≡ Menu

Comment draguer une femme fatale ?

Ceci est un article dans la catégorie Comment draguer selon une femme. Cette catégorie représente le point de vue féminin sur la drague, la séduction et les relations intimes. Le but de Comment draguer selon une femme N’EST PAS de te donner des conseils de drague pratiques, mais de t’apporter un peu d’empathie vis-à-vis des femmes pour tout simplement mieux les comprendre. Comment les filles « normales », les « madames Tout-le-monde » qui ne sont pas expertes en séduction, voient et ressentent-elles la drague ? Les articles dans Comment draguer selon une femme te donnent la réponse.

Marc, un ami de longue date, et moi revenons d’un vernissage. Tu sais, le genre de soirée dite « in », là où tout le gratin se réunit pour parler de la dernière fashion tendance, et où les gens « normaux » sont classés sous l’étiquette « has been ».

Pour moi, aller dans ces soirées est toujours une source d’inspiration. Et parfois j’y rencontre de VRAIS artistes.

Mais j’avoue que je fais toujours un peu tache avec mon franc-parler et mon style vestimentaire plutôt décontracté.

Enfin, la question n’est pas là.

Dans l’assistance se trouvait une femme très sophistiquée : talons aiguilles, rouge à lèvres rouge, coiffure parfaite…

Le genre de femme qui pourrait jouer dans un film américain des années 50. Celle que l’on appelle femme FATALE.

Belle certes, mais glaciale !

Et là je surprends Marc, la bave en coin devant elle.

« Quoi ?!?! »

Je n’aurais jamais cru qu’un homme pourrait être attiré par cette espèce de momie muette hautaine et lointaine !

Oui, oui ! J’exprime peut être un peu de jalousie. Mais bon, dire cela n’est pas aider mon ami.

Lui donner quelques conseils serait plus judicieux, car la technique du bafouillage ne fonctionne vraiment pas avec ce genre de dame.

Être dans le même monde qu’elle

La femme fatale a tendance à prendre tout le monde de haut. C’est normal, elle est supérieure à tout le monde.

Et toi, si tu veux avoir une petite chance de la séduire, ne fais pas le nouveau débarqué dans ce monde de supériorité.

Donc pas de bafouillement, pas de rire nerveux

Si tu parles avec elle, tu es au moins son égal. Cela ne veut pas dire que tu dois changer ton comportement avec les autres, mais surtout que tu dois accepter le sien.

Avoir des zones d’ombre

Réelles ou imaginaires, car elle ne doit pas pouvoir lire en toi comme dans un livre ouvert !

Comment faire ?

Si tes zones d’ombre sont réelles, tu n’as rien à faire.

Si tu veux en créer, rien de plus simple. Exemple : tu reçois un coup de téléphone. (Ça arrive assez souvent, non ?)

Tu t’éloignes en t’excusant.

Et à un moment tu parles un peu plus fort, en faisant semblant d’être un peu agacé tout en étant très directif.

Si tu parlais à ta mère elle risque de ne pas comprendre, mais l’objectif sera atteint.

Une femme fatale est… une femme

Elle aime donc forcément ce qu’en règle générale – même s’il est difficile de parler de généralité dans un monde de diversité – les autres femmes aiment en matière de drague.

Elle aime rire…

Elle aime se sentir jolie (technique du faire-valoir)…

Elle aime les conversations intéressantes…

Bref, elle aime quand le courant passe.

À propos de l’auteur : Chloé est une jolie brunette dans la vingtaine. La journée elle travaille dans une ONG humanitaire à Paris. Le soir elle sort pour rencontrer des gens et surtout pour observer ! Comment les filles “normales” , les “madames tout-le-monde”, voient et ressentent-elles la drague ? Les articles de Chloé te donnent la réponse !

>