≡ Menu

Comment séduire en étant honnête et direct ?

Mais quel con ?! Récemment j’ai été interviewé par Allan Kikker de DraguerUneFille.net.

Et je n’ai informé que les abonnés du CoachDrague Club de l’existence de cette interview.

Pourquoi ?

Non pas pour en faire un truc exclusif.

Non…

J’ai tout simplement oublié de l’annoncer sur le blog.  Donc voilà, c’est chose faite. :-)

Si tu me connais un peu, alors tu sais que je suis un grand adepte de la méthode de drague directe. Autrement dit, je préfère exprimer mes émotions et mes intentions ouvertement et sincèrement, que d’utiliser des techniques de drague préfabriquées ou des techniques de manipulation.

Petite parenthèse : je n’ai rien contre les techniques de drague toutes faites et les techniques de persuasion et de manipulation. C’est juste que dans le contexte de la séduction beaucoup de mecs les utilisent comme des sparadraps pour masquer leurs incertitudes et faiblesses.

En réalité les techniques de drague et de manipulation ne sont que la cerise sur le gâteau. Le gâteau étant l’honnêteté et les techniques la cerise. Bref, les techniques ne sont pas indispensables. Elles peuvent tout simplement ajouter un peu de couleur et de piment au processus de séduction. C’est tout.

Ceci étant dit… Revenons à l’interview.

L’honnêteté est la base de toute relation de qualité

Dans cette interview, j’explique que l’honnêteté est la base de toute relation de qualité, même si cette relation ne dure que quelques secondes.

En pratique, ce n’est pas toujours simple, surtout avec les femmes qui te plaisent vraiment. Ce n’est pas simple de se montrer vulnérable avec une femme, de l’aborder et de lui dire exactement ce que tu ressens.

Mais c’est très libérateur et ça inscrit l’interaction dans un cadre honnête d’entrée de jeu. Et surtout… ça marche à merveille !

Donc, l’honnêteté est le fil conducteur de l’interview. Voici un petit extrait de ce que tu y découvriras encore :

  • à quoi faire attention pour savoir si tu dois aborder une fille ;
  • des exemples concrets de dialogues basés sur l’honnêteté ;
  • comment gérer les « moments de crise » dans un couple ;
  • comment récupérer des numéros de téléphone sans aborder ;
  • comment obtenir des plans à plusieurs ;
  • et bien d’autres choses encore.

Clique ici pour écouter l'interview avec Konsti

À propos de l’auteur : Je m’appelle Konsti. Je suis psychologue, le fondateur de CoachDrague et l’auteur des guides Plus jamais seul ! et Tu la veux, tu l’auras. Je suis passionné par l’analyse profonde des interactions homme-femme, le polyamour, l’hypnose et la sexualité. Mon style de drague est direct et sincère.

  • eric dit :

    J’ai dit à mon amie de 40 ans que je l’aime et que je veux baiser avec elle. Aujourd’hui elle est distante elle ne m’appelle plus. Ai-je mal fait ? Je l’aime Konsti, aide-moi. J’ai 30 ans. Que faire ?

    • Christophe dit :

      Hello, après avoir écouté l’interview j’ai un petit témoignage pour ceux que ça intéresse.

      Je suis un jeune homme de 18 ans qui a déjà pas mal eu de copines ou de partenaires d’une nuit et j’utilise cette « technique » de drague qu’est l’honnêteté.

      Je l’utilise très facilement car j’ai été élevé dans cette mentalité de toujours dire se qu’on pense, mais avec tact.

      C’est assez efficace et quand ça tourne au ridicule il y a souvent une fille qui revient derrière parce qu’elle a aimé ton honnêteté.

      Et si je peux donner un conseil: toujours dire se qu’on pense avec humour… Tout ça pour dire que ça fonctionne très bien et que ça met tout le monde plus à l’aise…

      Mais bon il y a plusieurs choses à faire quand même. Eviter la vulgarité comme « Je veux te niquer », mais préférer « Je passerais bien la nuit avec toi », dire les choses avec humour et enfin sourire.

      Voilà, une bonne soirée. :-)

  • Moun's dit :

    Bonjour,

    Etre direct et honnête ne marche que rarement, aussi respectueux soit-on. J’en ai moi-même fait l’expérience.

    Cependant, il se pourrait que le problème vienne de la manière dont j’ai été direct avec ces demoiselles, peut-être était-ce maladroit.

    Ce que j’ai également pu remarquer, c’est que dans le processus de séduction, on peut assurer sur plusieurs points. Mais il suffit qu’il y ai le moindre faux pas ou la moindre fausse note dans ce qu’on a pu dire ou faire, et tout s’écoule comme un château de cartes.

    Voilà pourquoi la séduction n’est pas quelque chose de facile en soi. Pour certains, il faut beaucoup de pratique qui peut s’étendre sur des mois, voire des années « d’apprentissage » avant de pouvoir assurer. Pour d’autres, c’est inné. J’en connais qui séduisent des femmes sans se prendre la tête, ils trouvent naturellement les mots qu’il faut pour les charmer.

    Ou peut-être que cette compétence qu’est la séduction n’est pas innée, mais que plusieurs facteurs au cours de l’existence de la personne, notamment l’éducation, font que le sujet sera freiné dans son épanouissement avec les femmes.

    Pour ma part, je pense avoir encore un long chemin à faire avant de pouvoir combler la place qui se trouve à côté de moi, dans mon lit.

    • Lavercandière dit :

      Je crois que vous n’avez pas bien compris. Finir par avoir une femme n’est pas le plus important ; c’est votre sincérité qui importe.

      Moun’s, tu as dis que ça marche rarement d’être honnête et direct avec les femmes. Toutefois, ça ne pose aucun réel problème : que ça marche est un bonus.

      Être honnête et direct est, comme le dit Krousti à juste titre, la base de toute relation de qualité.

      Si tu es sincère, c’est que c’est toi qui parle ; si on ne t’accepte pas, tant pis, seul l’effort de sincérité prime — même lorsqu’on veut se faire des amis.

      La séduction n’est pas un test où il suffit de faire un mauvais pas pour avoir une note insuffisante : c’est surtout de la curiosité, de la spontanéité — et surtout, de l’envie.

      • Konsti dit :

        Hello Lavercandière,

        tu as parfaitement résumé ce dont il s’agit.

        Toutefois, ça ne pose aucun réel problème : que ça marche est un bonus.

        Être honnête et direct est, comme le dit Krousti à juste titre, la base de toute relation de qualité.

        Si tu es sincère, c’est que c’est toi qui parle ; si on ne t’accepte pas, tant pis, seul l’effort de sincérité prime — même lorsqu’on veut se faire des amis.

        Krousti approuve ! :-)

  • yokolo dit :

    Malheureusement, etre sincere est moins rentable que d’etre sournois.

  • parker dit :

    C’est bien d’etre honnete

  • >