≡ Menu

Comment séduire une femme avec ta voix ?

Ceci est un article dans la catégorie La séduction selon la science. Cette catégorie est axée sur les découvertes scientifiques dans le domaine de la séduction, l’attirance sexuelle et les rencontres hommes-femmes. Vu son caractère critique et systématique, la science est – malgré ses failles – la source de connaissances la plus fiable. Le but de La séduction selon la science est justement de te donner une vision plus réaliste, plus critique et plus sobre de la séduction, de l’attirance sexuelle et des rencontres hommes-femmes. Avec l’explosion de l’industrie des conseils en séduction, pouvoir distinguer l’info de l’intox est devenu tout simplement une nécessité.

Les séducteurs ayant du succès utilisent leur voix différemment que les séducteurs n’ayant pas de succès. C’est ce qu’une étude d’Anolli et Ciceri (2002) a démontré.

Les séducteurs ayant du succès (ceux qui ont obtenu un second rendez-vous) sont plus flexibles et varient plus l’usage de leur voix que les séducteurs n’ayant pas de succès (ceux n’ayant pas obtenu de second rendez-vous).

Ton

Au début de l’interaction (l’approche, pour ainsi dire), les séducteurs ayant du succès utilisent un ton plus élevé et coloré et passent vers la fin de l’interaction à un ton plus bas et monotone.

Les séducteurs n’ayant pas de succès, en revanche, utilisent du début à la fin un ton moyen.

Intensité

Les séducteurs ayant du succès entament l’interaction avec un volume fort et variable. Au fur et à mesure que l’interaction évolue, ils diminuent fortement l’intensité de leur voix.

Cette flexibilité vocale leur permet de mieux exprimer de la confiance et de l’enthousiasme, mais aussi de la chaleur et de la tendresse dans les phases suivantes de l’interaction.

Par contre, les séducteurs n’ayant pas de succès ont un volume plus faible et plus stable durant toutes les phases de la séduction.

Vitesse d’articulation

Même dans la vitesse d’articulation il y a une différence entre les séducteurs ayant du succès et ceux n’ayant pas de succès.

De nouveau, les séducteurs ayant du succès varient plus la vitesse et le rythme d’articulation que les séducteurs n’ayant pas de succès.

Conclusion

Les séducteurs ayant du succès arrivent à mieux varier les caractéristiques de leur voix (ton, intensité et rythme). Ce n’est pas uniquement une question de planifier la communication, comme le fait d’adopter une voix plus sensuelle et chaleureuse vers la fin de l’interaction.

Cette richesse, cette flexibilité vocale est aussi une question d’adaptation aux circonstances.

Inversement, les séducteurs n’ayant pas de succès sont moins flexibles dans l’usage de leur voix. Le ton est plus bas et l’intensité plus faible à travers les phases de séduction.

Ce type de voix, ressemblant à celui des personnes plus timides et introverties, est moins efficace pour influencer l’état émotionnel de l’interlocutrice.

Référence : Anolli, L., & Ciceri, R. (2002). Analysis of the vocal profiles of male seduction: from exhibition to self-disclosure. The Journal of General Psychology, 129 (2), 149-169.

À propos de l’auteur : Je m’appelle Konsti. Je suis psychologue, le fondateur de CoachDrague et l’auteur des guides Plus jamais seul ! et Tu la veux, tu l’auras. Je suis passionné par l’analyse profonde des interactions homme-femme, le polyamour, l’hypnose et la sexualité. Mon style de drague est direct et sincère.

  • françois dit :

    Bonjour,

    Je pense qu’il faut simplement travailler et développer sa confiance et la voix suivra automatiquement.

    Ensuite, je pense que la science peut nous fournir des infos intéressantes sur la séduction, mais peut très difficilement enseigner COMMENT DEVENIR MEILLEUR AVEC LES FEMMES (ce qui est le but premier de ce blog je pense).

    • Konsti dit :

      Bonjour François,

      oui, effectivement. Plus tu as confiance en toi, plus ça résonnera dans ta voix.

      Par contre, tu peux aussi t’entraîner la voix. Ça marche dans les deux sens.

      Mais bon… S’entraîner la voix pour devenir meilleur avec les femmes, pour moi ça va un peu trop loin. :-)

      Ensuite je pense que la science peut nous fournir des infos intéressantes sur la séduction mais peut très difficilement enseigner COMMENT DEVENIR MEILLEUR AVEC LES FEMMES (ce qui est le but premier de ce blog je pense)

      Science ou pas, à la base ce ne sont « que » des informations. Et la science peut très bien nous apprendre comment devenir meilleur avec les femmes. Il faut juste traduire les résultats scientifiques en conseils et/ou exercices pratiques.

  • >