≡ Menu

Comment séduire une fille timide ? Étude de mon cas

Ceci est un article dans la catégorie Comment draguer selon une femme. Cette catégorie représente le point de vue féminin sur la drague, la séduction et les relations intimes. Le but de Comment draguer selon une femme N’EST PAS de te donner des conseils de drague pratiques, mais de t’apporter un peu d’empathie vis-à-vis des femmes pour tout simplement mieux les comprendre. Comment les filles « normales », les « madames Tout-le-monde » qui ne sont pas expertes en séduction, voient et ressentent-elles la drague ? Les articles dans Comment draguer selon une femme te donnent la réponse !

Je n’ai pas toujours été la Chloé d’aujourd’hui, celle qui parle franchement aux hommes et qui va droit au but (du moins, quand je sais ce que veux et si je peux l’avoir). Je suis téméraire, mais pas kamikaze.

Il n’y a pas si longtemps, j’étais une petite chose rougissante, mignonne, mais passe-partout. Mon ambition ultime était de me fondre dans la masse.

Je n’imaginais pas qu’un jour j’aurais un master ès talons aiguilles et que je ferais tourner la tête de certains garçons.

À la fac, j’étais un embryon de la Chloé actuelle. Je me cachais derrière ma trop longue frange, des lunettes trop grosses et des fringues qui m’allaient aussi bien que des sacs poubelles.

Et surtout, ma meilleure copine m’utilisait comme un faire-valoir. Elle était canon, intelligente et elle avait tous les dons de la terre. J’étais persuadée que j’étais une crotte de nez et elle un être de lumière.

Le potentiel caché de la fille timide

Je finirais ma vie dans un couvent, ou avec le premier qui voudra bien de moi, ou encore seule avec 15 chats. Pourtant, certains garçons (et pas des moches en plus) avaient senti le potentiel derrière ma façade de timidité maladive.

Il était hors de question pour moi d’approcher un garçon qui me plaisait. C’était encore pire quand un homme me draguait de façon évidente ou me demandait mon numéro après sa fameuse phrase d’approche (qui ne marche jamais). Je perdais tous mes moyens. Je fuyais de la façon de la plus digne possible.

Un jour, il y a eu mon premier vrai petit ami. Je me souviens de notre rencontre. Il était super motivé et hyper patient. Il a tout fait pour « bien » draguer la fille timide que j’étais.

Comment draguer une fille timide ?

S’intégrer dans le cercle social

Il s’est intégré progressivement mon cercle d’amis. Ces derniers l’ont adopté et labellisé comme quelqu’un de confiance. C’était son premier bon point.

S’informer et s’adapter

Il s’est rendu subtilement omniscient. D’une part, on était tous les deux dans le même cercle de connaissances. D’autre part, il m’a avoué après coup qu’il s’était renseigné sur mes activités, mes horaires, sur ce que j’aimais, etc.

Il était quasiment partout où j’allais. Dans mon esprit d’oie blanche, c’était mon chevalier en armure. Je le rencontrais à des fêtes où je ne connaissais personne. J’étais alors soulagée de voir une tête connue avec qui discuter.

J’étais à l’aise avec lui, car il avait intégré mon quotidien. On a fini par parler assez naturellement de tout et de rien et surtout à rigoler ensemble. Je lui ai finalement donné mon numéro de téléphone assez naturellement.

Montrer son intérêt

Il a commencé à raconter à des connaissances communes à quel point il me trouvait belle et intéressante. Puis de bouche à oreille, ça a fini par tomber dans la mienne. Et j’ai commencé à le voir d’une autre façon.

Parce que je me suis sentie à l’aise, valorisée, belle et digne d’intérêt, j’ai pris confiance en moi. Je me suis surprise à lui donner un rendez-vous officiel. On a vécu une belle histoire le temps que ça a duré.

La petite chenille a vécu d’autres métamorphoses avant de devenir papillon. Je t’en parlerai sûrement prochainement.

Les filles, ce n’est pas compliqué, c’est juste subtil !

À propos de l’auteur : Chloé est une jolie brunette dans la vingtaine. La journée elle travaille dans une ONG humanitaire à Paris. Le soir elle sort pour rencontrer des gens et surtout pour observer ! Comment les filles “normales” , les “madames tout-le-monde”, voient et ressentent-elles la drague ? Les articles de Chloé te donnent la réponse !

{ 3 commentaires… add one }

  • Joël Chatenet

    Bonjour ! Merci bien Chloé de poster ça. Les filles timides qui se confient c’est rare, et moi, étant un garçon ça m’aide pas mal.

    Malheureusement, je suis moi aussi timide, donc tes conseils sont assez durs a réaliser pour moi.

    Je me suis énormément renseigné sur ma dulcinée, mais pour se qui est de l’approche du cercle d’ami… Disons que nous avons été deux fois dans la même classe et ça s’arrête la.

    Je lui est déjà avoué mes sentiments, par le biais d’un poème que je lui ai envoyé (la meilleure méthode entre timides…) et je lui ai demandé sa réponse par messagerie.

    Elle était heureuse d’avoir reçu mon poème, mais apparemment elle ne veut pas. On continue de dialoguer depuis par messagerie, en tant « qu’amis », mais elle ne souhaite pas me voir en vrai.

    Mon but à présent c’est de devenir plus ami avec elle, afin qu’elle me connaisse mieux et retenter ma chance un jour…

    Mais je sais vraiment pas comment m’y prendre. Je suis maintenant au lycée, et elle n’est pas dans le même lycée que moi. Je ne la vois que dans le bus le soir en rentrant (elle habite a moins de 500m de chez moi…) et on ne se dit même pas bonjour. Juste un petit regard gêné pour chacun de nous deux.

    Je l’aime désespérément et je n’arrive plus a faire un seul pas en avant…

  • eric

    Si, les filles c’est compliqué, Chloé ! Bises.

  • DCE

    Je suis amoureux d’une fille timide (on fait tous les deux jeune sapeur pompier). Je voudrais me rapprocher plus d’elle (je ne sais pas si elle m’aime).

    Quand elle fait la victime, je suis toujours le secouriste, mais le problème c’est que dès que je me rapproche d’elle je rougis.

    Je suis encore plus timide qu’elle. (En fait elle à 17 ans et moi 15 ans.)

    Que me proposerais-tu ?

    Merci

Publie ton commentaire