≡ Menu
 
Prénom * :
Email * :
* champ obligatoire.

Comment attirer une femme… avant de l’aborder ?

Exclusivité ! BCD a l’honneur et le privilège de pouvoir partager les techniques de drague surprenantes de 60 Years Of Challenge (alias Sixty). Sixty est coach en séduction anglophone depuis plus de 10 ans et les membres de FastSeduction, le premier et le plus grand forum de séduction au monde, l’ont élu auteur n°1 de tous les temps devant Mystery, Neil Strauss et David DeAngelo. Dans cet article il nous donne sa vision sur le phénomène de l’attirance.

Comment créer de l’attirance ? Dans le monde de la séduction, c’est la question que tout le monde se pose.

Personne n’a encore trouvé LA réponse. Personne n’a encore trouvé la méthode infaillible qui peut se transmettre d’une personne à l’autre…

Paradoxalement, l’un des fondements de la communauté de séduction est justement… la vente de l’attirance.

La formule pour attirer les femmes

La formule ou le code secret pour créer de l’attirance… La formule pour enseigner l’attirance…

N’existe pas !

Nous ne sommes pas des machines. Nous sommes des êtres humains. Nous sommes tous uniques.

Cependant, je suis convaincu qu’on peut très bien apprendre les autres phases de la séduction :

  • se présenter ;
  • officialiser l’attirance qui existe déjà (l’embrasser, lui caresser la main) ;
  • conclure (tension sexuelle, contact physique).

    Maîtriser ces trois phases est amplement suffisant pour avoir du succès avec les femmes. Tu saisiras les opportunités au lieu de les gâcher.

    Voici ce que je veux dire par « gâcher les opportunités » :

    • ne pas aborder les femmes qui ont envie de faire ta connaissance. Celles qui te cherchent du regard, celles qui tournent autour de toi ;
    • ne pas officialiser l’attirance (ne pas rendre l’attirance mutuelle) quand la fille est déjà attirée ;
    • ne pas savoir comment conclure (tu as des blocages sexuels ou tu ne sais pas comment l’exciter sexuellement).

      Retournons à la question de l’attirance.

      Les 4 problèmes en matière de séduction

      Tous les problèmes en matière de séduction se résument à ces quatre questions :

      1. Comment aborder une femme et mener une conversation ?
      2. Comment attirer une femme ? Pourquoi n’est-elle pas attirée ?
      3. Comment « escalader physiquement » ? Comment devenir physiquement intime ? J’ai peur de devenir physiquement intime, que faire ? Bref, comment rendre l’attirance mutuelle ?
      4. Comment conclure et bien faire l’amour (tension sexuelle, contact sexuel et logistique) ?

      Les problèmes 1,3 et 4 sont faciles à résoudre. Mais dès qu’il s’agit du deuxième point, les débats s’enchainent.

      Au lieu d’essayer d’attirer toutes les femmes que tu rencontres, concentre-toi à faire les choses correctement avec celles qui sont déjà attirées. C’est vraiment la première étape. Ça semble évident, mais même les bons dragueurs échouent régulièrement sur ce point.

      Bref, oublie l’attirance. Se présenter, rendre l’attirance officielle et conclure sont les compétences à développer.

      Pour moi, la première étape de la séduction est de rendre l’attirance mutuelle. Autrement dit, la première étape est d’officialiser l’attirance via le contact physique (lui tenir et caresser la main). Ça rend les choses beaucoup plus faciles.

      La deuxième étape est l’excitation sexuelle. Et la troisième, la conclusion.

      C’est tout.

      Beaucoup d’hommes qui attirent plein de femmes n’arrivent jamais à rendre cette attirance mutuelle. Ou bien ils ont trop peur, ou bien ils ne savent pas comment « escalader physiquement » de manière correcte.

      Heureusement que – contrairement au « secret de l’attirance » – ces problèmes peuvent se résoudre facilement.

      Attirer les femmes en devenant attirant

      Voici où je veux en venir. L’attirance est quelque chose qui se développe AVANT d’aller draguer. Pour DEVENIR un homme attirant il n’y a pas de raccourci. Et il n’y a pas de pilule magique pour créer de l’attirance.

      C’est comme dans l’industrie des régimes. Nous savons tous qu’il faut manger sain et faire du sport pour maigrir. Mais certaines personnes ne veulent pas se fatiguer. Ils ne veulent pas souffrir. Ils ne peuvent pas attendre. Ils veulent le raccourci. LA pilule magique !

      C’est la nature humaine…

      En tant que tel, nous n’arrêterons probablement jamais d’essayer de percer le mystère de l’attirance.

      La conversation continue…

      Et toi, penses-tu qu’il soit possible de « créer de l’attirance » ? Si oui, quelles techniques utilises-tu pour attirer les femmes ? Que fais-tu pour devenir un homme plus attirant ? Si un apprenti dragueur te demande conseil, que lui répondrais-tu ?

       
      Prénom * :
      Email * :
      * champ obligatoire.

      À propos de l’auteur : Sixty (Chris Andersen), coach en séduction, est l’auteur n° 1 de tous les temps sur FastSeduction (le plus grand forum de séduction au monde) devant Mystery, Neil Strauss et David DeAngelo. Dans The Complete Game System il enseigne sa méthode de drague naturelle qui a révolutionné la communauté de séduction.

      { 21 commentaires… add one }

      • Pierre-André

        Salut

        Dans le sens de l’article, j’ai déjà fait un essai extrêmement concluant.

        Disons au départ que je suis vu comme un assez bel homme qui dégage beaucoup; quoi exactement, je n’ai pas encore réussi à mettre le doigt dessus.

        J’ai une très grande confiance en moi sauf, bien entendu, quand il s’agit d’approcher une femme (sinon je ne serais pas sur ce site!). Une fois l’approche faite, par contre, il n’y a vraiment pas de problème. Il s’agit même plutôt d’avoir de la difficulté à éloigner celles que je ne veux pas garder!

        Un jour, au travail, j’ai vu une nouvelle consoeur arriver sur l’étage; jolie blonde, un peu rebelle, l’air franchement intelligente, plutôt mince et la hanche bien libre.

        Alors je l’enligne avec un regard approbateur et un langage corporel très à l’aise avec moi-même. Elle remarque, me fait passer le test de l’intimidation du regard (que je passe haut la main; les femmes ne m’intimident pas de cette façon) puis détourne les yeux pour continuer son chemin.

        À chaque rencontre, je reprend le même jeux: regard approbateur et maintien de la tension entre les deux. Je crois qu’au départ, son jeu était plutôt axé sur une tentative de me faire baisser les yeux mais, comme elle n’y parvenait pas, elle est tombée dans le piège: elle s’est mise à espérer mon regard approbateur.

        Quand j’ai senti ce nouvel état d’esprit, je me suis mis à varier mes regards: certaines fois, j’avais mon regard approbateur et d’autres fois, un regard et un langage corporel qui signifiait qu’elle m’énervait. Ça n’a pas été très long que, même lorsqu’elle était avec son chum, elle me regardait avec un look suppliant de passer à l’étape suivante.

        J’ai pu voir, à ce moment, jusqu’à quel point on peut posséder l’esprit d’une femme sans même lui adresser un seul mot. Et ce n’était pas le genre fille facile: maitrise en programmation, directrice de département et rebelle jusqu’au fond des trippes. Mais quand elle me regardait, ses émotions face à moi lui prenait complètement la tête.

        Voilà. Ce que je dirais: ne soyez jamais gênés de qui vous êtes; si vous l’êtes, corriger les points qui vous rendent ainsi car les femmes sentent cet état d’esprit à 10 km à la ronde. Ne soyez pas non plus gênés de désirer une femme et de le lui montrer; elles comprennent très jeunes que la seule bonne raison pour supporter un mec, c’est qu’il baise bien!

        Bonne chance

        Pierre-André

        • Hugues

          salut à tous,
          A propos du regard, je vais tordre le coup à une idée reçue. J’ai toujours entendu et souvent lu que les femmes sont attirées par les hommes en couple et que le pauvre mec seul est invisible. C’est faux, je suis pas un play-boy, je n’ai fait aucun relooking depuis que j’ai decidé de recommencer la drague, quand je regarde une fille en couple (je la regarde parce qu’elle me plait et bien souvent c’est aprés coup que je réalise qu’elle est accompagnée) j’ai souvent un regard complice accompagné d’un sourire discret mais révélateur.
          Je dois même avouer avoir été surpris par la fréquence de ce fait.
          ++

        • Très bon exemple Pierre-André! C’est EXAC-TE-MENT ça.

          Les émotions qu’on peut faire passer à travers le regard sont extrêmement puissantes.

          C’est pour ça que l’on répète souvent :

          Ce n’est pas ce que tu dis qui est important, c’est de la manière dont tu le dis.

          A cette citation, on devrait même rajouter « c’est de la manière dont tu le dis et le regard puissant et direct avec lequel tu la regardes. »

          Bonne drague et bravo Pierre-André !

          • Pierre-André

            Merci Konsti,

            Le seul hic c’est que je n’avais aucune idée du comment m’y prendre pour aller à l’étape suivante. Alors tous ces regards n’ont eus comme seuls effets de la troubler et de me permettre d’en apprendre un peu plus sur les ‘relations homme-femme’. C’est pour savoir quoi faire après que je suis ici!

            À 55 ans, j’ai pas mal de reprogrammation à faire; jeune, on m’a appris que le sexe était sale et que, si les hommes pouvaient se permettre d’y penser, il ne fallait surtout pas aborder la question avec une femme sous peine de se faire giffler et dénoncer publiquement!

            Et voilà que je découvre que les femmes pensent encore plus à ça que les hommes et que ceux qui savent en parler avec elles s’amusent à cueillir les plus beaux fruits du jardin d’Éden! Comme on dit au Québec: Je suis su’l cul!

            Et si j’ai bien compris, il n’y aurait qu’à leur faire miroiter les mirobolants plaisirs qui les attendent dans mes bras pour qu’elles s’y jettent? J’ai une grosse barrière à sauter : aborder le sexe avec une presqu’inconnue sans me sentir vulgaire et déplacé. Pire si je la connais depuis belle lurette…

            Il va falloir que je me trouve une recette progressive pour graduellement ouvrir cette nouvelle porte!

            Bonne chasse

            • Hello Pierre-André!

              Je vois parfaitement de quoi tu parles. Il est clair qu’on efface pas 55 ans de mauvaises habitudes (j’ai envie de dire) en un clin d’oeil. Mais il n’est jamais trop tard.

              Leur faire miroiter les mirobolants désirs ? En quelque sorte.

              Mais comme tu l’as certainement lu à travers les articles de ce blog, il ne s’agit pas « seulement » d’aller voir une femme et lui dire : « j’ai envie qu’on fasse l’amour ».

              Il s’agit d’un comportement sexuel en général : le regard, être tactile, t’entrainer à conclure le plus rapidement possible. C’est une très bonne recette pour progressivement devenir de plus en plus sexuel. Tu dois simplement en faire une nouvelle habitude !

              • Pierre-André

                Merci Konsti,

                Pour l’instant, le hic c’est de trouver comment graduellement faire sauter les barrières qui sont bien installées dans ma tête.

                J’imagine que je dois accepter de me prendre quelques râteaux et surtout de me dire simplement que c’est comme quand on apprend à marcher; on tombe, on se relève et on apprend à garder son équilibre un peu mieux à chaque fois…

                Mon cher égo, il va falloir que tu acceptes de te faire virer sans le prendre ‘personnel’. Pas si facile mais c’est par là que ça passe, faut croire.

                • Hello Pierre-André,

                  Là-dessus, il n’y a pas d’exceptions. ;-) Si tu ne dragues pas, tu ne te prendras pas de râteaux et tu n’évolueras pas. D’ailleurs j’ai écrit un article parlant justement du râteau : clique ici pour le consulter.

      • elois

        Pour être sincère, je dirais que je ne fréquente pas trop les filles.

        Je suis vraiment moins expérimenté et je voudrais amplifier les choses, grâce à vos techniques bien sûr.

        Merci

      • françois

        Salut,

        pour mon cas je peut vous ASSURER que si vous êtes un homme et que vous remplissez les points suivants vous aurez 99 pourcent des femmes dans votre poche. Et ne croyez pas qu’il y en a qui ne sont pas intéressées. C’est juste qu’elles le cachent.

        OK on y va.

        1. Être super célèbre : avoir un cercle social surchargé. Ça marche plus lorsque vous lui parlez. Votre téléphone sonne toujours, des amis vous appellent de partout, surtout si ce sont des femmes.

        2. Assumer qu’on vous conjugue au masculin. Vos désirs vous ne les gardez pas. Vous les faites savoir. Ce ne sont pas des propositions. Ce sont des informations à transmettre, non verbalement si possible.

        3. Avoir du style (ne pas vous déguiser en clown). Étudiez votre style au centimètre carré. Les femmes y font attention.

        4. Vous devez lui faire savoir que vous pouvez changer sa vie positivement (elle ne peut pas modifier la votre). Qu’elle participe a votre vie ou pas, cela ne changera absolument rien. Encore une fois, à transmettre non verbalement.

        5. Montrez-lui que votre vie n’est que passion. Soyez toujours positif dans n’importe quel cas.

        6. Soyez imprévisible. Rien ne la surprendrait et ne l’attirerait si elle voyait a travers vous comme une vitre neuve.

        7. Soyez mystérieux. Cela lui fera faire beaucoup d’efforts pour vous connaitre.

        voila j’espère vous avoir aidé si vous n’êtes pas d’accord sur un point faites le moi savoir et dites moi pourquoi merci

        • Hugues

          Salut François,
          8-Ca sera d’autant plus efficasse si ces 7 points sont votre personalité profonde.
          Je veux dire que vous agissiez ainsi non pas pour draguer une fille, mais avec tout le monde (hommes, famille, collegues…) parce que votre plaisir est d’apporter de la joie au gens et de les tirer vers le « haut ».
          ++

      • DANTES

        J’ai un gros probleme je suis un phantome pour les femmes elle me regarde pour leur interet mais pas pour moi je suis videur dans les boites et je travail dans l’événementuel public (concert etc…) je suis timide avec les femmes elle dise je suis mignon sympas gentil polis même respect en vers elle mais sa s’arret là elles disent j’ai un beau visage mais physiquement tu m’intérésse pas.Quand je suis avec mes potes je suis différent ouvert même assez commique devant les femmes mais s’arrette là J’ai même le baratin pour conclure pour mes potes (qui sorte avec elles qui baise) mais pour moi je suis zero pointé comme on dit ses (le cordonniers sont toujours les plus mal chaussés) mais dans mon taf je baise s’en probleme toute les pisseuses (18ans à 20ans) sans mais dans la vie zero peux tu m’aider a trouvé une solution. je voudrais dragué normalement sans me servir de mon taf et enballé des vrais femmes de + 20
        mercis d’avance

      • françois

        EXACTEMENT Hugues ce qu’il faut ce n’est pas de jouer ce rôle mais de vivre de cette manière ce life style permet d’être décoincé de vivre pleinement sa vie alors essayez d’incorporer ces 8 points dans votre vie et constatez le changement

      • Clément

        Pour être plus attirant, il faut simplement prendre CONFIANCE EN SOI en ayant un style de vie équilibré, organiser ses journées, faire du sport. Le must étant d’avoir une passion car c’est un puissant moteur dans la vie… Ensuite, tu peut commencer à draguer !

      • Salim

        Salut tout le monde ! J’ai copris que pour etre atirant il falait le vouloir et le devenir. Sent toi attirant et tu le deviendras, esait d’avoir une activite sociale active et tu veras rapidement la diferance.

        Merci !!!!

      • apres toi

        Dantes

        Tu t’en bats les couilles
        Parle aux vieilles comme tu parles aux jeunes, les femmes, meme plus mures reagissent fondamentalement comme les jeunes, t’as deja la chance d’avoir le contact facile, le barratin op et d’etre plutot marrant, parle, contactes physiques occasionnels, puis de plus en plus fréquents, et tu tentes ta chance en l’embrassant, point c’est tout, qui ne tente rien n’a rien, et le cordonnier sait faire des pompes, pk il s’en fait pas? PRENDS TOI DES RATEAUX ON S’EN CONTREFOUT TOUS
        biz’ bon courage, c’est pas facile d’un coté ^^

        • JJJIIIIIIHHHHAAAAAAA !!! Il est hyper motivant ton commentaire. Il donne la RAGE DE VAINCRE !

          T’as tout à fait raison.

          Dantes, prends-toi des râteaux. On s’en contrefout tous. Je dirais même qu’on apprécie. Car se prendre des râteaux signifie commettre des erreurs. Et commettre des erreurs égale apprendre, avancer, progresser.

          « Le succès est une accumulation d’échecs. » – Ross Jeffries

          • apres toi

            Tiens, Konsti,

            du coup je vais te parler d’un de MES problèmes ^^

            C’est vrai que j’ai toujours mieux su aider les autres que m’aider moi-même avec mes ennuis…

            D’abord, mais ça me semble normal, mais ne sais pas quoi en penser : je ne suis attiré que par de belles filles, et je n’arrive pas a me motiver à aller choper des  »moyennes »

            Surtout qu’il n’y en a pas tant que ça des canons, donc je focalise mon attention sur elle(s) et du coup je passe a cote des quelques occasions que j’ai a porte de main et je m’en mords les doigts quand je me retrouve seul dans mon lit le soir. xD

            D’autre part, au moindre signe de rejet, j’ai tendance à me braquer, car je n’aime pas faire le mec lourd ou qui veut forcer le jeu, tu vois pour moi le début doit MONTRER l’attirance réciproque qu’il y a entre elle et moi, nan ? Donc, du coup j’abandonne la bataille, mais continue a penser a elle et ne fais rien pour aller chercher les autres filles…

            Aussi, j’ai peur que si les filles me voient avec une autre, elles fassent une croix sur moi, et ce dans n’importe quel cadre : fac, bar, boite, soirée et tout, et ca me rend fou de pouvoir passer a coté de certaines, donc du coup je drague  »en cachette des autres »

            Voila, je ne sais pas quoi penser de tout ça, si t’as un peu de temps pour me répondre sur ces points, ça m’aiderait certainement !

            PS : Archi bien ta newsletter. Si tu fais des séances de happening ou des ateliers à Paris, dis moi !

            • Salut « apres toi »,

              merci pour ton commentaire.

              je ne suis attiré que par de belles filles, et je n’arrive pas a me motiver à aller choper des ”moyennes”.

              Cette attitude est souvent un mécanisme de défense pour éviter de se prendre des râteaux et pour protéger son image de soi : « Les top canons sont rares. Je ne dois donc pas souvent aborder. Et ainsi je ne me prends pas beaucoup de râteaux. »

              Ou bien…

              « Si je me prends un râteau avec une fille « moyenne », alors ça veut dire que je suis vraiment nul. C’est pourquoi je ne drague que les bombes. »

              Bon, je ne suis pas à 100% certain de mon analyse. Laisse-moi donc te poser encore une question. Quand tu remarques une fille qui correspond à ta description de « canon », que fais-tu ? Est-ce que tu l’abordes ou essaies-tu de lui trouver des défauts pour ainsi ne pas devoir l’aborder ?

              D’autre part, au moindre signe de rejet, j’ai tendance à me braquer, car je n’aime pas faire le mec lourd ou qui veut forcer le jeu.

              Tu confonds insister et persister. Si tu insistes, oui, alors tu passeras pour un mec lourd. Et alors ? Est-ce si grave ?

              Mais bon… Je te conseille de persister et non pas d’insister.

              Insister c’est la pousser, essayer de la convaincre rationnellement, projeter des émotions négatives…

              Persister c’est garder le même ton émotionnel, avoir et procurer du plaisir de manière légère, flirter, taquiner…

              Bref, insister c’est continuer en étant déstabilisé. Persister c’est continuer en n’étant pas déstabilisé.

              tu vois pour moi le début doit MONTRER l’attirance réciproque qu’il y a entre elle et moi, nan ?

              Oui, c’est mieux… C’est plus facile… Mais d’autre part, comme tu le dis, tu rates ainsi plein d’occasions.

              MAIS !

              Mon intuition me dit que tu attends que LA FILLE te montre son attirance avant que tu ne montres la tienne.

              Tu sais, les filles ont aussi peur. Elles aussi masquent souvent leurs intentions.

              Résultat ?

              Toi : « Elle est mignonne, mais elle ne montre aucun signe d’intérêt. Je vais faire semblant de ne pas être intéressé. »

              Elle : « Il est mignon, mais il ne montre aucun signe d’intérêt. Je vais faire semblant de ne pas être intéressée. C’est à lui de faire le premier pas. »

              Et il ne se passe rien.

              Alors, que faire ?

              Tu montres ton intérêt en premier ! Pour plus d’infos, clique ici !

              Aussi, j’ai peur que si les filles me voient avec une autre, elles fassent une croix sur moi, et ce dans n’importe quel cadre : fac, bar, boite, soirée et tout, et ça me rend fou de pouvoir passer a coté de certaines, donc du coup je drague ”en cachette des autres”.

              Premièrement, tu te préoccupes encore trop de ce que les autres peuvent penser de toi.

              Deuxièmement, tu as une vision naïve des filles. Elles ne sont pas aussi sages que tu ne le crois.

              Troisièmement, le problème n’est pas le fait de draguer d’autres filles. Au contraire ! Elles seront plus intéressées en te voyant avec d’autres filles. Le problème est justement cette « attitude angoissée ».

              Donc, que faire ?

              Tu t’en fous de ce qu’elles peuvent penser. C’est TA vie intime. Et tu dragues ouvertement. Pas besoin de te cacher… Ni de te justifier…

              PS : Archi bien ta newsletter. Si tu fais des séances de happening ou des ateliers à Paris, dis moi !

              Merci. :-) Pour l’instant je n’ai encore rien prévu. Si un jour je décide de faire quelque chose à Paris, je te tiendrai au courant.

              • apres toi

                Salut,

                merci pour ta réponse. Et bien, quand je vois une fille qui me plait, ma réaction dépend de la situation et du contexte entre elle et moi : en soirée, fac, je suis plus a analyser l’environnement pour essaie de trouver un pretexte pour lui parler ou entrer en contact, sinon, le contact visuel surtout. Mais hors d’un contexte ou on pourrait entrer en discution de manière a peu pres naturelle, j’ai une sale tendance a me chier dessus ^^

                Quant a montrer son intéret, nan, j’le fais assez, mais je n’arrive pas a détecter LE moment ou je dois aller lui parler, j’ai tendance a laisser trainer en longueur et a la fin il n’y a qu’un espece de malaise qui s’installe haha, mais si, je pense que je regarde assez explicitement, c’est comme ca que je montre mon intéret, par contre, ensuite, y a un moment ou j’arrete completement de la regarder, j’attends qu’elle ait des doutes un peu, qu’elle soit destabilisée, j’me demande si c’est une bonne chose?

                Pour le dernier point, qui est certainement le plus lourd, non, je suis tres libéré du regard des autres, mais je ne comprends pas ce que tu entends par  »pas aussi sages que je ne le crois ».
                Mais : imaginons la situation : je suis sur plein de nana en meme temps, ca c’est pas ma faute, des qu’elle est jolie, j’ai envie qu’il se passe qqch entre elle et moi. OK. Elles sont toutes dans la meme fac, avec moi, mais imagine qu’elle me voit draguer explicitement une autre, elle va le remarquer, et est-ce qu’elle croira pas que j’me fous de sa gueule? Ou que j’suis un  »connard » ou un mec pas sérieux et tout? Et donc que je recule dans mon histoire avec elle ou PIRE qu’elle fasse une croix sur moi !! Donc non je ne m’en fous pas de ce qu’elles peuvent penser, j’suis libre mais j’suis leur esclave, j’les veux!

                Et sinon, tu vis dans quelle ville toi?

                Merci pour tout !
                A bientot

      • Apres toi

        Konsti s’il te plait réponds!! ^^ au moins au debut du mail, garde secret ton pays si tu veux !)

        • Salut « Apres toi »,

          Konsti s’il te plait réponds!!

          Je suis là… Je suis là… :-)

          Et bien, quand je vois une fille qui me plait, ma réaction dépend de la situation et du contexte entre elle et moi :

          S’adapter aux circonstances est une bonne chose. C’est évident… :-)

          Mais… La suite…

          […] je suis plus a analyser l’environnement pour essaier de trouver un pretexte pour lui parler ou entrer en contact, sinon, le contact visuel surtout.

          Est-ce que vouloir lui parler, tout simplement, n’est pas un bon prétexte ?

          Mais hors d’un contexte ou on pourrait entrer en discution de manière a peu pres naturelle, j’ai une sale tendance a me chier dessus ^^

          De nouveau, est-ce que vouloir lui parler, tout simplement, n’est pas un bon prétexte ?

          De ton point de vue… Je répète : de ton point de vue, qu’y a-t-il de mal de faire connaissance avec quelqu’un juste parce que tu en as envie ?

          En plus, tu veux dire quoi exactement par « de manière naturelle » ?

          Faisons un petit exercice mental. Quelle est la différence entre « je cherche un prétexte dans l’environnement pour… » et « je cherche en moi la motivation pour… » ?

          Pourquoi choisis-tu l’optique « chercher un prétexte dans l’environnement pour… » ? Autrement dit, quelles sont les causes de ton choix d’aller « chercher un prétexte dans l’environnement » ?

          Et quelles sont les conséquences (réelles ou imaginaires) de « chercher un prétexte dans l’environnement » ?

          Bref, qu’est-ce qui te pousse à « chercher un prétexte dans l’environnement » et que se passera-t-il par conséquence ?

          Ensuite, pourquoi ne choisis-tu PAS de « chercher en moi la motivation pour… » ? Quelles en sont les causes ?

          Et quelles seraient les conséquences (réelles ou imaginaires) de « chercher en moi la motivation pour… » ? Quelle est la pire chose qui pourrait t’arriver ?

          […] mais je n’arrive pas a détecter LE moment ou je dois aller lui parler, j’ai tendance a laisser trainer en longueur […]

          C’est quoi, selon toi, LE bon moment ? C’est qui qui décide si le moment est bon ou non ?

          Ensuite…

          […] je suis tres libéré du regard des autres […]

          Un peu plus loin tu écris :

          Elles sont toutes dans la meme fac, avec moi, mais imagine qu’elle me voit draguer explicitement une autre, elle va le remarquer, et est-ce qu’elle croira pas que j’me fous de sa gueule? Ou que j’suis un ”connard” ou un mec pas sérieux et tout? Et donc que je recule dans mon histoire avec elle ou PIRE qu’elle fasse une croix sur moi !! Donc non je ne m’en fous pas de ce qu’elles peuvent penser, j’suis libre mais j’suis leur esclave, j’les veux!

          « Je suis libéré du regard des autres… »

          « Est-ce qu’elle ne croira pas que… »

          « Je suis libre, mais je suis leur esclave… »

          Qu’est-ce que j’essaie de te faire comprendre avec l’intégralité de mon commentaire ?

          Et pour finir…

          Et sinon, tu vis dans quelle ville toi?
          […] garde secret ton pays si tu veux !

          Non, aucun soucis…

          J’habite à Tirlemont, en Belgique. :-)

          Sur la page « contact » tu trouveras toutes mes coordonnées.

          J’attends tes réponses.

      Publie ton commentaire

      Headline Name: Email: 15754 subscribers We respect your privacy Email Marketingby GetResponse