importe quel homme se retournerais dans la rue pour la voir. Mais sa relation est récente, je ne pense pas que c’est l’homme de sa vie.

    Pour t’expliquer ma situation, je vais me présenter… Je suis un mec timide, plutôt beau mec, joli corps, cultivé, de bonne famille et j’en passe. Ne pense pas que je suis prétentieux, s’il te plait. Pas mal de femmes me draguent, mais pas celle que je veux !!! Je suis arrivé à la conclusion que je suis extrêmement amoureux, vu que je vais me coucher en pensant à elle, et c’est la même chose lorsque je me réveille.

    Alors en matière de drague, je suis nul à chier, et je n’ai pas de patience !!! Je suis un mec vrai, nature et cru, je vais droit au but. Bref, j’ai fait ce que tu condamnes absolument, j’ai étalé tous mes sentiments envers cette magnifique femme !! Je suis comme ça, je n’aime pas le petit jeu du chaud et froid, et toutes ces gamineries d’ado ! J’ai bientôt 45 ans, et même ado je n’ai jamais été comme ça, et ça ne m’a pas empêché d’avoir connu beaucoup de femmes.

    Alors, tu dis que l’amour dévoilé repousse les femmes, j’ai dévoilé mon amour et attirance pour elle à 100 %. Elle est réceptive, mais me dit qu’à cause de sa situation (elle a un mec), qu’elle ne pourra pas donner suite à mes avances, mais qu’en même temps me dis que ce serais cool qu’un jour on fasse connaissance…

    J’ai pas envie d’être en bain-marie en attendant que son couple se casse, et je un minimun d’orgueil pour ne pas accepter d’être le solution de rechange. Je veux qu’elle tombe amoureuse de moi, je veux que nos sentiments soient réciproques !!

    Je veux, pour employer tes termes, la baiser maintenant tout de suite, demain, après demain, la semaine prochaine, le moi prochain, l’année prochaine…., t’as compris ? Je penses que tu as raison dans le sens qu’elle me prend pour quelqu’un d’acquis, mais quand je reste un jour sans me manifester, elle se montre et demande si ça va… Plein le cul, je veux elle, et pas envie d’attendre que sa relation se termine.

    Bref, pour résumer, elle à quelqu’un, mais démontre un intérêt pour moi, en disant qu’elle n’est pas indifférente, et que si sa situation change elle me ferais savoir. Que ferais tu à ma place ?

    Merci pour ta réponse, Lars

  • obame dit :

    arrêtez de vous faire chier les filles,nous savons tous qu’un mec trop gentil devient saoulant.un mec qui t’aime et en même temps te fait douter est attirant. lorsque tu sais qu’un fera telle ou telle chose,ca ne te fait plus vibrer,même si tu l’aimes a en crever.autrement dit un mec prévisible fini toujours par nous faire chier, un mec qui vient t’aborder et te dévoile toute sa vie sur le champ ne donne plus envie d’en connaître plus sur lui.bref j’en passe.ce qu’il faut avouer c’est qu’en théorie on préfère toujours le mec gentil et attentionné

  • Emilie dit :

    Cet article est vrai quand le but ultime de la femme est la baise!
    Donc ouiii si vous voulez enchainer les conquêtes la recette est là.
    Pour l’amour c’est autre chose.

  • James West dit :

    Conseil d’un vieux, qui marche toujours : fais-les marrer. Les répliques de films américains, on connaissait déjà ça à mon époque, dans les années 70, les attitudes calquées sur des personnages créés par des scénaristes, ça marchait deux secondes avec les connes, pas davantage. Mais la déconne à tiroirs, l’humour, le comique de situation qu’avec l’expérience tu vas savoir provoquer, ça c’est imparable et tu emballes. Tu les fais marrer, tu les entraînes dans un monde parallèle, et tu les fais rêver. Elles ne demandent que ça, rêver, s’évader, et l’humour en est la clé avec, je te l’accorde, un soupçon de mystère.

  • LEO dit :

    Un conseil: ne retenez aucun de ces conseils avec une femme entière ou mal dans sa peau (et vous ne le verrez pas tout de suite). Si vous tapez un mail devant une meuf à une autre meuf visiblement, c’est très simple la nana se barre. Une autre vous lui faites comprendre qu’elle n’est pas unique, elle se barre aussi.

  • Elyes dit :

    J’ai l’impression d’être la fille chiante dans l’article, mais de mon angle de vue, peut être je me trompe. La drague de rue, pareil je déteste…encore aujourd’hui on m’ a dit un truc du genre. Ah ce ne serait pas toi qui aurait perdu une photo de princesses. Bon ça va c’est innofensif, et on peut s’en tirer avec un sourire rendu, mais le Gars qui te bloque à moitié le passage pour avoir ton numéro,…j’ai passé l’âge. La drague rapide ne marche pas avec moi. Je suis extrêmement lente, je dois me rendre compte de ce que le gars a dans le ventre, et ça peut mettre des mois . la séduction c’est chiant, toujours à donner des ordres, toujours à nous chosifier, a installer des rapports de soumission domination univoque. Je préfère le gars autonome qui laisse la femme autonome, rationnellement autonome,avec lequel s’engage une complicité et un savoir vivre, sans transgresser les barrières de l’intégrité de chacun

  • Dossa dit :

    Génial l’article et surtout tellement vrai.

  • >