≡ Menu

Que dire n’est pas la question, partie 2/3

Ne pas savoir quoi dire est un obstacle courant dans la séduction. Que dire n’est pas la question est une série de 3 articles consécutifs, qui ont comme but de t’aider à comprendre et à surmonter cet obstacle.

Dans la première partie nous avons vu que la réponse à : « Bon sang, que dois-je dire à cette femme ? », n’est pas n’importe quelle phrase de drague, mais un ensemble de 3 éléments fondamentaux.

Comment parler aux femmes : savoir quoi dire

Dans cette deuxième partie nous ferons le premier exercice pratique pour cultiver ces 3 éléments.

Dans la première partie de Que dire n’est pas la question je t’ai donné la solution au problème de ne pas savoir quoi dire.

On a vu que les phrases de drague ne sont pas la solution, mais bien la régularité, l’expérience et la confiance. Donc ce que tu dis est moins important que comment tu le dis. Comment faut-il dire les choses ?

Avec confiance et conviction

De nouveau, cette confiance est le résultat de régularité et d’expérience. Donc, tu dois t’entraîner encore et encore afin de vaincre ton angoisse et de cultiver cette confiance en toi.

Attention ! Ce que tu dis est moins important. Je ne dis pas que ce n’est pas important. C’est juste moins important.

Alors ce qu’on va faire aujourd’hui, c’est combiner les deux : on va apprendre quoi dire et surtout comment le dire. Autrement dit, je vais te donner une phrase de drague toute prête et je vais t’aider à…

Cultiver cette confiance en toi

Je répète : la confiance est le résultat de régularité et d’expérience. Je vais donc donner une phrase de drague toute prête que tu vas utiliser plusieurs fois sur le terrain.

Premièrement, tu verras ton angoisse diminuer et ta confiance augmenter. Deuxièmement, tu verras que ça marche. Tu verras que les femmes réagiront bien. Elles seront sous le charme.

Que dire n’est pas la question, exercice 1

1. Approche

Tu dis à 10 femmes différentes en souriant et en les regardant droit dans les yeux : « Salut, je voulais te dire que je te trouve mignonne… C’est tout… Bonne journée… »

Et tu dis ça en une session. Sans pause, sans interruption… L’une après l’autre…

  • Femme 1 : « Salut, je voulais te dire que je te trouve mignonne… C’est tout… Bonne journée… »
  • Femme 2 : « Salut, je voulais te dire que je te trouve mignonne… C’est tout… Bonne journée… »
  • Femme 3 : « Salut, je voulais te dire que je te trouve mignonne… C’est tout… Bonne journée… »
  • Etc.

2. Évaluation

Après chaque approche tu évalues ton niveau de confiance en employant le formulaire ci-dessous.

Premier exercice confiance en soi

C’est tout ! C’est aussi simple que ça. Tu vas peut-être me dire : « Konsti, c’est trop bête. C’est trop cliché. Ça ne marchera jamais. » Si, si… Ça marche très bien.

Qui a dit que la drague devait être compliquée ?

Je ne dis pas qu’elles vont tout de suite se mettre à genoux et qu’elles vont vouloir coucher avec toi. Pour ça il en faut un peu plus. Cette phase de drague n’est que le début.

Le but de cet exercice est de voir ta confiance augmenter au fil des répétitions et de voir que les femmes réagissent bien.

C’est un exercice simple, mais très enrichissant. Cet exercice est un tout petit échantillon de l’apprentissage de la drague : tu dois oser et répéter. Oser, répéter, oser, répéter… Plus loin, plus haut, plus fort ! Encore et encore…

Je vais aussi te demander de me faire part de ton expérience. Tiens-moi au courant en laissant tes commentaires en bas de cet article !

Dans la troisième et dernière partie de Que dire n’est pas la question nous ferons le deuxième exercice (téléchargeable au format pdf) basé sur la régularité… la répétition… pour continuer à cultiver de l’expérience et de la confiance en soi.

À propos de l’auteur : Je m’appelle Konsti. Je suis psychologue, le fondateur de CoachDrague et l’auteur des guides Plus jamais seul ! et Tu la veux, tu l’auras. Je suis passionné par l’analyse profonde des interactions homme-femme, le polyamour, l’hypnose et la sexualité. Mon style de drague est direct et sincère.

  • cédric dit :

    Salut Konsti,

    Tout ce que tu dis est assez lucide dans l’ensemble. Cependant, je peux t’affirmer que la drague n’est pas une résultante logique, mais bien un feeling que tu penses avoir avec l’autre personne.

    Quand je vais essayer de draguer, je ne suis pas constant, mais cela dépend des périodes et du moment présent. Je n’arrive pas à être régulier. Je pense que cette année est plutôt la prise de conscience et au fil des années cela va en s’améliorant. Je vais continuer à persévérer.

    Cordialement

  • Marius HOUNTON dit :

    C’est vraiment super bien et j’apprécie tellement !

  • ALI dit :

    Bonjour,

    voilà, grâce à toi je suis sorti de ma timidité. Plus aucune fille ne me fait peur, mais aujourd’hui je suis dans une mauvaise passe qui risque de me faire rechuter. Il y a une chose que j’essaie de comprendre, mais je n’y arrive pas.

    Je t’explique : prendre le numéro d’une fille est devenu un jeu d’enfant pour moi, mais c’est la suite qui bloque et qui me fait beaucoup douter. À cause de ça aujourd’hui je n’ai plus la force de parler aux filles. J’ai l’impression qu’au final ça sert à rien. Le résultat est le même.

    Voici les raisons. Une fois le numéro obtenu et que j’essaie de contacter la fille :

    1. Elle ne répond pas. Pourquoi ?

    2. Quand elle me répond et que finalement j’essaie de la revoir, d’un coup elle ne répond plus ou elle a trop de chose a faire. C’est toutes les filles qui me sortent ça. Mais pourquoi ?

    Et je voudrais savoir pourquoi des filles en couples me filent leurs numéros. Ça veut dire quoi ? Qu’elle veut faire de moi un ami ?

    Merci de me répondre, coach.

    • Konsti dit :

      Salut Ali,

      pour te donner une réponse exacte j’aurais besoin de plus de détails. Mais bon… Pour l’instant on va se débrouiller avec les moyens du bord.

      Les causes les plus courantes

      1. Le mec s’investit trop et la fille pas assez.

      La fille n’a rien apporté à l’interaction et par conséquent elle n’a aucune raison de continuer.

      Mec aborde la fille : « Blabla blablabla… »

      La fille l’écoute et n’a pas l’occasion de s’investir, de réagir : …

      Le mec continue et se prend pour un grand player : « Blabla blablabla… Blaaaaablaaaaaaablaaaaaa »

      La fille fait semblant de l’écouter : …

      Le mec trop sûr de lui demande le numéro de la fille avec une phrase de drague « incroyablement puissante » (c’est ironique, bien sûr) : « Blablablaaaaaaaa… Ton numéro… Parce-que… Blablablaaaa… Je suis trop cool… C’est une occasion à ne pas râter… Blablablaaa… Je me la pète… »

      Le mec appelle la fille quelques jours plus tard et la fille ne répond pas…

      2. Le mec et la fille s’entendent bien, mais il n’y a pas d’attirance MUTUELLE !

      La fille apprécie l’interaction, sans plus. À cause du manque d’attirance mutuelle, des différences de style de vie ou des différences de statut socio-économiques (un petit exemple extrême : elle a un diplôme universitaire et est chef d’entreprise, il n’est qu’un simple ouvrier…) elle n’a pas envie de prolonger l’interaction.

      3. Le mec et la fille ne sont tout simplement pas compatibles.

      4. Autres raisons…

      Bon, ce que je veux dire est qu’il y a plein de raisons possibles.

      Je pourrais te donner des solutions externes comme les projections dans le futur, ou des techniques pour déclencher les mécanismes de consistance et cohérence…

      Mais ces solutions ne résoudront pas LA CAUSE du problème. Elles pourront – dans le meilleur des cas – soulager le symptôme TEMPORAIREMENT.

      La vraie solution

      Répond très sincèrement aux questions suivantes. Tu ne dois pas y répondre ici, mais juste en étant sincère AVEC TOI-MÊME !

      1. Pourquoi est-ce que tu dragues ? Pour soulager un vide émotionnel ou pour offrir de la joie et du bonheur aux filles ? Autrement dit, est-ce que tu dragues par amour ou par frustration ? Est-ce que tu dragues pour être le plus grand et le plus cool des players ou pour vivre de vraies moments intimes et passionnels ?

      Bref, est-ce que tu dragues pour PRENDRE ou pour PARTAGER ?

      C’est hyper hyper important, car tes intentions se communiquent à travers tes paroles et ton langage corporel. La fille peut ressentir si t’es un homme de confiance ou juste un autre con qui ne veut que profiter d’elle.

      2. Qu’est-ce qui t’intéresse le plus ? La fille, la personne, l’être humain en face de toi ou juste sa chatte ?

      3. Comment ressens-tu la drague ? Comme une lutte (toi contre elle) ou comme une danse (toi avec elle) ?

      Conclusion

      1. Chaque interaction doit être en équilibre pour pouvoir se développer. Le mec ET la fille doivent s’investir tous les deux…

      2. Plus tes intentions sont bonnes (partager du bon sexe est une bonne intention, utiliser la chatte de la fille comme instrument pour soulager tes frustrations n’en est pas une), plus les femmes seront réceptives. Crois-moi sur parole ! Ceux qui voient la drague comme un jeu de pouvoir ou de manipulation sont des cons immatures. La drague est une valse qui se danse à DEUX.

      3. Sois 100% sincère avec toi-même ET avec la fille. Tu verras comme c’est simple. Et surtout… Tu verras comme ça marche à merveille ! C’est un signe de maturité et de confiance en soi. Les femmes ADORENT !

      En pour finir…

      N’ABANDONNE JAMAIS !

      Poursuis ton chemin et sois sincère ! C’est tout… C’est aussi simple que ça… Partage avec la fille ce que tu penses, ce que tu ressens et ce que tu veux. Et tu verras qu’elles commenceront à te répondre.

  • dany dit :

    Merci Konsti,

    Tes conseils m’aident beaucoup.

    Encore merci !

  • Marius HOUNTON dit :

    C’est magnifique. J’adore tes conseils, mon cher, et je ne sais comment te remercier. Vraiment, tu es bon !

  • Marco dit :

    Salut Konsti,

    c’est vraiment génial, merci de transmettre cette confiance si précieuse !

  • exxon dit :

    Salut Konsti. Je suis très content pour ton aide. Grâce à toi j’ai repris confiance en moi et mon répertoire devient bourré… Merci mille fois, t’es le meilleur !

  • Konsti dit :

    Merci à vous ! Vos commentaires d’encouragements me motivent et m’inspirent. Si cela vous aide, je suis le plus heureux des hommes !

  • David dit :

    Salut Konsti!! tout tes conseil m’impressionne tellement et j’imagine leur efficacité mais j’ai une tres grosse soucis. aide moi s’il te plait. En fait j’ai une copine et on s’aime vraiment elle est moi mais au moment ou je lui parle de sexe elle veut pas et elle est pressé à se marier avant de faire sa car pour elle c’est vraiment tres important!! je ne sais plus quoi faire pour le convaincre, elle ne veut meme pas que je le caresse!! Que dois je faire stp

    • Konsti dit :

      Hello David,

      avant de pouvoir te répondre, j’aurais besoin de plus d’infos.

      • Quel âge a-t-elle ?
      • Depuis combien de temps êtes-vous ensemble ?
      • De quelle culture êtes-vous ?
      • Décris-moi sa personnalité.
      • Donne-moi un peu plus de détails sur votre relation.

      Tiens bon ! :-)

  • Cutzi dit :

    Salut Konsti,

    voilà, moi je suis hyper timide, une timidité maladive quoi. J’ai jamais osé dire à une fille qu’elle me plaisait. Pourtant des filles qui me plaisent j’en vois plein tous les jours.

    J’ai essayé de me brancher avec une nana sur MSN. On discutait bien durant 2 mois. Un jour elle m’envoie un sms pour qu’on se voit, mais après elle m’a posé un lapin et n’a pas répondu à mes appels.

    Alors je me suis fâché et je l’ai insultée sur MSN.

    • Konsti dit :

      Salut Cutzi,

      merci pour ton commentaire.

      Discuter pendant 2 mois sur MSN, c’est trop long. Essaie la prochaine fois de la voir beaucoup plus rapidement.

      Tu t’es fâché et tu l’as insulté sur MSN. Je peux comprendre tes sentiments. Tu t’es investi pendant 2 mois pour te prendre un râteau. Une raison de plus pour avancer plus rapidement la prochaine fois.

      En plus, en te fâchant et en l’insultant tu lui donnes raison : « Heureusement que je n’y suis pas allée. Ce mec est trop bizarre. »

  • Fabian dit :

    Hello!

    Je viens juste de découvrir certains de tes articles et je trouve tes conseils vraiment bons. Pour ma part, je ne suis pas vraiment timide, j’ose faire des choses que certains qui d’habitude ont confiance en eux, n’osent pas faire. Mais il y a tout de même certaines situations où j’ai plus de mal parce qu’il faut l’avouer même si on a confiance en soi, ça ne marche pas dans 100% des cas, il y a toujours une petite faiblesse ou l’autre qu’il faut améliorer (personne n’est parfait, c’est bien connu).

    La seule chose qui me bloque (et je suis conscient que c’est purement psychologique mais ça bloque quand même), c’est qu’on voit tellement de gros bourrins dragueurs (« hey mamzelle! t’es trop jolie! donne moi ton numéro ») et on entend à longueur de journée les filles se plaindrent de ceux-là, et donc je me dit que si je commence à tenter de les draguer, je vais être directement catalogué comme les gars qui passent leur temps à draguer tout et n’importe quoi et que ce sont juste des belles paroles pour les embobiner. Bien évidemment, tu vas me dire « ça dépend aussi de la façon que tu te dragues, de ce que tu dis » oui mais il y a aussi plein de « beaux parleurs » qui agissent comme s’ils étaient sincères mais qu’à la fin, ils n’ont joué que la comédie pour embobiner la fille.

    Donc, à part se dire « il faut tenter sans penser à cela », est-ce qu’il y a une autre méthode pour se rassurer ou avoir une autre vision de ce que la fille pense face à ces situations?

    Merci d’avance! : )

  • Obiwan974 dit :

    Fabian,
    Je me permets d’apporter mon ressenti et Konsti précisera surement quelques points à ma modeste contribution.

    Problématique: « Je n’ose plus aborder car les filles vont directement me cataloguer pour un dragueur lourd, beau parleur et un embobineur »

    Ceci semble n’être que la retranscription du ressenti des filles pas du tien réellement Fabian.
    Il est bon de se rappeler que les femmes aiment être abordées…à condition que ça soit bien fait.
    Tu reconnais avoir confiance en toi et c’est bien mais alors il faut l’assumer et le montrer. (« Je ne suis pas vraiment timide » = Je ne suis PAS timide = Je suis confiant et les filles que je vais croiser aujourd’hui me seront reconnaissantes (même après coup) d’avoir partagé une intéraction même courte avec quelqu’un de cool dans leur journée habituellement moroses.

    Comme précisé dans ce site, la demande du numéro est une étape qui doit être amorcée par une intéraction partagée et ressenti +/- équitablement par les deux. (Ce qu’un « bourrin dragueur » envers qui les filles se plaigenent ne feront jamais)

    En espérant avoir aidé à te rassurer.

    Obiwan

  • Scorpion dit :

    Bonsoir,
    d’abord je tiens à vous remercier pour votre blog car je trouve que ça peut être un moyen très efficace pour combattre le manque de confiance en soi.

    Personnellement, j’essaye toujours la même technique en la personnalisant selon la fille, histoire d’avoir un peu de spontanéité. Ce sera du genre un compliment sur sa coupe de cheveux ou son parfum qui sent trop bon … ça marche presque tout le temps.

    Bref, le problème ce n’est pas comment avoir son num mais c’est l’étape suivante qui précède la phase d’acquisition…

    ça fait 15 jours que j’ai fait la connaissance d’une très belle femme. Après une petite conversation, elle a accepté mon invitation d’aller boire un coup et ça été nikel. On a fini par échanger nos num.

    Le problème c’est qu’elle a beaucoup de choses à faire en ce moment, qui l’empêchent de me revoir. Sachant qu’elle me dit souvent que ce n’est pas l’envie qui lui manque…

    Pouvez-vous me donner un conseil car je ne sais plus quoi faire.
    Merci

    • Konsti dit :

      Salut Scorpion,

      merci pour ton commentaire.

      Le problème c’est qu’elle a beaucoup de choses à faire en ce moment, qui l’empêchent de me revoir. Sachant qu’elle me dit souvent que ce n’est pas l’envie qui lui manque…

      Désolé de te décevoir, mais je pense qu’elle n’a pas vraiment envie de te revoir.

      Les « beaucoup de choses à faire » ne sont qu’un prétexte pour ne pas te blesser.

      Alors, que faire ?

      Suivante !

      Je sais, cette réponse ne te plait pas, mais – fais-moi confiance – c’est la meilleure chose à faire.

      • Scorpion dit :

        salut Konsti,

        merci bcp pour ta réponse , au fait c’est ça que j’ai fait ….j’ai cessé d’envoyer des messages.

        Après quelques jours… Surprise! Elle m’appelle en me disant qu’elle ne va pas bien et qu’elle a envie de parler. Elle m’invite chez elle….

        On a passé une agréable soirée.

        Elle m’a lancé des perches mais je n’ai pas cédé à mes envies, je voulais garder un état d’esprit neutre.

        J’adopte le style « suis-le il te fuit ….fuis-le il te suit ».

        Je ne veux pas foirer ce coup, pense-tu que c’est une bonne tactique? ;-)

  • >