≡ Menu

Comment draguer à la fac : (re)démarre du bon pied après les examens

Tu veux (re)commencer du bon pied après la période d’examens ?

Tu veux prendre ton avenir amoureux (et sexuel) en main avant que l’année académique ne se termine ?

Il n’est pas trop tard !

Aujourd’hui j’ai envie de partager avec toi un concept et une philosophie de vie.

Le concept — sans rentrer dans les détails, car ton cerveau va souffrir durant ces prochaines semaines d’examens — est le concept…

…systémique.

Voici la définition du Larousse :

[…] se dit d’une approche scientifique des systèmes politiques, économiques, sociaux, etc., qui s’oppose à la démarche rationaliste en abordant tout problème comme un ensemble d’éléments en relations mutuelles.

Comment cela s’applique dans la drague à la fac ?

Tu dois avoir une vision d’ensemble !

Draguer à la fac ne doit pas se concevoir comme un vase clos. Il ne s’agit pas que de toi, des auditoires et des filles à l’intérieur.

Draguer à la fac doit se concevoir dans une perspective plus large.

Comment ça « plus large » ?

Cela m’amène à ta nouvelle philosophie de vie : pour devenir un meilleur dragueur à la fac, entraîne-toi d’abord en dehors de cet environnement.

Comment devenir un meilleur dragueur à la fac en draguant en dehors de la fac ?

Voici comment…

Les compétences et la confiance acquises à travers tes expériences en dehors de la fac serviront à propulser ton succès au sein de la fac.

C’est PRIMORDIAL !

C’est même une question de bonne ou de mauvaise réputation.

Pourquoi ?

Parce qu’au sein de ta fac, tes chances ne sont pas illimitées.

Je ne connais pas exactement le nombre d’étudiant(e)s qu’il y a dans ta fac. Cela n’a pas d’importance.

À court ou moyen terme, avec l’aide des commérages, des cercles et des réseaux sociaux, si tu t’y prends mal, ta réputation va souffrir.

Il faut dès lors que tu sois un minimum expérimenté pour ne pas faire n’importe quoi et te griller auprès de tes conquêtes favorites.

Draguer en dehors de la fac, d’accord, mais où exactement ?

Partout !

Enfin, je vais être plus concret :

  • dans la rue ;
  • sur internet ;
  • en soirée.

Ces trois territoires t’aideront à développer rapidement tes compétences et te rendront plus efficace dans l’environnement délicat de la fac.

Draguer dans la rue

Comment draguer dans la rue ? Cet article est tellement complet que je ne peux en rajouter une ligne : La meilleure phrase de drague pour aborder une femme

Pourquoi draguer dans la rue :

  • Ta confiance en toi augmentera rapidement. Quelques « approches directes » te donneront un boost d’adrénaline.
  • Tu auras des numéros, des rendez-vous, des baisers, des baises aussi et cela continuera à contribuer à cette nouvelle aura dans ta fac.
  • Cela te permettra surtout de t’entraîner sans nuire à ta réputation. Va dans une grande ville, programme-toi des journées entières. Expérimente ! Prends-toi des râteaux ! Libère ton énergie masculine et sexuelle !

Voici encore un tuyau en béton : lorsque tu as prévu de faire une fête à la fac (dîner entre « nouveaux » amis, fête étudiante, évènement étudiant, etc.), va faire quelques approches dans la rue avant.

Ces approches dans la rue auront le même effet sur toi que le sport.

Au début, tu résistes, tu ne veux pas y aller…

Mais une fois fini, tu es motivé, plein d’adrénaline et de testostérone.

En draguant dans la rue, tu auras la même sensation, mais décuplée. Tu seras beaucoup plus à l’aise socialement. Tu engageras plus facilement la conversation. Tu projetteras une énergie plus sexuelle.

Draguer en soirée

Le but de cet article est de t’apprendre à draguer à la fac. Pour cette raison, je te renvoie à l’article Comment draguer en boîte ?

De nouveau, tu dois juste comprendre que draguer en soirée (dans ET en dehors du milieu étudiant) t’aidera à devenir un meilleur dragueur à la fac.

Le tuyau en béton s’applique également dans ce contexte : avant une soirée étudiante (ou soirée tout court), fais quelques approches dans la rue. Tu seras chaud. Très chaud ! :-)

Draguer sur internet

La drague sur internet est un bon moyen de faire des rencontres, mais cela ne vaut jamais une vraie interaction sur le terrain. Ce canal doit être utilisé en concurrence avec les autres canaux (la drague dans la rue, la drague en soirée et la drague à la fac).

La morale de l’histoire ?

Combine !

Combine !

Et combine encore…

Combine la drague dans la rue, la drague en soirée, la drague sur internet et la drague à la fac.

Ta mission après les examens

La période des examens est une période intense et éprouvante. Je connais cette sensation. T’entraîner durant cette période serait contre-productif.

Donc, donne-toi à fond pour tes examens.

Par contre, une fois tes examens terminés, plus aucune excuse ! Tu mettras en pratique ce que j’ai expliqué plus haut. Je compte sur toi pour te lancer dans la drague dans la rue, en soirée et sur le net.

Voici ton plan d’action pour les deux semaines suivant la fin de tes examens :

  • Aborde 30 filles/semaine (+/- 5 approches/jour, 2 semaines, 60 approches en total).
  • Programme 3 sorties/semaine où tu aborderas 30 filles (10 approches/soirée, 2 semaines, 60 approches en total)
  • Inscris-toi sur 3 sites de rencontres, contacte 50 filles et essaye d’aller le plus loin possible (les chauffer « virtuellement » et obtenir des rencards) dans l’interaction avec celles qui répondent à ton premier message.

Pour finir, si tu as plus de 18 ans, si tu es étudiant et si tu souhaites augmenter ton succès auprès des nanas, alors clique ici !

À propos de l’auteur : Je m’appelle Konsti. Je suis psychologue, le fondateur de CoachDrague et l’auteur des guides Plus jamais seul ! et Tu la veux, tu l’auras. Je suis passionné par l’analyse profonde des interactions homme-femme, le polyamour, l’hypnose et la sexualité. Mon style de drague est direct et sincère.

  • Antoine dit :

    Salut Konsti!

    Pour commencer, saches que ça me fait vraiment plaisir de te relire après cette longue période d’absence! Je passe très souvent sur le blog, et je commençais sérieusement à désespérer de te relire.

    Quand tu parles de réputation, je suis tout à fait d’accord avec toi. En ce moment je suis moi même confronté à cet aspect. Sur mon lieu de travail (job étudiant dans une chaîne de fast-food), il y a des filles plutôt pas mal, dont certaines avec qui je me verrai bien sortir.

    Comme j’ai un peu de mal à me décider, j’ai décider de tisser des relations avec toutes mes cibles. Je trouve que ça peut être une bonne technique, parce que ça brouille quelque peu les pistes et ça crée un certain mystère, voire convoitise autour de moi.

    Mais ne pense-tu pas qu’en utilisant cette technique trop longtemps, je prends le risque de passer à côté de potentiels histoires si le feeling passe super bien avec l’une d’entre elles ?

    Je pourrais choisir de les draguer l’une après l’autre, mais en même temps là-bas tout fini par se savoir, et je risquerai de me griller auprès des autres filles.

    Qu’est ce que t’en penses, et quels sont les conseils que tu peux me donner ?

    En espérant que tu me répondes !

  • >