≡ Menu

Plus de 20 conseils pour séduire naturellement, interview avec Kamal

Cher lecteur, aujourd’hui j’ai l’honneur d’interviewer un nouvel ami.

Ça fait maintenant plus de 2 ans ou même 3 que je lis le blog de ce grand monsieur dans le domaine de la séduction.

Il y a quelques mois je me suis dit : « Tiens, ça serait sympa de faire une interview avec lui. »

Récemment, en visitant mon frère à Berlin j’ai finalement décidé de le contacter.

Et j’étais agréablement surpris par son accueil chaleureux, sa spontanéité, sa générosité et sa gentillesse.

Je te présente…

Le seul…

L’unique…

Kamal de SeductionByKamal.com !

Conseils de séduction de Kamal pour séduire naturellement

Prépare-toi mentalement… Détends-toi… Concentre-toi bien… Et surtout, ne te précipite pas, car cette interview dure un peu plus d’une heure !

Pour un apprentissage optimal, je te conseille de consulter cette interview 2 fois : une fois au format audio et une fois au format écrit (la transcription optimisée se trouvant ci-dessous ou la transcription version e-book).

Sans plus attendre, voici l’interview !

Interview avec Kamal de SeductionByKamal.com

Cher ami, la réalisation de cette interview a été un travail gigantesque. Nous laisser un commentaire pour nous remercier est la moindre des choses. Et si tu as des questions, n’hésite pas à les poser. Pour laisser ton commentaire, donner ton avis ou poser tes questions, clique ici !

Transcription optimisée en version article

Qui est Kamal de SeductionByKamal.com ?

Mon nom est Kamal. J’ai 26 ans je suis le fondateur de SeductionByKamal.com, un blog de séduction, de développement personnel et de lifestyle. J’ai lancé SeductionByKamal.com il y a 4 ans en 2007 avec mon partenaire Vladimir.

Je suis aussi un écrivain. L’année passée, j’ai publié mon premier livre version papier chez Michel Albin. C’est un livre pour femmes qui s’appelle : La séduction : mode d’emploi pour elle.

Je suis passionné de photographie et de guitare espagnole (flamenco).

Je vis à Varsovie actuellement. Et je parcours un peu le monde en vivant de ma passion, c’est-à-dire écrire et aider les gens en matière de séduction.

Qu’est-ce qui a poussé Kamal à s’intéresser à la séduction ?

J’ai eu la chance de faire mes études dans un collège spécialement pour filles. Il n’y avait qu’une dizaine de garçons. Pendant 3 ans j’ai grandi dans cet environnement bourré de filles.

Je n’osais pas vraiment aller vers les filles, puisque c’est elles qui venaient vers moi. Et ça a été 3 années de bonheur. J’avais le choix… J’étais un petit prince… J’enchaînais les conquêtes…

Ensuite, au lycée c’était une toute autre histoire. C’était un lycée juste pour mecs. Et là, quand je croisais une fille qui m’intéressait, je ne savais pas comment aller la voir.

Alors, je me suis dit : « Il y a un problème. Je dois faire quelque chose. » J’ai commencé à chercher sur le net, à lire des bouquins, à suivre des ateliers, etc.

Et puis j’ai rencontré une fille, la première que j’ai séduite. J’ai décidé de m’engager avec elle et d’en faire ma petite amie.

Après un an, elle m’a trompé avec un autre mec… C’était de nouveau la rechute. Puis j’ai commencé à incarner le concept du développement personnel. J’ai décidé de ne plus être le Kamal du passé. J’ai commencé à travailler sur moi. Et j’ai lancé SeductionByKamal.com en 2007 pour partager mon parcours et mon expérience.

Interview avec Kamal de SeductionByKamal.com

Le problème le plus courant des élèves de Kamal et la solution à ce problème

Le problème le plus courant de mes élèves est : comment aborder une fille ? C’est la question qui revient le plus souvent.

La solution à ce problème est très simple. C’est de miser sur le concept de la normalité. C’est-à-dire de miser sur son côté naturel.

Par exemple, lorsque tu croises une fille qui te plait dans la rue, tu dois juste l’aborder : « Voilà je t’ai croisée. Je te trouve mignonne et je me suis dit que tu serais peut-être une fille intéressante. »

Alors, comment aborder une fille ? La réponse est simple : va lui parler tout simplement sans te compliquer la vie.

Donc, quand tu vois une fille qui te plait, aborde-la ! Lance-toi ! Mise sur ton coté naturel et sois honnête avec elle ! Dis-lui : « Voilà, tu me plais et ça me plairait bien de te voir autour d’un café juste pour se parler… »

Le meilleur conseil pour les hommes qui veulent se lancer dans l’apprentissage de la séduction

Si tu souhaites te lancer en séduction, c’est très simple. Ne passe pas tout ton temps à lire des conseils sur internet ou des livres, parce que tu risques de tomber dans la masturbation intellectuelle.

La séduction c’est de la pratique ! Ne lis pas trop, ne te complique pas la vie et pratique ce que tu viens de lire.

C’est le conseil ultime lorsqu’on commence dans la séduction.

Donc, ne pas trop lire, mais surtout agir ! Pratiquer, pratiquer et pratiquer !

Les plus grands obstacles dans l’apprentissage de la séduction

Je ne dirais pas qu’il y a vraiment d’obstacles, car apprendre la séduction est avant tout une question de volonté.

Par contre, je dirais qu’il y a des obstacles psychologiques. Par exemple quand on parle d’aborder une femme, souvent l’apprenti séducteur a peur du rejet et du râteau. Et ça renvoie aux problèmes de timidité et une fois encore, je dirai que la solution est de :

  • ne pas trop se poser de questions ;
  • se lancer… tout simplement.

Car de nouveau, dans la séduction il n‘y a pas de vrais d’obstacles, mais juste des obstacles psychologiques.

C’est une question de volonté ! Il faut se lancer et se dire : « J’ai envie de changer ma vie. J’ai envie de travailler. J’ai envie de développer mon lifestyle… J’ai envie d’avoir du charisme… J’ai envie d’avoir du leadership, etc. »

Interview avec Kamal de SeductionByKamal.com

La différence entre un séducteur moyen et un séducteur excellent

Un séducteur moyen est un séducteur qui ne pratique pas (assez). C’est un séducteur occasionnel : quand il a l’occasion de séduire, il se permet le luxe de le faire. Mais il ne le fait pas assez souvent.

Il est souvent accro à la masturbation intellectuelle et… la masturbation normale. Et il s’appuie plus sur des routines et des openers. Bref, il vit un peu limite-limite.

En revanche, un séducteur excellent ne se pose pas trop de questions. C’est un séducteur naturel. Il apporte :

  • de la valeur ajoutée à la vie des autres ;
  • de la positivité ;
  • de l’énergie ;
  • de l’optimisme.

Il séduit avec sa personnalité, son charisme et son leadership.

Donc, c’est surtout une question de pratique.

Conseils pour les hommes de plus de 35 ou 40 ans qui (après une séparation) veulent se lancer dans la séduction

Mon blog n’est pas uniquement pour les hommes, mais aussi pour les femmes. Et les femmes qui consultent mon blog ont entre 30 et 45 ans.

Si à 40 ans on commence à se poser trop de questions sur soi-même : « Qu’est-ce que j’ai fait de ma vie ? Est-ce que j’ai apporté quelque chose de nouveau dans ma vie et dans la vie des autres ? », c’est alors qu’on tend à créer un nuage chargé de stress…

On ne sait pas où aller…

En fait c’est très simple.

Il faut savoir qu’à cet âge-là on a un avantage très intéressant ! Il y a des filles qui ont un peu le fantasme de George Clooney, le mec avec des cheveux gris, etc.

Et on va revenir à la même chose : la pratique ! Il faut sortir et ne pas perdre espoir.

Se dire : « J’ai raté ma première relation. Et donc je ne vais plus jamais essayer. Je vais essayer de prendre ma revanche, etc. », c’est une grossière erreur !

Il ne faut pas douter de soi-même. Il faut sortir. Il faut commencer à chercher ce bonheur qu’on peut trouver chez les femmes…

Et il ne faut surtout pas oublier qu’avoir cet âge, la quarantaine, est un avantage très intéressant :

  • on est quelqu’un de posé ;
  • on est plus calme ;
  • on a ce côté de leader ;
  • on a plus d’expérience.

Et les filles qui ont entre 20 et 25 ans, avec leur fantasme de George Clooney, adorent ça.

Dernièrement j’ai lancé un sondage auprès de mes lectrices. Je leur ai posé la question : « Quel type d’hommes vous plait ? » Qu’est-ce qu’elles disent ? « Un homme vers la quarantaine, avec un boulot et bien posé »

Donc, il ne faut surtout pas oublier que cet âge est un avantage. Il faut sortir ! Il faut se dire : « Il ne me reste plus beaucoup de temps pour vivre. Je dois profiter à fond de la vie ! ».

Il faut y aller ! Il faut vraiment y aller ! Sinon on en aura cinquante, puis soixante et puis… c’est fini ! Car plus on vieillit, plus la vie passe vite.

Et finalement, ces hommes de plus de 35 à 40 ans… n’ont pas le choix ! Ça sert à quoi de rester seul et de déprimer ? Ça sert à quoi de se dire : « J’ai perdu mes chances ? » Je répète : il suffit de sortir !

Le weekend dernier, j’étais dans une boîte très branchée de Varsovie. J’y ai vu un homme dans la cinquantaine en train de danser et de s’amuser. Et je l’ai même vu aborder des filles et s’amuser avec elles. Un mec simple, qui en profite… Ça m’a vraiment fait plaisir ! Il faut que tous les hommes fassent la même chose ! C’est-à-dire :

  • il faut garder l’espoir ;
  • il faut y aller ;
  • il faut sortir ;
  • il faut rencontrer des gens ;
  • il faut pratiquer.

Mais il y a encore un truc. Certains des hommes de plus de 35 ans ont peur du regard des autres. Surtout quand ils sortent en boite, ils se disent : « Je suis le plus vieux ici. C’est des jeunes entre 20 et 25 ou 30 ans. Et moi j’en ai déjà 35 ou 40. Je sors du lot. Je ne fais plus partie de ce groupe. Je suis exclu. »

Gérer mentalement cette différence et se détacher du regard des autres est une question de confiance en soi. Quand on n’a pas confiance en soi, on tombe toujours à chercher les validations externes. On cherche la validation dans les yeux des autres, alors que c’est contre-productif.

Quand on commence à se poser trop de questions sur soi et sur ce que les autres pensent de nous, on tombe dans un cercle vicieux. On tourne en rond…

Si on pense : « Je suis vieux et grincheux. Je n’ai plus l’âge de sortir… », évidemment que notre subconscient va commencer à agir en tant que tel et à se dire : « Oui, finalement il est vieux et grincheux. Il n’a plus l’âge de sortir. »

On va perdre confiance…

On va perdre de l’énergie…

On va être mou…

La meilleure chose à faire c’est de cesser de chercher des validations externes et de s’en foutre !

De nouveau, il faut sortir ! Il faut profiter de la vie ! Ils n’ont pas le choix ! Le lendemain ils auront la soixantaine et ils se diront : « J’ai eu l’occasion de le faire, mais je ne l’ai pas fait. Je suis un gros loser ! »

Et… peu importe qu’ils ont 35 ou 40 ans. Ces mêmes mécanismes psychologiques existent chez les mecs de 18, 20 ou 25 ans. C’est la peur du regard des autres.

L’esprit trouve toujours une explication, une justification ou une excuse bidon : « J’ai 18 ans. Les boites de nuit, c’est pour les gens de 25 à 30 ans, etc. »

Cette thématique existe chez tout le monde. C’est une question de confiance en soi. Il faut cesser de chercher des validations externes et il faut s’en foutre carrément !

Interview avec Kamal de SeductionByKamal.com

Comment aborder une femme ?

Nous en avons parlé tantôt :

  • tu l’approches de manière naturelle ;
  • tu mises sur la normalité ;
  • tu t’exprimes tout simplement.

Concernant la normalité, il faut jouer un peu et y aller de manière directe. Certaines femmes trouvent ça très sexy, car c’est une preuve puissante de confiance en soi.

Exprimer volontairement son intérêt, s’en foutre du râteau et lui dire : « Tu me plais. J’aimerais t’inviter autour d’un café ou d’un cocktail. », c’est une preuve de confiance en soi et c’est très sexy pour certaines femmes.

La plupart des hommes n’osent pas exprimer leur intérêt, car ils ont peur du râteau, alors que c’est triste de ne pas le faire.

La communauté de séduction a tendance à pousser les gens à apprendre des outils (des routines, des openers, des patterns…). Alors que t’as tout simplement l’air d’un perroquet à la con qui récite un texte.

Les femmes en ont marre. Elles veulent un homme qui a confiance en lui, qui a du charisme et qui exprime son intérêt. Si ça marche, parfait. Sinon tu passes à la suivante et tu continues le train de ta vie… tout simplement.

Il ne faut pas non plus négliger le langage du corps. Il ne faut jamais aborder une fille par derrière, car seuls les clochards le font.

Quand tu croises une fille dans la rue par exemple, tu dois t’arrêter, faire demi-tour et l’aborder en diagonale.

Il est important de l’arrêter, car si la fille ne s’arrête pas, tu ne vas quand-même pas marcher derrière elle comme un chien… Tu ne vas pas lui parler derrière l’oreille… Tu ne vas pas lui faire le fameux « Hey, psssssttt… »

Il faut que la fille s’arrête pour que tu puisses aborder tranquillement le sujet : « Je t’ai croisée et je me suis dit que tu as l’air sympa. »

Tu dois aussi toucher un peu la fille pour créer une connexion : des petites tapes sur l’avant-bras, sur le dos, etc.

Et finalement… le sourire ! Le sourire sexy en coin, ça fait toujours plaisir.

Bref, pour aborder une fille tu dois faire attention à ton langage du corps :

  • aborder la fille en diagonale ;
  • l’arrêter ;
  • la toucher ;
  • avec le sourire aux lèvres.

Comment vaincre l’angoisse d’aborder les femmes ?

C’est très simple : il faut se lancer !

Par exemple, lorsqu’une personne a une phobie des serpents, la façon la plus optimale pour la soigner, c’est de lui montrer des photos de serpents pendant les premières séances.

Ensuite, le patient devra regarder un vrai serpent. Au final, il devra même le toucher. C’est comme ça qu’on vainc cette phobie.

En séduction c’est la même chose. Tu as peur du râteau ? Alors tu dois te prendre des râteaux.

Dernièrement, j’ai eu un client qui avait terriblement peur de faire des approches. Je lui ai dit : « Tu vas aborder cette fille. Tu vas justement lui dire que tu as peur d’aborder les filles… Que tu ne sais pas comment faire. Et tu vas lui demander de te donner un râteau… Tu vas lui demander de te rejeter ! »

Ça a très bien marché. Au final, le mec a bien rigolé. Après une dizaine d’approches, cette angoisse d’aborder était carrément éliminée. C’est tout simplement une question de pratique.

Donc, pour vaincre cette angoisse d’aborder, tu dois manger des râteaux au début et puis avec le temps tu t’habitueras.

Quand tu as peur du râteau, le fait de demander aux filles de te rejeter est une intervention thérapeutique reconnue. Cette technique s’appelle l’intervention paradoxale.

Si un patient n’arrive pas à s’endormir. S’il a des troubles du sommeil, une pratique consiste à lui interdire de dormir : « Voilà, tu te couches et tu t’interdis de dormir. » Il s’épuise… Il veut dormir… Après un temps, il s’endort, car il est épuisé.

L’intervention paradoxale est inventée par Milton Ericsson, le grand hypnothérapeute. Victor Frankl, un psychiatre juif, utilise aussi cette technique.

En résumé, Victor Frankl a vécu dans les camps de concentration pendant 3 ans et c’est là qu’il a trouvé le bonheur ! Tu t’imagines ? C’est là qu’il a trouvé le sens de la vie !

Son livre Découvrir un sens à sa vie m’a énormément enrichi ! Il te fait prendre conscience de ton pouvoir. Il te fait prendre conscience que c’est à toi de donner un sens à ta vie.

Donc, s’il y a des hommes qui nous écoutent et qui souffrent à cause de la solitude, la timidité, alors je leur conseille de lire Victor Frankl. Il regarde la vie d’une façon tellement puissante, que l’on ne peut que s’en inspirer.

Et finalement, encore un point très important, qui est aussi scientifiquement prouvé : l’angoisse est beaucoup plus forte avant que pendant.

Une fois lancé, tu oublieras ton angoisse. C’est pour ça que je dis qu’il faut se lancer. Tu dois juste le faire et après tu remarqueras que ce n’est pas si terrible que ça.

Interview avec Kamal de SeductionByKamal.com

Comment vaincre la timidité en général ?

Certains hommes sont vraiment timides. Ils n’osent pas aborder et même quand ils entrent en contact, ils restent angoissés.

C’est un problème plus large que la simple angoisse d’aborder. Dès qu’un mec plus ou moins normal et confiant commence à aborder, son angoisse de l’approche disparaitra.

Mais la timidité, c’est plus persistant. Ça ne se manifeste pas uniquement durant l’approche, mais aussi après l’approche : durant l’interaction jusqu’à la fin (la conclusion).

Pour vaincre la timidité, tu dois te trouver un partenaire de drague. La timidité est liée à la solitude et à la peur du regard des autres. Une solution qui marche, c’est de te trouver quelqu’un pour te supporter (un « wing »).

Pour vaincre la timidité en général, c’est le même principe que pour vaincre l’angoisse d’aborder un particulier. Il faut sortir de sa zone de confort.

La vie est faite de challenges, de défis. Et si on reste timide, dans son coin, c’est sûr qu’on va rater beaucoup de belles choses dans la vie.

On l’a dit et on le redit : la vie va très vite. Il faut profiter à fond !

On revient au problème du subconscient. Quand tu restes timide et tu te dis : « Oui, moi je suis timide. Je ne peux pas y arriver. », c’est sûr que tu vas commencer à réagir de la sorte.

Pour vaincre la timidité, on va également faire appel à la méthode Coué. Elle consiste à se dire et se répéter chaque jour, au réveil, devant le miroir : « Je suis confiant. Je peux séduire des femmes. Je peux faire ceci… Je peux faire cela. » De cette manière tu donnes des messages à ton subconscient. Et tu commenceras à réaliser que tu n’es pas timide, mais que c’est juste une psychologie qui te pourrit la vie.

Donc, tu vas te trouver un partenaire qui a le même degré de timidité. Vous vous motivez. Vous vous lancez sur le terrain. Vous commencez à aborder des filles, etc.

Après l’approche, comment développer la conversation et comment parler aux femmes ?

Les femmes sont des créatures émotionnelles. Elles aiment tout ce qui est émotions.

Il ne faut pas tomber dans le piège de raconter sa vie. C’est le problème que je remarque assez souvent chez les hommes. Une fois l’approche réalisée, ils commencent à raconter leur vie : « Je travaille ici… Je fais ceci… Je fais cela… »

Ce sont des choses très personnelles. La fille va finir par se demander : « Pourquoi me raconte-t-il ces choses-là ? Il ne me connaît même pas. »

En faisant ça tu communiques ton intérêt comme Mr. Tout-le-monde le fait et la fille te dira : « Désolé, je dois y aller. Bye bye… À la prochaine… »

Donc, il ne faut pas parler au côté logique de la femme – car il y a un côté logique et un côté émotionnel dans le cerveau. Il faut susciter le côté émotionnel chez la femme… C’est très simple : il faut parler de ses passions, de ses projets de vie, de son lifestyle, etc.

Tu dois aussi faire appel à la spontanéité. Essaye de remarquer ce qui se passe autour de toi dans l’environnement et essaye de rebondir là-dessus.

Par exemple, la semaine dernière j’ai abordé une fille, ici à Varsovie, pendant que je faisais les courses. Elle était très belle et je n’ai pas pu m’empêcher de l’aborder, même si j’avais 2 gros paquets avec moi.

Je lui ai dit : « Je t’ai vue. Je te trouve très sympa et j’ai envie de te parler. » Et là j’ai rebondi sur le sujet. Elle m’a dit : « Pourquoi autant de courses ? » J’ai dit : « Je reçois des amis ce soir, on va cuisiner, etc.  »

J’ai également rebondi sur ses passions. Je lui ai demandé : « Qu’est-ce que tu fais lorsque t’es libre ? » Elle : « Je fais de la salsa… J’aime la cuisine aussi… » Moi : « Ah oui ? Moi aussi ! C’est quoi ton plat préféré ? Etcetera. »

Voilà… Une conversation assez sympa, assez émotionnelle…

Et bien sûr, on ne parle pas de la crise financière, ni de la pluie et du beau temps. On ne parle pas de son CV non plus.

Pour résumer, il faut parler de tout ce qui touche à l’émotion.

Interview avec Kamal de SeductionByKamal.com

Comment séduire cette fille en particulier ?

J’ai une philosophie un peu différente du marché de la séduction. Je ne suis pas très fan de s’intéresser à une seule personne, car on risque de tomber dans l’obsession amoureuse.

En fait, pour séduire CETTE fille, il faut encore une fois passer à l’action. Souvent quand on est intéressé par une femme, au boulot ou au lycée, on n’ose souvent pas y aller direct.

On se fait des films… On s’imagine en train de l’embrasser… alors qu’on est aux toilettes, par exemple. Mais on ne fait rien…

Ce que je conseille souvent à mes lecteurs, c’est :

  • de vraiment y aller ;
  • de mettre les points sur les « i » : « Voilà… Tu me plais… J’aimerais t’inviter à boire un verre ou aller quelque part… » ;
  • de se faire une idée sur la nana : « Est-ce qu’elle vaut vraiment le coup de cette attention que je lui porte ? Est-elle intéressante ? Est-ce qu’elle répond à mes critères, à mes standards ? ».

Le problème, lorsqu’on est hanté par une seule et unique fille, c’est qu’on commence à l’idéaliser, à l’idolâtrer, à la mettre sur un piédestal, alors qu’elle n’a même pas les qualités pour cela.

Pour résumer, c’est vraiment de se lancer et de mettre les points sur les « i » pour voir un peu ce qu’on pense réellement d’elle.

Si ça ne marche pas, on passe à la suivante. The next, pur et parfait !

Souvent c’est des gars qui ont couru pendant 1 mois, 6 mois, 1 an et même 5 ans après une fille. En faisant ça ils créent un déséquilibre, une dynamique de « je te suis, tu me fuis ». La fille se sent flattée, mais le mec n’arrive pas à sortir de la « friend zone ».

Mais ! Dès que le mec se dit réellement : « J’en ai marre. Je laisse tomber. Qu’elle se démerde. Je m’en fous. », alors là… la situation se retourne. La fille réalise : « Oh putain. Je suis en train de perdre quelque chose de précieux. » Le mieux c’est de ne pas en arriver là.

Pourquoi souffrir des semaines, des mois, voire des années ? Pour rien ! Alors qu’on a une image complètement erronée de la fille en question.

Donc, il suffit juste de se lancer. Et si ça ne marche pas, on se dit : « Voilà, je m’en fous. Je passe à la suivante. », et comme par magie… la fille commence à s’intéresser au mec.

La technique de séduction préférée de Kamal

Ma technique de séduction préférée, c’est la disqualification ou la déconsidération.

Par exemple, quand je parle avec une fille, je lui dis : « Écoute, je t’adore très fort. Je t’adopte comme ma petite sœur dorénavant. »

Et quand je la disqualifie, quand je la déconsidère, je vois cette réaction dans ses yeux… Elle se dit : « Putain ! Qu’est-ce que j’ai fait ? Pourquoi il m’a-t-il dit ça ? Je n’ai pas envie d’être sa petite sœur ! »

Et là, la fille commence à te courir après, alors que c’est toi qui à la base est intéressé.

Et tu peux très bien combiner la déconsidération avec l’approche directe. Mais il faut faire attention. Tu ne peux pas aborder une fille dans la rue avec : « Je t’adopte comme ma petite sœur. » Ça serait un peu speedy. Elle va se dire : « C’est qui ce taré ? »

La technique de « la petite sœur », je la fais assez souvent en soirée, car on a l’habitude de se croiser quelque fois.

Sinon dans la rue on peut utiliser la déconsidération de la façon suivante : « Ben écoute. Ça me dirait bien de te voir autour d’un verre, mais je te rassure… Il n’y a rien qui va se passer. On est entre amis… » Là, effectivement ça peut marcher. Dire : « Je te rassure. Il ne va rien se passer. On est juste des potes… », je pense que ça ajoute un plus.

J’aimerais ajouter encore quelque chose. On vient de parler il y a quelques instants du « next ». « Next » c’est-à-dire : laisser tomber la fille après lui avoir couru des semaines, des mois, des années après. À la base c’est le même mécanisme psychologique qui joue dans le « next » et la déconsidération : créer une distance, un détachement, une indépendance.

Quand tu « nextes » la fille, tu te détaches d’elle. Tu te libères. Tu reprends ton indépendance.

C’est une question d’intensité. Le « next » c’est vraiment le top du top de la déconsidération, pour ainsi dire.

Mais la déconsidération, la disqualification peut aussi être utilisée de manière beaucoup moins intense, moins violente… Juste pour cacher ton intérêt.

Un dernier conseil : certains ont tendance à utiliser la déconsidération un peu trop souvent. Si tu déconsidères la fille en question trop souvent, elle va se dire : « Ok, ce mec n’est pas vraiment intéressé. Pourquoi est-ce que je me casse la tête avec lui ? ».

Donc, il faut vraiment bien calibrer. Il faut savoir comment l’utiliser lors de moments parfaits et non pas à chaque fois. Bref, il faut l’utiliser avec modération !

Interview avec Kamal de SeductionByKamal.com

La différence entre Kamal et les autres experts en séduction

Je ne suis pas un gourou et je ne me proclame pas comme un expert en séduction. Mais pour répondre à la question, je dirai que la différence entre moi et les autres, c’est que dans mon blog je partage mes faiblesses avec mes lecteurs.

Par exemple, il y a une catégorie sur SeductionByKamal.com qui s’appelle My seduction stories où je parle entre autre de mes échecs. Je leur dis : « Je suis un être humain. Je ne suis pas un héros. Je ne suis pas un dieu de la séduction. Moi aussi je fais des gaffes. Moi aussi je n’arrive pas à séduire toutes les femmes de la terre. »

Je partage mes faiblesses, je montre ma vulnérabilité et je pense que les gourous ne font jamais ça avec les autres. Je pense que c’est la différence entre moi et les gourous de la séduction.

Ce qui est marrant c’est que mes articles perso, où je parle de mes histoires, sont les articles les plus lus et les plus commentés. Et les gens aiment ça, parce que c’est humain.

Les 9 éléments de la séduction

Les 9 éléments de la séduction c’est ma propre méthode de séduction. C’est une méthode très simple qui se base sur le mot séduction. Chaque lettre du mot « séduction » représente un élément à travailler. Nous avons donc 9 éléments. Le mot « séduction » fait 9 lettres :

  • S pour social ;
  • E pour énergie ;
  • D pour déconsidération ;
  • U pour unique ;
  • C pour confiance ;
  • T pour toucher ;
  • I pour irrésistible (le look) ;
  • O pour orienté (leadership) ;
  • N pour naturel.

J’ai lancé ma méthode l’été dernier et c’est un franc succès. Les gens ont beaucoup aimé, car je ne parle pas de routines, ni de techniques. C’est une méthode qui mêle habilement le développement personnel et la séduction.

L’art de la séduction au téléphone

Le deuxième livre L’art de la séduction au téléphone, est un peu plus technique. J’ai remarqué que l’un des plus gros problèmes des apprentis séducteurs, c’est le « phone game ».

Ils arrivent à prendre des numéros de téléphone, mais ils n’arrivent jamais à convertir ces numéros en rendez-vous.

Dans L’art de la séduction au téléphone tu découvriras :

  • Comment séduire par SMS ?
  • Plus de 50 SMS tous prêts ! Tu devras juste remplacer les blancs et puis les envoyer !
  • Comment séduire au téléphone ?
  • Comment prendre des numéros ?
  • Comment réussir le premier rendez-vous ?
  • Et bien d’autres choses encore…

Bref, comme son nom l’indique L’art de la séduction au téléphone, c’est tout ce qui tourne autour de la séduction au téléphone et en dehors du téléphone !

Un conseil inédit provenant des 9 éléments de la séduction

Les 9 éléments de la séduction n’est pas une méthode technique. Dans Les 9 éléments de la séduction je me concentre surtout sur le lifestyle. J’aime souvent dire que : « Pour séduire la femme de ses rêves, il faut vivre ses rêves ! »

Par là, je ne dis pas de rouler avec une Porsche, ni de posséder un compte bancaire en Suisse ou une maison à Ibiza.

Il faut commencer tout simplement à s’intéresser à sa vie sociale, à bâtir un lifestyle et travailler son cercle social. C’est la base de la méthode des 9 éléments de la séduction que je présente sous forme de conseils : comment développer son cercle social, comment se faire des amis, etc.

Un conseil inédit provenant de L’art de la séduction au téléphone

Voici une technique venant du premier chapitre de L’art de la séduction au téléphone. Ce premier chapitre s’intitule « Comment prendre le numéro ? ».

Alors, quand tu prends le numéro de la fille, tu lui envoies un SMS sur le champ. J’ai 3 exemples de SMS à envoyer sur le champ. En voici un : « Ah tiens, qui est ce mec sexy qui est devant toi ? ». Donc, c’est un SMS instantané que la fille reçoit juste après t’avoir donné son numéro.

Les avantages de cette technique :

  • tu t’assures qu’elle t’a bien donné son vrai numéro ;
  • tu t’assures qu’elle a ton numéro aussi. Ainsi tu évites le fameux « T’es qui ? » quand tu l’appelles ;
  • et surtout, ça permet d’injecter une touche d’humour à l’interaction.

Quand je l’appelle, je rebondis sur le mec sexy. Je lui dis : « Salut, je suis un autre mec sexy. » Et là, elle va se rappeler de ce moment de rires.

C’est une technique parmi d’autres dans le livre… J’applique toujours cette technique quand je prends le numéro d’une fille. En fait, j’ai carrément enregistré ce texto. J’appuie juste sur un bouton sur mon iPhone et le texto est envoyé.

Je résume, car c’est une technique très simple, mais hyper puissante pour plusieurs raisons :

  • tu t’assures que c’est le bon numéro ;
  • tu ajoutes immédiatement de l’humour ;
  • quand tu la rappelles elle saura tout de suite que c’est toi ;
  • t’as un sujet de conversation tout prêt. Tu te présentes : « C’est moi, le mec sexy. », sans trop se prendre au sérieux ;
  • quand tu l’appelles en disant « C’est le mec sexy. », tu la remets instantanément dans l’état d’esprit dans lequel elle se trouvait durant votre rencontre.

Dans L’art de la séduction au téléphone il y a un chapitre intitulé « Comment rebondir sur les sujets ? ». Car ça fait très loser d’envoyer un SMS genre : « Salut, c’est Bernard. Je t’ai croisée aux Champs-Elysées. » et je ne sais quoi. Ça fait très cliché.

En revanche, quand on a le discours : « C’est le mec sexy qui te contacte. Est-ce que tu as envie de passer la plus belle soirée de ta vie ? », c’est beaucoup plus original. Ça a toujours généré des fous rires et ça marche impeccablement pour moi.

Et finalement, après avoir pris le numéro de téléphone et après avoir envoyé ce texto, ça ne peut mal de rester et de parler avec la fille pendant encore quelques minutes.

En général, quand l’homme prend le numéro de la fille, il se barre. Il disparaît dans la jungle genre : « Voilà, merci ! Je t’appelle. Bye bye. » Donc, après la prise du numéro et après le texto, il faut continuer à parler pendant quelques minutes, juste pour encore une fois jouer encore une fois… la carte de l’originalité !

Bref, prendre le numéro, lui envoyer le texto instantané, rigoler un peu, rebondir sur un autre sujet, rester encore quelques minutes et… la vie est belle !

À propos de l’auteur : Je m’appelle Konsti. Je suis psychologue, le fondateur de CoachDrague et l’auteur des guides Plus jamais seul ! et Tu la veux, tu l’auras. Je suis passionné par l’analyse profonde des interactions homme-femme, le polyamour, l’hypnose et la sexualité. Mon style de drague est direct et sincère.

  • rachidou dit :

    merci Konsti merci merci merci

    • Konsti dit :

      De rien, Rachidou. Mais ce n’est pas moi que tu dois remercier, mais le bad boy avec sa chemise rouge.

  • siby dit :

    Salut Konsti !!! Remercie Kamal pour moi. J’ai beaucoup aimé et apprécié l’interview.

    • Konsti dit :

      Salut Siby. Ok, je remercierai Kamal de ta part.

      « Héhooo, Kamal. Siby te remercie ! » :-p

  • paradaisse dit :

    Salut Konsti,

    je n’ai rien à ajouter, c’est fantastique ce KAMAL. Avant de venir sur ton blog, j’ai suivi KAMAL pas mal d’années et c’est quelqu’un d’extraordinaire.

    Le plus important dans cet interview c’est le fait qu’il parle de ses cotés faibles et il reste humain…

    Ouffffff !!!!!!!!!! Il est fou ce mec…

    C’est un vrai BAD BOY !

    Konsti merci pour tout ce que tu fais pour cette communauté et c’est trés interssant de se diversifier, d’inviter les autres coach de séduction. C’est ça qui te fait un grand
    MONSIEUR…

    • Konsti dit :

      Salut Paradaisse, c’est gentil.

      Avant de venir sur ton blog, j’ai suivi KAMAL pas mal d’années et c’est quelqu’un d’extraordinaire.

      Le plus important dans cet interview c’est le fait qu’il parle de ses cotés faibles et il reste humain…

      Ouffffff !!!!!!!!!! Il est fou ce mec…

      C’est un vrai BAD BOY !

      Je suis tout à fait d’accord avec toi. Et en plus il est beau gosse. :-)

  • le métisse dit :

    Salut, moi j’ai bien aimé cette interview à cause des différentes techniques qui ont été abordées. Ce que j’ai le plus apprécié dans ça c’est le fait d’exprimer à une fille ce que l’on attend d’elle et de stimuler volontairement de se faire prendre un râteau.

    Il y a aussi le principe de la méthode Coué qui nous permet de créer en soi et dans notre subconscient un sentiment de confiance et de vaincre en quelque sorte cette angoisse existentielle qu’est la peur ou la timidité.

    De plus il y a la méthode du sms instantané « Qui est le mec sexy devant toi ? ». C’est vraiment une technique tout simplement excellentissime. Je l’ai directement noté dan mon portable.

    Merci encore pour les conseils

    • Konsti dit :

      Salut le métisse,

      moi aussi j’ai adoré son « sms de drague instantané ».

      De plus il y a la méthode du sms instantané “Qui est le mec sexy devant toi ?”. C’est vraiment une technique tout simplement excellentissime. Je l’ai directement noté dan mon portable.

      Je compte même dédier un article à cette technique, tellement je la trouve bien. Simple, drôle et efficace… En plein dans le mille !

  • Merci Konsti de m’avoir accueilli sur ton blog. Ce fut un plaisir d’échanger avec toi.

    A la prochaine !

  • Henri d'estaing dit :

    Merci.

  • lex dit :

    Super, j’appliquerai ces conceils ce samedi :)

    • Konsti dit :

      Nous comptons sur toi, Lex ! ;-)

      Un petit compte rendu est toujours le bienvenu.

  • ali dit :

    Salut Konsti,

    merci d’avoir invité Kamal et d’avoir réalisé cette interview avec des sujets vraiment très intéressant qui mon permis d’encore mieux comprendre l’art de la séduction.

    Bonne chance pour toi

  • wiliquet dit :

    Salut Konsti!

    Merci beaucoup pour tout ce travail! C’est très réussi! J’espère qu’il y aura encore du bon contenu en format audio!

    • Konsti dit :

      Hello Wiliquet. Oui, j’ai encore de très belle choses au programme.

  • briandavis dit :

    Salut Kamal,

    cela fait a peu près 6mois que je te lis et faut l avouer, t’es fan..tas…tique.

    Tes conseils sur la séduction et le lifestyle m’ont donne une autre vision dans ces deux domaines et je commence à vivre mes rêves. Je ne saurais comment te remercier une fois encore pour ce travail colossal, mais sache que SBK est la formule la plus populaire dans mon entourage depuis que je te lis.

    Great great great Kamal

    • Konsti dit :

      C’est un très beau compliment, Briandavis ! Kamal sera plus que content de le lire. :-)

  • charif dit :

    Beaucoup de gourou français , disent qu’ils ne faut jamais complimenter une fille quand on l’aborde. Ne pas dire « je te trouve mignonne ou sympa et je voulais te parler » car on perd de la valeur, qu’on se met en position d’infériorité etc. A la place ils préconisent des approches circonstancielles. Je ne suis pas trop d’accord avec ça. Est on un looser parce qu’on est direct avec une nana ? Kamal, j’ai l’impression que ton approche est justement basée sur le direct. Qu’en penses tu ?

  • briandavis,

    Merci cher ami, ça me fait très plaisir et ça me fait chaud au cœur :) Merci à toi.

    Charif,

    Et bien oui, mon approche, c’est du directe Game, il n’y a pas mieux que de miser sur la normalité !

  • Théo mcintyre dit :

    J’ai souvent l’habitude de voir une fille dans mon quartier. Elle m’a plu et je ne sais pas comment l’aborder.

    • Konsti dit :

      Alors je te conseille de ré-écouter l’interview plus attentivement, cher ami !

  • odilon dit :

    Simplement merci ! Mais une question : comment réussir à s’offrir une nuit avec une amie ?

  • Hamza Benhima dit :

    Hallo kamal ich hoffe,dass alles gut by dir ist, JE suis un marocain aussi et franchement grace a toi j ai pu avoir de petites notres pour faire évolué mes armes de séduction et comme tu le sais déjà le maroc et l’un des terrains les plus dure :) bref Kamal je crois que j’ai pu atteindre un niveau plus haut que le tien :) « tkt je ne créerais pas un site pour la concurance mais je me limite a croisé les bras et a maté ce que tu fais, Chapeau khoya :) A nous les plus belle nana du monde.

  • Valentino dit :

    Merci Konsti et Kamal pour l’interview, le mot d’ordre c’est vouloir se développer, sortir et pratiquer. Ces témoignages sont vraiment très enrichissants.

    J’ai aimé l’analyse sur la confiance en soi, s’en foutre des validations externes !! Très bien dit !

    Konsti, j’ai aussi beaucoup aimé ton interview d’il y a 2 semaines, j’ai été impressionné par ta persévérance à vouloir te développer, vraiment bravo !

    Kamal, tu dois bien t’amuser a Varsovie, bonjour aux jolies polonaises du Platinum : ).

    Je suis impatient d’écouter d’autres interviews, ce serait aussi bien d’avoir aussi une femme comme invité.

    • Konsti dit :

      Re-salut Valentino ! ;-)

      Je suis impatient d’écouter d’autres interviews, ce serait aussi bien d’avoir aussi une femme comme invité.

      I’m working on it, baby. Mais je dois d’abord terminer les autres interviews. Et ça prend énormément de temps.

      Donc, un peu de patience. Konsti est là pour vous gâter !

  • Me-v.s-Love dit :

    Merci Beaucoup, je sais que vous n’allez pas me répondre et sans doute pas me lire, mais bon… Je pense suivre vos conseils et malgré ça ma vie amoureuse (et sexuelle) est un néant… Je désespère au point de me demander si je n’étais pas gay.

    • Konsti dit :

      Salut l’ami,

      si si… Je lis tous les commentaires et j’essaie d’y répondre le plus souvent possible.

      C’est clair que tes affaires ne marchent pas comme tu le voudrais. Alors, que puis-je faire pour toi ?

      Allez… Courage !

  • Bryce dit :

    Je viens d’écouter l’interview. Je débute complétement dans la séduction. Ça m’a donné envie d’aller draguer en ville.

    Je veux moi aussi étudier la psychologie et je n’ai que 14 ans.

    Il me manque un petit déclique pour passer aux choses sérieuses. Mais avant d’aller draguer, je vais m’acheter « Découvrir un sens à sa vie ».Ai-je tort de commencer aussi tôt à lire ceci et à draguer à cet âge là ? Quel bénéfice je vais en tirer ?

    Dois-je plutôt draguer sous les conseils de Kamal ? Déconsidération, ne pas se dévoiler ou comme toi Konsti, être franc, honnête et se dévoiler ?

    Pour commencer, quel est le meilleur système (je ne dis pas phrases toute faites, mais comportement à avoir) ?

    • Konsti dit :

      Salut Bryce.

      Mais avant d’aller draguer, je vais m’acheter “Découvrir un sens à sa vie”.

      Pas besoin de lire quoi que ce soit pour passer aux choses sérieuses.

      Ai-je tort de commencer aussi tôt à lire ceci et à draguer à cet âge là ? Quel bénéfice je vais en tirer ?

      Si tu as tort de le lire à cet âge-là ? Hmmmmm… Je ne sais pas. Peut-être… Rien ne t’empêche d’y jeter un coup d’œil.

      Si tu as tort de draguer à cet âge-là ? Non ! T’as 14 ans et t’as envie de draguer ? Alors vas-y ! :-)

      Quel bénéfice tu vas en tirer ? Tu parles de quoi exactement ? Du livre ou de la drague ? Dans les 2 cas la réponse est la même : ça dépend de ce que tu cherches !

      Dois-je plutôt draguer sous les conseils de Kamal ? Déconsidération, ne pas se dévoiler ou comme toi Konsti, être franc, honnête et se dévoiler ?

      La déconsidération n’est qu’un élément du style de séduction de Kamal. Si tu as bien écouté l’interview, alors tu as sûrement constaté que Kamal préconise également une démarche basée sur la sincérité et l’honnêteté. Je cite Kamal :

      Le problème le plus courant de mes élèves est : comment aborder une fille ? C’est la question qui revient le plus souvent.

      La solution à ce problème est très simple. C’est de miser sur le concept de la normalité. C’est-à-dire de miser sur son côté naturel.

      Par exemple, lorsque tu croises une fille qui te plait dans la rue, tu dois juste l’aborder : “Voilà je t’ai croisée. Je te trouve mignonne et je me suis dit que tu serais peut-être une fille intéressante.”

      Pour répondre à ta question, est-ce que tu dois draguer sous les conseils de Kamal ou sous les conseils de Konsti ?

      Drague tout simplement !

      Lance-toi !

      Expérimente !

      Teste !

      Et tu développeras ton propre style. :-)

      Pour commencer, quel est le meilleur système (je ne dis pas phrases toute faites, mais comportement à avoir) ?

      Il n’y a pas de meilleur système. Contente-toi de commencer tout simplement. :-)

  • Greg dit :

    Je n’ai encore rien lu mais comme d’habitude, je parie que c’est du bon boulot.

    Merci énormément pour ce guide et également d’apporter de la fraîcheur dans tes newsletters. En effet, de nombreux site n’envoient uniquement que de la publicité pour vendre leur ebook à des prix exorbitants. Certes, ils doivent eux aussi manger mais rien n’empêche d’aborder ton excellente manière de « newser ».

    Encore une fois merci et bonne continuation. :’)

    • Konsti dit :

      Merci Greg, j’apprécie vraiment.

      Ben oui, on doit tous manger. Mais ça ne nous empêche pas d’essayer de fournir du contenu de qualité gratuitement. Et comme tu le vois, c’est faisable.

      En revanche, il m’arrive aussi de demander des sous pour mes services et produits, car c’est mon gagne-pain. Mon seul gagne-pain…

  • thierry dit :

    Bravo pour l’interview !

    Je trouve un langage simple et sans manière qui apporte beaucoup d’empathie et qui montre malgré tout une intelligence certaine avec des exemples à des questions existentielles sur ce sujet.

    Vous n’hésitez pas à livrer un grand nombre d’informations très utiles aux grands néophytes ou maladroits nombreux que nous sommes en matière de drague.

    Je reste juste sur ma fin en ce qui concerne le côté tactile, à moins que je n’ai sauté l’épisode.

    Aujourd’hui la femme est rebelle et indépendante. Le touché ou effleurer ne risque-t-il pas de faire prendre le risque que ce soit perçu comme une agression et se voir prendre une claque en retour ? Voire se faire insulter ?

    Encore merci pour l’interview qui me sera trés utile et qui confirme les réponses que je m’étais faites en matière d’abordage.

    Bonne continuations, sympas les gars …

  • thierry dit :

    C’est encore moi. ;)

    Je suis en train de lire l’e-book « Les 11 erreurs » et je m’aperçois que sans le savoir, alors que je ne suis pas un dragueur (ou plutôt nul), je rencontre beaucoup de mes propres expériences que j’ai pour certaines, mis en application et qui se sont avéré vraies. Ceci sans le savoir avant de lire l’e-book. Malgré ces rattrapages je n’ai jamais su concrétiser.

    Par manque de confiance en moi ou par jeu inconscient ? Si t’as la réponse je suis preneur.

    A tchao

    • Konsti dit :

      Salut Thierry,

      pourrais-tu être un peu plus précis ? Ta question est trop large, trop vague.

      « Konsti, je me reconnais dans ce que tu dis, mais je n’arrive pas à concrétiser. Est-ce dû à mon manque de confiance en moi ou à quelque chose d’autre dont je ne suis pas conscient ? »

      Ben… Je ne sais pas… Si tu dis que tu as un manque de confiance en toi, alors ça joue certainement un rôle, oui.

      Donc, je dirais que c’est dû à ton manque de confiance en toi et à un manque de compétences en matière de drague. Comme tu peux le constater, ma réponse est tout aussi vague que ta question. Et elle ne te sera pas d’une grande utilité.

      Donc, merci de préciser…

  • Rémy HONORE dit :

    Interview intéressante et amusante (la technique du SMS).

    Il y a une vrai différence qui est faite entre celui qui a juste peur d’aborder et le vrai timide qui reste mal à l’aise une fois l’approche effectuée.

    Le cas au dessus du timide de base est celui du phobique social où la peur devient paralysante et/ou alors la peur provoque la fuite (c’est mon cas).

  • Moustapha dit :

    Salut Konsti,

    J’ai 18ans et je vis en Italie depuis peu de temps. Je suis vraiment content, à vrai dire depuis que j’écoute et que je lis tes interviews et écrits, je ne vois que du progrès point de vue séduction. Le seul problème c’est de ne pas pouvoir te parler, je ne te vois presque jamais connecté sur Facebook, alors s’il te plait, dis-moi comment puis-je faire pour qu’on puisse causer un peu…

    Merci, t’es vraiment super et j’ai beaucoup aimé cet interview !!!

  • tefo dit :

    merci bcp konsti ça ma vraiment aidé .

  • Evrard dit :

    Salut, j’ai apprécié la technique du désintéressé, car je l’ai appliqué à une fille dont je suis amoureux.

    Ça a marché, maintenant elle est plus ouverte, attentionnée, gentille, fière de mes visites.

    Maintenant comment est-ce que je dois me comporter pour qu’elle soit ma petite amie ?

  • Vatosoa dit :

    Rien a dire, a part que c’est une tres belle interview.

  • marco dit :

    bonjour
    c’est en lisant le site de Kamal il y a de ça 3 ans que j’ai commencé à draguer vraiment (j’ai maintenant 55 ans); j’ai laissé mes complexes de côté.j’ai pris 100 rateaux, écrit un spectacle à ce sujet…au bout du compte j’ai une belle copine officielle et une autre belle copine ariste qui a 27 ans de moins que moi! qui dit mieux? merci Kamal

  • Ih dit :

    Salut,

    Magnifique interview génial!

    Sbkien et fier de l’être! Merci encore à toute l’équipe.

  • parker dit :

    Vraiment c’est hyper genial et encore merci pour votre interview.

    Moi je suis tombé sur une fille et on a fait connaissance. On s’écrit quelques sms pour juste souhaiter bon dodo mais j’ai vraiment peur de lui dire que je l’aime! Que faire?

    • Konsti dit :

      Je suppose que tu es assez jeune.

      Si je ne me trompe pas, alors ce que tu dois faire est…

      Juste vivre l’expérience.

      Tu as rencontré une fille. Vous vous envoyez des textos avant de faire dodo. Et…

      Tu l’aimes. :-)

      Tu l’aimes déjà…

      Écoute, c’est ta première expérience.

      Encore une fois, tu dois juste la vivre.

  • cleve dit :

    Bravo !

    J’aime bien surtout que j’ai reçu un râteau ce soir !

    Que fait le séducteur de sbk s’il se retrouve confronté a un séducteur plus expérimenté que lui et se fait presque écraser en présence de la belle ?

    Étant donné qu’ils sont tous obligés de rester ensemble et que belle est jusque là libre.

  • Pachenk dit :

    Ce Kamal sent le pipeau.

    Bonjour à tous, j’aimerai juste apporter un avis à propos de Kamal.

    Il donne des bons conseils en seduction, bien sûr. Mais c’est un gros troll qui ne fait que regrouper des conseils reçus à gauche et à droite pour se taper de la thune.

    Je dis ça parce que:
    1. Si tu lis un de ces premiers ebook (c’était gratuit), il a juste copié mot pour mot les anecdotes de John Alexander, de D. Deangelo et compagnie.

    2. Ensuite dans ses articles, il y en a un qui apprend comment draguer dans la rue. IL tient ce discours:  » Salut je t’ai vu et je t’ai trouvé mignonne bla-bla-bla.. Quelle est ta meilleur qualité.. (Après que la fille ait fini de parler) Au fait, il y a des gens qui m’attendent donne moi ton numéro et on prend un verre un de ces 4″,

    Non sérieux, ça se voit vraiment que c’est vraiment inventé, c’est n’est pas basé sur la pratique.

    C’est très très rare qu’une fille accepte de vous revoir avec ce peu de temps que vous avez passé. Parce que là, c’est juste la prise de numéro et non la seduction. Pourtant le but c’est de séduire et non prendre des numéros. Avec ce type d’approche, je ne crois même pas qu’on a une chance sur 100 de revoir cette fille, à moins qu’ elle soit moche et désesperée

    3. Quand il parle dans ces vidéos, on voit bien qu’il se force à sourire trop souvent. Ca a l’air forcé, son sourire. Dans la vraie vie, si une personne sourit comme ça pendant qu’il parle, il se fait passer soit pour une personne en manque de confiance en lui, soit un retardé mental..

    En bref, ses conseil son efficaces bien sûr mais il n’est pas un grand séducteur comme il le laisse sous entendre.

    Il doit juste être un type qui a séduit une dizaine de nanas et se fait passer pour un as pour gagner de la thune..

    Moi des sites que je trouve un peu crédible c’est celui-ci. Parce que tes conseils et techniques sont uniques.

    Il y a aussi mad seduction dont j’ai tiré quelque chose de très intéressant. Il y a Nicolas dolteau qui s’est inspiré juste des dragueurs britanniques mais on voit qu’il réussit pas mal dans ses vidéos (même s’il ne montre pas ses râteaux).

    Voilà mon avis sur monsieur Kamal, ça fait mal de l’entendre mais c’est la vérité, voilà. Bien à vous.

  • Pachenk dit :

    P.S. A propos des anecdotes dont j’ai parlé ds l’autre commentaire est que il n’a pas seulement copié ces anecdotes , mais aussi il a fait croire que c’est sa propre expérience, parce que quand il a rédigé cet ebook, celui de John Alexander n’était pas assez populaire.

  • Thomas dit :

    bonjour , je suis un homme de 18 ans , je vais te décrire ma situation qui est la suivante : je suis célibataire depuis 5 mois et je n arrive plus à séduire , même plus à attirer une fille .J’ ai perdu toute ma confiance en moi , je suis petit de taille malheureusement même si j ai de nombreuses qualités , je constate que les filles aiment plus les hommes grands ( plus de 1 m 70 ) , j ai essayé d avoir les traits du mâle alpha , or cela va mettre beaucoup de temps car je suis un peu le contraire d un mâle alpha mais maintenant je vois juste que les filles s intéressent aux connard et que la relation de 2 mois était juste un pur hazard . Dois je persister ou abandonner ? Peux tu me donner des conseils pour me rendre plus confiant ?

    Merci d avance de me répondre , Kamal ou Konsti

    Thomas

  • david dit :

    Je voudrais savoir comment est-ce que je pourrais parvenir à séduire une fille qui n’est pas de la même classe sociale (elle est riche) ? Merci de m’aider.

  • rahman dit :

    Vraiment je suivrai Kamal

  • laurenzi dit :

    je suis sur la voie d’une fille qui m’est vraiment spéciale, mais celle-ci est tellement compliqué que jusque là je ne peux lui parler que sur FB, et on s’était fixé un rendez-vous, on avait parlé mais jusque là elle est toujours fermé ! un bon conseil me fera un grand bien !

  • SALA dit :

    moi avant quand je voyais une fille j’avais tellement peur mais grâce à vos conseils je ne ressens plus aucune peur.

    je voudrais que vous me donniez des conseils de vie : comment réagir en face d’une fille que tu aimes de tout coeur ?

  • kay dit :

    Rien à dire sauf te congratuler…

  • Dayou dit :

    Comment séduire une femme plus âgée ?

  • anne blanche dit :

    Merci vraiment pour le travail que vous abattez pour satisfaire vos abonnés. J’ai une préoccupation je voudrais savoir comment faire pour réussir dans un couple et éviter le stress.

  • Dominique dit :

    Salut a vous j’aimerais savoir si tu marche dans la rue tu vois une fille qui te plaît et que tu as du mal à lui parler comment faire ???
    S’il-vous-plaît un conseil du genre comme si c’était vous comment alliez-vous procéder ??

  • >