≡ Menu

Comment draguer de manière directe (et ce que « être direct » veut dire exactement) ?

En réalité, tous les hommes ont toujours quelque chose à dire aux femmes. C’est juste qu’ils n’osent pas le dire. Tu vois une femme très excitante dans la rue et tu penses : « Wow ! Elle est trop excitante. »

Combien d’hommes osent transformer cette pensée en phrase d’approche ? Combien d’hommes osent dire ce qu’ils pensent réellement ? Très peu. Ou quand c’est fait, c’est très mal fait.

Draguer de manière directe sans être lourd

Être direct n’est pas un trait inné. C’est une compétence qui se développe. En développant cette compétence encore et encore, ça deviendra une habitude. Pardon, une très bonne habitude :

  • Tu te sentiras plus léger et plus libre. Bye bye angoisse.
  • Ton succès auprès des femmes explosera de manière astronomique ! Disons les choses de manière directe : « Tu baiseras au moins 2 fois plus souvent et ça avec au moins 2 fois moins d’efforts. » Je te le jure. Je te le promets. Je te le garantis.

Être direct ne signifie pas être lourd

Lorsque les hommes osent dire ce qu’ils pensent vraiment d’une femme, c’est souvent très mal fait :

  • c’est grossier ;
  • ou à l’opposé timidement lancé et sans effet.

Qu’ont ces deux façons de faire en commun ? Le fait de dire ce qu’ils pensent vraiment est pour ces hommes le plat principal… le but final.

Comme si après lui avoir dit : « Tu m’excites. », « T’es belle. », « T’es sexy. », « J’ai envie de toi. », ou un truc du genre, il n’y avait plus rien après. Tout est concentré dans le dit.

Cela peut marcher… Tu lui plais beaucoup, elle n’a pas vraiment confiance en elle et elle saisit l’opportunité.

Mais pour la plupart des mecs, cela ne fonctionne pas. Tu lui dis ce que tu as à lui dire. La fille sourit (souvent par politesse), accélère le pas et… game over.

Être direct = avoir de bonnes intentions

Quand je te dis : « Tu dois être direct ! », je suppose que tu as de bonnes intentions. Oui, vouloir s’amuser à deux, séduire et baiser comme des bêtes sont de bonnes intentions. On est d’accord sur ce point. :-)

« Sale pute ! », « Grosse garce ! » et « Vas te faire foutre, salope ! », après t’avoir pris un râteau n’ont rien à voir avec être direct. Ce sont des manifestations de frustration, d’amertume, de sentiments de vengeance, de faiblesse et de lâcheté.

« Ai ! Je viens de me prendre un râteau. Je me sens faible et frustré. », ça c’est (juste) un exemple de l’attitude directe après t’avoir pris un râteau. « Dommage pour moi. Malgré ça je te trouve toujours aussi sexy. », est un autre exemple.

Donc, de ce point de vue-là, en ayant de bonnes intentions, être direct est un très beau compliment ! Et les femmes adorent les compliments sincères et directs. Mais…

Être direct ne signifie pas uniquement faire des compliments

Le compliment ne doit pas être le plat principal. C’est juste une expression du désir que tu as pour elle. Mais cela ne sert à rien de le répéter ou d’insister. D’ailleurs on peut être direct sans faire de compliments.

L’objectif principal lorsque tu dévoiles ton désir est de faire comprendre à l’autre que tu viens dans un but intime.

Tu ne viens pas pour demander le chemin. Tu ne viens pas pour demander un renseignement. Tu viens car tu veux faire sa connaissance et même plus. S’exprimer de manière directe. S’exprimer sincèrement. Exprimer ton désir est très attirant.

Être direct = être dominant

Comme je l’ai dit au début, la dominance est une compétence comme une autre. C’est-à-dire qu’elle se développe à force de pratique.

Être dominant durant l’approche

Y aller d’un pas décidé, sans t’excuser. Tu sais que tu ne vas pas la déranger. Au contraire, tu lui feras plaisir !

« Konsti, ta phrase directe ne marche pas avec moi. »

« Ce n’est pas la phrase qui ne marche pas, mon vieux. C’est toi qui ne marche pas. Ne te cache pas derrière ma phrase ! Il ne s’agit pas de la phrase. Il s’agit de toi. Tes pensées, tes émotions, ta personnalité ! Ton expression ! Ton attitude ! »

Si tu n’as pas la bonne attitude, rien ne fonctionnera. C’est quoi la bonne attitude ? De nouveau, c’est comprendre qu’il s’agit de toi. C’est prendre ta responsabilité !

Lui dire : « Je veux te baiser ! », car t’as lu quelque part que c’est une bonne phrase, n’est pas la bonne attitude. C’est juste une reproduction mécanique de sons. Tout le monde peut le faire. Rien de spécial…

Lui dire : « Je veux te baiser ! », car c’est ce que tu penses et ressens vraiment. Ça c’est la bonne attitude. Car c’est vraiment toi. Tu prends la responsabilité de te manifester, de t’exprimer, de montrer ta vulnérabilité.

Il m’arrive d’aborder avec : « Hey ! » ou « Salut ! » J’obtiens son attention. Puis : « En fait, je ne sais pas du tout quoi te dire. Je t’ai vue et je t’ai directement abordée car tu me plais. » De nouveau, le contenu n’est pas important. C’est ton attitude qui compte.

Être dominant durant l’interaction

Tu n’as pas peur de changer de sujets de conversation, même de manière brusque. Elle me parle de ses cours à l’université. Je la regarde et lui dis : « Sinon, tu as un copain ? »

Tu (t’)imposes, tu ne demandes pas. Je dis souvent à mes élèves durant les coachings : « Un numéro, ça ne se demande pas. Ça se prend. »

Mauvais exemple : « Est-ce que ça te dit que je prenne ton numéro et que je t’appelle pour qu’on fixe un rendez-vous ? »

Bon exemple : « Tu sais ce qu’on va faire ? Je vais prendre ton numéro et t’appeler dans 2 jours. On discutera un peu au téléphone et si on se rend compte qu’on se plaît toujours autant, on envisagera d’aller boire un verre ensemble. »

De même, lorsqu’il s’agit de venir direct au niveau non verbal. Cela ne se dit pas, cela se fait. Tu ne dis pas à une femme : « Je vais t’embrasser. » Tu le fais.

Tu peux dire à une femme : « J’ai envie de t’embrasser. », et avoir une drôle de réaction. Par contre, si tu le fais directement, n’avoir aucune réaction de rejet de sa part. Tu ne demandes pas, tu (t’)imposes. « Boum ! »

Être direct incite les autres à faire de même

Lorsque tu es indirect, sournois, ambigu, tu conditionnes les autres à agir de la même façon avec toi. D’une part, ce n’est pas un vrai échange émotionnel entre deux personnes.

D’autre part, en agissant de manière indirecte, ambiguë, sournoise, tu risques de tomber sur des femmes qui vont te mener en bateau. Elles vont aussi être ambiguës, indirectes, sournoises. Compare ces deux situations :

Situation n° 1 : tu abordes une fille de manière indirecte. Vous discutez 20 minutes de tout et de rien. Comme t’es sympa, elle accepte de te donner son numéro.

Comme tu as peur de lui proposer de venir directement chez toi ou d’aller chez elle, tu l’invites au cinéma, au restaurant…

Tu continues à être indirect. Tu t’enfonces de plus en plus. Elle, de son côté, te mime. Elle est aussi indirecte, te parle de tout et de rien. Résultat ? Aucune tension sexuelle et tu chies dans ton froc à l’idée de devenir plus intime.

Situation n° 2 : tu abordes une fille de manière directe. Vous discutez 3 ou 4 minutes. Tu sais si elle est intéressée, où elle habite, ce qu’elle fait, les jours qu’elle préfère pour aller boire un verre.

Tu lui téléphones ou lui envoies un sms pour confirmer votre rendez-vous. Chez toi ou chez elle. Faire des cocktails ou faire à manger. Si ce n’est pas possible, tu vas dans un endroit intermédiaire.

Tu continues à être direct. Tu installes de la tension sexuelle. Au bout de 30 ou 40 minutes, tu l’embrasses. Une heure plus tard, vous baisez comme des bêtes.

Irréaliste ? Oh que non ! J’ai vécu les deux situations et je sais à quel point c’est réaliste.

Être direct doit devenir une habitude

Être direct n’est pas une technique. C’est une attitude. Et pour développer cette attitude, tu dois d’abord en faire une habitude. Tu dois t’exprimer de manière directe encore et encore. Encore et encore…

Tu ne peux pas dire : « Ah, ici je vais être direct. », et après : « Bon, ici je vais redevenir indirect. » Autrement dit, tu dois être direct de manière consistante. Tu dois être direct dans toutes tes interactions avec les femmes ET durant cette interaction avec cette femme.

Bref, tu dois être direct tout le temps avec tout le monde. C’est tellement plus facile. C’est très libérateur. Et surtout, c’est tellement plus efficace :

  • plus de crac crac ;
  • plus rapidement ;
  • avec moins d’efforts ;
  • plus de respect mutuel ;
  • et moins de complications par la suite.

Tout le monde y gagne : toi et les filles. Qui dit mieux ?

Être direct = dire la vérité

Eh oui, être direct signifie dire la vérité, tout simplement. Beaucoup d’hommes pensent qu’il faut mentir, déformer la réalité, « Dire ce que les femmes veulent entendre. », pour arriver à draguer et surtout pour arriver à conclure.

Je pensais la même chose. Je me disais : « Si je lui dis la vérité, mes chances vont diminuer. Je dois lui mentir sur mon âge, sur mon diplôme, mon salaire ou mes désirs. »

« Paf ! » Le doute et l’hésitation s’installent :

  • peser ses mots ;
  • ne pas savoir quoi dire pour faire tel ou tel effet ;
  • être trop préoccupé par la réaction de la fille : « Que va-t-elle penser de moi ? J’aimerais tellement qu’elle ne pense que du bien de moi. »

Résultat ? Justement, très peu de résultats. Le but est n’est pas d’être grossier, malpoli, ni de parler de sexe tout le temps.

Le but final est d’être heureux !

Et être direct est un très bon pas dans cette direction :

  • plus de crac crac… beaucoup plus ;
  • plus de confiance en toi ;
  • ne plus avoir peur de ne pas savoir quoi dire ;
  • avoir toujours quelque chose à dire ;
  • être à l’aise avec les silences durant les conversations ;
  • ne plus se préoccuper du regard des autres ;
  • plus de relations de qualité ;
  • plus de gens de qualité dans ta vie ;
  • plus de respect mutuel ;
  • moins de malentendus, de jeux de pouvoir et de manipulations ;
  • etc.

C’est tellement simple. On est des êtres humains. Toute relation humaine est basée sur la confiance, que ce soit une relation amicale, professionnelle, amoureuse, intime ou purement sexuelle. Et la base de la confiance est… l’honnêteté.

Oui, ce principe universel est également valable, je dirais même « d’autant plus valable » dans les relations sexuelles.

Tu aimes les femmes, tu aimes le sexe, tu aimes baiser, tu aimes les chattes. Pour les femmes c’est pareil. Elles aiment les hommes, le sexe, baiser… Elles aiment la bite.

Ça à l’air con ce que je dis, mais on dirait que la moitié de la population – je parle des hommes – l’a oublié.

Allez, mon vieux ! Réveille-toi ! Sois direct et on s’en fout du reste !

Je cite un de mes gourous américains préférés : « Si t’as les couilles de lui dire que tu veux la baiser, alors peut-être qu’avec tes couilles tu la baiseras. »

Et pour finir je veux te rappeler une chose. Dans mon livre Plus jamais seul ! tu trouveras plus de 20 exercices pour cultiver cette attitude et bien sûr pour conclure.

Il s’agit d’une part d’exercices pratiques, des missions concrètes : que faire, quand le faire et comment le faire sur le terrain.

Et d’autre part d’exercices mentaux : identifier et corriger tes pensées négatives afin de draguer plus efficacement (plus rapidement avec moins de frictions et d’angoisse), comment te motiver, comment te remonter le moral en moins de 5 minutes, etc.

En appliquant mes conseils et en faisant les exercices tu doubleras (au moins !) ton succès auprès des femmes. Je te le garantis !

Pour plus d’infos sur Plus jamais seul !, clique ici !

À propos de l’auteur : Je m’appelle Konsti. Je suis psychologue, le fondateur de CoachDrague et l’auteur des guides Plus jamais seul ! et Tu la veux, tu l’auras. Je suis passionné par l’analyse profonde des interactions homme-femme, le polyamour, l’hypnose et la sexualité. Mon style de drague est direct et sincère.

  • Scheppens dit :

    Bonjour Konsti,

    La drague directe est celle qui me correspond le mieux. Après, je me suis senti libéré. Je sentais que un poids en moi se libérait. Après, j’étais léger et moins stressé.

    Hier soir à une soirée, j’ai abordé une fille qui m’excitait sexuellement .

    L’envie de lui parler était trop forte et a pris le dessus sur la peur, j’ai été lui parler en direct game…

    Moi:  » Salut, en fait voilà, je t’ai vu là dans la soirée, et je te trouve attirante »

    Elle:  » Je sais , je suis attirante.

    Moi: C’est très direct comme approche, peut-être même un peu bizarre, mais bon.

    Elle: Non c’est très bien être direct, c’est mieux que les mensonges. ( elle était souriante , flattée).

    Moi: Oui, j’ai envie de toi. Je sais, le lieu c’est pas trop ça. Mais… Je devais t’avouer mon désir.

    Elle: Tu as bien fait, sinon, tu aurais des regrets.

    Elle: Mais, on ne cherche pas la même chose.

    (Pourtant, dans les articles de séduction, les femmes veulent du cul, et pas toi, elles attendent que on leur propose du plaisir. Alors pourquoi ce refus ?)

    Voilà, apparemment elle ne voulait pas de relation sex. Mais une relation sérieuse ?

    Je ne sais pas comment interpréter sa réponse. En tout cas ce style de drague n’est pas ambigu, il y a un véritable échange émotionnel, sincère. On est fixé rapidement. C’est cool. J’ai réussi à avoir un échange verbal intime avec une jolie fille, c’est une réussite pour moi . J’ai que une envie, recommencer néanmoins.

    Dois-je passer à la suivante lorsqu’elle me répond  » on ne cherche pas la même chose. » où continuer. Sa réponse m’a bloqué un peu sur place. Je savais pas quoi dire et que faire. Mais j’avais envie d’elle.

    Que en penses-tu ? Aurais-je pu mieux m’y prendre ?

    Thierry

    • Konsti dit :

      Salut Scheppens,

      l’approche direct est un ensemble. Cela ne se résume pas à des seules paroles.

      Un exemple :

      Tu l’abordes et elle te dit « oui, je sais, je suis attirante ». Au lieu de surenchérir avec des mots, tu peux la regarder droit dans les yeux avec un petit sourire en coin.

      Deuxième chose : concernant le fait de demander du sexe « cash ». La majorité du temps ce n’est simplement pas nécessaire (et surtout pas efficace). Surtout au début de l’interaction, quand c’est encore froid, tu t’exposes à un énorme refus. Cela peut quand même fonctionner, mais là on touche au problème de la transmission d’émotions fortes et positives.

      Elles réagissent généralement mal quand elles sentent que quelque chose va pas.

      Un excellent exemple d’un comportement excitant est dans le film « Vicky, Cristina, Barcelona » de Woody Allen. C’est la scène du restaurant. Regarde-le si tu en as l’occasion.

      Sinon, après ton approche, si tu vois qu’elle est intéressée, augmente le contact physique, fais-la danser, excite-là physiquement. Tu n’as pas forcément besoin de lui le dire. Il faut de l’action !

  • Zach!!! dit :

    Excellent article, je vais peut être essayer ce style la … déjà que je deviens de plus en plus accro à la drague NON-verbale :P

    Drague NON-verbale + Kinos + quelques bons patterns bien placés = Dans la poche !

    D’ailleurs je cois que tu devrais nous faire un article sur les « Patterns » et comment ils fonctionnent VRAIMENT …

    Mais, étant un ancien adepte de la « Masturbation Intellectuelle » … j’ai lu beaucoup de livres sur la séduction … l’un d’eux se nomme « Comment Devenir Un Mâle Dominant » de Jhon Alexender.

    Et d’après Jhon, il ne faut JAMAIS « verbaliser » ses intentions à caractère sexuel … sinon, ça fait baisser la tension sexuelle présente.

    Le langage corporel est ton meilleur atout pour ça ;)

    — Zach !!! —

    • Konsti dit :

      Salut Zach.

      Et d’après John, il ne faut JAMAIS “verbaliser” ses intentions à caractère sexuel … sinon, ça fait baisser la tension sexuelle présente.

      Je ne suis pas d’accord avec John. Verbaliser tes intentions à caractère sexuel peut justement amplifier la tension sexuelle. C’est une question de « quand » et « comment ». Donc, il faut nuancer le « JAMAIS ».

  • audrey dit :

    etant une femme qui se fait souvent draguee dans la rue et accostee par des mecs directs ,je me permets de vous dire que vos conseils sont discutables et ne tiennent pas compte du contexte ou de letat d esprit dans lequel la femme se trouve.

    comment avoir envie de parler ou de coucher avec qqun que lon a a peine vu une fraction de seconde?

    pour nous ca ne marche pas comme ca:parler de son desir a une femme qui ne vous a meme pas remarqué est très grossier et la fera fuir car elle n a pas eu le temps de se demander si elle s interesse a vous. du coup, le fait que vous imaginiez qu elle puisse etre partante aussi rapidement la devalorise.

    on est pas si desesperee, on est pas un paquet de viande, on cherche pas a trouver un partenaire de sexe en allant a la poste ou parce quon porte du mascara.

    peut etre les femmes veulent elles du sexe, mais pas tout le temps et pas avec nimporte qui, il faut quelles aient l impression que le choix leur appartient.  » vous etes charmante mademoiselle » ,  » tout a fait mon style »  » la nature vous a gatee », « on peut parler? » …par pitie, dites aux femmes quelquechose qu elles ne savent pas deja, ou qui pourrait faire qu elles vous choississent vous plutot qu un autre dragueur a deux balles qu elles ont croisé juste avant!

    ou peut etre il vaudrait mieux apprendre a observer les femmes ( ailleurd que les seins ou le cul) pour se rendre compte si elles ont envie ou non d etre abordee! ca ca vous evitera beaucoup de rateau !

    alors conseiller aux hommes d etre plus directs leur donne peut etre confiance en eux et leur donne envie d acheter votre livre, mais peut etre faudrait il qu ils reflechissent un peu avant de considerer toutes les femmes charmantes qu ils croisent comme des objets sexuels potentiels qui nattendent qu une invitation de leur part!

  • Fou dit :

    Salut a tous

    je voudrais tout d’abord remercier l’auteur de tout ces articles ! franchement 80% de ce que tu dis n’est pas que de la merde !!!!
    mais après avoir lu ce topic, il y a deux suppositions qui me viennent a l’esprit :

    – soit tu prends les gens pour des cons (et vu les commentaires tu as bien raison de le faire )
    – soit t’es au chômage et t’as trop la flemme de chercher un job

    Mec ce que tu dis a propos de la confiance en soit et l’assurance et le fait de ne pas douter en soit et même devenir un mal dominant et tout ça est vrai !! mais le dire dans un contexte de « drague » est de la franche connerie !!! faire tout ces efforts et apprendre a évoluer « mentalement ».. just to get laid avec le maximum de femmes !!! écoutez il n y pas de solution miracle !! la drague dans la rue,dans les bar,dans les concert, en boite.. repose sur tes atouts physique et seulement physique (la taille, la corpulence et la gueule.. après deux ou trois blague (respectivement a chaque blague son verre) et c’est réglé ) ou bien que tu sois pété de tune!!!!! si t un gros ou un p’tit maigre et que tu ressembles a un poux ou que t’as un salaire de misère !! dsl mon gars mais tu dois te contenter d’une épouse aimante qui t’aime pour ce que tu es à l’intérieure (et n’oubliez pas que pour la plupart vous êtes le fruit d’un amour entre deux personne)

    cordialement moi :)

  • MK dit :

    ça marche pas à tous les coups mais ça marche à 80 % !!!! parce que cela dépend de la personnalité du mec et de la femme et surtout de son état d’esprit !!! vive le direct et vive la baise !!!! Merci Konsti

  • Laurie dit :

    Salut la compagnie !

    Je suis atterrée de lire des conseils pareil, personnellement les hommes qui se sont permis d’avoir un tel comportement à mon égard, mon dégouté directe.

    Oui les femmes aiment le sex, oui elles aiment les hommes qui savent prendre les devants mais sans être dominant et toutes femmes qui se respecte ne souhaitera pas perdre sont temps ni sont amour propre pour un individu immature et certainement infecté de mst !!!

    Donc technique de drague poubelle, pour attirer des poubelles. Pour terminer, je dirai que si le souhait et de se faire une belle réputation de bof et surtout finir tout seul, alors oui c’est une bonne technique.

  • Wilt Chamberlain dit :

    Perso, je suis un pick up artist de Paname et quand il dit dominer, ça veut dire dominer la situation pour mieux répandre le bien-être intérieur qu’une femme peut procurer chez un homme et donc ne montrer aucun doute intérieur sur nos intentions. Il ne s’agit donc pas de la dominer dans le sens lui tirer le bras, la plaquer contre le mur ou lui couper le clapet quand elle parle …

    Après bien sûr que ça ne marche pas avec toutes les femmes, c’est justement ce qui est génial , puisque le gain de temps est considérable et le tri se fait donc naturellement. Si, dans la rue, la fille qui arrive en face de toi est attiré tu le ressentiras quoi qu’il arrive (le contraire aussi). Alors autant être direct tout de suite et qu’elle me montre, tout de suite, qu’elle a envie de moi, merde à la pression sociale.

    A mon avis c’est la meilleure façon de créer une intimité, donc au moment où la tension sexuelle est à son paroxysme, c’est-à-dire au début. C’est mieux que de passer 2-3 semaines avec une fille et qu’au bout il ne se passe rien, là au moins nous sommes fixés sur notre attirance mutuelle. En plus je déteste les filles sexuellement prudes …

    Un truc sympa à faire dans l’approche de rue si t’as un doute, c’est lorsque la fille s’approche face à toi, qu’elle soit troublée (elle regarde le sol ou fait une tête sans expression) ou non par ton regard, lui toucher discrètement la main, la taille, la fesse, tu te retournes pour voir sa réaction. Si c’est négatif tu laisses tomber. Si c’est positif, qu’elle te lâche un regard, qu’elle roule des fesses, ou les deux à la fois, fonce !

    De toute façon si c’est positif, une fois qu’elle est passée et que chacun est de dos, tu reçois comme signal un oxygène naturel de phéromone aphrodisiaque dans le nez qui fait que tu n’as qu’une envie, revenir sur tes pas et l’aborder. C’est là que tu vois que la nature est vraiment bien faite !

  • tomatecerise dit :

    salut
    ecoute,
    j’ai lu pas mal de choses interessante et j’ai pris conscience de certains details importants grace a tes conseils
    mais bref
    ma situation avec cette fille est longue et large.
    je veux dire qu’on est passés par bcp de stade differents
    et qu’on a deja parlé clairement il y a longtemps du fait qu’il aurait pu arriver quelque chose entre nous.
    la distance, son petit ami de l’epoque, et la petite amie que j’ai eu ensuite nous a empeché de faire vraiment ce genre de chose
    bref aujourdhui la situation a evolué.

    nous sommes tres tres proches
    et malgre ma petite amie ou les siens je lui fais des caresses, des calins des massage tres intimes dans sa chambre ou ailleurs,… on a failli une fois,… le massage a derapé ! mais au moment ou elle allait mettre sa main au bon endroit elle l’a enlevée en pretextant ne pas vouloir briser mon couple bref
    c’était il y a assez longtemps
    et depuis on a fait une pause mais aujourd’hui on se voit tjrs et tres souvent pour parler, de tout de rien, de sexe, faire des musées, des restos, etc…

    elle avait un mec qui assurait pas beaucoup niveau sexe. La smaine derniere en en parlant, elle m’a proposé qu’on couche ensemble tous les deux pour me satisfaire son manque (bref ce dont je reve!)
    on en a parlé quelque minutes a 3h du matin
    ca avait l’air incroyable qu’ELLE ME LE PROPOSE.
    la conversation s’est close par un « la nuit porte conseil » tueur.

    je n’ai plus eu de reponse a quelque message pdt 3 jours et finalement jai recu un  » il faut que je me concentre sur ma relation, car ce garcon est important pour moi »
    il l’a finalement largué le meme jour…! et 6 jours apres nous sommes sorti faire une soiree ou nous devions etre que tous les deux, je comptais lui en parler directement et lui dire ce que je voulais (l’avoir dans mon lit!) et finalement des amis se sont pointés a l’improviste
    bref
    en rentrant chez moi j’ai cedé jlui ai ecrit un message de 5 metres pour lui dire que j’en pouvais plus de baver sur elle et que je voulais l’avoir dans mon lit.

    evidement il etait tard, mais au matin jai recu un texto « merci »
    ce a quoi j’ai repondu « pour? »
    et elle « de m’avoir fait passer une bonne soiree »

    bref (cetait il y a 15 jours) et depuis on se voit tres souvent,… j’lui ai fait un massage des pieds ya quelque jours, on parle de se faire des gros calins par texto mais ca se fait pas en vrai. Elle m’a demandé de venir lui faire la cuisine un soir suivi d’un gros massage pour s’endormir. Elle m’a avouer qu’elle n’aimait pas quand c’etait trop facile avec un mec mais qu’elle aime « se chercher »
    bref
    je sais pas quoi faire j’ai plus envie d’etre bloqué j’ai envie de passer a l’acte!
    help meeeeee
    comment lui faire sentir et faire monter la pression?

  • Patrice dit :

    Merci pour ces astuces.

  • Francky dit :

    Ce qui est dit dans ce post est vrai. Attention faut juste pas être lourd et comprendre le stop de la femme.

    Petite anecdote : je sors après le travail avec deux collègues. On va boire une bière. On s’assoit, on deconne, on rigole. Une fille vient nous demander une cigarette. Je lui en donne une et elle nous propose de se joindre à elle et à deux amis.

    On discute. Cette jolie blonde à l’air déprimée et avec une laisse autour du cou. Je l’empêche de se faire étrangler et elle même me rejette.

    J’avoue à mes amis qu’elle me plait. Un pote l’appelle et je lui demande son num. Elle me demande pourquoi. « Parce que tu me plais ! » A ca elle me dit « J’avais remarqué. ».

    J’ai son num, mon pote l’obtient aussi et à lui elle répond, mais à moi pas. On y retourne, je suis froid du râteau et surtout que mon pote aille vers elle alors qu’il a une petite amie.

    Suite à ça je suis allé vers elle sans être lourd et avec respect. Depuis on est devenu plus proche, elle se confie, j’écoute et je donne mon point de vue…

    Être franc c’est libérateur certes, après il faut respecter la femme. Si elle vient pas vers vous, ça tape l’ego, mais ça vous rend plus fort quand on se relève et quand on va quand même de l’avant avec classe et sérénité.

  • >