≡ Menu
Headline Name: Email: 15754 subscribers We respect your privacy Email Marketingby GetResponse

Comment draguer une femme au travail ?

Ceci est un article dans la catégorie Comment draguer selon une femme. Cette catégorie représente le point de vue féminin sur la drague, la séduction et les relations intimes. Le but de Comment draguer selon une femme N’EST PAS de te donner des conseils de drague pratiques, mais de t’apporter un peu d’empathie vis-à-vis des femmes pour tout simplement mieux les comprendre. Comment les filles « normales », les « madames Tout-le-monde » qui ne sont pas expertes en séduction, voient et ressentent-elles la drague ? Les articles dans Comment draguer selon une femme te donnent la réponse.

Ça y est ! Cela m’est enfin arrivé. Quoi ? Qu’est-ce qui m’est enfin arrivé ? Qu’est ce qui me fait paraitre comme une toute fraiche dépucelée ?

Et bien je me suis enfin faite draguer au travail. Oh, je sais ce que tu vas me dire : « Qui a-t-il de si extraordinaire ? C’est la première fois ? » Et bien je n’ai même pas honte de te répondre que oui.

Il faut dire que l’ONG où je travaille a un staff qui ressemble à celui de « Caméra Café ». Alors je suis même plutôt heureuse que cela ne me soit jamais arrivé. Enfin, après mes deux plans déprimes, ce petit moment de bonheur est comme cet homme qui a osé : il tombe à pic !

Alors je vais t’expliquer quelques petites techniques pour draguer une femme au travail. Et oui, car crois moi, l’exercice n’est pas sans risque.

Ne drague pas ta supérieure hiérarchique directe

À moins que tu sois fou amoureux et prêt à sacrifier ton job pour elle, sache que l’idée de draguer ta supérieure hiérarchique est mauvaise. Est-il nécessaire de dire pourquoi ?

D’une part, si les sentiments ne sont pas partagés, tu as un gros risque de bannissement éternel. D’autre part, si vous entamez quelque chose, que se passera-t-il le jour où l’un des deux ne sera plus sur la même longueur d’ondes ?

Ne drague pas ton inférieure hiérarchique directe

Là aussi une très mauvaise idée. Je te dirai même : « Encore plus mauvaise idée que la précédente ! », car tu peux finir avec un procès aux fesses. Alors on oublie de suite la jolie assistante qui vient d’être recrutée et que tu dois manager.

Drague une femme avec qui tu ne travailles pas

… mais qui est dans la même société. Et oui, je suppose que tu n’es pas en contact avec toutes les personnes de ta société et qu’il y a peut-être même des services où tu n’as absolument aucune raison de mettre les pieds.

Je te donne un exemple. Supposons que tu es ingénieur électrique. As-tu besoin d’aller au service marketing ? Non ? Et que penses-tu de la commerciale qui vient dans le service régulièrement ? Là sont tes viviers !

Envoie des signes et attends des réponses

Ici, tu n’es pas à la discothèque du coin où tu peux te prendre le plus gros râteau de ta vie sans que cela ne te fasse ni chaud ni froid. Non, tu es au travail. Ta réputation et ta carrière sont en jeu. Et entends bien que tout se sait, surtout ce genre de détails croustillants.

Donc, pour garder un peu de crédibilité auprès des collègues, sois à peu près sûr de ton coup. Pour cela, envoie des petits signes, qui peuvent dire tout et n’importe quoi. Un petit clin d’œil. Répond-elle oui ou non ? Y semble-t-elle sensible ?

Bref, avance à tâtons. Si et seulement si tu passes cette étape, tu peux continuer. Sinon, attention danger ! N’insiste pas !

Attaque, oui, mais avec discrétion

Bon, tu as choisi ta proie et tu as passé l’étape des signes avec succès. Maintenant il faut entrer en contact. Il y a plusieurs méthodes, mais toutes doivent être discrètes.

Tu peux envoyer un mail pour l’inviter à boire un café à la machine de la société. Si tu es très téméraire et que l’étape des signes a été très fructueuse, tu l’inviteras directement à boire un coup en dehors du travail.

Tu peux aussi laisser un petit mot dans sa corbeille à courrier, où tu lui proposes ce fameux café. Si tu la croises dans un couloir, trouve un faux prétexte pour lui parler du temps, de la coupe du monde ou de la nouvelle exposition du musée de ta ville.

Bref, une drague très classique, mise à part que cette drague doit rester entre elle et toi et qu’elle doit être « soft ».

Bah oui, imagine que l’étape des signes n’ait pas été bien interprétée, tu ne voudrais pas passer pour un gros pervers en plus de ça ?

Headline Name: Email: 15754 subscribers We respect your privacy Email Marketingby GetResponse

À propos de l’auteur : Chloé est une jolie brunette dans la vingtaine. La journée elle travaille dans une ONG humanitaire à Paris. Le soir elle sort pour rencontrer des gens et surtout pour observer ! Comment les filles “normales” , les “madames tout-le-monde”, voient et ressentent-elles la drague ? Les articles de Chloé te donnent la réponse !

{ 0 commentaires… add one }

Publie ton commentaire

Headline Name: Email: 15754 subscribers We respect your privacy Email Marketingby GetResponse