≡ Menu

Comment draguer seul : apprentissage et avantages

Sais-tu ce que je fais quand j’ai du temps libre ?

Je sors tout seul pour draguer en rue, dans les magasins, les bars, les discothèques…

Draguer seul est un conseil simple, mais tellement puissant.

Voici ce que draguer seul t’apportera :

  • moins d’angoisse ;
  • plus de confiance en toi ;
  • un sentiment de légèreté et de liberté ;
  • de folles expériences et de l’expérience (à ne pas confondre) ;
  • du cul.

Draguer seul est pour beaucoup d’hommes une expérience très angoissante. La petite voix dans ta tête se met en marche :

  • « Draguer seul ? C’est pour les asociaux. C’est pour les mecs qui n’ont pas d’amis. »
  • « Les gens vont voir que je suis tout seul et ils auront pitié de moi. »
  • « Draguer seul c’est pour les dragueurs lourds. »

Peur de draguer seul, peur du regard des autres

Draguer seul c’est pour les asociaux

Faux ! Il n’y a rien d’anormal à draguer seul. Ce n’est pas pour les asociaux. Au contraire, c’est souvent les gens les plus sociables qui osent draguer seuls. Ils savent comment se débrouiller et comment se faire de nouveaux amis rapidement et facilement.

Les asociaux ont peur de se faire « dévorer » par « les autres. » Ils se renferment (au sens littéral et au sens figuré) et ils restent asociaux.

Les gens vont voir que je suis seul et ils auront pitié de moi

Pas du tout. Les gens ne le remarqueront même pas. Et s’ils le remarquent, ils s’en foutent complètement. Ils sont trop occupés avec eux-mêmes. Ils sont trop occupés à faire une bonne impression auprès des « autres ».

Draguer seul c’est pour les dragueurs lourds

Faux ! Un dragueur lourd est lourd, car il ne sait pas comment draguer. S’il est lourd tout seul, il le sera probablement aussi en compagnie de ses amis.

Bref, en draguant seul tu vaincras une grande angoisse. Moins d’angoisse est synonyme de plus de confiance en soi. Et la confiance en soi est l’un des traits les plus attirant chez un homme. Et ce n’est pas tout.

Draguer seul a encore d’autres avantages

Tu peux expérimenter sans nuire à ta réputation

Tu peux expérimenter, tester de nouvelles techniques et astuces, pousser tes limites… Tu te prends un râteau ? Pas grave ! Il n’y a personne de ton entourage qui le remarquera.

De plus, en draguant seul, tu ne devras tenir compte de personne. Pas d’amis qui veulent partir plus tôt, pas d’amis ivres qui te sabotent, pas d’amis qui essayent de piquer ta « proie »…

Mais cela ne sont que des détails, des bénéfices secondaires. Le fait d’expérimenter, de tester de nouvelles techniques et astuces, de pousser tes limites est tellement plus important. C’est de cette manière que tu cultiveras tes compétences sociales et ton intelligence émotionnelle. C’est de cette manière que tu deviendras un pro de la drague.

Je répète : draguer seul est le moyen idéal pour expérimenter, pousser tes limites, tester de nouvelles astuces et techniques de drague… Tu cultiveras des compétences sociales et de l’intelligence émotionnelle.

Tu deviendras un pro de la drague

Et tu sais ce que devenir un pro de la drague signifie ? Cela signifie prendre du plaisir à rencontrer de nouvelles personnes, te sentir libre et léger dans « l’univers social », prendre conscience qu’il y a une abondance infinie de belles femmes, prendre conscience que ces belles femmes sont accessibles…

En résumé, être un pro de la drague signifie avoir la joie de vivre. Et tu sais ce que cette joie de vivre t’apportera ? Plein de folles histoires d’amour. Une copine, plusieurs copines, des histoires d’amour courtes, longues, des cochonneries… Je laisse libre cours à ton imagination.

Et maintenant la question suivante se pose :

Comment draguer seul si tu ne l’as encore jamais fait ?

C’est très simple ! Cela peut se résumer en deux mots : répétition et progression

Répétition

Tu dragues seul. Une fois. Deux fois. Dix fois. Cent fois. Et encore, et encore… Tu en fais une habitude. Et tous les avantages que je viens de mentionner plus haut se manifesteront automatiquement.

Progression

Tu commences avec le commencement et petit à petit (et en répétant) tu pousses tes limites.

Prenons la rue comme exemple. Si tu as la trouille d’aborder une inconnue, tu commences par le contact visuel. Tu regardes chaque belle femme qui te croise droit dans les yeux. Tu répètes.

Dès que tu te sens plus à l’aise, tu fais « un pas en avant ». Par exemple en disant « Bonjour » à chaque belle inconnue qui te croise. Tu répètes.

Tu te sens de plus en plus à l’aise. Tu fais encore « un pas en avant ». Tu demandes le chemin. Tu répètes. Et tu continues à répéter et à augmenter le « niveau de difficulté » de manière progressive.

Voici quelques articles (avec exercices) pour t’aider à mieux comprendre ces deux principes.

Résultat ?

Et un matin tu te réveilleras en te disant : « P**ain, je n’en peux plus. Je dois choisir. Je dois me calmer. Je ne peux plus gérer. J’ai trop de femmes dans ma vie. »

Tu sais, j’ai atteint un niveau assez satisfaisant. Il y a quelques années je n’aurais jamais cru que cela soit possible. Concrètement, je sors tout seul en rue. J’aborde une femme. Je prends son numéro en plus ou moins trois minutes. J’envoie ensuite quelques messages (ou je l’appelle, ça dépend) pour fixer le rendez-vous.

Et au rendez-vous je… bin, oui… je… euh… Enfin, tu comprends ce que je veux dire. Je conclus. Et cela peut être chez elle, dans sa voiture, dans le parc ou n’importe où. Quand j’ai envie d’une femme, je m’en fous complètement de l’endroit. La seule chose qui compte pour moi, c’est de l’avoir.

Point barre.

Et si moi je le peux, tu le peux aussi !

À propos de l’auteur : Je m’appelle Konsti. Je suis psychologue, le fondateur de CoachDrague et l’auteur des guides Plus jamais seul ! et Tu la veux, tu l’auras. Je suis passionné par l’analyse profonde des interactions homme-femme, le polyamour, l’hypnose et la sexualité. Mon style de drague est direct et sincère.

  • Wiliquet dit :

    Salut à tous !

    Depuis environ 2 ans, il m’arrive de temps en temps de sortir tout seul dans les bars. Et par expérience je peux vous affirmer que cela ne me pose aucun problème. Même pour quelqu’un comme moi un peu réservé à la base.

    Avant je n’osais pas sortir seul car je pensais avoir l’air d’un idiot par le simple fait d’être seul. Or c’est faux !

    Si vous avez l’air idiot ce n’est pas parce que vous êtes seul, mais uniquement parce que vous pensez que vous avez l’air idiot parce que vous êtes seul !

    Cette pensée est d’ailleurs complètement fausse et absurde, car la plupart des gens ne le remarquent même pas et s’en moquent complètement de toute façon que vous soyez seul ou pas.

    Dans mon cas (surtout quand il y a du monde) je me fond dans la masse. Il suffit juste de se comporter normalement, naturellement comme lorsque l’on sort avec d’autres personnes, parler normalement à des inconnus (hommes, femmes , belles, moches…) sans trop se forcer et se mettre la pression.

    Et lorsqu’il y a un peu de monde, je ne me sens pas forcé de discuter tout le temps avec tout le monde pour montrer que je ne suis pas seul.

    Je m’installe confortablement dans un coin du bar, je bois mon verre et j’observe tranquillement ce qui se passe.

    De plus sortir seul procure un grand sentiment d’indépendance et de liberté !

    Expérience que je vous conseille à tous d’essayer.

    ENJOY !

    • Konsti dit :

      Contribution honnête, humble, personnelle et surtout… très inspirante !

      Magnifique !

      Un très grand merci à toi, Wiliquet !

  • boussalah dit :

    konsti merci pour tes conseilles depuis hier je suis sortie faire mon footing au parc jai croisé une belle inconnue de suite dans la foulée jai proposé de courir ensemble apres une heure jai laissé mon tel et le soir meme jai envoyé un message sympathique et on na discuté ensemble au tel pendant 2heures et donc doit se revoir pour une autre sortie de footing et bien sur de conclure

  • Flaw dit :

    Alors je suis que moyennement d’accord, personnellement je suis souvent sorti draguer seul dans une boîte assez hot le jeudi et dimanche près de chez moi (les potes taf donc ne veulent pas sortir généralement), vraiment beaucoup de fois et sur toutes ces sortis j’ai réussi qu’une seul fois, bon la plus grosse cochonne que j’ai eu l’occasion de rencontrer la barmaid de la boîte en plus il est vrai, mais la ou j’ai le plus assuré avec les femmes c’est quand j’étais avec un groupe d’amis en train de m’éclater, du coup j’étais léger, confiant et surtout indifférent du fait de conclure, car en sortant seul, en tout cas personnellement dans cette boîte, c’était pour conclure et les femmes le ressentais surement ce qui fessait de moi un mec grillé et pas assez enjoué.

    Après j’essaye que de serrer des « bombes » ce qui me porte probablement préjudice, mais quand tu as connu quelques « bombasses » tu ne souhaite pas régresser, le fameux mieux seul que mal accompagné, bien que cette expression me semble de plus en plus stupide, car vaut mieux niquer des « moches » que pas niquer du tout en faite, mais j’ai encore du mal à me le dire et passer outre à cause du que va t’on dire, « ah il viens de se faire une moche » alors qu’au final faut s’en foutre de ce que pense les autres, particulièrement quand tu dragues seul, tu t’en fou des autres et les autres s’en foute que tu viens de gérer une « moche ».

    Enfin si tu ne désires pas un minimum la nana c’est plus compliqué pour toi de te dire bon ba je vais me faire celle la, et puis tu as toujours l’espoir que la fille belle intelligente, pas casse couille va tomber dans tes bras et tomber sous ton charme durant la soirée puis au final tu finis la soirée seul parce que justement même avec les « moches » c’est trop tard…

    Bref tout ça pour dire que je suis loin d’être celui qui a le plus de succès avec les femmes certes et je n’avais probablement pas les bonnes attitudes à l’époque, je ne connaissais pas encore ton site Konsti, même si je galère pas mal actuellement, mais quand les filles voit que tu t’éclates dans un groupe social qui s’éclatent également, forcément tu es plus attirant envers la jante féminine.

    Cela dit je suis tout à fait d’accord que draguer seul évite plein de chose négative expliquer dans ce passage :

    De plus, en draguant seul, tu ne devras tenir compte de personne. Pas d’amis qui veulent partir plus tôt, pas d’amis ivres qui te sabotent, pas d’amis qui essayent de piquer ta « proie »…

    Sinon souvent ce que je fais c’est que je suis avec mon groupe social et je part a la chasse soit tout seul ou avec un pote et ça marche également, au final tu dragues seul mais quand tu en a marres de te prendre des râteaux ou que tu as gérer une nana tu peux aller les retrouver pour continuer à t’éclater avec eux et avec ta nouvelle conquête ou tout seul selon le contexte.

  • >