≡ Menu

Comment comprendre les femmes ? Tu t’y prends à l’envers !

Cet article a été écrit par Cornelius, apprenti vagabond, résident séducteur sur CoachDrague et maître du monde sur SeductionAcademy.fr. Clique ici pour découvrir la belle surprise qu’il te réserve.

« Cornelius, aide-moi ! Je suis amoureux de cette fille, mais je n’arrive pas à la comprendre.

Quand je lui parle, elle a l’air de bien m’aimer, mais une fois sur deux, elle ne répond pas à mes textos.

Les femmes sont vraiment dures à comprendre !

Qu’est-ce que ça veut dire ? »

Ah, les femmes !

Elles sont tel l’océan : imprévisibles, insaisissables, et mortelles pour qui s’aventure trop loin des rivages !

Nous les hommes, sommes rationnels et faciles à comprendre. Mais les femmes sont un mystère de la nature : seul un oracle peut déchiffrer leurs étranges signaux.

Ha !

Quel tissu de conneries !

Si tu penses que les femmes sont incompréhensibles, tu t’y prends à l’envers.

Les femmes viendraient-elles de Vénus ?

Commençons par dire l’évidence : les hommes et les femmes sont différents.

Nature ou culture, je ne veux pas entrer dans le débat (alors ne me sortez pas Simone de Beauvoir, s’il-vous plaît) – toujours est-il que les deux sexes, pensent, réagissent et se comportent différemment.

La séduction repose entièrement sur ces différences.

Et pourtant, tout le monde se lamente de cette différence : les hommes vous expliqueront que les femmes sont irrationnelles et incompréhensibles. Les femmes vous diront que les hommes manquent de sensibilité et ne pensent qu’au sexe.

Rationalisations et émotions

Le problème, c’est que chacun essaie de comprendre l’autre selon ses propres modèles de pensée.

Mais tu ne peux pas t’attendre à ce qu’une femme réagisse de la même façon que toi dans une situation donnée. Du coup, tu ne peux pas analyser les actions des femmes avec des rationalisations masculines.

Par exemple, les femmes ont tendance à avoir des sentiments moins tranchés que nous concernant les gens et à être plus intuitives. Ce qui explique que leur comportement peut parfois nous sembler « irrationnel ».

Si elle était très enthousiaste quand elle t’a donné son numéro, mais qu’elle ne te répond plus, elle a peut-être eu des doutes sur tes intentions en repensant à la conversation. Ou peut-être que son ex l’a rappelée et qu’elle se demande s’ils ne devraient pas se remettre ensemble.

Et si ça se trouve, tu as juste mal interprété sa gentillesse comme un signe d’intérêt.

Dans tous les cas, la séduction est un processus émotionnel. Et les émotions ne peuvent pas être analysées par la logique.

Les femmes sont-elles incompréhensibles ?

Ce n’est pas parce que tu ne peux pas logiquement déconstruire une chose que tu ne peux pas la comprendre.

Par exemple, peux-tu m’expliquer à quoi ressemble l’expression de visage « colère », « peur » ou « surprise » ?

Probablement pas, mais  tu saurais reconnaître ces expressions si je te les montrais.

De la même façon, nos réactions viennent de besoins de base, que tu ne peux pas analyser, mais que tu peux reconnaître.

Pour développer ton intelligence sociale et ta compréhension des femmes, tu dois apprendre à reconnaître ces émotions et savoir comment y réagir (et surtout quand NE PAS y réagir).

Comment comprendre les femmes : les 5 règles d’or

1. Comprends que les émotions sont plus fortes que la logique

Tu sais qui croit que les individus agissent de manière parfaitement rationnelle ?

Les économistes.

Évidemment, les économistes n’ont pas prévu la dernière crise économique. Parce que qui voudrait prendre un emprunt qu’il n’est pas capable de rembourser, hein ?

Les émotions sont la source du comportement de tous les êtres humains. Même pour nous, les mâles.

Sinon, comment est-ce que tu expliques le Paradoxe de la peur ? (Je t’explique le Paradoxe de la peur dans cet article : Aborder une femme : le paradoxe de la peur)

2. Comprends les besoins de base

Les besoins à la source de nos comportements sociaux sont simples :

  • besoin de faire partie du groupe ;
  • besoin d’être apprécié à sa juste valeur ;
  • besoin d’être en sécurité.

Le pendant de ces besoins sont les peurs qui y sont associées. Ne les néglige pas : nos peurs sont souvent notre principale motivation.

  • peur d’être rejeté ;
  • peur du regard des autres ;
  • peur de perdre ce qui est « à nous » (statut, relations, possessions).

3. Ne débats pas avec les émotions

Tu ne peux pas juger les émotions d’une femme.

Tu ne peux pas lui expliquer pourquoi elle A TORD d’être en colère que tu ais gardé le numéro de Cynthia.

Même si tu as les meilleures intentions du monde et de solides compétences PowerPoint, aucune exposition de faits ne changera la réalité de ses émotions.

Tu as le droit de penser qu’elle sur-réagit, mais ce n’est pas logique qui va l’apaiser. Reviens aux besoins fondamentaux du point 2 : peut-être qu’elle a juste besoin d’être rassurée.

(Et c’est clair que ce n’est pas en te montrant défensif et en lui montrant qu’elle a tord que tu vas y arriver.)

Encore une fois, tu ne peux pas débattre avec les émotions, même les tiennes. Si c’était possible, je n’aurais jamais regardé dix épisodes de Friends d’affilée en me goinfrant de chips au lieu de travailler.

4. Ne le prends pas personnellement

Tu peux comprendre quelqu’un à 70%, mais tu ne peux jamais savoir à 100% d’où vient une émotion.

Si elle est bouleversée quand tu laisses un jour passer sans répondre à ses textos, tu te dis peut-être qu’elle est irrationnelle de s’attendre à ce que tu sois disponible 7 jours sur 7.

Mais si je te disais que son ex la trompait constamment, et qu’elle se demandait toujours s’il était avec une autre ?

Si elle t’a rejeté violemment alors que tu étais parfaitement poli, tu te dis peut-être que tu ne vaux rien et que tu l’as mérité.

Mais peut-être que son patron a passé la journée à les lui briser et qu’elle avait besoin de se défouler. Un autre soir, elle aurait été ravie de te rencontrer.

Ce que je veux te montrer, c’est que tu ne sais jamais vraiment d’où viennent les réactions d’une femme, alors ne le prends pas personnellement.

5. Ne sois pas son psy

Tu n’es pas obligé de tout prendre sur toi. Tu n’es pas obligé d’écouter tout ce qu’elle a te dire. Tu n’es pas obligé de supporter ses crises émotionnelles.

Quand je pense qu’une fille abuse, je le lui dis. En général, ça n’arrange pas la situation, mais certaines relations ne sont juste pas vouées à continuer.

Ton niveau d’implication dans les émotions d’une fille dépendra forcément de la profondeur de ta relation avec elle. A toi de voir où se trouve la ligne.

Toujours est-il qu’un individu mature est en charge de ses propres émotions – si elle est complétement psycho, ne croit pas que tu vas la « réparer ».

La séduction, c’est créer des émotions positives

Wow, cet article est devenu assez intense, non ?

J’allais terminer sur le dernier paragraphe mais je ne voulais pas te déprimer complètement, alors je veut te rappeler que ces 5 règles valent pour les émotions négatives, comme pour les émotions positives, qu’on a moins tendance à questionner.

Par exemple, si elle ne sourit pas pendant que tu lui parles, c’est peut-être juste qu’elle a peur de rater Plus belle la vie et qu’elle a quand même très envie de te revoir.

Ou peut-être qu’elle n’ose pas te dire qu’elle te trouve irrésistible, parce qu’elle a peur de ne pas t’intéresser.

(Tu vois, je termine sur une note positive !)

À propos de l’auteur : Cornelius est un savant fou de la séduction : il rejette les conseils classiques, les techniques des gourous ou même le bon sens. Sa mission ? T’aider à surmonter tes peurs pour injecter plus de fun, de passion et de sexe dans tes relations avec les femmes. Clique ici pour découvrir le meilleur de son site.

  • rob dit :

    Je pense que comme on dit, on ne peut pas plaire à tout le monde.

    Les filles ont des critères de choix, comme nous les hommes. Exemple : une femme qui fume ou pas, etc… avant même de faire connaissance.

    Principalement la grandeur, minimum 1,75m et peut être la corpulence, qui signifie pour elle la protection.

    Donc si on part avec du retard, ça peut se rattraper mais plus difficilement.

    Moi je me dit que c’est pas grave si je suis petit car j’ai d’autres qualités. Le monde est grand, sur 100 filles abordées (et il faut les faire), je pense qu’il en reste entre 5 et 10%, ce qui est beau. En plus il en reste énormément dans le monde surtout des filles de l’est!!

  • Ann dit :

    « Nous les hommes, sommes rationnels et faciles à comprendre ». Ahaha! La bonne blaque!

  • Ann dit :

    Pardon, blague (fichu clavier!)

  • TAPE Zymmet dit :

    Grand merci ! A chaque fois qu’on ne comprendra pas pourquoi les femmes demandent trop et donnent moins, on viendra encore vers vous…

  • >