≡ Menu

Drague, branlette et films de cul

Wouhou ! Aujourd’hui ça va faire 82 390 jours. 82 390 jours que je n’ai plus maté des films de cul… Et 82 390 jours que je n’ai plus joué avec ma bite.

390 !

Pourquoi est-ce que je te raconte ces trucs intimes ?

Parce que tu devrais en faire autant.

Tu regardes du porno tous les jours ?

Tu t’astiques l’asperge* tous les jours ?

Alors…

STOP !

Tu mates des films de cul plusieurs fois par jour ?

Tu te dégoupilles la bombinette* plusieurs fois par jour ?

Alors…

STOP ! STOP ! STOP !

Il se peut que tu aies un problème.

Un problème GRAVE !

Quoi comme problème ? Un problème d’addiction. Une addiction au porno, à la branlette ou aux deux.

Toi : « NON ! »

Moi : « SI ! »

Voici quelques symptômes d’une addiction au porno :

  • Tu mates du porno de plus en plus souvent.
  • Tu mates du porno de plus en plus longtemps.
  • Pendant tes sessions tu cliques sur ta souris comme un hamster de laboratoire sur un levier. En une session de 10 minutes t’as cliqué sur plus de 100 films différents jusqu’à ce que tu aies trouvé le bon.
  • Tes goûts « évoluent », ils deviennent de plus en plus extrêmes. Ce qui t’excitait avant ne t’excite plus. T’as besoin de trucs de plus en plus hard ou « différents » pour atteindre le même degré d’excitation.
  • Le porno t’excite plus que le vrai sexe.
  • Pire encore, tu as des problèmes d’érection in real life (mais moins ou voire pas du tout avec le porno).

Voici quelques symptômes d’une addiction à la branlette :

  • Tu te tires l’élastique* plusieurs fois par jour.
  • Tu te secoues le colosse* non pas pour évacuer ton excitation sexuelle, mais aussi pour gérer toutes sortes d’émotions.
  • Tu te tripatouilles le fourbi* de manière successive. Tu jouis et tu recommences (une fois, deux fois, cinq fois et hop, hop, hop, encore et encore).
  • Tu as des difficultés à t’abstenir dans ton habitat naturel. Par exemple, quand t’es chez toi, tu te dis : « Je ne vais pas m’allonger le macaroni* pendant une semaine. », mais tu n’y arrives pas. Tu te secoues le poireau* quand-même.
  • Pire encore, tu te pignoles la gaufrette* de manière compulsive. C’est plus fort que toi. Tu dois te peigner la girafe*, sinon tu deviens dingue.

Bien entendu, ces deux addictions vont souvent ensemble.

As-tu réellement un problème ?

Je ne sais pas. Tu es mieux placé que moi pour le savoir. Si tu parles l’anglais, alors je te conseille de consulter l’excellent YourBrainOnPorn.com.

Que tu sois accro ou pas – dans le cadre de cet article – n’est pas si important que ça ! Je dis bien « dans le cadre de cet article ». Dans le cadre de ta vie, de ton bien-être, bien entendu que c’est super important. Voici ce que je veux dire : que tu sois accro ou pas, arrête tout simplement ! Arrête de mater le porno et arrête de te barbapaper le bâtonnet*.

Mon vieux, crois-moi, ça n’a que des avantages (ou presque) !

Voici ce que mes 82 390 jours d’abstinence m’ont apporté :

  • Je suis beaucoup plus excité sexuellement et par conséquent beaucoup plus motivé pour draguer. Et ça se voit très clairement dans mon comportement (je drague beaucoup plus) et dans mes résultats (j’ai une série de nouvelles conquêtes).
  • Ça peut te sembler paradoxal, mais je suis beaucoup moins « needy ». Je suis plus en équilibre. J’ai beaucoup plus envie, mais je sais aussi beaucoup mieux me contrôler et me retenir, sans efforts, sans frustration… Voici pourquoi : d’une part, puisque tu jouis moins, ton envie augmente, tes pulsions s’accumulent. Et là on pourrait croire qu’à un moment tes couilles vont exploser et inonder la ville de ta crème onctueuse. Ben non… Ce n’est pas le cas. Bien au contraire. Puisque tu ne te secoues plus le colosse*, tu apprends à te retenir. Tu apprends à contrôler tes pulsions. Tu apprends à substituer les petites récompenses immédiates pour des récompenses plus grandes dans le futur ! Bref, je suis plus excité et motivé et en même temps beaucoup plus zen.
  • Troisièmement, je suis beaucoup plus passionnel et présent pendant l’acte, si tu vois ce que je veux dire. :-) Autrement dit, mes émotions sont beaucoup plus intenses et je fais l’amour avec la femme qui se trouve en dessous (ou au dessus ou à côté) de moi et non pas avec les images pornographiques dans ma tête.

Et pour finir, je me dois d’être franc. Attention ! Ce que je vais te dire n’est finalement pas si grave que ça. Voilà… Depuis que j’ai arrêté de mater les films de cul et de m’astiquer le haricot*, je jouis beaucoup plus vite. Presque trop vite. :-) Enfin, laissons tomber « le presque ». Je jouis trop vite.

Comment je résous ce problème (qui n’en est pas un) ? Premièrement, je préviens mes conquêtes à l’avance. Je leur dis : « Ma chérie, depuis que j’ai arrêté de me polir le Chinois*, je jouis beaucoup plus vite. Hop, hop, hop et j’explose… Mais ne t’inquiète pas. Après une petite pause de 5 minutes on repart pour des heures de plaisir. » C’est aussi simple que ça !

* Tu veux savoir ce que toutes ces expressions veulent dire ? Tu connais Chatroulette ? Ou Bazoocam (le Chatroulette belge, belge ou français, enfin, peu importe) ? Connecte-toi à un de ces sites après minuit et tu comprendras ce que ces expressions veulent dire. :-)

À propos de l’auteur : Je m’appelle Konsti. Je suis psychologue, le fondateur de CoachDrague et l’auteur des guides Plus jamais seul ! et Tu la veux, tu l’auras. Je suis passionné par l’analyse profonde des interactions homme-femme, le polyamour, l’hypnose et la sexualité. Mon style de drague est direct et sincère.

  • Ludovic dit :

    Tout est vrai dans cette article. Personnellement j’ai arrêté le porno parce que c’est une drogue. De plus, dans son livre « L’Énergie Sexuelle » Mantak Chia raconte que le va et vient comme une scie qui est pratiqué dans les films porno nous rend précoce.

  • Blith dit :

    Salut Konsti,

    tu fais comment pour arriver à t’abstenir (c’est pas facile !) ?

  • Romain dit :

    Bonjour Konsti,

    Merci pour cet article. Tu fais bien de rappeler que le porno tue le désir. Quand on est addict, on se dit inconsciemment « Pourquoi investir mon énergie à séduire cette fille quand je sais que ce soir, d’un clic j’aurai pleins de meufs à poil devant mes yeux ? « .

    Par expérience, je me suis abstenu plusieurs fois avec quelques rechutes (la je tiens le bon bout si je puis dire !) et m’a fallu à chaque fois plusieurs semaines, voir plusieurs mois pour ne plus avoir en tête l’idée d’aller sur internet mater du porno.

    Maintenant pour m’abstenir, je me dis que si je mate du porno en me lustrant l’asperge, c’est qu’au fond je ne me respecte pas. En m’abstinant, mon estime de moi s’améliore

  • Nounourspolaire dit :

    Salut,

    Je me suis retenu plusieurs fois, mais je craque au bout de 7 jours… Mais cette semaine ci je me suis retenu 8 jours !!!!

    Il y a 1 mois j’étais addict au PMO (porn, masturbation, orgasme) 3 a 10 fois par jour et tout les jours !

    C’est vrais qu’au bout de 6 jours je me sent plus virile plus confiant, mais c’est pas assez pour vaincre ma timidité et abordé les femmes… 7eme jour je craque et perd espoir.

    Aujourd’hui et hier c’étais dure je bandais comme un fou, et je commence puis j’arrête et je reprend contrôle. La je suis un peu perturbé frustré et je me dis :  » – ça sert a rien de m’abstenir vu que je n’aurai pas de nana …  »

    Mais au fond j’ai espoir et donc vu que j’ai espoir j’y crois fortement que si j’arrête la masturbation au bout de plus de 3 semaine , je serai un autre homme et peut être rencontré DES femmeS ! =D

    Super article Konsti , Merci !!!!!! !!!! !!!! !!!!

    • Konsti dit :

      Salut Nounourspolaire,

      quel nom viril. Je te taquine, bien entendu. :-)

      Allez, mon vieux, courage. Tiens bon !

      Arrêter le (ou la ?) PMO boostera ta motivation pour rencontrer des femmes, mais malheureusement la peur de l’approche restera.

      Pour vaincre la peur de l’approche, tu devras aborder, encore et encore, malgré cette peur.

  • Ace dit :

    Yes! A partir d’aujourd’hui, je me fixe le défi « pas de branlette » jusqu’au 24 janvier 2015. C’est comme la clope, les 5 premiers jours sont durs, après c’est facile ;)

  • Sam dit :

    Salut

    Idem, je suis partant pour le défi, pas de porno, pas de branlette ….

    03 septembre 2016

    À plus

    • Konsti dit :

      Allez Sam, courage ! Ce n’est pas facile, mais ça en vaut vraiment, vraiment, VRAIMENT la peine.

      Important à savoir : tu rechuteras très probablement et ça à plusieurs reprises. C’est normal. Les rechutes font partie du jeu.

      Que faire quand tu rechutes ?

      Tu te pardonnes, tu acceptes que ça fait partie de l’apprentissage, tu te reprends en main et tu arrêtes de nouveau : pas de porno, pas de branlette, pas d’orgasme, pas de fantaisies, pas de vidéos sur YouTube de gonzesses en train de faire la fête à la plage, etc.

  • >