≡ Menu

Comment draguer une fille plus jeune quand on a plus de 40 ans : se trouver un plan cul

Ceci est un article dans la catégorie Le coach de drague TE répond. La particularité de cette catégorie est que le coach de drague reprend et répond aux questions des lecteurs. Si tu as une question, alors clique ici pour la poser.

Ceci est la suite de l’article Comment draguer une fille plus jeune quand on a plus de 40 ans : le guide ultime.

Dans cette suite, tu découvriras comment Christian a évolué et comment il s’est trouvé un plan cul en appliquant les conseils, à la lettre, de Tu la veux, tu l’auras.

Draguer une fille plus jeune : trouver un plan cul

Après la publication de Comment draguer une fille plus jeune quand on a plus de 40 ans : le guide ultimeChristian m’envoie le message suivant :

Bonjour Konsti,

Bon boulot, comme d’habitude, j’ai envie de dire. J’avais oublié tout ça et ça fait très bizarre de lire son histoire comme ça.

Séquence émotion, je flippe aussi que quelqu’un de mon cercle social fasse le rapprochement, mais j’assume. Sincère et direct c’est bien l’idée, ça fait partie du jeu.

Ce sera certainement un tournant dans mes relations, mais ça n’a pas d’importance. Je relirais ton post à froid histoire d’être bien sur d’avoir tiré les bons enseignements.

J’ai eu plein d’histoires depuis, mais bizarrement, avec le retour de l’été j’ai failli replonger.

Cette fois elle a autour de 30 ans. Je la connais depuis plusieurs années (on fait du sport ensemble). Elle veut fonder un foyer, avoir des enfants et moi pas.

L’histoire commence début juin. Je la trouvais différente et j’ai donc voulu faire ce que j’aurais aimé qui marche. Tu devines la suite, mec romantique, trop mou, trop attaché et au final : râteau.

Comme je l’apprécie vraiment et qu’on était amené à se revoir on a décidé de rester amis. J’ai tourné la page en me disant que si une opportunité se représentait, je ferais ce qui marche et pas ce que j’aimerais qui marche.

Elle m’a recontacté après quelques semaines, elle avait besoin de prendre l’air.

Petit échange de textos : « Tu m’emmènes où que je sache comment m’habiller ? »

Réponse : « On va faire autrement. Habille-toi sexy et en fonction du résultat je verrais ou je t’emmène. »

Fini le mec romantique. Quand je passe la chercher elle est vraiment belle et sexy. On va dans un bar avec des gros poufs en terrasse. On prend un verre, on s’installe, on papote quelques minutes et je lui dis : « Je ne serai jamais le père de tes enfants, mais toi tu devrais profiter des plaisirs de la vie (ou un truc de genre je sais plus vraiment) », en la regardant droit dans les yeux.

La tension sexuelle grimpe d’un coup. Elle baisse la tête, je passe une main sur sa nuque, lui relève le menton de l’autre et je l’embrasse.

On traîne un peu au bar et je lui dis : « Viens, on va chez toi. »

La suite tu l’imagines facilement.

Au final, elle n’assume pas notre différence d’âge et d’objectifs. Pour elle on est des amis, on couche ensemble régulièrement, mais elle ne veut pas de lendemain.

Je suis amoureux d’elle. Je lui ai dit et je lui ai aussi dit que c’était pas grave si elle ne l’est pas. Ça l’a étonné. Elle m’a dit qu’elle ne voulait pas jouer avec mes sentiments.

Je l’ai rassurée en lui disant que ce n’étais pas le cas et que de toute façon ça passerait avec le temps.

Elle est devenue ma nouvelle « sex friend ».

J’aurais jamais cru ça possible avec elle. Je pensais qu’elle voulait un truc sérieux et je me suis bien planté. Personne n’est au courant parmi les gens qu’on fréquente.

S’ ils l’étaient, ils seraient tous scotchés. Ce n’est vraiment pas le genre de fille à qui on penserait pour ça. Elle a eu très peu de copains dans sa vie. Elle est sérieuse. Bien sous tout rapport.

C’est le genre de fille avec qui tu penses plus relation a long terme qu’à un coup d’un soir. Mais au fond, elle est comme toute les autres.

Elle a cette rage sexuelle dont parle Hippo.

Ça m’a étonné, un peu déçu aussi, mais au final je trouve ça génial. Je garde ma vie telle qu’elle me plait.

J’ai une amie que j’apprécie sincèrement et avec qui je partage de bons moments et du bon sexe. Que demander de plus !

Ma conclusion, toujours faire ce qui marche et rien d’autre que ce qui marche ; même, voir surtout, quand elles ont l’apparence d’un ange, parce qu’au fond elles sont aussi des animaux sexués et qu’elles aiment le sexe au moins autant que nous !

Merci pour tout Konsti, ma vie est devenue vraiment très fun et c’est en partie grâce à toi.

J’ai un denier service à te demander. J’ai une autre « amie » qui a eu un coup de foudre pour un gars. Je voudrais l’aider à conclure. Connaîtrais-tu l’équivalent de Tu la veux, tu l’auras version fille ?

Merci encore, pour ta réponse éventuelle aussi j’espère

Christian

PS : bizarrement il n’y presque plus aucune fille qui me demande mon âge

Ce sacré Christian a fait beaucoup de progrès. Son message contient plein de pépites. Les voici :

  • Ceci est peut-être la leçon la plus importante : fais ce qui marche et non pas ce que tu aimerais qui marche !
  • Citation de Christian : « La tension sexuelle grimpe d’un coup. Elle baisse la tête, je passe une main sur sa nuque, lui relève le menton de l’autre et je l’embrasse. » Cette fois-ci il ne rate pas la fenêtre d’opportunité. Il attaque dès que l’opportunité se présente.
  • Après l’avoir embrassée, Christian lui dit : « Viens, on va chez toi. » Bam ! Il guide l’interaction vers un endroit intime. C’est exactement comme ça qu’il faut faire. Ce n’est pas parce que tu embrasses la fille, que c’est dans la poche. Tu dois continuer à guider l’interaction jusqu’à la conclusion.
  • Je cite Christian : « Je suis amoureux d’elle. Je lui ai dit et je lui ai aussi dit que c’était pas grave si elle ne l’est pas. Ça l’a étonné. » Il lui a avoué ses sentiments. Beaucoup de mecs pensent qu’il ne faut pas montrer ses sentiments. C’est faux ! Ce qui compte est la façon dont tu les montres.
  • Christian croyait que c’était une fille « sérieuse ». Cher lecteur, laisse-moi te dire une chose : les filles « sérieuses » n’existent pas. C’est juste des filles qui accordent plus d’importance au regard des autres. Les filles « sérieuses » adorent aussi s’amuser.

Voici ma réponse d’un très haut niveau littéraire :

BAM BAM BAM !

T’as tout compris, Christian.

C’est EXACTEMENT comme ça qu’il faut procéder.

EXACTEMENT !

Je ne sais pas si tu t’en rends compte, mais là tu as appliqué toutes les règles de Tu la veux, tu l’auras

C’est tout simplement magnifique à lire !

Que vouloir de plus ?

Une belle « sex friend » : t’as du sexe, de l’attention, de l’amitié et surtout…

…de la liberté pour draguer et baiser d’autres nanas.

C’est exactement comme ça que je procède.

Résultat ?

À un moment j’avais 9 copines simultanées (sans compter ma femme). Quand je dis copines, c’est des filles avec qui je couche. Elles sont toutes au courant de mon style de vie. Ça les intrigue et les rassure.

Je fréquente régulièrement des clubs échangistes.

J’y suis allé avec 5 femmes différentes.

Pour 4 d’entre elles, c’était la 1e fois.

Maintenant elles en demandent encore !

J’ai encore 3 autres copines qui veulent y aller pour la 1e fois.

Tu t’imagines ?!

« La drague directe, pure et dure, pas de censure. »

La vie est belle !

Continue comme ça,

Konsti

P.S. Tu me permets de faire encore un article de cette communication ? :-) Ton matos est vraiment trop trop bon. Tu es un exemple pour tout homme. Tu as presque 50 ans et tu es un modèle !

P.P.S. Encore un dernier truc :

Je te cite : « Je garde ma vie telle qu’elle me plaît, j’ai une amie que j’apprécie sincèrement avec qui je partage de bon moment et du bon sexe. Que demander de plus ! »

Oui, c’est exactement ça.

Exactement !

Amitié, confiance, sexe…

Pour moi, le sexe n’est rien d’autre que le prolongement logique, une suite logique de mon amitié avec une femme.

C’est tout.

« Je t’apprécie, tu me plais, je vais te faire plaisir et tu vas a-do-rer et après ça notre amitié sera encore meilleure ! »

C’est vraiment aussi simple que ça.

Mais 99,9% des gens ne veulent, ne peuvent pas le comprendre.

Pourquoi ?

Je ne sais pas…

C’est probablement une question de conditionnement social.

Encore merci et bravo, Christian,

P.P.P.S. Non, je ne connais pas l’équivalent féminin de Tu la veux, tu l’auras.

Relis la phrase suivante attentivement : pour moi, le sexe n’est rien d’autre que le prolongement logique, une suite logique de mon amitié avec une femme.

Le sexe est une façon d’exprimer mon appréciation.

Tu vois le « reframe », le recadrage ?

Le sexe n’est pas quelque chose que tu prends d’une femme. Le sexe est un cadeau que tu lui proposes !

Voici le message suivant de Christian :

Bonjour Konsti,

Merci pour tes commentaires et tes encouragements, j’ai encore un peu de mal avec le détachement émotionnel mais à force de confrontation ça va mieux.

Ce que je retiens de cette histoire c’est que mon comportement, et les résultats qui vont avec, sont directement lié à mes croyances. Au début je la voyais comme une fille réservée, timide et sérieuse qui voulait un truc sérieux et du coup j’ai agis en mec romantique prêt à renoncer à une partie de ma vie pour elle.

Après le « restons amis » j’ai décidé d’agir avec elle comme avec les autres. Au final je me retrouve avec une « sex friend ».

Franchement quand j’ai compris que c’était bien ça qu’elle voulait, j’ai pris une grande claque genre : quoi cette fille « bien sous tout rapport » veut juste du sexe sans lendemain !

Après réflexion j’ai compris que ce qui l’attire chez moi c’est mon mode de vie à l’opposé du sien, le coté transgressif de notre relation, le danger, le secret partagé, etc…

Du coup, en devenant un mec romantique je perdais tout intérêt à ses yeux. Cette erreur je ne la referais plus c’est sûr. Je resterais fidèle à moi-même quelque soit le contexte de la rencontre : dans mon cercle social ou parfaite inconnue, en soirée comme en journée, fille sérieuse ou stripteaseuse.

Ce qui m’interpelle aussi c’est qu’en l’écoutant, en essayant de correspondre à ses attentes, j’ai perdu tout intérêt pour elle. J’ai voulu interpréter la situation et agir en fonction.

Ça m’a conduit directement à l’échec parce qu’entre ce qu’elle dit, ce qu’elle montre et ce qui l’attire, ce qui l’excite vraiment, il y a un gouffre immense.

Quand j’y suis allé en étant de nouveau moi-même, les choses se sont faites naturellement. C’était tellement simple et sans prise de tête.

Encore une leçon durement apprise, mais une belle leçon. Vivement la prochaine, vivement la prochaine meilleure version de moi !

Merci Konsti, et oui tu peux publier nos échanges. Dommage que tu n’aies pas de piste pour la drague au féminin, j’aurais vraiment voulu aider cette autre fille.

Tant pis.

Dernier commentaire : Tu la veux, tu l’auras et L’attirance sexuelle sont vraiment deux tueries complémentaires.

Franchement il n’y besoin de rien d’autre pour avoir des résultats, c’est simple et avec un peu d’audace diablement efficace !

Sincèrement

Christian

Ce 2e message de Christian contient également quelques leçons importantes :

Comment draguer une fille plus jeune : le détachement émotionnel

Christian dit qu’il a encore du mal avec le détachement émotionnel, mais qu’à force de confrontation ça va mieux.

Exactement !

Le détachement émotionnel (lâcher prise, ne pas être en manque, accepter l’éventualité de la perdre, etc.) est une compétence qui se développe.

Comment développer cette compétence ?

Via la répétition et en te créant plus d’options (draguer et fréquenter plus de femmes simultanément, avoir plusieurs copines simultanées, etc.).

Comment draguer une fille plus jeune : faut-il être romantique ?

Non !

Christian a essayé et il a mordu la poussière.

Comme je le dis dans cet article, le romantisme n’est PAS séduisant.

Le romantisme est attachant !

Traduction : tu la niques d’abord et ce n’est qu’après que tu nous sors le romantisme pour développer une relation à long terme (si c’est ce que tu souhaites).

Comment draguer une fille plus jeune : ne l’écoute pas, observe-la !

Christian : « Ça m’a conduit directement à l’échec parce qu’entre ce qu’elle dit, ce qu’elle montre et ce qui l’attire, ce qui l’excite vraiment, il y a un gouffre immense. »

Beaucoup de filles disent vouloir un mec gentil, honnête et attentionné.

C’est faux (grosso modo) !

Elles disent ça pour protéger leur réputation (pour ne pas passer pour des filles faciles).

Et deuxièmement, oui, c’est ce genre de gars qu’elles cherchent, mais uniquement quand elles souhaitent se caser définitivement et fonder une famille.

Sinon, ce n’est pas le « nice guy » qui leur procure des papillons dans le ventre et des titillements dans le bas-ventre.

En essayant d’être gentil et attentionné Christian s’est fait rejeter.

En étant direct, confiant et entreprenant il s’est trouvé un plan cul.

Pour rappel, Christian a 48 ans.

Elle en a 30.

Bien joué, playboy ! ;-)

À propos de l’auteur : Je m’appelle Konsti. Je suis psychologue, le fondateur de CoachDrague et l’auteur des guides Plus jamais seul ! et Tu la veux, tu l’auras. Je suis passionné par l’analyse profonde des interactions homme-femme, le polyamour, l’hypnose et la sexualité. Mon style de drague est direct et sincère.

>